vih

  • Les relations homosexuelles font augmenter les infections par le VIH/sida a-t-on constaté en Chine

    dyn004_original_350_244_pjpeg__8e3ba89bee798cb8265b38c423e754e6.jpg

    Selon Xinhua, une hausse de nouveaux cas d'infections par le VIH/sida à travers les relations homosexuelles a été signalée en Chine.

    La transmission du VIH chez les hommes ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes a représenté 25% du total des nouvelles infections signalées dans le pays durant les huit premiers mois de l'année 2014, selon Wang Ning, directeur adjoint de la division VIH/sida du Centre chinois pour le contrôle et la prévention des maladies. Le chiffre était de 19% en 2012.

    Les canaux de transmission pour cette maladie ont changé durant les dernières années. Entre 1985 et 2005, les infections ont été principalement attribuées à l'usage de drogues par injections intraveineuses et à la collecte et la diffusion illégales de sang. La transmission par voie sexuelle ne représentait qu'environ 10% des séropositifs, a expliqué M. Wang. Mais en 2012, environ 87% des malades ont été infectés par voie sexuelle. Le chiffre a atteint plus de 90% de janvier à août 2014, selon lui.

    Les hommes ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes ont été reconnus à travers le monde comme étant l'un des trois groupes les plus vulnérables aux infections par le VIH/sida, avec les travailleurs du sexe et les consommateurs de drogues. En Chine, environ 80% des homosexuels sont mariés, ce qui signifie que la maladie pourrait être également transmise à leurs épouses.

    sans-titre_39.png

  • SIDA: des scientifiques chinois font une découverte majeure

    sans-titre.png

    Des chercheurs chinois ont annoncé avoir réalisé une avancée capitale dans l'analyse structurale du facteur viral du virus du VIH, qui favorisera le développement de nouveaux médicaments pour traiter, et éventuellement guérir, la maladie.

    La revue scientifique( une revue scientifique anglaise de référence, à comité de lecture et publiée de manière hebdomadaire. C'est l'un des journaux scientifiques les plus anciens et les plus réputés au monde. Elle a été lancée en 1869 par le Britannique Joseph Norman Lockyer ) a publié mercredi l'étude sur son site internet. Elle a été menée par une équipe de chercheurs chinois dirigée par Huang Zhiwei, professeur de biologie moléculaire structurale à l'Ecole des sciences de la vie et des technologies de l'Institut de technologie de Harbin. Elle a révélé l'analyse structurale de la protéine Vif du VIH-1, qui inhibe l'activité antivirale.

    Ces résultats serviront de base à la mise au point de nouveaux médicaments anti-VIH, selon la revue. L'équipe chinoise avait lancé le programme en mars 2012.

    Depuis la découverte du virus du sida en 1981, les scientifiques ont toujours manqué de connaissances sur ce dernier, et notamment sur la structure de la protéine Vif, qui joue un rôle extrêmement important dans l'infection et la réplication virale, a expliqué Huang.

    L'analyse de la structure de la protéine Vif était une étape fondamentale pour la mise au point de médicaments contre le sida, a ajouté Huang.

    Sa structure était le sujet d'étude le plus important pour les scientifiques du monde entier travaillant dans la recherche contre le sida.

    Cette étude prouve ainsi que la Chine est à l'avant-garde de la recherche contre le sida dans le domaine de la biologie moléculaire structurale, estime Huang.

    L'équipe de chercheurs a entamé une coopération avec plusieurs laboratoires pharmaceutiques afin de développer de nouveaux types de médicaments pour le traitement du sida, a déclaré Huang.

    « Lorsque nous aurons réussi à développer des médicaments, une nouvelle voie s'ouvrira pour les chercheurs du monde entier dans le traitement du sida, qui pourrait même permettre de le guérir », a prédit Huang, ajoutant que cette découverte allait également permettre à la Chine de fabriquer ses premiers médicaments contre le sida ou le VIH. La Chine compte environ 434 000 personnes vivant avec le sida ou le VIH. Fin 2012, on recensait 35 millions de personnes infectées dans le monde.

  • ACTIONS CONTRE LE SIDA EN CHINE

    F200812020850461776196271[1]
    Lancement des activités de sensibilisation pour la « Journée mondiale de lutte contre le Sida » à travers la ChineF200812020850533229918102[1]
    Le 30 novembre, à la veille de la Journée mondiale de lutte contre le Sida, la Croix rouge de Chine et le Programme des Nations Unies sur le VIH/Sida (ONUSIDA) ont organisé conjointement une activité « Un rêve - un monde sans discrimination », ayant pour objectif de sensibiliser la population sur les risques du Sida, de réduire la discrimination, ainsi que d'accorder davantage d'attention et de soutien aux séropositifs et à leur familles.

    Le 1er décembre 2008 marquera le 20ème anniversaire de la Journée mondiale de lutte contre le sida. Le thème de cette année est « Mener, responsabiliser, s'activer ». Diverses activités ont été organisées à travers la Chine.

    F200812020850492428916652[1]

    Le 30 novembre à Beijing, des bénévoles participant à l'activité de sensiblisation à la Journée mondiale de lutte contre le Sida.

     A la veille de la Journée mondiale de lutte contre le Sida, la Croix rouge de Chine et le Programme des Nations Unies sur le VIH/Sida (ONUSIDA) ont organisé conjointement une activité « Un rêve - un monde sans discrimination », ayant pour objectif de sensibiliser la population sur les risques du Sida, de réduire la discrimination, ainsi que d'accorder davantage d'attention et de soutien aux séropositifs et à leur famillesF200812020850442663932265[1]
    Des étudiants bénévoles, issus de huit universités de Tianjin, dont l'Université de Nankai, l'Ecole Normale de Tianjin ou bien encore l'Université de la Médecine de Tianjin, ont participé à une activité de « ruban rouge de la jeunesse » sur le thème « lutter contre le Sida et faire honneur aux engagements ». Ils ont distribué, à cette occasion
    F200812020850432193711369[1]

    Des dizaines de bénévoles, à vélo, lancent une activité de sensibilisation de lutte contre le Sida autour du lac de l'ouest. Le même jour, une grande activité de sensibilisation à la Journée mondiale de lutte contre le Sida a eu lieu sur la place de Wulin à Hangzhou, capitale de la province du Zhejiang (estF200812020850398999171225[1] Des étudiants de l'Institut technique professionnel de Huaibei dans la province de l'Anhui en train de sensibiliser les villageois de Dongzhuang à la lutte contre le Sida.
    F200812020850331296022431[1]La municipalité de Dalian a organisé diverses activités de sensibilisation de lutte contre le Sida dans les principaux endroits de la ville et quartiers commerciaux, attirant de nombreux bénévoles et visiteurs