wolong

  • 32 des 36 bébés pandas nés en Chine en captivité ont survécu en 2014

    pandas-geants-Chine.jpg

    Le centre de conservation et de recherche du panda géant de Chine (CCRPGC) a annoncé vendredi que 32 des 36 bébés pandas nés en captivité avaient survécu en 2014.

    Cela porte à 394 le nombre total de pandas en captivité en Chine.

    La CCRCGP a prêté 24 de ses pandas à neuf pays. Une pair de pandas géants s'est installée en février dernier au Zoo Pairi Daiza, en Belgique.

    En juillet, Juxiao, l'une des pandas femelles de la CCRCGP, a donné naissance aux seuls triplés ayant survécu dans le monde.

     

    002564bb44f715f24feb0d.jpg

    En 2014, le centre a relâché la femelle Xuexue (neige) dans la nature. Il s'agissait du quatrième panda à être ainsi réintroduit dans la nature, après Xiangxiang en 2006.

    Parmi les trois autres pandas libérés, seul un a péri, après s'être battu avec des mâles. Les deux autres, à savoir Taotao (panda mâle relâché en 2012) et Zhang Xiang (soeur aînée de Xuexue libérée en 2013), sont en bonne santé.

     

    RTEmagicC_36124_panda_geant_siwild_flickr_cc_by_nc_sa_2_0_txdam27082_9dd4e4.jpg

  • Un site internet permet de regarder des pandas géants en direct en Chine ,24 h./24 et 7j/7

    F201210311336543131894831.jpg

    A partir du mois d'août, les internautes du monde entier pourront observer en direct et 24 heures sur 24 des images vidéo de pandas géants vivant dans la province du Sichuan (sud-ouest), a annoncé dimanche la Base de recherche sur l'élevage des pandas géants de Chengdu.

    Vingt-huit caméras haute définition ont été installées dans la base afin d'enregistrer les activités quotidiennes de plus de 80 pandas géants, a-t-on appris de la base.

    vidéo du site ipanda.com

     

    Les visiteurs du site ipanda.com pourront choisir parmi six canaux, à savoir "jardin pour pandas adultes", "maternelle", "nursery pour jumeaux", "aire de jeu pour mère et enfant", "villa no 1" et "canal vedette", 24 heures sur 24 et sept jours sur sept.

    Pour votre facilité, il suffit de cliquer sur ipanda.com  dans la colonne de gauche sur ce site.

     

    Le site Internet a commencé le 24 juin à publier des clips vidéo à titre d'essai, attirant depuis près de 15.000 internautes.

     

    "Pendant deux jours, je n'ai pu m'empêcher de regarder le panda Gun Gun", explique un internaute sous le pseudonyme "Fufu3".

     

    De nombreux internautes ont exprimé le souhait de voir des pandas géants en personne après avoir regardé ces clips.

    Une de mes premières visites lors de mon premier voyage en Chine fut d'aller au zoo de Beijing afin d'y voir le fameux panda géant et je ne fus pas déçu .

     Depuis , j'ai visité la réserve de Wolong , avant le tremblement de terre , grande de 200000 h. mais malgré cela je pense que le zoo de Beijing et ses pandas vedettes ,quand on est à Beijing,  méritent le détour tout comme la Cité interdite ou la Grande Muraille.

    001ec94a271513446e1206.jpg

  • Chine : 18 pandas géants rentrent chez eux, quatre ans après le séisme du 12 mai 2008

    F201210311336543131894831.jpg

    中国要阅读的文章:http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/5924/zh/archive/2012/10/31/chine-18-pandas-geants-rentrent-chez-eux-quatre-ans-apres-le.html

    Reading the article in English: http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/5924/en/archive/2012/10/31/chine-18-pandas-geants-rentrent-chez-eux-quatre-ans-apres-le.html

    chine,sichuan,wolong,panda,pandas geants

     

    Une nouvelle base de pandas géants a ouvert mardi dans la province du Sichuan (sud-ouest) avec le retour de 18 animaux, quatre ans après la destruction de leur ancien habitat par un puissant séisme.

     

    chine,sichuan,wolong,panda,pandas geants

    Il s'agit du premier groupe de pandas géants à revenir dans la réserve naturelle de Wolong depuis le séisme de magnitude 8,0 survenu le 12 mai 2008, ont indiqué les autorités d'administration de la réserve.

    Cette catastrophe avait fait plus de 80.000 morts et
    disparus.

     

    chine,sichuan,wolong,panda,pandas geants

    Trente-deux animaux de la base de Wolong du Centre chinois de protection et de recherche des pandas avaient été transportés vers d'autres parcs du pays. 30 pandas supplémentaires avaient été relogés dans la base de la gorge de Bifeng, à Ya'an, dans la province du Sichuan, car leur habitat avait été gravement endommagé par le séisme.

     

    chine,sichuan,wolong,panda,pandas geants

    La nouvelle base, financée par le gouvernement de la Région administrative spéciale de Hong Kong, s'étend sur 19.845 m2 et peut accueillir 59 pandas géants, selon les autorités.

     

    chine,sichuan,wolong,panda,pandas geants


    Le panda géant est une des espèces les plus menacées. Environ 1.600 pandas vivent dans la nature, principalement dans les montagnes du Sichuan, et 340 autres en captivité.

    chine,sichuan,wolong,panda,pandas geants

     

       
  • Chine : lancement d'un recensement de pandas

    La Chine vient de lancer son recensement, qui a lieu tous les dix ans, de pandas géants en danger, a-t-on appris des autorités forestières de la province du Sichuan (sud-ouest), habitat important d'espèces rares.

    Le recensement, le quatrième depuis les années 1970, a démarré dimanche dernier avec le lancement d'une enquête pilote dans la réserve nationale de Wanglang de la ville de Mianyang, où habite le plus grand nombre de pandas sauvages en Chine, a annoncé lundi Yang Xuyu, fonctionnaire de l'administration forestière provinciale.

    Près de 70 traqueurs participent à l'enquête et reçoivent une formation dans la réserve naturelle, puis commenceront leur mission dans deux ou trois jours, a ajouté Yang Xuyu.

     

     

    L'enquête devrait se terminer début juillet, et alors un recensement national débutera.

    Les traqueurs vont ramasser les excréments de pandas pour l'analyse ADN, ce qui permettra aux zoologistes de suivre la trace des pandas individuels et d'évaluer précisément le nombre de pandas vivant dans la nature, a expliqué Chen Youping, directeur du bureau administratif de la réserve.

    Le recensement vise à découvrir non seulement le nombre de pandas sauvages, mais aussi leurs conditions de vie, leurs tranches d'âge et le changement de leur habitat.

     

     

    Selon le dernier recensement mené il y a dix ans, la Chine comptait 1 596 pandas sauvages, dont 1 206 vivaient dans le Sichuan, y compris 230 dans la réserve de Wanglang et les régions voisines.

     

     

  • À la découverte des réserves de pandas géants en Chine

    Le film d'animation Kung Fu Panda II a battu le record du box-office en Chine, générant 60 millions de yuans le premier jour de sa sortie, et dépassant le record établi à 37,9 millions de yuans pour le premier jour du film After Shock en 2010. Durant le premier weekend d'exploitation, le film a dépassé la centaine de millions de yuans. L'engouement pour ce film d'animation montre la passion des Chinois pour le Dragon Warrior Po. À l'approche de la fête des bateaux-dragons en Chine, découvrons les réserves de pandas géants du pays.

    La réserve naturelle nationale de Wolong

    Créée en 1963, la réserve naturelle nationale de Wolong dans le Sichuan (sud-ouest de la Chine) est la réserve de protection de pandas géants et le système écologique de forêts le plus ancien et le plus grand (2 000 km² ou 2x le Brabant wallon). Il s'agit du cœur de la réserve Wolong - mont Siguniang - montagnes Jiajin, laquelle fut inscrite sur la liste du patrimoine naturel mondial en 2006. De plus, la réserve naturelle de Wolong est reconnue dans le monde entier comme le pays natal des pandas géants et un important jardin botanique naturel.

    La réserve naturelle de Fengtongzhai

     

    La réserve naturelle de Fengtongzhai se situe dans le district Baoxing du Sichuan. Créée en 1975, la réserve a été établie afin de protéger les animaux menacés d'extinction, tels que les pandas géants et les rhinopithèques. Cette réserve fut le lieu où l'espèce du panda géant a été découverte pour la première fois par un religieux français en 1969.

     

    La réserve naturelle nationale du mont Siguniang

     

    Le mont Siguniang culmine à 6 250 m d'altitude. Située parmi les vallées et les montagnes, la réserve naturelle, qui conserve des paysages pittoresques de glaciers, de lacs de plateau, de cascades et de végétations primitives, reste une destination incontournable du Sichuan.

     

     

    La réserve naturelle des pandas géants de la rivière Heishuihe

     

    La superficie totale de la réserve atteint 450,2 km². La réserve abrite 10 espèces d'animaux rares, dont le panda géant et le rhinopithèque.

     

     

    La réserve naturelle de la rivière Laba

    La réserve naturelle de Jintang à Ganzi

    La réserve naturelle Caopo

  • PREMIER PANDA NE PAR INSEMINATION ARTIFICIELLE.

    bebe_pandapanda-9031

    Chine: première naissance d'un panda géant par insémination artificielle

    pandas%20geants

    CHENGDU-- La première naissance d'un panda géant issu d'une insémination artificielle réalisée avec du sperme congelé a eu lieu dans la province du Sichuan (sud-ouest de la Chine), ont annoncé vendredi des chercheurs.

    Le panda géant femelle "You You", âgé de 11 ans, a donné naissance à un petit jeudi à 07h40 dans le centre de Ya'an, a précisé Huang Yan, chercheur au Centre de recherche et de protection des pandas géants de la réserve naturelle de Wolong. Il a ajouté que le petit semblait en bonne santé.

    Il s'agit de la première insémination artificielle avec du sperme congelé effectuée chez les pandas géants, ce qui représente un progrès significatif dans la reproduction de cette espèce menacée, a ajouté M. Huang.

    "Cela permet d'éviter la consanguinité chez les pandas géants et de promouvoir la diversité de cette espèce", a-t-il ajouté.

    "Grâce à cette technologie, nous pouvons conserver le sperme congelé durant des décennies", a indiqué M. Huang. "Les procédés de congélation et de décongélation du sperme n'ont provoqué aucun dommage ni modifié la structure génétique. Ainsi, la technologie n'aura aucune influence sur les petits", a-t-il poursuivi.

    Environ 1 590 pandas géants vivent en liberté en Chine, dont la plupart dans la province du Sichuan, alors que 180 autres vivent en captivité.

  • LES PANDAS QUITTENT WOLONG.

    Chine: construction d'un nouveau centre d'élevage de pandas géants au Sichuan.

     

     

     

        CHENGDU, -- La Chine envisagera la construction d'une nouvelle base d'élevage de pandas géants au mois de mai pour remplacer l'ancien dévasté par le séisme du 12 mai 2008 dans la  province du Sichuan (sud-ouest), a indiqué Huang Jianhua,  responsable du service d'administration de la Réserve naturelle de Wolong. 

         Le nouveau Centre de recherche et de protection des pandas  géants sera situé à Huangcaoping, une localité à environ 10  kilomètres de l'ancien centre. Il sera également aménagé dans la  réserve naturelle de Wolong, qui a été sévèrement endommagée par  le séisme de magnitude 8 du 12 mai 2008, a souligné Huang Jianhua. 

         La nouvelle base travaillera sur 25 projets financés par Hong  Kong, d'un montant total de 1,3 milliard de yuans (191 millions de dollars), et sur 19 projets financés par l'Administration d'Etat  de la sylviculture, d'un investissement total de 270 millions de  yuans. 

     

         "Nous avons choisi la zone de Huangcaoping car l'environnement, l'eau, le climat et les conditions géographiques y sont les  meilleurs," a expliqué Huang Jianhua, ajoutant que " les pandas  mèneront une vie confortable ici vu que ce n'est pas loin de  l'ancienne base." 

         "La sécurité est prioritaire," a-t-il souligné. 

         La réserve de Wolong, à 10 kilomètres de l'épicentre du séisme  du 12 mai 2008, a été sévèrement dévastée. Un panda est mort, un  autre a été blessé et un troisième a disparu. 

         Après le séisme, la plupart des pandas vivant dans la réserve  de Wolong ont été emmenés dans la base d'élevage de Bifengxia de  la ville de Ya'an ainsi que dans certains zoos. Seulement six  pandas de 18 mois sont restés dans la réserve dans les logements  temporaires. 

     

         Le Centre de recherche et de protection des pandas géants a été créé en 1980. En tant que le plus grand centre d'élevage de cette  espèce menacée d'extinction, il possède 142 pandas en captivité,  soit 60% de la population mondiale. 

         Par ailleurs, la construction d'un Centre de contrôle et de  prévention des maladies des pandas géants a également été  envisagée. Il devrait s'achever en 2010 à Dujiangyan, une ville  près de Chengdu, chef-lieu de la province du Sichuan. Dans  l'avenir, les pandas de n'importe quelle base d'élevage de Chine y seront transportés en cas de maladie infectueuse afin d'y recevoir des soins médicaux. 

         Actuellement, on compte 1 590 pandas vivant en liberté dans le  pays, la plupart au Sichuan et dans les provinces du Shaanxi  (nord-ouest) et du Gansu (nord-ouest). 180 autres sont élevés en  capitivité.

  • SAUVONS LES PANDAS

    xin_0e02a2abc3f3490ba40f86dd0bcaed7e[1]
    Ventes aux enchères de vêtements originaux pour sauver les pandas géantsxin_b63f0e3d0cd74ea2b965e1400c713de8[1]

    Le 12 janvier, Tan Yanyu, célèbre styliste chinoise, a organisé à Beijing une soirée avec pour thème la sauvegarde des pandas géants. Elle a mis aux enchères des vêtements originaux conçus par elle, ce qui lui a permis de collecter 255 000 yuans. Cette somme sera entièrement offerte à la réserve naturelle de Wolong dans le Sichuan pour la reconstruction de la base des pandas géants endommagée lors du séisme du 12 mai 2008.xin_1a2e759e0c594f6596d7d44ee94b4fde[1]
    Un mannequin présentant une veste conçue par Tan Yanyu, sur le thème des pandas géantsxin_a266a5ebfbc84681ada5feb2c7409650[1]

  • GU GU LE PANDA A ENCORE ATTAQUE UN VISITEUR DU ZOO DE BEIJING

    Le panda du zoo de Beijing a attaqué de nouveau
    F200804071509111274163912[1]

    Le panda du zoo de Beijing, connu pour son mauvais caractère a goûté le sang humain pour la troisième fois, en attaquant un homme qui a sauté dans son enclos pour récupérer le jouet de son fils, a annoncé jeudi 8 janvier la presse d'Etat.

    Gu Gu, l'un des attraits de l'établissement, a fait des morsures profondes sur les deux jambes de l'homme mercredi 7 janvier avant qu'un membre du personnel du zoo ne soit intervenu pour chasser l'animal, a annoncé le Beijing Morning Post.

    Un dénommé M.Zhang, visiteur de la province centrale d'Anhui, avait sauté en cage lui-même faute d'avoir trouvé un employé du zoo pour récupérer le jouet, a-t-il mentionné.

    "Le panda a mordu la jambe droite de l'homme, et ensuite, il s'est attaqué à la jambe gauche," a-t-il marqué.

    L'homme a été hospitalisé, mais selon le rapport, son état n'est pas grave.

    C'est le troisième incident de ce genre pour Gu Gu.

    En 2007, le panda avait attaqué un jeune garçon âgé de 15 ans, qui avait sauté dans son enclos, en rongeant ses jambes jusqu'à l'os, a mentionné alors un rapport de presse.

    Il y a un an, l'animal a arraché un morceau de la jambe d'un homme en état d'ivresse qui d'après les informations, avait sauté dans l'enclos pour l'"embrasser".

    Les pandas, natifs de Chine, ont un caractère sauvage et sont capables de s'attaquer aux humains, en particulier s'ils se sentent menacés, disent les experts.

    Ce genre d'attaques est fréquent en Chine, où les visiteurs des zoos s'approchent souvent trop près des animaux pour les voir. .

    F200901091606063197270498[1]

  • DES PANDAS AFFAMES CET HIVER.

    Les pandas géants affamés se préparent à un hiver difficile, selon les informations officiellesF200811101632114165323283[1]

    Plus de pandas géants malades et affamés que par le passé sont susceptibles d'aller chercher la nourriture à plus basse altitude dans les régions chinoises, touchées par le tremblement de terre, mettant à rude épreuve les installations dans le centre local de recherches sur les pandas, a signalé le 8 novembre l'Agence de presse Xinhua.

    Le tremblement de terre dévastateur dans le Sichuan le 12 mai dernier a causé des glissements de terrain et détruit les habitations des certains pandas sauvages, en réduisant l'approvisionnement en leur principale source de nourriture, le bambou, à la hauteur de 2 500 mètres à 3 200 mètres d'altitude où ils vivent normalement.

    "Ils descendent des montagnes si tôt cette année et c'est la raison pour laquelle nous prévoyons une situation encore moins favorable pour les pandas sauvages cet hiver", a déclaré Zhang Guiquan, directeur adjoint de l'Administration de la Réserve naturelle de Wolong.

    Dans les périodes normales d'hiver, de décembre à mars, de quatre à cinq pandas sauvages ont été trouvés à des niveaux d'altitude inférieurs, étant à la recherche de la nourriture ou présentant des signes de la maladie, mais Zhang a dit que deux pandas ont déjà été retrouvés parmi les habitations locales à la fin du mois d'octobre.

    "Certains d'entre eux peuvent transporter des bactéries inconnues ou susceptibles d'avoir des maladies infectieuses, qui mettront en danger les pandas en captivité", a déclaré Tang Chunxiang, vétérinaire en chef du Centre chinois de recherches et de conservation des pandas géants, où l'un des pandas a été pris.

    Le Centre a déjà accepté 53 pandas qui vivaient déjà à la Réserve naturelle de Wolong. Un panda est mort et un autre a disparu suite au tremblement de terre important dans la plus grande réserve pour les pandas en Chine.

    Il y a encore sept autres pandas qui restent à Wolong, a dit Zhang, en ajoutant: "Nous devons nous préparer à recevoir plus de pandas sauvages malades."

    F200811101632121051926346[1]F200811101632143011126439[1]