tube

  • "Xiaopingguo" ("Petite pomme") le tube qui déferle sur la Chine , Gangnam Style chinois?

    La Chine a-t-elle son "Gangnam Style"? Des parcs de Pékin aux gratte-ciel de Shanghai, des usines de Canton aux karaokés de Macao, les Chinois fredonnent en boucle "Petite pomme", une chanson obsédante qui a même conquis l'armée et la police.

    La chanson chinoise populaire regorge de belles chansons , ignorées dès que l'on sort des frontières chinoises. Cet air n'est pas terrible mais il a conquis toute la jeunesse chinoise .

    A l'origine de ce tube inattendu se trouvent deux professionnels de la vidéo sur Internet, les "Chopstick brothers.

    Xiao Yang et Wang Taili ne sont ni frères, ni compositeurs, et leur chanson "Petite pomme" n'était à l'origine destinée qu'à promouvoir leur dernier film. Mais voilà: il suffit d'entendre une fois "Xiaopingguo" pour ne plus pouvoir l'extirper de son crâne. A tel point que des critiques parlent d'"intoxication mentale". "Cette chanson est facile à suivre, le rythme est basique et répétitif. Même les vieilles dames dans les jardins publics l'apprennent rapidement.

    images.jpg

    La vidéo de ce petit air entêtant a dépassé les deux millions de vues sur Youtube, pourtant inaccecible en Chine continentale. Diffusée sur différents sites chinois plus accessibles à la population, la vidéo cartonne. Certains sites ont vu exploser le nombre de vues : sohu.com (20 millions de vues), iqiyi.com (12 millions), youku.com (7 millions), etc.

    En Chine, "Petite pomme" est reprise partout, des sonneries de smartphone aux centres commerciaux, des boîtes de nuit aux salles de gym.

    En Chine, dès potron-minet et dès le crépuscule, vous voyez dans les parcs et sur les places , des groupes de personnes , féminines en majorité, s'adonner à la danse et autres activités ludiques . Ces gens ont souvent 50 ans et plus . Maintenant la jeunesse qui a trouvé son style de musique, est prête à prendre le relais.

    Bravo pour l'entrain et l'activité provoqués mais tant pis pour la musique ....on a bien du subir la danse des canards.