yue yue

  • La petite Wang Yue écrasée par deux camionnettes est décédée

    Wang Yue, la fillette de deux ans percutée par deux véhicules et ignorée par 18 passants, est décédée vendredi à l'hôpital, ont annoncé ses médecins.

    Sa mort a provoqué une vague de chagrin dans tout le pays, l'incident ayant été suivi de près par les gens choqués par l'absence apparente de morale dans la société chinoise.

    La petite Wang Yue est morte à 12h32 d'un infarctus cérébral à l'Hôpital général du commandement militaire de Guangzhou, dans la province du Guangdong (sud), selon les médecins.

    Elle était dans un état critique depuis son hospitalisation vendredi dernier.

    Le décès de la petite fille a été le sujet le plus évoqué de la journée sur le site de microblogging Weibo, attirant plus de 1,9 million de réactions en une heure. De nombreux microbloggueurs ont décrié l'apathie et la cruauté des chauffeurs et des passants qui ne lui sont pas venus en aide.

    Le public a appris cette nouvelle le 13 octobre, grâce à une vidéo filmée par une caméra de surveillance et diffusée sur internet. La vidéo montre la fillette se faisant percutée par deux véhicules qui ont ensuite pris la fuite en la laissant en sang dans la rue étroite d'un marché de la ville de Foshan, dans le Guangdong.

    La vidéo révèle également que 18 personnes sont passées à côté d'elle au cours des six minutes qui ont suivi, sans toutefois lui venir en aide. La 19e passante, une femme âgée qui ramassait des ordures, a traîné son corps hors du passage des véhicules et a crié à l'aide.

    Un grand nombre d'internautes ont répondu à cette vidéo en critiquant les chauffeurs et les passants, appelant à davantage de bons Samaritains et s'engageant à porter assistance aux personnes dans le besoin.

    Beaucoup de gens ont envoyé des dons pour payer les soins de la fillette. Selon les informations locales, son père avait reçu jeudi 270 100 yuans (42 468 dollars). Certains donneurs sont des petits élèves de jardins d'enfants, et d'autres sont des ressortissants chinois en Australie et en Thaïlande.

    Cet incident a fait réfléchir de nombreuses personnes, qui se demandent si le développement économique rapide de la Chine a eu un effet sur l'éthique et la morale du public.

    Wang Yang, gouverneur de la province du Guangdong, a indiqué lors d'une réunion provinciale de haut niveau que la tragédie devait servir de sonnette d'alarme pour toute la société et que de tels incidents ne devaient plus être tolérés.

    "Nous devons regarder notre laideur intérieure avec honnêteté et faire l'examen douloureux de notre conscience", a-t-il rappelé.