ulsion

  • De nombreux étrangers, dont des Européens , arrêtés ou rapatriés à Guangzhou

    0013729a831e0bb4fbfa02.jpg

    Guangzhou, la métropole du Sud de la Chine, a arrêté ou rapatrié 768 ressortissants étrangers au cours des huit premiers mois de cette année, a déclaré jeudi le Bureau de la sécurité publique.

    Selon le Bureau, de janvier à août, Guangzhou a accueilli 3,05 millions d'étrangers entrants ou sortants.

    Guangzhou compte 86 000 étrangers ayant un titre de résidence permanente enregistré dans la ville , dont plus de 5000 Français et un peu plus d'un millier de Belges. La plupart d'entre eux sont à Guangzhou pour leur travail, leurs affaires, leurs études ou en tant qu’enseignants.

    Outre de nombreux occidentaux, Guangzhou compte une importante communauté africaine qui cause bien du soucis à la police locale.

    Le bureau a indiqué que la police va renforcer l'administration et les services pour les étrangers et sévir contre ceux qui entrent illégalement en Chine, séjournent ou travaillent en violation de la loi dans la ville.

    Les succès de la Chine dans tous les domaines attirent de plus en plus les occidentaux et nombreux sont les Européens qui s'installent en Chine.

    L'ancien ministre français , Jules Ferry, en visite à Beijing, a déclaré hier : "le rythme du développement chinois est « dix fois plus rapide que celui de l'Europe ».  La Chine est aujourd'hui un pays fascinant que nous regardons de près, comme les Européens regardaient les États-Unis il y a 20 ans" .