victimes

  • Cérémonie d'hommage aux victimes des explosions de Tianjin où un petit chien a été sauvé 6 jours après

    d43d7e14de0d173ce6c60c.jpg

     

    La ville portuaire chinoise de Tianjin s'est arrêtée de fonctionner mardi matin pour prendre part au deuil de la centaine de personnes et plus, décédées dans les explosions d'un entrepôt survenues la semaine dernière.

    Les sirènes des cargos du port ont retenti dans la douleur, et les gens présents dans sept sites se sont tenus debout, en silence, pour pleurer les victimes mardi vers 9h00, septième jour après l'accident.

    Selon la tradition chinoise, le septième jour après la mort d'une personne constitue l'occasion pour ses proches et ses amies de pleurer leur être cher.

    d43d7e14de0d173ce6c60b.jpg

     

    Des soldats de la défense chimique sont entrés samedi matin dans la zone centrale du site des explosions de Tianjin à la recherche de survivants. Par miracle un petit chien a survécu aux explosions extrêmement violentes dans le port de Tianjin, les soldats ne l'ont pas abandonné, et l'ont évacué des lieux de l'explosion.

    A présent, le petit chien ne veut plus quitter ces gens qui l'ont sauvé.

     

    002564bb44f7173be8610b.jpg

    002564bb44f7173be86107.jpg

    002564bb44f7173be86109.jpg

     

  • 112 morts et 95 disparus, dont 85 pompiers, suite aux explosions à Tianjin

    134520611_14396481449801n.jpg

    Un total de 112 corps ont été retrouvés et 95 personnes sont toujours portées disparues, dont 85 sapeurs-pompiers, après que de gigantesques explosions soient survenues mercredi soir à Tianjin, dans le nord de la Chine, ont indiqué dimanche matin des responsables lors d'une conférence de presse.

    134522342_14396953586471n.jpg

    Il n'y a aucune victime parmi les 722 personnes qui sont hospitalisées, dont 58 sont dans un état critique ou grave, a indiqué le poste de commandement des secours.

    Samedi, 46 personnes avaient été sauvées, a déclaré Zhou Tian, chef du service d'incendie de la ville.

    La dernière personne à l'avoir été est un homme dans la cinquantaine.

    Des soldats spécialisés dans la manipulation des produits chimiques l'ont sauvé samedi après-midi, à seulement 50 m d'un foyer d'explosion et deux jours et demi après que deux énormes explosions dans un entrepôt de produits chimiques dangereux se sont produites à environ 23 h 30, mercredi, à la suite d'un incendie.

    Lorsqu'il a été secouru, l'homme était conscient et pouvait parler. Il a été immédiatement transporté à l'hôpital.

    L'homme souffre de brûlures des voies respiratoires, mais il était dans un état stable après avoir reçu un traitement d'urgence, a déclaré Li Jingmei, un médecin de l'hôpital no 254 de Tianjin.

     

    0019b91eca57173a47f80d.jpg

    Samedi matin, soixante-dix soldats spécialisés dans la manipulation des produits chimiques et vêtus d'uniformes lourds sont entrés dans la zone centrale du site des explosions à la recherche de survivants. Quatre-vingt-dix autres se sont joints à eux pour travailler à tour de rôle.

    Parallèlement, 1 100 autres soldats ratissent, maison par maison, les quartiers résidentiels à proximité à la recherche d'éventuels survivants.

    Wen Wurui, directeur du bureau municipal de protection de l'environnement de Tianjin, a déclaré que des spécialistes de l'environnement prennent des mesures pour prévenir la pollution par des produits chimiques provenant des explosions.

    Les autorités ont fermé trois sorties d'égouts vers la mer et utilisé du ciment pour bloquer tous les caniveaux sur le site de l'explosion afin d'éviter de polluer les eaux à l'extérieur du site, a indiqué M. Wen.

     

    0019b91eca57173a47ed0a.jpg

    D'autres mesures comprennent la construction de batardeaux pour empêcher que des fuites de produits chimiques polluent plus loin quand il pleut, l'utilisation de peroxyde d'hydrogène pour réduire la quantité de cyanure, et la collecte des eaux usées sur le site de l'explosion pour qu'elles reçoivent un traitement spécial.

    Bien que très toxique, le cyanure de sodium n'est pas volatil dans des conditions normales et n'émet que du cyanure d'hydrogène dans l'air lorsqu'il est en contact avec de l'eau, a indiqué M. Wen; de plus, il a ajouté que des dizaines de stations surveillent la qualité de l'air et de l'eau.

    Samedi, le président chinois Xi Jinping a pressé les autorités de tirer des leçons « extrêmement profondes » qui ont été payées par le sang.

    Dans une instruction écrite, le président Xi a déclaré que les explosions de Tianjin et la récente série d'accidents graves ont exposé de graves problèmes dans le secteur de la sécurité au travail, et que les autorités doivent toujours avoir en tête une « croissance sécuritaire » et « l'intérêt du peuple d'abord » pour éviter de tels accidents.

     

    0019b91eca57173a4bc158.jpg

    Cette photo prise le 14 août 2015 montre un abri temporaire installé après l'explosion de l'entrepôt à Tianjin

     

    Le premier ministre Li Keqiang a exhorté les autorités à prendre des mesures énergiques et efficaces pour corriger ce maillon faible afin d'élaborer un mécanisme à long terme pour éviter la répétition d'accidents.

    Samedi, le Conseil des affaires d'État a effectué une téléconférence nationale pour mettre en œuvre le travail d'inspection de la sécurité à l'échelle nationale. Cette inspection ciblera les industries liées aux produits chimiques dangereux, aux explosifs, aux feux d'artifice, aux ascenseurs, aux mines autres que de charbon, aux transports publics et aux ports.

    0019b91eca57173a4bda5b.jpg

    Un bénévole trie le matériel de secours d'urgence à proximité de l'hôpital TEDA de Tianjin

    0019b91eca57173a4ba255.jpg

     Des gens chargent leur téléphone mobile dans un abri temporaire, après l'explosion de l'entrepôt à Tianjin

    0019b91eca57173a4b9654.jpg

    Des travailleurs du secteur de l'alimentation en électricité installent un éclairage d'urgence dans une école primaire servant d'abri temporaire

    0019b91eca57173a4bab56.jpg

    Cette photo prise le 14 août 2015 montre un point d'approvisionnement de nourriture et d'eau potable dans une école primaire servant d'abri temporaire depuis l'explosion de l'entrepôt à Tianjin. L'eau potable, la nourriture, les vêtements et les couvertures sont en quantité suffisante à l'abri.

     

  • TIBET:30 MORTS SUITE TREMBLEMENT DE TERRE

    Séisme au Tibet : au moins 30 morts xin_abab00fad6134bcfbdf9588783cb1dc9[1]
    Au moins 30 personnes ont été tuées  dans un séisme de magnitude 6,6 qui a secoué lundi à 16h30 un  district dépendant Lhasa, capitale de la Région autonome du Tibet, a annoncé le gouvernement local. 

         Les victimes ont été découvertes dans la ville de Gedar du  district de Damxung, l'épicentre du séisme. Un plus grand nombre  de personnes ont été ensevelies dans les décombres des maisons  après l'effondrement de beaucoup de celles-ci, a déclaré le  gouvernement de la Région autonome du Tibet. 

     xin_ae65127c87b840a5ba78365f59041c75[1]

         La circulation et les télécommunications ont été coupés à  Gedar. Des soldats et des médecins se précipitent vers le site. 

         Les cadavres et les blessés ont été transportés dans un  district voisin, mais le nombre exact de victimes n'est pas encore disponible à cette heure. 

         L'épicentre du séisme a été localisé à 29,8 degrés de latitude  Nord et à 90,3 degrés de longitude Est, à 82 km de Lhasa, a-t-on  appris du Bureau d'Etat sismique. 

         Le séisme a été ressenti à Lhasa, mais sans grands dégâts dans  les résidences ni les sites historiques, y compris au Palais  Potala et au temple Jokhang. 

         Les services sont normaux sur le chemin de fer Qinghai-Tibet et à l'aéroport de Lhasa.