troisieme voie

  • LA REUSSITE DE LA CHINE PROUVE QUE LA TROISIEME VOIE EST LA BONNE POUR LE PAYS

    Interview: la réussite de la Chine instaure une nouvelle voie  différente de l'Occident

     

     

        La réussite de la réforme et  l'ouverture de la Chine ces trois décennies prouve qu'un pays peut réaliser un développement durable sans suivre les modèles  occidentaux, a déclaré le premier directeur adjoint allemand de  Shanghai Volkswagen, Martin Posth, lors d'une interview à l'agence Xinhua. 

         "Aujourd'hui, la Chine attire plus d'attention que les pays  industrialisés importants, parce qu'elle a montré un autre modèle  de développement différent de l'Occident", a indiqué M. Posth ,  qui a vu le grandissement de la première joint-venture  d'automobile, Shanghai Volkswagen, partenaire chinois de  Volkswagen, depuis son établissement en 1985. 

         M. Posth a rappelé que lors de sa première visite en novembre  1984 à Shanghai, capitale économique du sud de la Chine  d'aujourd'hui, il avait plein de doutes sur la possibilit de  produire des automobiles dans l'usine locale après avoir vu les  travailleurs chinois marteler des plaques d'acier dans de vieils  ateliers. 

         Cependant, il était touché par la détermination de la  population qui attendait des réformes. Une fois que le pays est  entré en orbite correcte, la population chinoise est capable  d'achever de grandes réussites, a souligné M. Posth avec  confiance. 

         Vingt années passées, Shanghai Volkswagen est devenu un géant  de l'industrie d'automobile de la Chine, avec une production de  quatre millions de voitures par an. 

         "La population travaille assidûment année par année et nous  pouvons voir les améliorations", a indiqué M. Posth, qui a quitté  la Chine en 1988, l'année où Shanghai Volkswagen était déjà sur la bonne voie. 

         Aujourd'hui, la Chine fait encore face à de nombreux défis tel  que l'écart entre les riches et les pauvres, les conflits entres  l'exploitation des ressources naturelles et la protection de  l'environnement, ainsi que le vieillissement de la population. 

         "Le gouvernement chinois a encore beaucoup à faire afin de  résoudre ces problèmes", a indiqué M. Posth.