zheng ruolin

  • Les Chinois sont "des hommes comme les autres"

    push_6898_ruolin2.jpg

    Zheng Ruolin est journaliste, correspondant en France du Wen Hui Ba quotidien national basé à Shanghai.

    Il est l'auteur de "Les chinois sont des hommes comme les autres" aux éditions Denoël.

    中国要阅读的文章http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6658/zh/archive/2012/12/22/les-chinois-sont-des-hommes-comme-les-autres1.html

    Reading the article in English :http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6658/en/archive/2012/12/22/les-chinois-sont-des-hommes-comme-les-autres1.html

     

     Il explique que l'idée lui est venue en 2008, une année très importante pour les relations franco-chinoises à cause de l’affaire de la flamme olympique.

    " J’ai vécu ces évènements avec une grande tristesse.  Robert Ménard et l’association Reporters sans frontières ont tout gâché." Robert Ménard est cet homme qui flirte avec l'extrême-droite, il a été financé par la mafia cubaine de Miami et la CIA et court maintenant dettièez Marine Lepen espérant intégrer le FN.

    En discutant avec les Français et en débattant sur les plateaux de télévision, je me suis rendu compte que la Chine était méconnue en France.  Ma famille a toujours travaillé pour le rapprochement entre nos deux peuples, mon père était traducteur de livres français. Il était naturel que je parle de ce problème.


     

     Une partie du problème vient qu'en France il n'existe pas de distinction entre le journalisme national et international. Quand un journaliste national s’exprime, il s’adresse à des personnes qui pourront juger eux-mêmes de ce qu’il écrit ou dit. Le journalisme international est très différent et n’existe pas en France. J’ai fait un an d’étude au Centre de formation des journalistes (CFJ), j’avais posé la question à l’époque et on m’avait répondu qu'un journaliste qui travaille à l’étranger ou en France c’est la même chose.

    Les hommes politiques ont également une part de responsabilité car ils réagissent beaucoup selon les médias. Nicolas Sarkozy connaissait bien la Chine, il s’y était rendu plusieurs fois. Je ne comprends pas pourquoi il a réagi si violemment, notamment en faisant entendre qu’il n’irait pas aux Jeux Olympiques de Pékin. Sur cette affaire, je pense qu’il a seulement suivi l’opinion publique française sur le dossier tibétain et cela a beaucoup choqué le Chinois.


     Beaucoup de gens croient que la Chine est un enfer,un pays où les policiers sont partout et dans lequel le mot "démocratie" serait synonyme d'emprisonnement.En réalité ce n’est pas vrai, le nombre de nos policiers n’est pas si important, tous les gens qui ont voyagé vous le diront. On dit également que la Chine est la plus grande prison du monde. C’est faux ! La plus grande prison du monde ce sont les Etats-Unis.
    Il existe un exemple bien plus révélateur. Les Français croient que les Chinois mangent du chien . La vérité , c'est que très peu de gens en mangent.La plupart des gens que j’ai rencontrés dans ma vie n’ont jamais mangé de chien. Moi-même, je ne crois pas en voir déjà mangé. Il est très difficile de trouver un restaurant à Shanghai ou à Pékin qui serve ce genre de plat.
     Ensuite , vient le stéréotype du Chinois ,travailleur acharné qui ne prend jamais de vacances.Encore une fois, officiellement, nous avons environ 27 jours de congés payés. 7 jours pour la fête du printemps, 7 jours pour la fête nationale, 3 jours de fête du 1e mai et une série de fêtes spécifiques selon le calendrier lunaire chinois. Ces 27 jours peuvent s’ajouter à des jours de vacances personnels selon des critères comme l’ancienneté. Les Chinois ont donc bien des vacances ! Bien-sûr il existe des gens qui travaillent 7 jours sur 7 parce qu’ils veulent gagner plus d’argent mais cela ne veut pas dire que les vacances ne sont pas un droit en Chine.
     

    Les gens en France se permettent de dire n’importe quoi sur les Chinois. Qu’aurait-on dit si le Point avait fait un article mensonger sur une autre communauté comme il l'a fait pour la communauté chinoise? Cela aurait été un vrai scandale !
     
    Je me rappelle que Le Parisien avait également fait un article intitulé « Comment les Chinois nous espionnent ? »qui traitait de l’affaire d’espionnage de Renault. En réalité, on a bien vu que tout cela était inventé, un faux scandale. C’est la même chose pour l’affaire Li Li, cette stagiaire chez Valeo soupçonnée d’espionnage industriel. On a en a vraiment beaucoup fait dans les médias français. Aujourd’hui encore les gens associent cette affaire à de l’espionnage industriel chinois.
     
    Sur le plan des rumeurs, il paraîtrait que les Chinois en France ne meurent pas. Il a déjà été prouvé que cela n’existait pas mais des tas de gens me parlent toujours de cette histoire de titres de séjour qui se transmettraient en cas de décès. C’est une rumeur apparue dans les années 70 qui perdure toujours.
     
    Je comprends très bien qu’il faille préserver la liberté d’expression. Nous avons tous le droit de dire ce qu’on pense, même sur une communauté minoritaire. Cependant, je trouve que l’on parle des problèmes des Chinois de France avec un mépris excessif. Il est nécessaire de combattre les stéréotypes car ils ont des conséquences néfastes sur la communauté chinoise. Beaucoup de Chinois me disent qu’ils ont subi, dans les rues, des insultes et des actes de violences à caractère raciste.