universite du tibet

  • De plus en plus de Tibétains dans l'enseignement supérieur

    xinsrc_2121206251532187333997.jpg

    Près de 8.000 jeunes ruraux de la région autonome du Tibet ont été admis par des établissements d'enseignement supérieur après avoir réussi leur examen d'entrée à l'université en 2013, a annoncé samedi l'autorité de l'éducation locale.

    Ce nombre a représenté 60% des admissions dans l'enseignement supérieur de la région l'année dernière.

     

    "Les agriculteurs et les éleveurs représentent 80% des trois millions d'habitants du Tibet. Leurs enfants ont les mêmes droits à l'éducation supérieure que les élèves urbains", a souligné Ma Shengchang, directeur du département régional de l'éducation.

     

    Selon lui, depuis 1985, l'éducation gratuite pour les enfants d'âge scolaire issus d'une famille d'agriculteurs ou d'éleveurs est accompagnée de repas gratuits, de logement et de subventions.

     

    Depuis 2012, le Tibet a commencé à offrir l'éducation gratuite sur 15 ans, de la crèche au lycée, a-t-il précisé.

     

    Les statistiques du département montrent que lors de l'année scolaire 2013-2014, la région comptait 53.029 lycéens.

    xin_3320606090902078238356.jpg

     

  • LOGICIEL EN TIBETAIN, DE QUOI CLORE LES MENSONGES DU DALAI LAMA

    Un logiciel en langue tibétaine développé pour accélérer le  développement du Tibet
      

     

          BEIJING, 26 janvier (Xinhua) -- L'Académie des sciences de  Chine (Chinese Academy of Sciences, CAS) va inciter à  l'utilisation d'un logiciel utilisant le langage tibétain avec  l'objectif d'aider les Tibétains à promouvoir leur culture et à  développer leur économie. 

         Ce plan réduira "l'écart digital" entre le Tibet et les autres régions de la Chine et accélérera la construction d'une "autoroute de l'information" dans la région, a annoncé la CAS sur son site  internet. 

         Ce logiciel de traitement de texte en langue tibétaine a été  conjointement développé l'année dernière par l'Institut de  logiciels de la CAS, l'Université du Tibet et la commission de  travail sur le langage tibétain de la Région autonome du Tibet.  Ces trois organismes ont également collaboré avec la Zhongke Red  Flag Software Company qui se trouve à Beijing afin de développer  un système d'opération sur base Linux en langage tibétain. 

         L'Université du Tibet a déjà utilisé ce logiciel pour établir  une plate-forme d'enseignement. Plus de 150 écoles primaires et  secondaires ont adopté ce logiciel, ainsi que certains médias dont le Quotidien du Tibet et Radio Tibet.