wechat

  • La Chine ferme des comptes illicites sur Wechat ( équivalant chinois de Facebook ou Twitter)

    L'administration du cyberespace de la Chine a annoncé mardi avoir fermé au cours des deux derniers mois 17 comptes sur Wechat, une application de messagerie instantanée.

    Cette décision vise des comptes publiant des informations en masse, contrairement à ceux utilisés pour des communications personnelles. Certains comptes clôturés prétendaient être des organisations publiques ou des groupes de médias, tels que le Quotidien du Peuple ou des groupes d'inspection de la Commission centrale de contrôle de la discipline (CCCD) du Parti communiste chinois (PCC).

    Les autres ont été fermés pour avoir publié des informations politiques sans permission, émis de fausses factures et diffusé des informations concernant les jeux d'argent et les armes.

    L'administration a fermé également 24 sites Internet et 9 chaînes ou pages de sites Internet diffusant des contenus obscènes ou pornographiques.

    En 2015, nous établirons une liste noire des sites Internet pour protéger les droits des utilisateurs et permettre une diffusion ordonnée de l'information sur le web, a indiqué Jiang Jun, porte-parole du Bureau d'Etat de l'information sur Internet.