web

  • Selon le New York Times, la Chine utilise une nouvelle arme puissante , le grand canon,pour censurer Internet

    Fin du mois dernier, la Chine a commencé à inonder des sites américains avec un barrage de trafic Internet dans le but apparent de maintenir à l'écart des services qui permettent aux utilisateurs d'Internet en Chine d'afficher des sites Web bloqués par ailleurs dans le pays.

     

    Les rapports de sécurité initiaux ont suggéré que la Chine avait paralysé les services en exploitant son propre filtre Internet connu comme la Grande Muraille électronique pour rediriger une quantité écrasante de trafic vers ses cibles. Maintenant, les chercheurs de l'Université de Californie à Berkeley et l'Université de Toronto disent que Chine n'a pas utilisé la grande muraille, mais plutôt une nouvelle arme puissante qu'ils appellent le grand canon.
     

    10hack-web1-master675.jpg

     

    Le grand canon, déclarent les chercheurs dans un rapport publié vendredi, permet depuis la Chine, d'intercepter le trafic de web étranger qui circule vers des sites Web chinois, d'injecter du code malveillant et réutiliser le trafic à la guise de Beijing.
     
     Avec quelques ajustements, le Grand canon pourrait être utilisé pour espionner quiconque est allé cherché du contenu hébergé sur un ordinateur chinois, même en visitant un site non-chinois contenant de la publicité chinoise. 
    Le déploiement opérationnel du grand canon représente une escalade importante dans le contrôle de l'information de niveau de l'État », déclarent les chercheurs dans leur rapport. C'est, disent-ils, « la normalisation de l'utilisation répandue et publique d'un outil d'attaque pour faire appliquer la censure. »
     
    Traduction d'un article de Nicole Pelroth paru dans le The New York Times du 10 avril, donc à prendre avec les précautions d'usage.
     
    Les démocraties occidentales, de leur côté, ne pourront pas vraiment jouer les vierges effarouchées : comme le notent les chercheurs, le « Grand canon » ressemble aux outils utilisés par les services américains et anglais, que les révélations d’Edward Snowden ont mis à jour. Ils en profitent pour insister sur l’importance du chiffrement des communications sur Internet. Un point auquel les Etats-Unis, la Grande-Bretagne souhaitent s’attaquer.
     
    The New York Times pour lire l'article en anglais.
     
                                                   Nouvelles en Bref
     
    Un nouveau vol quotidien sera assuré à partir du 1er juin entre Paris et Beijing pour satisfaire à la demande croissante de voyage entre les deux destinations touristiques célèbres. 
     
    La Chine envisage de prolonger la ligne de chemin de fer Qing-Zang afin d'atteindre le Népal en construisant un tunnel sous le mont Everest ,rapporte China Daily.
     
    D'après un rapport de la Deutsche Bank publié mercredi, les réformes majeures allant dans le sens de la convertibilité totale de la monnaie chinoise, attendues dans les cinq prochains mois, devraient encourager l'afflux de davantage de capitaux cette année en Chine.
     
    Le ministère chinois du Commerce a déclaré vendredi le lancement d'une enquête concernant des allégations selon lesquelles l'Union européenne, les Etats-Unis et le Japon vendraient du papier sur le marché chinois à des prix injustement bas.
     
     
  • Hong Kong premier du classement mondial des pays et territoires à l'internet le plus rapide, voici les 10 premiers:

     

    web.jpg

    1. Hong-Kong

    Speedtest.net, un site Web qui teste et compare les vitesses de téléchargement dont profite les consommateurs dans le monde, a mis à jour son classement de la vitesse d'Internet dans 186 pays et régions du monde.

    Des millions de récents résultats de tests montrent que, du 28 mai 2011 au 26 novembre 2013, Hong Kong a l'accès le plus rapide à Internet, avec une moyenne de 71,03 Mb/s, suivi par Singapour et la Roumanie.

    Le symbole Mb/s (mégabits par seconde) est une unité de transfert de données.

    Les États-Unis, le pays qui a inventé Internet, n'ont pas réussi à figurer sur la liste des dix. Trente pays et régions ont un Internet plus rapide que les É.-U., dont certains qui ne sont pas connus comme des puissances technologiques, telles que la Moldavie et l'Uruguay.

    Taiwan a été plus performant que l'écrasante majorité et figure sur la liste des dix. La partie continentale de Chine s'est classée 43e.

    Le calcul de la vitesse d'Internet des dix pays et régions était fondé sur au moins 100 000 adresses IP uniques pour un pays/région donné.

    Speedtest est alimenté par Ookla, une société qui fabrique des applications de test pour la large bande et de diagnostic de réseau basé sur le Web. Son test de la vitesse d'Internet est prétendu être le test le plus populaire au monde, et ses solutions ont été adoptées par à peu près tous les fournisseurs de services Internet à l'échelle mondiale.

    web0.jpg

    2. Singapour

    web.0.jpg

    3. Roumanie

    4. Corée du Sud

    5. Suède

    6. Lituanie

    7. Japon

    8. Macao

    9. Pays-Bas

    Le top 10 des pays et régions pour la rapidité d'Internet

     

    10. Taiwan

    A noter les très bonnes places des pays asiatiques et spécialement des territoires chinois et de pays où l'influence chinoise est prépondérante alors que la Chine se classe mal et cela n'étonnera pas les gens qui comme moi ont du pester sur la lenteur de l'internet chinois.