wuhan

  • Un Belge qui fait rêver les Chinois

    Conçu par un Belge qui provient de la petite ville de Wallonie, La Louvière , un ancien membre du cirque du soleil, a créé  le plus grand spectacle d'eau au monde et le produit en Chine. Franco Dragone , c'est de lui qu'il s'agit , n'est pas à son coup d'essais en Chine puisqu'il produit déjà un merveilleux spectacle  à Macao, mais c'est la première fois qu'il présente un spectacle en Chine continentale. La démesure est au rendez-vous pour cet événement grandiose où se mêlent le cirque, les acrobaties, les exploits sportifs, les effets spéciaux, pour un budget de 250 millions d'€.

    Les autorités de Wuhan, ville d'un peu plus de 10 millions d'habitants ,dans le centre de la Chine , a donné carte blanche à l'artiste belge. Pour réaliser son spectacle, Franco Dragone a fait construire un bâtiment qu'il a conçu selon les exigences du show qu'il présente.

     Si les chinois sont les maîtres incontestés en matière d'art du cirque, ils ont fait appel à l'artiste originaire  de La Louvière pour présenter  le plus grand spectacle d'eau au monde. 

    Des dragons féériques, des plongeurs, des pilotes de jet ski, des athlètes qui sautent à 25 mètres, des personnages de Manga propulsés à 10 mètres grâce à une machinerie unique au monde.

     

    2020229236_B97143728Z_1_20130206162323_000_GNQFEBN5_1-0.jpg

    Un spectacle d'une puissance et d'un esthétisme incroyable, c'est ce qui motive le passage du Roi des Belges à Wuhan, qui y  entame son voyage d'Etat en Chine , accompagné d'une imposante délégation d'hommes politique et d'affaires .Aujourd'hui, en présence du Roi des Belges , Franco Dragone a signé un contrat cadre qui porte sur l'organisation de six spectacles dans l'Empire du Milieu pour un montant d'1,5 milliard d'euros.

    Pour la mise en scène de ce spectacle ,Franco Dragone  s'est imprégné de la culture, de l'histoire, des légendes et de l'imaginaire chinois. Sa créativité,  sa sensibilité artistique et son imaginaire en ont fait un spectacle universel dont le titre est un hommage à l'ethnie Han, majoritaire en Chine: "Han Show"

    Après Wuhan où la Région wallonne a plusieurs points d'ancrage, le délégation belge se rendra à Beijing pour le volet officiel et diplomatique du voyage ensuite ce seront Shanghai et Shenzhen les deux plus grandes villes de Chine du point de vue économique. Il est bien connu que la Flandre a plus que des atomes crochu avec Shanghai et que Shenzhen abrite les sièges sociaux chinois de nombreuses sociétés de la région Bruxelloise.

     

    Rappel : Pour voir les pandas en live depuis leur réserve du Sichuan, province du centre de la Chine , il suffit de cliquer sur le lien ipanda.com dans la colonne de droite. Vous pourrez voir les pandas manger, jouer, dormir en direct et ce 24h /24

  • Top 10 des villes chinoises avec les meilleures perspectives d'expansion

     

    0019b91ec981167b5c4124.jpg

    Installation sportive dans la baie de Shenzhen

     

    Selon un rapport de PricewaterhouseCoopers (PwC) société de conseil internationale, c'est la ville de Shenzhen qui est en tête en termes d'opportunités de développement futures en Chine, comme l'année dernière.

    Publié conjointement par PWC Chine et la China Development Research Foundation, le rapport a étudié le développement de 20 villes chinoises sur la base de 10 indicateurs, comme l'état de préparation en matière de technologie, le développement durable et l'influence économique.

    0019b91ec981167b5c3c23.jpg

    N° 2. Guangzhou, province du Guangdong (sud de la Chine)

    0019b91ec981167b5c3422.jpg

    N° 3. Nanjing, province du Jiangsu (est de la Chine)

    0019b91ec981167b5c2d21.jpg

    N° 4. Wuhan, province du Hubei (centre de la Chine)

    0019b91ec981167b5c2720.jpg

    N° 5. Hangzhou, province du Zhejiang (est de la Chine)

     

    0019b91ec981167b5c1d1f.jpg

    N° 6. Chengdu, province du Sichuan (sud de la Chine)

    0019b91ec981167b5c121d.jpg

    N° 7. Xi'an, province du Shaanxi (nord-ouest de la Chine)

    0019b91ec981167b5c0c1c.jpg

    N° 8. Municipalité de Tianjin (nord de la Chine)

    0019b91ec981167b5c071b.jpg

    N° 9. Xiamen, dans la province du Fujian (sud-est de la Chine)

    0019b91ec981167b5c021a.jpg

    N° 10. Qingdao, dans la province du Shandong (est de la Chine)

  • Peugeot va ouvrir une nouvelle usine à Chengdu, la quatrième en Chine

    001fd04cfc22151f412d0f.jpg

    Le constructeur automobile français PSA Peugeot Citroën a annoncé hier sa décision d'établir avec son actionnaire chinois Dongfeng sa quatrième usine chinoise à Chengdu, capitale de la province du Sichuan (ouest).

    Les partenaires possèdent déjà trois usines à Wuhan, chef-lieu du Hubei, dont la capacité de production est de 750 000 voitures par an.

    La construction de la nouvelle usine débutera au cours du deuxième semestre de 2014 et permettra au groupe de produire 1 million de véhicules en Chine en 2016, a déclaré PSA dans un communiqué.

    Le nouveau site sera dédié à l'assemblage de véhicules hybrides – entre la voiture et le véhicule utilitaire sportif – et de véhicules tout-terrain commercialisés sous les marques Peugeot et Citroën, mais également sous la marque de Dongfeng, Fengshen.

    Le gouvernement central chinois encourage actuellement les constructeurs à établir de nouvelles usines dans l'ouest du pays afin de stimuler le développement de la région.

    PSA et Dongfeng espèrent vendre plus de 650 000 véhicules cette année dans l'Empire du Milieu, premier marché automobile du monde.

    Ils prévoient en outre d'élever ce chiffre à 1,5 million d'ici 2020, grâce à une coopération renforcée qui a récemment récent conduit Dongfeng à entrer au capital de PSA. L'Etat français a également acheté une partie du groupe, la famille Peugeot ayant vu sa participation diluée.

    Le groupe est confronté à de graves difficultés financières, et porte une attention croissante à la Chine, en cherchant à se diversifier hors du marché européen saturé.

    PSA a également une joint-venture avec le groupe chinois Changan de Shenzhen.

    Le constructeur automobile français PSA Peugeot Citroën a annoncé hier sa décision d'établir avec son actionnaire chinois Dongfeng sa quatrième usine chinoise à Chengdu, capitale de la province du Sichuan (ouest).

    Les partenaires possèdent déjà trois usines à Wuhan, chef-lieu du Hubei, dont la capacité de production est de 750 000 voitures par an.

    La construction de la nouvelle usine débutera au cours du deuxième semestre de 2014 et permettra au groupe de produire 1 million de véhicules en Chine en 2016, a déclaré PSA dans un communiqué.

    Le nouveau site sera dédié à l'assemblage de véhicules hybrides – entre la voiture et le véhicule utilitaire sportif – et de véhicules tout-terrain commercialisés sous les marques Peugeot et Citroën, mais également sous la marque de Dongfeng, Fengshen.

    Le gouvernement central chinois encourage actuellement les constructeurs à établir de nouvelles usines dans l'ouest du pays afin de stimuler le développement de la région.

    PSA et Dongfeng espèrent vendre plus de 650 000 véhicules cette année dans l'Empire du Milieu, premier marché automobile du monde.

    Ils prévoient en outre d'élever ce chiffre à 1,5 million d'ici 2020, grâce à une coopération renforcée qui a récemment récent conduit Dongfeng à entrer au capital de PSA. L'Etat français a également acheté une partie du groupe, la famille Peugeot ayant vu sa participation diluée.

    Le groupe est confronté à de graves difficultés financières, et porte une attention croissante à la Chine, en cherchant à se diversifier hors du marché européen saturé.

    PSA a également une joint-venture avec le groupe chinois Changan de Shenzhen.

    PHO68662f1e-cafc-11e3-8387-e77a858ce422-805x453.jpg

    Un employé chinois manœuvre une DS5, sortie des lignes de production de l'usine Capsa, une joint-venture initiée par PSA et Changan, à Shenzhen, dans le sud de la Chine

  • La plus haute tour du monde sera construite en Chine dans un but écologique

    Chetwoods-Phoenix-Towers-Sunset.jpg

    Avec 1000 mètres de haut, la tour Phoenix , construite pour HuaYan Groupe à Wuhan, la ville des Mille Lacs, sera la plus haute paire  de tours du monde , le point d'orgue  d' un plan environnemental ambitieux pour Wuhan, la capitale de la Chine centrale. Le projet est l'un des quatre plans que la société d'architectes  Chetwoods développe avec HuaYan dans la région.

    Les tours couvrent sept hectares d'un site de 47 hectares, situé sur une île d'un des nombreux lacs, qui est au bout d'une allée trois kilomètres venant du centre ville.

     

     

     

     

    Chetwoods-Phoenix-Towers-Section.jpg

    Avec l’aide d’ingénieurs spécialisés, les architectes ont doté les deux tours sœurs de systèmes géants de purification de l’air. Ce dernier devrait être purifié en circulant dans des systèmes de filtration alimentés à l’énergie solaire et éolienne. Grâce à un système de jardins verticaux, il est également question de purifier l’eau du lac dans lequel les deux tours devraient prendre place. La machinerie de ces concepts environnementaux est prévue dans la partie supérieure des tours. Les logements et commerces devraient ainsi en occuper la partie basse jusqu’à environ mi-hauteur donc 500 m de haut. Les constructions devraient être autosuffisantes en énergie et fournira même un surplus à la ville.

    La construction de ce projet pharaonique devrait débuter l’an prochain, et s’étaler sur 3 ans.

     

  • Reprise du trafic ferroviaire Chine-Europe

    F201404241647226690161828.jpg

    Un train de marchandises a quitté mercredi Wuhan, la capitale de la province du Hubei (centre de la Chine) pour rejoindre la ville polonaise de Lodz. Relançant ainsi la ligne ferroviaire Wuhan-Xijiang-Europe qui avait été suspendue pour des raisons techniques.

    Ce voyage de 15 jours passera le long de la zone économique de la route de la Soie, à travers les grandes villes chinoises du centre et nord-ouest du pays, du Kazakhstan, de la Russie et de la Biélorussie avant d'arriver à destination.

    Le voyage en train est environ un mois plus rapide que l'alternative maritime, et un coût moindre par rapport au fret aérien, selon le Comité des transports de Wuhan.

    «Cela va grandement améliorer la compétitivité des exportations effectuées à Wuhan et les régions voisines», a déclaré Yu Shiping, directeur du comité.

    Le responsable a prédit que cela contribuera fortement à la réalisation d'une zone économique de la route de la Soie, infrastructure commerciale régionale proposée par le président chinois Xi Jinping.

    Le train qui se dirige actuellement vers la Pologne comprend 41 conteneurs de 40 pieds, soit des marchandises d'une valeur de plus de 12 millions de dollars. Pour la plupart des produits fabriqués par Hon Hai/Foxconn, le plus grand fabricant mondial d'électronique, qui assemble des produits pour Apple, Sony et Nokia dans son usine de Wuhan.

    Bien que le transport ferroviaire soit plus coûteux que le fret maritime, cela reste une option supérieure en gardant à l' esprit la façon de la fluctuation brutale des prix des produits électroniques, selon l' usine de Foxconn à Wuhan.

    En un mois, la valeur des exportations d'un lot de produits numériques peut dévaluer d'environ deux pour cent, représentant plusieurs dizaines de milliers de dollars.

    «Le canal du rail sert une nouvelle chaîne logistique pour Foxconn et d'autres entreprises orientées vers l'exportation, ce qui améliore également l'attractivité de Wuhan pour les sociétés internationales et la logistique des géants», a fait observer Yu Shiping.
    Pour le directeur du Comité des transports, il sera beaucoup plus facile d'importer d'Europe des produits de haute valeur ajoutée tels que les équipements mécaniques et électroniques, des véhicules et pièces détachées, ainsi que des équipements médicaux.

    Le chemin de fer Wuhan-Xijiang-Europe est opérationnel depuis octobre 2012, mais avait dû être suspendu en raison de problèmes de dédouanement et des coûts de douane.

    En octobre 2013, Wuhan a mis en place un port ferroviaire avec des applications de dédouanement.

    «Les procédures de dédouanement complexes ont finalement été résolues. Les entreprises d'exportation peuvent déclarer leurs marchandises au port ferroviaire. Réduisant considérablement les coûts et les risques logistiques», a expliqué Xia Huanyun, directeur adjoint de la commission des transports de Wuhan.

    En tant que point de départ, Wuhan a les avantages irremplaçables d'être un centre d'expédition sur le cours moyen du fleuve Yangtsé, l'un des quatre terminaux ferroviaires du pays et une plaque tournante de l'aviation régionale.

    «Le chemin de fer international devrait promouvoir une mise à niveau industrielle et renforcer la division régionale du travail, ainsi que l'échange économique le long de la voie», a évoqué Song Ze, chercheur à l'Institut des finances du commerce et de l'économie de l'Académie chinoise des sciences sociales.

    En appelant à une plus grande sagesse et coopération pour créer un marché unifié et renforcer les liens économiques et commerciaux aux abords de l'exploitation du nouveau chemin de fer international.


  • Noël à travers la Chine

     

     

     une centaine d'étudiants ont célébré Noël en se déguisant en père Noël dans le district de Guanggu à Wuhan.noel.jpg

    Noël dans un centre commercial à Jinhua, dans la province du Zhejian

     

    noel.jpg

    Le 24 décembre, la Place du nouveau siècle à Handan, dans la province du Hebei.

    noel.jpg

    Maintenant, la fièvre de Noël atteint les villes moyennes en Chine

    Un résident de Beijing pose avec des artistes étrangers à Sanlitun, le quartier commerçant de la capitale, pour célébrer le réveillon de Noël. (Photo : Wang Jing/China Daily)

    Les chefs d'un grand nombre de restaurants et hôtels ont passé notamment la veille de Noël à rôtir les dindes et à remuer la sauce aux canneberges, pour passer un joyeux et délicieux réveillon.

    «C'est notre huitième réveillon de Noël», a déclaré le propriétaire d'un restaurant à Mutianyu dans la banlieue de Beijing.
    «Nous avons du jazz en direct» a t-il indiqué, «et après le dîner, nous chantons des chants de Noël. Nous avons de l'oie rôtie et tous les accompagnements... De nombreux desserts et un repas bien arrosé. Pour nous ce n'est pas l'occasion de la célébration d'une fête religieuse, au contraire nous fêtons Noël d'une manière non sectaire dans la bonne camaraderie et un plaisir accessible à tous».

    Les célébrations laïques abondent. La veille de Noël, les fêtards à Hong Kong avaient le choix entre l'hôtel holiday buffets pour regarder le ballet Casse-Noisette de Tchaïkovski ou à un défilé de mode jazzy, l'ozone, un endroit branché de la ville où les femmes qui avaient adopté une tenue "style glamour" étaient admises gratuitement à entrer.

    Le Shenzhen OCT harbor Breeze Beach a lui accueilli un carnaval de danse sur le sable, avec une bataille d'oreillers moelleux et un défilé de mode par des robots déguisés en personnages de Hollywood. L'an dernier nous avions participé à une party et dansé sur la digue sous les palmiers aux décorations de Noël.

    «Pouvoir assister à la messe à Beijing le jour de Noël est un cadeau merveilleux de Dieu», a confié Peter Thong, un Malaisien en Chine depuis plus de 25 ans.

    «Noël est un temps de réflexion et de renforcement de la foi en notre Seigneur Jésus-Christ», a-t-il souligné avant d'assister à la messe hier soir à la cathédrale de l'Immaculée-Conception de la capitale.

    «Cela me donne une grande joie pour célébrer Noël avec des gens de partout dans le monde à Beijing, une ville emblématique de internationalisme».

    Pas de Noël n'est complet sans vin chaud, une concoction mijotée à partir de vin rouge, de pomme et de jus d'orange, de cannelle et d'autres épices, a expliqué Andrew White, le sommelier d'un restaurant du quartier de Sanlitun à Beijing. Il propose à ses clients sa "recette secrète" la veille et le jour de Noël, avec un dîner traditionnel.



  • La fête des Lanternes qui est un peu le carnaval chinois deviendra-t-elle une fête internationale ?

    0019b91ed6e0129020d101.jpg

     Shanghai, à l'approche de la fête des Lanternes, les citoyens et les touristes se rendent à la foire des Lanternes du parc Yuyuan pour célébrer cette fête.

    Site traduit en : http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6976/zh/archive/2013/02/24/la-fete-des-lanternes-qui-un-peu-le-carnaval-chinois-deviend.html
    Site traduit en : http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6976/en/archive/2013/02/24/la-fete-des-lanternes-qui-un-peu-le-carnaval-chinois-deviend.html

    La fête des Lanternes (Yuanxiao Jie en chinois), le 15e jour du premier mois lunaire, tombe cette année le dimanche 24 février. C'est un jour symbole de réunion en Chine. En fait , elle marque la fin des festivités de la Fête du Printemps  que l'on appele Nouvel an chinois en occident. Chez nous , à Shenzhen, où les feus d'artifice sont permis , c'est le jour pour épuiser son stock de pétards et fusées car à partir de demain , il est interdit d'utiliser ces produits. Donc la période fête qui a commencé le 9 février ( réveillon de nouvel an ) se termine le 24 février.

    001fd04cfc22109b360404.jpg

    fête des Lanternes sous les feux d'artifice

     

    Xiaoli, qui habite à Madrid en Espagne, prépare une réception pour la fête des Lanternes. « Je compte faire des boulettes de riz glutineux pour des amis et des voisins », dit-elle.

     

    Les boulettes de riz glutineux et les lanternes sont les deux caractéristiques de la fête des Lanternes. Mais cette fête un peu démodée en Chine peut-elle devenir un carnaval international ? Ce n'est pas complètement idyllique de l'imaginer dès lors que la fête Yuanxiao est un carnaval en soi. Si le carnaval de Rio peut attirer l'attention du monde entier, la fête des Lanternes le peut également.

     

    0019b91ed6e0129020e902.jpg

    Un carnaval des lanternes à été organisé à Suzhou. Quinze assortiments de lampes de couleurs diversifiées et quelques 3000 lampes individuelles ont été utilisés pour réaliser un monde de lumière qui attire nombre de visiteurs.

     

    La fête de Yuanxiao est le carnaval des Chinois depuis l'Antiquité. Les festivités de la fête des Lanternes montrent les attentes de la population envers cette fête : plaisir et frénésie.

     

    Xiaoli invite beaucoup d'amis et de voisins étrangers pour passer la fête avec elle, elle espère leur faire découvrir cette fête.

     

    001fd04cfc221293e5ba03.jpg

     

    Xiaoli se prépare depuis plusieurs jours pour accueillir la fête des Lanternes. En tant qu'hôte, elle a appris à faire des boulettes de riz glutineux avec ses parents en Chine pour le dîner de la fête.

     

    « J'ai demandé à des amis qui sont rentrés en Chine de me rapporter du riz glutineux. » explique-t-elle. Elle prépare des graines de sésame et de la pâte de jujube. « En Chine, on achète les boulettes au supermarché, mais à l'étranger, j'ai envie de faire moi-même mes boulettes pour créer une ambiance festive. »

     

    001fd04cfc22109b362812.jpg

     

    L'ambiance de la fête de Yuanxiao consiste à admirer les lanternes et à se promener au marché nocturne.

     

    Les lanternes sont très variées en Chine. Parmi elles, la lanterne impériale de Beijing, la lanterne brodée du Zhejiang, la lanterne de dragon de Shanghai et la lanterne aux figurines animées du Guangdong.

     

     0019b91ec9811292788220.jpg

    Wuhan, 36 équipes de danse du dragon se sont rassemblées pour célébrer la fête des Lanternes

     

    Comme l'indique le sinologue français Xie Henai, la fête de Yuanxiao marquait le vrai commencement de la nouvelle année à la dynastie des Song, c'est-à-dire les 14e, 15e et 16e jours du premier mois lunaire. La cérémonie organisée durant ces trois journées reflète toutes les caractéristiques du carnaval

     

    0019b91ec981129278a024.jpg

    0019b91ec981129278a023.jpg

    0019b91ec9811292789422.jpg

  • Belgique/Chine : signature d'un mémorandum de coopération entre la Wallonie et la province du Hubei , hier à Louvain-la-Neuve

    1-1204111126041O.jpg

    L'Agence wallone à l'exportation et aux investissements (AWEX, Belgique) et le Conseil pour la promotion du commerce international de la province du Hubei (CCPIT-Hubei, Chine) ont signé vendredi à la Louvain-la-Neuve un mémorandum de coopération, dans le cadre de la concrétisation de leur accord de jumelage et du plan d'action pour 2013-2014.

     

     

    Avant la cérémonie de signature, le CEO de l'AWEX, Philippe Suinen, a invité des entreprises chinoises à profiter de la Belgique comme leur plate-forme pour exploiter le marché européen. "La Wallonie se trouve en position avantageuse dans l'Union européenne, 66% du marché européen est à moins de 24 heures en voiture à partir de la Wallonie", a noté M. Suinen.

     

     

    Mme Zhang Daili, vice-gouverneuse du Hubei, a pour sa part indiqué que la province du Hubei avait réalisé l'année dernière 1.960 milliards de yuan (300 milliards de dollars américains) de produit intérieur brut, soit au Top 10 en Chine. Cette province située au centre du pays, est développée dans les industries sidérugique, automobile, électrique, informations et télécommunications. Elle est aussi le troisième centre de l'enseignement et dispose du deuxième centre d'Etat de l'innovation en Chine.

     

     

    Mme Zhou Caijuan, présidente du CCPIT-Hubei, a révélé que sa délégation économique réunissait une soixantaine d'entrepreneurs, avec 120 projets d'investissement et 26 projets commerciaux qui concernent l'infrastructure, la machinerie, la protection de l'environnement, la logistique et l'agro-alimentaire. La Belgique investit actuellement dans 14 projets au Hubei. Pour Mme Zhou, les deux parties auront de larges espaces de coopération à exploiter.

     

  • INCENDIE DANS LE CENTRE DE LA CHINE.

    Incendie dans un marché de gros dans le centre de la Chine
      

         WUHAN, 5 février (Xinhua) -- Un incendie s'est déclaré jeudi  matin dans un marché de gros de la ville de Wuhan dans la province du Hubei (centre). 

         L'incendie s'est produit vers 09H30 dans un bâtiment de  neuf étages, le Yuanxiang, situé dans le marché de gros  Hanzhengjie. 

         Les premier, deuxième et troisième étages sont occupés par des  magasins et des entrepôts. Les autres étages sont des  appartements. Le nombre d'habitants présents dans l'immeuble est  inconnu.  

         Des journalistes de l'agence de presse Xinhua (Chine Nouvelle)  ont constaté que des douzaines de voitures de pompiers et des  secouristes sont sur les lieux. 

         L'incendie n'est pas encore éteint et aucun bilan ne peut être  établi pour l'instant