yémen

  • La marine chinoise évacue 225 ressortissants étrangers du Yémen à Djibouti

    FOREIGN201504030819000053059059467.jpg

    225 ressortissants étrangers sont arrivés  à Djibouti, à bord d'un navire de guerre chinois, en provenance du Yémen.

     

    Parmi ces personnes évacuées, il y a des Pakistanais, Ethiopiens, Singapouriens, Italiens, Irlandais, Polonais, Allemands, Canadiens, Britanniques ainsi que Yéménites.

     

    Ils ont été accueillis au port par le ministre djiboutien des Affaires étrangères Mahamoud Ali Youssouf et les ambassadeurs chinois, pakistanais, éthiopien et allemand à Djibouti.

     

    Le navire a quitté la ville portuaire yéménite d'Aden vers 11h30 et a mis près de huit heures pour atteindre Djibouti.

     

    M. Youssouf a salué ce geste de la partie chinoise qui a permis ces ressortissants étrangers de quitter le Yémen, et promis que son gouvernement leur fournirait toutes les facilités nécessaires.

     

    "Je suis très content de voir mes compatriotes arriver sains et saufs à Djibouti. Merci le gouvernement! Merci la marine chinoise!" a déclaré l'ambassadeur du Pakistan à Djibouti Ghulam Dastgir.

     

    Jiang Guoping, commandant de la flotte chinoise chargée de la mission anti-pirate, a déclaré que c'est la première fois que la marine chinoise participe à une opération humanitaire internationale visant pour évacuer des ressortissants étrangers.

     

    Avec cette opération, "la Chine a fait preuve de sa responsabilité en tant qu'un grand pays", a-t-il affirmé.

     

    Face à la dégradation de la situation et de la sécurité au Yémen, le gouvernement chinois a ordonné à ses navires chargés de la mission anti-pirate dans le golfe d'Aden d'évacuer les ressortissants chinois du Yémen. Le 29 et 30 mars, 571 ressortissants chinois ont successivement quitté le Yémen pour parvenir à Djibouti, à bord de deux navires de guerre chinois.