turc

  • 10 Turcs arrêtés à Shanghai pour avoir aidé des terroristes chinois à fuir la Chine

    0019b91ed62e1620266903.jpg

    La police de Shanghai a arrêté 10 ressortissants turcs qui auraient fourni de l'aide à des personnes soupçonnées de terrorisme dans le Xinjiang.

    Selon le journal Global Times, basé à Beijing, 11 autres personnes, dont 9 terroristes suspectés originaires du Xinjiang, ont également été placés en détention en novembre 2014.

    Le journal affirme que les 10 Turcs arrêtés sont accusés d'avoir fourni de faux passeports turcs aux suspects de terrorisme. Ceux-ci tentaient de quitter la Chine illégalement par l'aéroport de Shanghai Pudong. Chacun d'eux avait payé 60 000 yuans pour obtenir un passeport illégal.

    Selon l'article du journal, du matériel audio et vidéo lié au terrorisme a été retrouvé sur les suspects qui tentaient de quitter la Chine.

    Leur destination était la Syrie, l'Afghanistan et le Pakistan.

    L'article du Global Times affirme que les 10 ressortissants turcs ont été officiellement arrêtés parce qu'ils sont accusés d'avoir pris des dispositions permettant à d'autres personnes de franchir illégalement les frontières nationales.

    Selon la loi chinoise, cette infraction est passible d'une peine de 2 à 7 ans de prison. S'il y a des circonstances aggravantes, les personnes reconnues coupables peuvent être condamnées à une peine allant de 7 ans de prison à la perpétuité.

    L'enquête se poursuit.

    Dans le même temps, les autorités du Xinjiang ont annoncé que les gens qui voudront acheter des feux d'artifice et des pétards pour le Nouvel An chinois devront s'inscrire en utilisant leur carte d'identité.

    Selon un responsable local, cette mesure est en partie justifiée pour empêcher les terroristes d'obtenir des matières premières destinées à fabriquer des engins explosifs.

    De même, les points de vente de feux d'artifice devront enregistrer le type et la quantité de produits achetés par chaque client.

    Plus tôt cette semaine, la police du comté de Shule au Xinjiang a abattu 6 assaillants qui tentaient de faire exploser des engins explosifs attachés à leur corps.

  • La Chine place un satellite turc sur orbite

    132049701_31n.jpg

    中国要阅读的文章:http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6635/zh/archive/2012/12/19/la-chine-place-un-satellite-turc-sur-orbite.html

    Reading the article in English http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6635/en/archive/2012/12/19/la-chine-place-un-satellite-turc-sur-orbite.html

    Un satellite turc d'observation de la Terre a été lancé avec succès dans la nuit de mardi à mercredi depuis le nord-ouest de la Chine, marquant le dernier lancement spatial de l'année pour la Chine.

    Selon un communiqué publié par le Centre de lancement de satellites de Jiuquan, dans le désert de Gobi (nord-ouest de la Chine), le satellite turc GK-2 a été lancé mercredi à 00H13 et placé sur une orbite prédéterminée par une fusée porteuse Longue Marche 2D.

    Il s'agit du 174e vol de la famille des fusées porteuses Longue Marche.

    L'Administration d'Etat pour la science, la technologie et l'industrie de la défense nationale a annoncé mercredi que c'était la première fois qu'une fusée porteuse Longue Marche 2D était utilisée dans un un tel lancement pour un autre pays. Ceci marque une percée pour l'ensemble de la famille des fusées Longue Marche dans les lancements commerciaux internationaux de satellites en orbite terrestre basse.

    Toujours selon l'administration, l'entrée réussie des produits aérospatiaux chinois sur les marchés d'Asie de l'Ouest et d'Afrique du Nord permettra au pays d'élargir son marché international de services de lancements commerciaux de satellites.

    Le satellite, conjointement développé par l'Institut de recherche des technologies spatiales de Turquie et Turkish Aerospace Industries, Inc., sera principalement utilisé pour la protection de l'environnement, l'exploitation des ressources minières, l'aménagement urbain, ainsi que la surveillance et le contrôle des catastrophes naturelles, indique le communiqué.

    Cette année, la Chine a envoyé avec succès 28 satellites et vaisseaux spatiaux dans l'espace via 19 lancements. Le pays compte également lancer près de 20 satellites en 2013, selon le communiqué.

    132049701_21n.jpg