zle

  • Le succès de la zone de libre échange de Shanghai et l'espoir de réformes et de nouvelles ZLE enflamme les bourses chinoises

    F200802280830573840268991.jpg

    La bourse de Shanghai a fermé en hausse hier, les investisseurs prédisant le lancement de nouvelles réformes économiques, et l'ouverture de zones de libre-échange (ZLE) dans d'autres villes portuaires.

    Le Shanghai Composite Index a gagné 0.62 % pour finir à 2211,77 points.

    « Le goût du risque du marché est extrêmement élevé car les investisseurs s'attendent à voir des réformes mises en place sur le court terme », a expliqué Shenyin et Wanguo Securities.

    Les investisseurs espèrent que le Parti communiste chinois tiendra une réunion importante en novembre à l'issue de laquelle il dévoilera des mesures qui feront avancer la réforme économique.

    En outre, plusieurs entreprises basées dans de grandes villes portuaires telles que Tianjin, Qingdao et Xiamen ont vu leurs actions bondir car certains y présagent l'ouverture de zones de libre-échange, après le lancement de celle de Shanghai, mardi.

     

    tianjin.jpg

    Tianjin

    Songjiang, une entreprise de promotion immobilière basée à Tianjin, a grimpé jusqu'à la limite journalière de 10 % pour atteindre 5,27 yuans (0,64 euro). Dans la même ville, Marine Shipping et Port Co ont toutes les deux gagné 10 % à 5,61 yuans et 8,17 yuans.

    A Xiamen, la société Port Development a également gagné 10 % à 6,84 yuans, tandis qu'ITG Group a terminé en hausse de 10 % à 5,34 yuans.

    Xiamen, une ville portuaire située dans la province du Fujian, pourrait établir, à l'instar de Shanghai une ZLE pour promouvoir la coopération économique entre la Chine et Taiwan, a annoncé hier Century Business Herald.

    Dans le Shandong, la ville de Qingdao a d'ores et déjà déposé sa demande auprès du Conseil d'Etat pour établir une ZLE, selon un communiqué publié sur le site du ministère du Commerce chinois.

     

    tianjin_china.jpg