van rompuy

  • En visite à Paris, le Président chinois va signer l'achat de plus de 150 Airbus

    sans-titre.png

    Selon un communiqué publié le 19 mars par l'agence Reuters, la visite en France du chef d'Etat chinois la semaine prochaine donnera lieu à une commande de plus de 150 Airbus pour un montant d'environ 20 milliards de dollars ainsi qu'à de nouveaux accords. Des discussions sont encore en cours à ce sujet.

    Plusieurs contrats seront signés avec le constructeur français lors de la visite de Xi Jinping, dans le cadre d'un accord plus vaste susceptible de raviver les relations commerciales entre les deux pays. Airbus pourrait notamment ouvrir une deuxième usine d'assemblage en Chine, en échange de commandes d'un nombre d'appareils plus importants.

    L'installation d'une nouvelle usine, dédiée à l'aménagement des cabines, permettrait au constructeur français de gagner des parts de marché dans l'Empire du Milieu. La première usine d'assemblage Airbus hors Europe a été fondée à Tianjin en 2009. Elle produit des A320 et emploie des ouvriers locaux.

    Il semble acquis que la Chine annoncera le déblocage d'une commande de 27 A330 qui avait été suspendue en raison d'un différend avec l'Union européenne sur les quotas d'émission de carbone.

    D'après une source anonyme, ce projet sera annoncé lors de la visite du chef d'Etat chinois en France et en Allemagne, et la commande porterait sur des Airbus A320 et A350. Cependant, la décision finale ne sera connue qu'à l'issue des négociations qui auront lieu tout au long de la visite.

    Le porte-parole d'Airbus s'est refusé à répondre à toute question sur le sujet. La source anonyme a précisé qu'il s'agissait d'informations confidentielles qu'il n'était pas autorisé à révéler aux médias.

     

    xi.jpg

  • VAN ROMPUY PRESIDENT, BONNE NOUVELLE POUR LA CHINE.

    Un président pour l'Union européenne, une bonne nouvelle pour les relations avec la Chine

    La désignation du Premier Ministre belge Herman Van Rompuy comme président de l'Union européenne aidera les Nations membres à se mettre d'accord sur une politique unifiée avec la Chine et réduira les risques de brouilles relationnelles, ont dit diplomates et experts vendredi 20 novembre.

    Les dirigeants des pays membres de l'Union européenne en ont confié les rênes à Herman Van Rompuy jeudi (vendredi, heure de Beijing). Ils ont aussi nommé la Britannique Catherine Ashton, Commissaire européen au commerce, comme nouveau chef de la diplomatie européenne.

    Ces deux hautes fonctions avaient été créées sur la base du Traité de Lisbonne, réformant l'Union Européenne, qui prendra effet à compter du 1er décembre prochain.

    François Godement, directeur et professeur de l'Asia Center, qui dépend de Sciences Po à Paris, pense qu'une présidence de l'Union européenne stable aidera l'Europe à stabiliser des relations avec la Chine par trop fluctuantes.

    Les liens entre la Chine et certains pays de l'UE avaient été affectés l'année dernière après que certains dirigeants aient soutenu les séparatistes de la Région autonome du Tibet et appelé au boycott des Jeux Olympiques de Beijing. Certains dirigeants de l'Union européenne avaient même rencontré le Dalai Lama.

    « En ce qui concerne les relations sino-européennes, ce qui compte le plus est une approche politique descendante du problème », a dit M. Godement en marge d'un Forum sur les relations sino-européennes qui s'est conclu vendredi à Beijing.

    L'entrée en vigueur du Traité de Lisbonne rendra la coordination entre la Chine et l'Union européenne plus directe et plus efficace, et particulièrement à une époque où les deux parties rencontrent des difficultés dans leurs relations, a dit Yang Jiemian, président de l'Institut d'Etudes Internationales de Shanghai.

    Une politique européenne chinoise mieux coordonnée réduira sans aucun doute les risques de détérioration des relations causée par des initiatives inamicales de certains pays, a-t-il ajouté.

    Point de vue partagé par James Kynge, éditeur au Financial Times. « Je pense qu'une des grandes frustrations dans les relations sino-européennes vient du fait qu'on n'a jamais vraiment su qui était le patron en Europe », a-t-il dit lors du Forum.

    « Mais maintenant que l'Union européenne a un président, la Chine aura peut-être plus de facilité à s'engager ... tout au moins avons-nous quelqu'un qui est supposé parler au nom de l'Union européenne entière ».

    Bart Pennewaert, Conseiller à l'Ambassade de Belgique à Beijing pense lui, toutefois, qu'il est difficile de dire si une politique chinoise est la tâche la plus urgente pour le président Van Rompuy. A ses yeux, le plus important pour l'heure semble être l'économie.

    Pour autant, d'après les experts, la rencontre d'Herman Van Rompuy avec le Vice-président Xi Jinping lorsque ce dernier était en Belgique le mois dernier a montré que le nouveau président de l'Union européenne, âgé de 62 ans, soutenait clairement la politique d'une seule Chine et ne soutenait aucune des activités séparatistes menées à l'encontre de la Chine.

    La nomination d'Herman Van Rompuy vient juste après la visite en Chine du président américain Barack Obama. L'importance qu'attache ce dernier à la Chine - et vice-versa - a fait se demander aux Européens si le rôle de l'Union européenne dans les affaires internationales n'en serait pas réduit.

    Mais pour Jean-Pierre Raffarin, l'ancien Premier ministre français qui était à Beijing récemment, « Les relations sino-européennes ne sont pas moins importantes que les relations sino-américaines ... le prochain Sommet Union Européenne-Chine montrera l'importance des relations sino-européennes ».

    Le 12e Sommet Chine-Union Européenne se tiendra le 30 novembre à Nanjing, capitale de la province du Jiangsu. Le Premier ministre suédois Fredrik Reinfeldt mènera la délégation de l'Union européenne et rencontrera le Premier ministre chinois Wen Jiabao.

    Jean-Pierre Raffarin pense que « l'Union Européenne et la Chine ont trouvé un consensus pour bâtir un monde multipolaire plutôt qu'unipolaire. Nous sommes tous d'accord pour dire qu'il n'y a ni G1, G2 ou G3 dans le monde, mais que c'est un monde multipolaire ».

    Gustaaf Geeraerts, directeur de l'Institut d'Etudes chinoises contemporaines de Bruxelles a lui déclaré lors du Forum que la synergie grandissante entre Beijing et Washington avait donné lieu à des spéculations sur un nouvel axe trans-Pacifique.

    « Le partenariat entre la Chine et l'Union européenne n'est peut-être pas stratégique, mais son potentiel est grand », a-t-il dit, « et, afin de renforcer leurs liens, la Chine et l'Union européenne doivent s'entendre sur les zones sur lesquelles elles souhaitent bâtir leur partenariat ».

    Et pour Eberhard Sandschineider, directeur de l'Institut de recherché du Conseil Allemand des Relations Etrangères, « l'importance stratégique des relations sino-européennes a encore besoin d'efforts constants de rééquilibrage ».

  • DISCOURS DU PRESIDENT HERMAN VAN ROMPUY A L'OCCASION DU SOIXANTIEME ANNIVERSAIRE DE LA CHINE NOUVELLE.

    Voici le discours que le président Van Rompuy le jour de célébration du
    60e anniversaire de la République populaire de Chine,a prononcé à Bruxelles .Il était alors Premier Ministre. 
    Cher Ambassadeur,
    Chers membres de la chambre de commerce Belgique-Chine.
    Il ya trois semaines, notre pays a  été honnoré d'accueillir Son Excellence Xi Jinping, le vice-président de la République populaire de Chine. La visite d'Etat a permis de renforcer les liens historiques entre nos deux pays. Ces relations remontent au XVIIe siècle, lorsque le missionnaire jésuite et astronome, Ferdinand Verbiest, était à la Cour impériale. Nos opinions divergentes dans certains domaines, n'excluent pas qu'il existe une détermination à  poursuivre notre coopération, comme souligné par  les accords et traités qui ont été signés et avec récemment plusieurs accords bilatéraux qui ont été conclus entre les entreprises. Et comme la cerise sur le gâteau, la visite du vice-président Xi Jingping  a  coincidé avec l'ouverture solennelle de  Europalia Chine.

    Nous sommes ici ,aujourd'hui, en l'honneur du 60e anniversaire de la République populaire de Chine. Pendant cette période de 60 ans, l'espérance de vie a augmenté de plus de 36 ans, le PIB par habitant a  réalisé une croissance sans précédent, passant de 51 à $ 2770 $ et la Nouvelle Chine a  connu une explosion démographique.
    Il ya trente ans , courage et  vision ont été rassemblés pour pousser à  les nécessaires réformes économiques en Chine, de mettre le pays sur la  voie de la  richesse pour un grand nombre de personnes et d'un rôle important  dans la politique mondiale . C'était la première fois qu'une tentative avait Été effectuée afin d'obtenir un tel changement drastique dans le destin de nombreuses personnes.  Des centaines de millions de personnes ont été libérés de la pauvreté et misère .Raison de grande joie pas seulement pour la Chine, mais pour le monde entier.
    Nous bénéficons de relations économiques étroites avec la Chine. La Belgique a plus de 250 investisseurs et est donc à l'avant-garde dans L'Union européenne. Ces liens économiques peuvent uniquement être renforcés à l'avenir. Des recherches récentes de l'Institut Confucius à Louvain ont montré qu'une personne sur quatre concitoyens seraient d'avis que leurs enfants aprennent le chinois à l'école dès le plus jeune âge.
    Que la célébration du 60e anniversaire de la Chine est accompagnénd'un concert classique est le reflet de la mesure dans laquelle est la paix dans notre relation. Comme la musique est  le langage universel de la Paix. Après tout, tout rapprochement entre les peuples et les nations de l'ONU commence invariablement par l' amour pour la culture, un ami m'a dit récemment. La culture est l'expression par excellence de l'Humanité. Le festival Europalia, un des événements culturels majeurs en Europe, se concentre, sur la Chine. La magie de la Chine , pays invité avec sa culture 5 fois millénaire sera présente en Belgique pour une Période de quatre mois. On m'a dit qu'un soixantième anniversaire traditionnellement en Chine est consideré comme etant le plus important anniversaire Dans une vie humaine: Le cycle de vie est alors terminé et commence à l'âge respectable. Après avoir atteint l'âge de 60 moi-même je peux me réjouir uniquement dans cetteperspective  Neanmoins je suis convaincu que la Chine se trouve une fois encore sur le seuil d'une ère nouvelle et fascinante.