ticket

  • L'achat de tickets de train se complique pour les étrangers en Chine

    Les passagers étrangers auront sans doute besoin de plus de temps pour acheter les tickets de trains à grande vitesse dans les agences locales, lorsque les tickets deviendront nominatifs en fin de mois.

    Contrairement aux passagers chinois, qui devront juste montrer leur carte d'identité, les étrangers devront présenter leur passeport ou un autre document, selon la nouvelle réglementation prévue par les autorités ferroviaires. « Les informations inscrites sur ces documents nécessiteront plus de temps pour être vérifiées et écrites par les agents », a expliqué hier un responsable de l'administration du nom de Dong, à la gare de Shanghai.

    Dong a également déclaré que les agents de gare, contrairement au personnel des aéroports ne parlent pas tous anglais ou d'autres langues étrangères, ce qui pourrait mener à des malentendus.

    Le système d'achat nominatif, qui vise à lutter contre le marché noir et à améliorer la sécurité entrera en vigueur le 1er juin à travers toute la Chine.

    L'accession aux trains dont le nom sera précédé des lettres « G », « D » et « C » nécessitera la présentation d'une pièce d'identité.

    Le système reconnaît 23 types de documents d'identité. Les étrangers pourront acheter des tickets en présentant leur passeport, leur permis de résidence temporaire, leur visa ou certificat diplomatique.

    Une pièce d'identité permet l'achat d'un seul ticket pour un trajet donné, ont expliqué les représentants de l'administration ferroviaire. Les passagers devront également présenter leur pièce d'identité et tickets lorsqu'ils monteront à bord des trains.

    À partir du 22 mai, 15 h, les passagers pourront présenter les pièces d'identité acceptées pour acheter des tickets pour des voyages se déroulant le 1er juin.

    « Ce sera sans doute un peu compliqué », a déclaré Laura Imkamp, une étudiante américaine de l'université Fudan à Shanghai.

    Celle-ci explique qu'elle achète souvent des tickets pour des amis et qu'il est toujours délicat de confier son passeport à quelqu'un.

    Afin d'accélérer le processus, Dong conseille aux passagers étrangers d'utiliser leur permis de résidence, issu par la police locale et plus facile à reconnaître qu'un passeport, dont la présentation et les informations changent selon les pays.

    Dans une agence située près de Jing'an Temple, le personnel a déclaré qu'il entrera sans doute le numéro des pièces d'identité au lieu des noms, « trop compliqués à épeler ».

    Si les étrangers ne présentent pas de pièce d'identité, ils devront se munir d'une lettre de leur consulat prouvant leur identité et se rendre à la police ferroviaire pour obtenir des certificats temporaires, ont précisé les autorités.

    Les responsables de l'administration ont souligné que les machines automatiques installées dans les gares ne reconnaîtront que les pièces d'identité chinoises. Mais les usagers étrangers munis d'un passeport pourront réserver leur ticket par téléphone au 95105105.