trafic ferroviaire

  • Pour les fabricants de trains, la vitesse est l'argument de vente numéro un

    Un nombre croissant d'entreprises chinoises émergent sur la scène mondiale, car elles s'efforcent d'établir leurs marques à l'extérieur du pays.

    Xiao Liang, un machiniste dans la mi-trentaine qui vit à Qingdao, une ville de la côte orientale de la province du Shandong, veut visiter tous les lieux célèbres qui sont desservis par les trains qui passent dans sa ville.

    Mais cette liste s'allonge au fur et à mesure du développement du réseau ferroviaire.

    « Quand j'étais étudiant, on devait passer une nuit dans le train pour se rendre à Beijing. Cela prend maintenant moins de cinq heures, et j'ai lu que, d'ici 2018, il faudra que la moitié de ce temps. C'est incroyable! » s'étonne-t-il.

    La Chine compte plus de 60 % des chemins de fer à grande vitesse du monde, et à la fin de 2014, son réseau couvrait plus de 16 000 km, selon les chiffres officiels.

    Le développement rapide du réseau ferroviaire à grande vitesse a grandement changé la vie de nombreuses personnes en Chine, facilitant les déplacements au pays et rendant ceux-ci plus abordables. De plus, les voyages rapides devraient encore gagner en vitesse.

    Le président de CSR Corp Zheng Changhong a déclaré que son entreprise avait conçu un prototype de train à grande vitesse qui roule à une vitesse d'essai allant jusqu'à 500 km/h.

    « Nous testons des technologies de fine pointe dans ce domaine, et nous préparons la prochaine génération de trains à grande vitesse », a déclaré M. Zheng.

    La gamme actuelle de produits de CSR couvre des trains à grande vitesse pouvant rouler jusqu'à 380 km/h, ainsi que d'autre matériel roulant comme des métros, des tramways et des locomotives.

    « Nos produits ont réussi des tests rigoureux dans des conditions météorologiques extrêmes et divers environnements... déserts, températures très basses et hautes altitudes. Cela nous donne un avantage concurrentiel », a déclaré M. Zheng.

    Par rapport aux concurrents internationaux, les producteurs chinois ont un net avantage pour ce qui est des coûts, du délai de livraison, de la capacité de fabrication et de la gamme complète de produits, a-t-il assuré.

    Le réseau ferroviaire à grande vitesse est une « carte de visite » pour la Chine, alors que le pays modernise sa base industrielle et restructure son économie pour se concentrer sur des secteurs qui génèrent une valeur ajoutée plus élevée.

    Ces deux dernières années, le premier ministre Li Keqiang a joué un rôle de vendeur pour le secteur du train à grande vitesse, en faisant la promotion de la technologie dans une dizaine de pays, a affirmé M. Zheng.

    Lorsque le premier ministre Li effectue une visite à l'étranger, l'un des cadeaux qu'il offre est une reproduction du 380A de CHR, un train à grande vitesse à multiples unités qui est fabriqué par la CSR Qingdao Sifang Co. Près de la moitié des trains à grande vitesse en Chine sont fabriqués par Sifang.

    La compagnie avait espéré construire une ligne ferroviaire à grande vitesse reliant Mexico au centre industriel de Queretaro, et elle a déployé des efforts énormes pour remporter l'offre, mais l'appel d'offres a été suspendu par le gouvernement mexicain.

    Ma Qiang, gestionnaire au département pour l'étranger de Sifang, a déclaré que la société avait exporté ses produits dans plus de 20 pays, et il croit toujours qu'il y a de « gros débouchés » dans le marché étranger.

    L'entreprise a remporté un contrat de 1 milliard de dollars pour fournir un train interurbain à l'Argentine en 2013. Les 54 premières voitures sont déjà en service à Buenos Aires, capitale de l'Argentine. M. Ma a indiqué que, le mois dernier, Sifang avait envoyé plus de 30 employés en Argentine, où selon les termes du contrat, ils vont fournir du soutien technique et de la formation.

    « Cela signifie que notre programme "sortir" est passé de fournir seulement des produits à une combinaison de produits, services et technologies », a déclaré Ma.

    En 2014, CSR a remporté pour 3,76 milliards de dollars de commandes de l'étranger, en hausse de 68,6 % par rapport à l'année précédente, a indiqué la compagnie.

    Elle mène un projet thaïlandais de chemin de fer ainsi qu'un projet de train à grande vitesse reliant Singapour et la Malaisie, a-t-il dit.

    « CSR a noué des liens commerciaux plus étroits avec les pays concernés, et nous ne ménagerons aucun effort pour promouvoir la stratégie "sortir" », a-t-il ajouté.0019b91ed62e168c447522.jpg

     



  • Sud de la Chine: trafic ferroviaire suspendu à Guangzhou (Canton), 80.000 passagers affectés

    canton.jpg

    Le trafic a été suspendu dans la gare de Guangzhou, capitale de la province méridionale du Guangdong, après que des glissements de terrain ont bloqué une portion de la voie ferrée reliant la ville à Beijing, a déclaré dimanche la Guangzhou Railway Corporation.

    Plus de 80.000 passagers ne pourront prendre leur train et la société de chemins de fer n'a pas encore pu annoncer quand le trafic pourrait reprendre.

    Des glissements de terrain provoqués par pluies torrentielles qui s'abattent sur le nord de la province depuis plusieurs jours ont coupé la section du Guangdong de la ligne Beijing-Guangzhou .

    canton2.jpg

    Des mesures d'urgence sont lancées pour faire face aux pluies torrentielles au Guangdong

    BEIJING, 18 août (Xinhua) -- Les autorités chinoises ont lancé dimanche des mesures d'urgence pour faire face aux pluies torrentielles et aux inondations dans la province méridionale du Guangdong.

    La Commission nationale de réduction des catastrophes naturelles et le ministère des Affaires civiles ont envoyé un groupe de travail dans la province pour soutenir les opérations de secours auprès de plus de 4 millions de personnes affectées par le typhon Utor, le 11e et le plus violent typhon à frapper la Chine cette année.

    Vingt personnes ont perdu la vie et sept autres sont portées disparues à la suite des pluies, des inondations, des glissements de terrain et des coulées de boue, selon le Département des affaires civiles du Guangdong.

    Près de 513.000 habitants ont été relogés et 19.000 maisons détruites ou endommagées. Les pertes économiques directes sont estimées à 490 millions de yuans (80 millions de dollars).

    Le gouvernement local a envoyé 1.500 tentes, 4.700 lits pliables et 3.000 draps en coton vers les zones sinistrées.