train chinois

  • Première vente de trains à grande vitesse chinois en Europe

    FOREIGN201406251341000171855286206.jpg

     

    Selon les journalistes du Quotidien du Peuple, qui ont appris la nouvelle le 24 juin de la CSR Zhuzhou Electric Locomotive Co., Ltd, la ville de Skopje, capitale de la République de Macédoine, et la société China South Locomotive & Rolling Stock Corporation Limited (CSR) ont signé un contrat portant sur l'achat de 6 rames de trains à combustion interne EMU (Electric Multiple Unit, un type de train intercités à grande vitesse). C'est la première fois que des trains EMU de fabrication chinoise sont vendus sur le marché européen.

     

    Xie Hongbing, concepteur chez CSR Zhuzhou Electric Locomotive Co., Ltd, Ltd a précisé aux journalistes que les trains EMU développés pour la Macédoine sont à écartement standard, avec une vitesse de fonctionnement maximale de 140 km/h et une durée de vie prévue de 30 ans. Ces trains seront conformes aux normes nationales élaborées en Macédoine, et ils ont été faits sur mesure en fonction des exigences de ce pays.

     

    Les journalistes ont également appris que les trains chinois intercités suscitent de plus en plus l'attention et les faveurs des marchés du monde entier, et même l'Europe a également passé des commandes pour ce genre de véhicules. Mais si jusqu'à présent les exportations de la Chine vers le marché européen ont été constituées de locomotives et de véhicules légers sur rail, ce contrat marque la première fois pour elle que ses trains de type EMU arrivent sur le marché européen, témoignant de la reconnaissance accordée par l'Europe à des équipements de transport ferroviaire chinois de la gamme la plus élevée.

  • China South Railway vend 709 trains chinois à l'Argentine pour 800 millions d"€

    trains.jpg

    Le premier lot de la plus grande commande de trains interurbains jamais passée en Chine est parti le 1er janvier par bateau du port de Qingdao, et sera livré à son acquéreur de Buenos Aires vers le 10 février. Cette commande de 709 trains, passée auprès du fabricant chinois CSR (China South Railway), est évaluée à près d'un milliard de dollars.

    train.jpg

    trains.jpg

    train.jpg

  • Accords conclus, la Chine vend ses TGV en Europe!!!

    tgv2.jpg

    La Chine et la Roumanie lancent une coopération en matière de chemins de fer à grande vitesse

    Le Premier ministre chinois Li Keqiang et son homologue roumain Victor Ponta ont fait savoir lundi que les deux pays coopéreraient dans la construction de chemins de fer à grande vitesse en Roumanie.

    Les deux dirigeants sont parvenus durant leur entretien à un consensus d'approfondissement de la coopération dans les domaines du commerce, de l'énergie et des infrastructures, entre autres.

    Au vu de la signature de plusieurs accords de coopération, MM Li et Ponta se sont mis d'accord pour l'établissement d'un groupe de travail lundi soir afin de mettre en oeuvre les accords de construction de chemins de fer à grande vitesse, d'énergie nucléaire et de projets de modernisation des chemins de fer.

    M. Li est arrivé à Bucarest lundi dans le cadre d'une visite officielle en Roumanie et d'un sommet réunissant des dirigeants de pays d'Europe centrale et orientale.

     

    tgv.jpg

    La Chine, la Hongrie et la Serbie parviennent à un accord sur un projet de chemin de fer

    Le Premier ministre chinois Li Keqiang a annoncé lundi à Bucarest que son pays était parvenu à un accord avec la Hongrie et la Serbie afin de construire conjointement un chemin de fer entre ces deux pays.

    S'exprimant lors d'une conférence de presse conjointe avec ses homologues hongrois et serbe, Victor Orban et Ivica Dacic, M. Li a salué le projet comme un événement majeur dans la coopération entre la Chine et les pays d'Europe centrale et orientale (PECO).

    Les trois parties, a ajouté le Premier ministre chinois, établiront des groupes de travail immédiatement et feront avancer le projet de haute qualité aussi rapidement que possible au bénéfice des transporteurs de passagers et de fret.

    Les besoins des PECO en matière de transports modernes, technologies, équipements et financements et les avantages de la Chine dans le secteur indiquent que ce projet bénéficiera sûrement à toutes les parties impliquées, selon M. Li.

     

     

  • Chine : le premier TGV à haute altitude est capable de rouler à 350 km/h sous -40℃

    001372a0e6ec12200af025.jpg

    Le TGV chinois conçu pour circuler à 350km/h dans les régions de haute altitude va entrer en service le 1er décembre et assurera une communication rapide entre les principales villes des provinces du nord-est de la Chine, sur un itinéraire de 921 km.

    001372a0e6ec12200b0526.jpg

    Les hôtesses prêtes pour la mise en service du TGV de haute altitude chinois. Photos prises le 26 novembre.

     

    La ligne entre les villes de Harbin et de Dalian  sera desservie par 40 trains CRH380B fabriqués par le groupe China North Railways (CNR). Conçus pour rouler à 350 km/h, les CRH380B sont les trains adaptés pour des voyages à haute altitude avec des températures allant jusque -40℃ les plus rapides au monde, ils sont également équipés d'un système de prévention contre la neige.

     

    chine,tgv

     

    Les trains CRH380B sont aussi équipés d'un système pour prévenir les courts-circuits causés par l'humidité. Les courts-circuits peuvent provenir de la condensation lorsque le train se rend de Harbin à Dalian, au fur et à mesure que les températures augmentent, comme ça s'est déjà produit à plusieurs reprises sur les Eurostar, d'autant que l'écart de température entre les deux villes pourra atteindre plus de 30℃.

     

    Par ailleurs, le système de contrôle informatisé est en mesure de collecter des données tout au long du parcours du train et d'émettre les commandes nécessaires pour garantir sa sécurité.

     

    Le système de veille dans la cabine des chauffeurs est censé veiller à ce qu'ils restent toujours conscients, puisqu'il leur faut toujours mettre un pied sur une pédale. Si les pédales ne sont pas actionnées pendant 30 secondes, le système va émettre une alarme et actionnera les freins ordinaires 5 secondes plus tard et les freins d'urgence 10 secondes plus tard, jusqu'à l'arrêt complet du train.