xiamen

  • Top 10 des villes chinoises avec les meilleures perspectives d'expansion

     

    0019b91ec981167b5c4124.jpg

    Installation sportive dans la baie de Shenzhen

     

    Selon un rapport de PricewaterhouseCoopers (PwC) société de conseil internationale, c'est la ville de Shenzhen qui est en tête en termes d'opportunités de développement futures en Chine, comme l'année dernière.

    Publié conjointement par PWC Chine et la China Development Research Foundation, le rapport a étudié le développement de 20 villes chinoises sur la base de 10 indicateurs, comme l'état de préparation en matière de technologie, le développement durable et l'influence économique.

    0019b91ec981167b5c3c23.jpg

    N° 2. Guangzhou, province du Guangdong (sud de la Chine)

    0019b91ec981167b5c3422.jpg

    N° 3. Nanjing, province du Jiangsu (est de la Chine)

    0019b91ec981167b5c2d21.jpg

    N° 4. Wuhan, province du Hubei (centre de la Chine)

    0019b91ec981167b5c2720.jpg

    N° 5. Hangzhou, province du Zhejiang (est de la Chine)

     

    0019b91ec981167b5c1d1f.jpg

    N° 6. Chengdu, province du Sichuan (sud de la Chine)

    0019b91ec981167b5c121d.jpg

    N° 7. Xi'an, province du Shaanxi (nord-ouest de la Chine)

    0019b91ec981167b5c0c1c.jpg

    N° 8. Municipalité de Tianjin (nord de la Chine)

    0019b91ec981167b5c071b.jpg

    N° 9. Xiamen, dans la province du Fujian (sud-est de la Chine)

    0019b91ec981167b5c021a.jpg

    N° 10. Qingdao, dans la province du Shandong (est de la Chine)

  • Chine : un Allemand condamné à mort à Xiamen pour double homicide,malgré l'opposition de l'Allemagne

    xiamen.jpg

    Un tribunal local de Xiamen, dans la province du Fujian, a condamné à mort un ressortissant allemand pour double homicide. C'est la première fois que la République populaire de Chine prononce la peine capitale contre un citoyen allemand.

    « L'exécution n'aura pas lieu dans un futur proche. Le verdict sera d'abord soumis à l'approbation du Tribunal suprême populaire », a déclaré au Global Times une source interne au Tribunal intermédiaire populaire de Xiamen .

    Le ministère des Affaires étrangères allemand a fait savoir jeudi que Berlin était catégoriquement opposé à toute forme de peine capitale, et qu'il ferait tout ce qui est en son pouvoir pour que le jugement ne soit pas appliqué.

    L'Allemand de 36 ans serait originaire de Teisendorf, dans l'état de Bavière. Il avait assassiné son ex-petite amie vénézuélienne et le compagnon de celle-ci avec un marteau et un couteau dans une rue de Xiamen, en juin 2010, d'après le site d'actualité allemand Focus Online.

    Dans une interview accordée à la Presse , l'avocat de l'accusé Chen Liqun a indiqué que son client n'avait pas encore décidé s'il allait faire appel ou non de la décision du tribunal.

    « La Chine n'acceptera aucune ingérence judiciaire d'autres pays », a commenté jeudi Mo Shaoping, avocat de défense pénale réputé et professeur à l'Université centrale des finances et d'économie de Beijing.

    Il a ajouté que l'opposition du gouvernement allemand à la peine de mort n'affecterait aucune décision judiciaire en Chine, à moins que le criminel ne bénéficie de l'immunité diplomatique.

    A ce jour, environ 140 pays ont aboli la peine capitale. La Chine, le Japon, Singapour et les Etats-Unis font partie des 58 restants.

    Le ressortissant allemand n'est pas le premier étranger à se voir infliger la peine de mort dans l'Empire du Milieu. En 2009, un ressortissant du Royaume-Uni d'origine pakistanaise avait été condamné à mort pour trafic de drogue. En 2011, trois Philippins avaient également été exécutés pour le même crime.

  • De nombreux expatriés quittent Beijing , Shanghai ou Guangzhou pour des villes côtières, comme Xiamen ou Shenzhen, centres animés, mais sans problèmes de pollution

    images.jpg

    Beijing

     

    Selon un rapport du Ministère de la protection de l'environnement, de nombreux expatriés quittent Beijing ,Shanghai ou Guangzhou pour déménager ailleurs en Chine, ils optent pour les villes côtières, comme Xiamen dans la province du Fujian ou Shenzhen dans le Guangdong, qui sont des centres régionaux animés, mais ont moins de problèmes environnementaux que les grands centres de l'intérieur.

     

    images.jpg

    Le Ministère de la protection de l'environnement a récemment publié une liste détaillant la qualité de l'air dans 74 villes à travers la Chine en 2013. Pour l'ensemble de l'année, seulement trois villes -Haikou dans la Province de Hainan, Lhassa dans la Région autonome du Tibet, et Zhoushan dans la Province du Zhejiang – ont satisfait aux normes fixées pour les PM 2,5 et l'ozone, déterminées par le Conseil des Affaires de l'Etat en 2012.

    guangzhou-pollution-horizontal-gallery.jpg

    Guangzhou



    Avant de s'installer à Dali, Jason Pym a vécu à Shanghai pendant cinq ans. « J'ai adoré vivre en ville quand j'avais une vingtaine d'années, mais maintenant que je suis plus âgé (il a 40 aujourd'hui) mes goûts ont changé. J'aime vivre dans un endroit où je peux aller faire une promenade dans les bois à cinq minutes de ma maison », dit Jason Pym, qui a étudié le chinois à l'Université de Leeds au Royaume-Uni.

     

    images.jpg

    Xiamen



    Le 13 septembre, l'Organisation internationale pour les migrations basée à Genève a publié le Rapport mondial sur les migrations 2013, qui a déclaré qu'il y avait plus de 680 000 étrangers vivant en Chine en 2011, en hausse de 35% par rapport a dix ans avant.

    Selon un rapport de Reuters citant les résultats d'une enquête menée par la Chambre de commerce américaine, la pollution de l'air qui affecte de nombreuses villes est en train de faire fuir de Chine les cadres supérieurs des sociétés étrangères.

     

    imagesVOQH9CY0.jpg

    Shenzhen

  • UNE HISTOIRE D'AMOUR

    Un homme chinois et une femme française se sont mariés à l'âge de 80 ans après une séparation de plus de 50 ans
     
    La photo du couple maintenant

    Voici un couple qui vient de se marier. Cependant, ce sont tous les deux des vieillards aux cheveux blancs. La femme est âgée de 83 ans et l'homme de 82 ans.

    Il ne s'agit pas d'un amour qui a commencé à la vieillesse. Les nouveaux mariés se sont connus et sont tombés amoureux dans leur jeunesse. Cependant, ils ont été obligés de se séparer pendant plus d'une moitié de siècle, en pensant l'un à l'autre à l'autre bout du monde. Pourtant, une lettre reçue il y a 5 mois a fait que la femme s'est envolée vers Xiamen en Chine depuis Lyon pour continuer leur amour interrompu il y a plus de 50 ans.

    Elle a dit : « Je ne me suis pas mariée jusqu'à cet époque. Les étudiants et les collègues de l'Université Lyon 3 ne croyaient pas que personne ne courait après moi. Mais je leur ai dit : 'Il n'y a qu'un homme qui m'aimera pendant toute ma vie et il vit en permanence dans mon cœur.' »

    Cet homme est celui qui a écrit la lettre, un de ses étudiants d'autrefois et maintenant son mari.

    L'homme s'appelle Yuan Dibao et est originaire de Xiamen (sud-est de la Chine). La femme s'appelle Danni Li. Le couple s'est installé à Xiamen.

    L'amour dans la jeunesse au bord du Lac de l'Ouest

    En 1953, dans la rue Jishanlu, N.1, à Gulangyu dans la ville de Xiamen, Yuan Dibao, âgé de 25 ans s'est marié avec Huang Xiuxue. Une mois après, Yuan s'est rendu à Hangzhou pour continuer ses études à l'institut de médecine du Zhejiang.

    A l'institut, ce qui a attiré l'attention de Dannie Li, professeur en langue russe, c'était peut-être les bons résultats de Yuan Dibao, qui obtenait toujours les notes maximales en examen de langue russe.

    Le père de Danni Li était professeur à l'institut des beaux arts du Zhejiang, et sa mère était française. Danni Li est née à Beijing et est diplômée du département chinois de l'Université de Zhejiang. Titulaire d'une maîtrise en français, en anglais, en russe et en chinois, elle a été embauchée comme professeur de russe par l'institut de la médecine du Zhejiang. La beauté et la sagesse d'une eurasienne se révélaient bien évidemment en elle.

    Un matin où la neige tombait, Yuan Dibao tremblait de froid dans la classe. Après les cours, Danni lui a doucement donné un paquet. Lorsque Yuan l'a ouvert, il s'est aperçu que c'était un pull-over bleu. La douceur et l'amour ont immédiatement chassé le froid en dehors des fenêtres et de son cœur.

    Une malheureuse séparation de plus de 50 ans

    Cependant, les deux amoureux n'ont pas pu rester ensemble.

    Un jour, Yuan a ranimé son courage pour révéler son mariage à Danni. Malgré une vive douleur, Danni souhaitait toujours que Yuan puisse se rendre en France avec elle. Cependant, Yuan n'a pas eu le courage d'abandonner sa femme.

    En avril 1956, Danni est rentrée en France avec ses parents. C'est à ce moment-là que leur séparation a commencé et a duré plus de 50 ans.

    Une lettre arrivée tard renoue les fils de leur amour

    Des années après, la femme de Yuan Dibao est décédée, alors que Danni Li qui habite en France ne s'est toujours pas mariée. Ayant perdu le contact pendant des années, bien qu'ils pensent l'un à l'autre, ils ne savaient tous pas si leurs amoureux étaient encore vivants, jusqu'à cette année, où la femme du 3e fils de Yuan l'a persuadé d'écrire une lettre à Danni. Après avoir écrit 5 lettres de même contenu, Yuan les a envoyées aux adresses dont il était familier.

    Le 1er mai, avec des mains tremblantes, Yuan Dibao a reçu la première lettre de réponse en provenance de France. A l'intérieur de l'enveloppe se trouvaient 3 pages pleines de caractères et une photo en couleur. En contemplant la personne en photo et les caractères chinois familiers, Yuan a laissé couler ses larmes...

    La main dans la main, passons ensemble le reste de nos jours

    « Ensuite, nous avons commencé à nous écrire. Une fois, je lui ai dit que je rencontrais tour les jours des religieuses et j'ai décidé de rester chez elles jusqu'à la mort. 'Jusqu'à la mort', ce mot l'a rendu triste, et il m'a demandé d'aller à Xiamen pour le rejoindre. » a dit Anni. Sa main est serrée par Yuan Dibao.

    Le 18 septembre 2010, à l'aéroport de Gaoqi à Xiamen, avec 55 roses dans les mains et entouré par ses 3 fils qui portaient chacun dans leurs bras un bouquet de fleurs, Yuan Dibao a attendu avec impatience dans le hall.

    Danni qui s'est dirigée vers la sortie, elle était très nerveuse. Elle a demandé sans cesse à son compagnon Ouyang : « Qu'est-ce que je dois dire à la première phrase ? » A peine ces mots ont été prononcés, les deux personnes âgées se sont embrassées.

    Même maintenant, Danni se sens encore dans un rêve. Elle a dit : « Je souhaitais obtenir une autre famille. C'est génial ! Les fils et leurs femmes sont tous très gentils avec moi. »

  • HOTESSES DE L'AIR A L'ENTRAINEMENT

    Les futures hôtesses de l'air s'entraînent avec un vrai avionF200901141629242760716990[1]
    Récemment, une école professionnelle a acheté un Boeing 737 pour 4 millions de yuans dans le but d'en faire un outil d'entraînement pour les futures hôtesses de l'air, ce qui en a fait parler la population de Xiamen, une ville côtière dans la province du Fujian dans le sud-est de la Chine, a rapporté le journal Chutian Metropolis Daily le 8 janvier 2009.F200901141629232111626988[1]

    F200901141629188713212819[1]

    F200901141629216071775630[1]