voiture

  • Volvo va produire des automobiles en Chine

    aef76fea-7fd3-11e1-80f1-2fdde9220501-493x328.jpg

    Volvo Cars, le constructeur automobile suédois qui est la propriété du Zhejiang Geely Holding Group, a obtenu l'approbation du planificateur principal de l'industrie de la Chine de commencer à fabriquer des véhicules au pays, ont déclaré trois personnes bien informées de la question.

     

    La Commission nationale pour le développement et la réforme a récemment autorisé le plan de production de Volvo, ont déclaré ces personnes qui ont demandé à ne pas être identifiées parce que le processus est confidentiel. Le Conseil des affaires d'État, le cabinet de la Chine, doit donner l'approbation finale, bien que les possibilités de rejet soient minces, selon l'une des personnes.

     

    Volvo-and-Geely 16.jpg

     

    L'approbation est une étape qui était attendue depuis longtemps par le président de Geely, Li Shufu, qui avait parié qu'il aurait un avantage dans son pays d'origine au moment où il a acheté Volvo en 2010; cependant, il a constaté que le gouvernement chinois soumettait la marque suédoise aux mêmes procédures réglementaires que tous les constructeurs automobiles étrangers. Même Jaguar Land Rover de Tata Motors Ltd, qui a établi une entreprise chinoise avec Chery Automobile Co, l'année dernière, a attendu moins longtemps pour obtenir la permission de fabriquer des voitures au pays.

     

    En fait, l'autorisation permet à Geely d'offrir des voitures Volvo à meilleur marché parce que les véhicules fabriqués en Chine ne font pas l'objet des droits d'importation de 25 % imposés par le pays. Le gouvernement exige des constructeurs automobiles étrangers de travailler avec des sociétés chinoises pour fabriquer des voitures.

    volvo-hopes-to-grow-under-geely-ownership-18807_1.jpg

     

    Les ventes de Volvo en Chine ont augmenté de 31 %, pour se situer à 8 719 unités au cours des deux premiers mois de l'année, dépassant la Suède et devenant ainsi le deuxième plus gros marché du constructeur automobile, derrière les États-Unis. Plus tôt ce mois-ci. M. Li a déclaré qu'il était persuadé que la croissance des ventes de Geely dépasserait celle de l'industrie automobile chinoise; celle-ci pourrait augmenter de 10 % cette année.

     

    Volvo vend sept modèles en Chine, allant de 249 900 yuans (40 200 $) pour la C30 jusqu'à 661 000 yuans pour la berline C70, selon son site Web.

    volvo-china-geely-plants.jpg

     

    Volvo a indiqué qu'il vise à ouvrir sa première usine chinoise à Chengdu, capitale de la province du Sichuan.

     

    Le mois dernier, Volvo a nommé Lars Danielson comme vice-président principal aux opérations en Chine.

    divers-volvo-geely-chine.jpg