thé

  • Le pavillon chinois de l'Expo de Milan organise la Semaine du thé chinois

    expo milano,expo,exposition,pavillon chinois,thé,thé chinois

    Le thé ne pouvait pas manquer à la plus importante manifestation internationale en cours sur la nourriture et les boissons, l'Expo Milano 2015, où le pavillon de la Chine a inauguré lundi une semaine entièrement dédiée au thé chinois et de sa riche culture.

    Des représentants du monde des affaires, de la culture et de l'industrie du thé, le monde du tourisme et universitaire de la Chine et de  l'Italie se sont réunis à l'exposition universelle de Milan pour un événement que Marco Bertona, président de l'Association du thé en l'Italie, défini comme très important à la fois pour l'Expo et pour l'Italie.

    "Nous n'avions jamais accueilli en Italie autant d' experts du thé de Chine en même temps et tant d'entreprises représentant l'excellence du thé chinois", a déclaré Bertona Xinhua dans une interview en marge de la cérémonie d'ouverture de lundi.

     

    expo milano,expo,exposition,pavillon chinois,thé,thé chinois



    L'événement, appelé "thé chinois Semaine de la Culture," est réglé pour durer jusqu'à dimanche, avec plusieurs cérémonies du thé et des dégustations de thé qui donnera aux visiteurs internationaux la possibilité de déguster différentes spécialités de la boisson bien-aimée du monde.

    La cérémonie de clôture, Bertona révélé à l'agence Xinhua, présentera des grandes marques de thé sélectionnées à partir d'un grand concours organisé en Chine.

    "Quand nous parlons de thé nous parlons de la Chine," . "Le thé est une boisson qui ne peut être vendue uniquement comme un produit commercial, en raison la culture du thé qui est nécessaire", a-t-il déclaré.

    Bertona a souligné qu'il ya un nouveau groupe de consommateurs, qui augmente non seulement en Italie, mais dans le monde entier, "des gens qui cherchent la qualité, ils cherchent les feuilles de thé, ils cherchent le thé pur, ils cherchent le thé d'origine."

    Cependant, vice-président de la firme de thé chinois Culture Échange international Association, Wu Zhibin a souligné, que la Chine en dépit d'être un grand producteur de thé n'est pas assez forte en ce qui concerne les exportations de feuilles de thé, extraits de thé et éléments profonds de transformation qui sont les fondements de l'industrie du thé.

    Comme un expert du secteur, Wu croit en l'importance de la culture du thé sur la base d'une industrie du thé solide.

    Il ya encore beaucoup à faire, les experts de thé de la Chine sont encore sur le chemin et donc ont besoin de l'aide de tous les canaux afin de renforcer et internationaliser l'industrie du thé de la Chine, a-t-il déclaré à Xinhua.

    "Seulement si l'industrie du thé chinois est forte, la culture du thé chinois peut être innovante et peut être promue dans le monde entier," a poursuivi Wu.

    Il a salué la Semaine de culture du thé chinois comme une occasion de soutenir les grandes marques de l'industrie du thé chinois dans leur chemin vers la croissance et le développement dans le monde entier.

    Selon les derniers chiffres de l'industrie du thé de la Chine, en 2014, il y avait plus de 2,7 millions d'hectares de cultures de thé, plus de 200.000 entreprises de thé et plus de 30 millions de producteurs de thé dans le pays. La valeur de la production de thé a dépassé 350 milliards de yuans (plus de 50 milliards d'€).

    Le système d'éducation joue également un rôle clé dans la promotion de l'industrie du thé et de la culture en Chine et à l'étranger, Sheng Jianxue, le Secrétaire général de l'Association chinoise d'éducation pour les échanges internationaux (CEAIE), a noté que maintenant, toutes les universités de Chine ont au moins une organisation étudiante dédiée à la culture du thé, de sorte que le peuple chinois peut développer une connaissance profonde de la culture du thé, à partir des jeunes.

    Une équipe d'étudiants universitaires sélectionnés parmi ceux ayant la plus forte expertise de thé à travers la Chine a participé à la cérémonie d'ouverture de lundi pour montrer aux visiteurs internationaux le charme de la cérémonie du thé et les inviter à découvrir le meilleur du thé chinois.

    expo milano,expo,exposition,pavillon chinois,thé,thé chinois

     
  • Les étrangers ont une connaissance plutôt sommaire de la Chine

    0019b91eca5716df6c6b28.jpg

     

    Selon un sondage publié samedi, le panda est le symbole représentant la culture chinoise le plus largement reconnu chez les étrangers, suivi par le thé vert et le yin/yang.

    L'enquête, menée par l'Institut d'innovation culturelle et de communication de Beijing, a également constaté que la théorie chinoise selon laquelle les êtres humains font partie intégrante de la nature, le concept de « face » (ou mianzi), et les peintures murales des grottes de Dunhuang ne sont en revanche pas si facilement associés avec la culture chinoise.

    « Il est intéressant de constater que les étrangers ont une compréhension très différente de la culture chinoise par rapport à nous », a déclaré Yu Dan, professeur de culture chinoise à l'Université normale de Beijing et directeur de l'Institut d'innovation culturelle et de la communication de Beijing. « Les peintures murales des grottes de Dunhuang sont un merveilleux exemple de l'art traditionnel dont nous sommes à juste titre fiers, mais les étrangers savent peu de choses sur elles ».

    « La théorie de l'harmonie entre l'homme et la nature, qui est un élément fondamental de la philosophie chinoise, est aussi peu connue chez les étrangers », a-t-elle ajouté.

    Mme Yu considère l'enquête comme utile, car elle offre une orientation intellectuelle à la Chine pour sa « sortie » et sa connexion avec le monde.

    L'enquête a recueilli 2407 questionnaires aux États-Unis, au Royaume-Uni, en France, en Australie, au Japon et en Corée du Sud. Il a été demandé aux répondants d'évaluer leur compréhension de la culture chinoise sur une échelle de cinq points, d'excellente à mauvaise.

    Les résultats indiquent que 13,3% des répondants ont une mauvaise compréhension de la culture chinoise ; 60,9% en ont une compréhension correcte, 15,3% en ont une bonne, 4,5% en ont une très bonne, et 6% une excellente.

    Selon Mme Yu, les prochaines actions de promotion de la culture chinoise devraient cibler le groupe qui a une compréhension correcte, du fait qu'il représente près des deux tiers des étrangers.

    Les chercheurs ont choisi 18 des symboles de la culture chinoise, comme Confucius, le panda, l'opéra de Pékin et le kung fu.

    Ce sont les répondants de Corée du Sud et des États-Unis qui ont eu les scores les plus élevés, et les répondants francophones les plus bas.

    « Les gens de différents pays acquièrent des connaissances sur la Chine de différentes manières et pour diverses raisons », estime Mme Yu. « La Corée du Sud est notre voisine et partage une culture traditionnelle similaire à celle de la Chine. Dans leur vie quotidienne, ils ont aussi le concept de mianzi. Tandis qu'aux États-Unis, les gens connaissent la guerrière de légende Hua Mulan et le thé vert grâce aux films d'Hollywood ».

    Cependant, si le Japon et la Corée du Sud sont deux pays voisins de la Chine, leur attitude envers la culture chinoise varie.

    « Les Japonais interrogés ont généralement une attitude négative, et les Sud-Coréens une attitude relativement positive », a précisé Mme Yu.

    Elle a ajouté que les relations bilatérales affectent aussi la perception de la culture chinoise chez les étrangers.

    Grâce à l'enquête, nous avons également constaté que les étrangers sont en général disposés à en apprendre davantage sur la culture chinoise, a souligné Mme Yu.

    Quelles choses génèrent des associations ?

    Voici la liste des symboles reconnus par les étrangers comme représentant la culture chinoise, du plus largement reconnu (en haut) au moins reconnu :

    1. Le panda

    2. Le thé vert

    3. Le yin/yang

    4. Confucius

    5. Le fleuve Yangtsé

    6. Le kung fu

    7. La peinture à l'encre de Chine

    8. Hua Mulan

    9. L'opéra de Pékin

    10. la fête du Printemps

    11. Shangri-La

    12. L'Art de la guerre de Sun Tzu

    13. Le costume chinois traditionnel (tangzhuang)

    14. Li Bai

    15. La piété filiale

    16. Les peintures murales des grottes de Dunhuang

    17. Le concept de face (mianzi)

    18. La théorie de l'harmonie entre la nature et l'homme

  • Le « thé de panda », cultivé dans la crotte de panda, jusqu'à 8000 Euros le kilo !

    sans-titre.png

    Le12 mars, au mont Fengming de Ya'an (Sichuan), des jeunes filles se sont déguisés en pandas pour cueillir le « thé du panda », l'un des plus chers au monde. Les meilleurs thés peuvent se vendre jusqu'à 440 000 yuans le kilo.

    Depuis novembre 2011, près de 10 tonnes de selles de panda ont été utilisées comme engrais pour faire pousser ce thé particulier.

    the.jpg

    L'entrepreneur chinois An Yanshi a acheté 11 tonnes d'excréments dans un centre d'élevage de pandas, afin de fertiliser ses cultures de thé dans les montagnes de la province du Sichuan.

    Il n'a cure d'être ridiculisé par certains en Chine, qui se moquent de ses affirmations extravagantes sur les bienfaits potentiels de son thé pour la santé. Au contraire, il affirme qu'il est très sérieux, expliquant qu'il a quitté son emploi à l'Université du Sichuan pour se consacrer «corps et âme» à sa société, Thé Panda.

    Le logo de son entreprise affiche un panda souriant qui arbore un noeud papillon et qui brandit un verre fumant de thé vert.

    «La bouse de panda est riche en éléments nutritifs... et devrait être nettement supérieure aux engrais chimiques».

    En plus de gérer sa plantation qui couvre 1,13 hectare de terrain, il se croit investi d'une mission: convaincre le monde qu'il faut remplacer les engrais chimiques par des déjections animales - avant qu'il ne soit trop tard.

    «Les gens ne devraient pas s'inquiéter, mais plutôt développer une relation harmonieuse avec le ciel, la terre et l'environnement».

    «Tout le monde a l'obligation de protéger l'environnement», insiste-t-il, en exhibant des dizaines de peintures traditionnelles sur rouleau chinoises où il a dessiné de joyeux pandas, des bambous et des caractères de calligraphie.

    Ce grand amateur de thé a eu l'idée d'utiliser les fèces de panda comme engrais après avoir assisté en juillet à un séminaire où il a découvert que ces mammifères absorbaient moins de 30% des bambous qu'ils consomment, rejetant par les voies naturelles les 70% restant.

     Il a breveté l'idée afin d'empêcher un concurrent de la voler .

    Il a prétendu que son thé vert aiderait les gens à perdre du poids et les protègerait contre les rayonnements.

    "Les pandas mangent des feuilles de bambou naturelles sans aucun additif, ce qui fait de leurs excréments le meilleur engrais. Les feuilles de thé possèdent naturellement des propriétés anti-cancer qui devraient être renforcées par cet angrais", a déclaré An

    "Bien que le thé vert puisse aider à prévenir et à guérir les tumeurs gastro-intestinales, il n'existe aucune preuve démontrant que les selles de panda peuvent améliorer cette fonction. [...] En outre, il n'existe aucun rapport scientifique indiquant que des feuilles de bambou peuvent prévenir le cancer. Même si les feuilles possédaient cette propriété, il n'y a aucune chance que ces propriétés puissent être transférées à des feuilles de thé" a déclaré le Dr. Shi Jun, de l'Institut de botanique de l'Académie chinoise des sciences.

     

    the.jpg

  • Un sommelier du thé vous présente la cérémonie du thé en Chine

    thé.jpg

    En Chine, de nombreux hôtels internationaux proposent dans leur formule à succès, une introduction à la culture du thé, incluant des caractéristiques locales du pays hôte et reflétant également l'évolution des goûts des clients étrangers.

    Le sommelier du thé est le nouveau poste à la mode dans le secteur de l'hôtellerie, et la demande pour trouver des candidats qualifiés est déjà importante. Le seul problème, c'est qu'il y a encore peu de personnes qui peuvent tenir un tel rôle. Pour être un bon sommelier dans ce secteur, vous devez avoir une connaissance approfondie sur le thé et la capacité d'expliquer ses subtilités. En plus de cela, il ne faut pas oublier de mettre en avant la partie culturelle d'un art qui remonte à plus de 2500 ans.

    Xie Siwen excelle dans cet art.

    Bien plus âgé, mais paraissant la quarantenaire, le sommelier du thé au Ritz Carlton Beijing ne s'est toujours pas habitué au simple goût de l'eau.


    Xie a grandi à Shanghai dans une famille qui a émigré de la province du Zhejiang et qui a toujours bu du thé vert, aussi longtemps qu'il s'en souvienne.

    Au cours de sa vie, le fait de boire du thé est à la fois une habitude et un passe-temps.


    L'ingénieur acoustique à la retraite a continué d'en apprendre davantage sur le thé, après avoir cessé de travailler, et c'est à la demande d'un ami qu'il a accepté de devenir un sommelier du thé au Ritz-Carlton et de partager son amour pour le thé.

    PHOTOS DE CLIO (11).jpg


    Xie ne croit pas dans les pouvoirs officiels.

    «Boire du thé est une question de pratique et d'expérience, aucun diplôme requis. De plus, je n'ai jamais poussé mes propres enfants à en boire. Je les laisse découvrir par eux-mêmes».

    Le directeur général David Wilson de Ritz-Carlton a confié que l'expertise de Xie était aussi «rafraîchissante et inspirante» après cinq années de travail. En étant totalement satisfait du travail du sommelier.

    En effet, Xie est la preuve vivante des bienfaits pour la santé de boire du thé et affirme qu'il n'est pas gêné par l'hypertension, ni des niveaux élevés de lipides dans le sang. Il attribue sa vitalité juvénile au fait de boire du thé et conseille à ses clients de «vivre la vie de la même manière comme vous appréciez une tasse de thé».

    Pour les clients qui apprécient ses recommandations, il propose un menu d'infusions spéciales avec des notes sur les bienfaits de telles boissons.

    Le thé noir Pu'er disperse la graisse non désirée, et le thé Pu'er à base de plantes avec des pétales de rose est bon pour les femmes qui veulent un teint clair.

    Puis il y a les manières correctes de boire le thé.

    «Vous devrez attendre, vous concentrer sur l'infusion du thé, le goûter au départ un peu âpre et travailler enfin sur l'arrière-goût qui devrait être un peu plus sucré», explique Xie.

    «C'est comme dans la vie. Vous aurez à travailler et à réfléchir sur ce que vous avez à traverser pour obtenir l'essence et la douceur de vivre. C'est particulièrement vrai pour ceux d'entre nous qui ont vécu des décennies de changement».

    Les changements se poursuivent, et Xie Siwen pense que les gens ne boivent plus seulement pour étancher la soif du corps, mais qu'ils boivent aussi pour satisfaire la soif de l'esprit.

    «L'art du thé correspond mieux à un état d'esprit apaisé. Vous devez avoir la sérénité de ressentir les nuances du goût. Vous devez être sobre pour être en mesure de réfléchir à ce que vous avez vécu. Vous ne pourrez comprendre le Tao dans ce monde qu'avec un esprit patient et tranquille.»

     

    PHOTOS DE CLIO (15).jpg



    Au Garden Victorian de l'hôtel Astor de Tianjin, l'après-midi vous pourrez vous adonner à la dégustation de thés. Les clients pourront également choisir parmi une gamme complète de bières occidentales ou chinoises.

    Sur place Wang Jing, est là pour les aider, l'experte détachée par le fournisseur de thé de l'hôtel.

    «Boire du thé est passé d'une simple activité à une attraction principale au cours des dernières années», a-t-elle fait observer.

    «Nous assistons chaque jour au développement de l'art de boire du thé. Allant bien au-delà d'une simple boisson, devenant une forme d'art.»

    «L'hôtel Astor organise une cérémonie du thé au moins une fois par semaine, animés par des sommeliers de thé qualifiés. Les visiteurs étrangers et les invités sont attirés par cet événement, et ils se rassemblent autour de nous et posent de nombreuses questions».

    Les amateurs de thé sont également de plus en plus sensibles à la qualité et à la pureté du thé.

    Wang se souvient d'un exemple précis.

    «Un invité de Taiwan a demandé un thé oolong et a été consterné par une nuance contaminée dans le thé, probablement causée par une manipulation imprudente pendant le processus d'affrètement. Il n'aimait pas les autres types de thé, nous lui avons offert une indemnisation, jusqu'à ce qu'il eut goûté le Dahongpao, un thé des montagnes de Wuyi dans la province du Fujian. Le Dahongpao est un thé rare et extrêmement coûteux».

    La hausse de la plus-value pour le thé chinois signifie qu'actuellement le verre de bienvenue dans les hôtels internationaux peut être un hot pot de bons thés.

    Pour Helen Chen, du département marketing de Starwood Hotels and Resorts, une étude récente a montré que les comptes du marché intérieur représentaient 60 à 70% de l'occupation des chambres.

    Dans cet esprit, les clients de l'Astor sont accueillis avec une tasse de thé dès qu'ils entrent pour la première fois dans l'établissement. Les visiteurs étrangers sont également sensibles à cette démarche, parce que le thé fait partie intégrante de la culture chinoise.

    Le rôle du sommelier du thé est appelé à croître en Chine, le pays affirmant fièrement son identité propre et le partage avec les visiteurs.

    PHOTOS DE CLIO (16).jpg

     

  • Cueillette du « thé du panda »qui se vend 55000€ le kilo, en Chine

    0019b91ec98112a6723808.jpg

    Le 9 mars, à Ya'an dans la province du Sichuan, des enfants se sont déguisés en pandas pour cueillir le « thé du panda », l'un des plus chers au monde. Engraissé par les selles de panda, ce thé se vend jusqu'à 440 000 yuans le kilo.( 55.000 euros)

    0019b91ec98112a6723809.jpg

    1-IMG_00070.jpg

    1-IMG_00071.jpg

     

  • Sur l'ancienne route du thé , documentaire diffusé par Arte

    Voici un très beau documentaire passé sur arte .  Pour ceux qui ne peuvent voir cette chaîne et ceux qui ont raté la diffusion sur vos écrans de TV.

  • Le thé remplace le vin en Chine

    Les amateurs s’arrachent les grands crus

    Une nouvelle tendance se dessine en Chine dans les milieux les plus aisés : si certains sont ravis de dépenser 2000 euros pour une bouteille de Château Lafite Rothschild, l’un des crus les plus chers au monde, d’autres se tournent désormais vers la boisson chinoise traditionnelle, dont la culture remonte à des milliers d’années.

    Il est aujourd’hui de bon ton d’investir dans les thés les plus rares, de la même façon que certains financiers placent leur argent dans leur cave en collectionnant les meilleures bouteilles.

    L’agence de presse Xinhua a rapporté que la récolte de printemps du thé Longjing (« Puits du Dragon » en français), c'est-à-dire celle dont les feuilles doivent être cueillies avant début avril, s’est pré-vendue pour 60 000 yuans (soit environ 6500 euros) le kilo.

    Une fois emballé dans de luxueux coffrets, ce genre de thé sert généralement de cadeaux d’affaires, explique Zhu Baichang, président du Hangzhou Longjing Tea Group.

     Le thé remplace le vin en Chine

    Préparation du thé dans une maison de thé de Maliandao, dans le sud de Pékin, qui regroupe les magasins les plus prestigieux. [China Daily]

     

    Et devant les prix de prévente du Longjing de printemps, le marché s’attend à une hausse généralisée sur toutes les récoltes de printemps. Les experts annoncent une augmentation moyenne du prix de vente des agriculteurs de 15%, résultat d’une explosion de la demande, de conditions météorologiques garantissant une qualité exceptionnelle et d’une hausse du coût de la main-d’œuvre. Pour certaines marques, le prix au détail pourrait monter de plus de 50% cette année.

    Le printemps est la saison-clé pour la récolte du thé, puisque le temps sec et froid ayant précédé le bourgeonnement est particulièrement favorable à la plante. Selon l’Association pour la Promotion du Thé de Chine (APTC), la récolte de printemps, qui ne représente que 39% du volume total produit dans l’année, rapporte en revanche 75% des bénéfices annuels.

    La rue de Maliandao, dans le sud de Pékin, est bordée de maisons et de salons de thé. Et ici, on ne chôme pas, loin s’en faut ; les affaires marchent même de mieux en mieux ! « Avant on fermait boutique à 18 heures, mais maintenant on reste ouverts jusque 20 heures, » s’exclame Chen Jiatong, marchande de thé du Fujian, d’où viennent également la plupart des acteurs du milieu. « On vend en moyenne une centaine de coffrets de présentation par jours ces temps-ci, contenant 500 grammes de thé Longjing. Ceux qui se vendent les mieux, ce sont les coffrets à 600 et 1000 yuans, » précise-t-elle.

    Elle explique que cette année, la récolte de printemps n’est pas arrivée sur le marché avant la mi-mars, soit 2 semaines plus tard que d’habitude, car le printemps a été plus frais que les années précédentes. Résultats : une cueillette plus tardive qui a réduit la quantité mais dont la qualité a profité, deux facteurs qui ont fait monter les prix.

    Même son de cloche dans une maison de thé voisine, la Baoxing Haixin Tea Ltd, qui cultive du thé vert bio dans le Sichuan : ici, on prévoit une hausse de 20 à 30% des prix. « Notre thé est encore dans les champs. Mon patron vient d’appeler et il a donné le prix minimum de 2400 yuans le kilo, » explique Zeng Yao, qui gère une entreprise de vente en gros.

    P1000442.JPG

     

     

    Zeng raconte que le propriétaire de l’entreprise, Zhang Haixin, est resté 20 ans dans le commerce du papier avant de tout plaquer en 1991, convaincu de l’avenir de la vente de thé de qualité. Là, il a acheté 20 hectares de terre où étaient cultivés une variété régionale de thé appelée « Zhuyeqing » (« feuille de bambou ») selon les principes bio. Chaque année, au printemps, l’entreprise fait venir de la main d’œuvre qualifiée de Hangzhou, dans le Zhejiang, où pousse le fameux Longjing. Et avec l’avènement du bio, le placement de Zhang s’est montré plus que judicieux.

    On compte principalement 8 types de thé en Chine, parmi lesquels les célèbres thés vert, noir, oolong, et pu’er. Les méthodes préparation varient en fonction du type de thé : alors que les feuilles de thé sont séchées pour le thé vert, elles sont fermentées pour le thé noir et séchées puis fermentées pour le thé oolong, restant vertes en leur milieu et rouges à leurs extrémités.

    « Etant donnée l’immense variété des thés appréciés en Chine, c’est impossible pour l’industrie chinoise de suivre le modèle Lipton, qui propose du thé aromatisé et sans véritable cru, » explique Wu Xiduan, secrétaire général de l’APTC.

     

    Le gouvernement chinois s’est longtemps inquiété devant la multitude d’entreprises dans ce secteur qui manque toujours d’acteurs forts, inquiétude traduite par une formule courante : « il faut 70 000 maisons de thé chinoises pour concurrencer Lipton ».

    Le Ministère de l’Agriculture s’est d’ailleurs fixé pour objectif en 2009 la création de 4 zones de production centralisées et l’amélioration de la qualité du thé récolté via le développement de nouvelles méthodes de cultures d’ici 2015.

    En 2009, la Chine comptait 1,86 million d’hectares de terre dédiés entièrement à la culture du thé, la plus grande surface au monde. Cette année-là, le pays est également arrivé premier en termes de production, avec 1,35 million de tonnes récoltées. Plus de 80 millions de personnes en Chine travaillent dans le secteur du thé, que ce soit comme agriculteurs, ouvriers ou bien vendeurs. Malgré ces chiffres, le pays peine à imposer une marque forte à l’international – en dépit donc de ses 70 000 entreprises.

     

     

    « Pour nous, l’avenir du secteur, c’est le thé grand cru, le thé de qualité, et des clients soucieux de la variété et de l’origine des cultures, comme pour le vin français. Et pour le thé de qualité moindre, une méthode de vente à la Lipton, » prédit Wu.

    Même si pour lui, le thé qui se vent à 60 000 yuans restent une exception, le public sait que s’il veut investir, seuls certains types de thé cultivés dans certaines zones bien précises font l’affaire. Tout comme pour le vin, les terrains doivent présenter les caractéristiques climatiques correspondant précisément à la variété de thé cultivée et la production doit être strictement limitée.

    Alors que la culture du thé s’est développée en Chine au cours des siècles, les amateurs ont peu à peu recherché le plaisir des yeux autant que celui du palais, et la forme des feuilles fait désormais partie des critères séparant un bon thé d’un cru exceptionnel.

    Tendance constatée dans plusieurs domaines, les nouveaux riches chinois se tournent depuis peu vers la glorieuse histoire du pays, et le rituel du thé, attribut de la noblesse chinoise et tel que décrit dans de nombreux ouvrages, attire de plus en plus les couches fortunées. Exemple de la vision romantique du thé dans la littérature ancienne : dans le Rêve du Pavillon Rouge, la belle Miaoyu cueille des fleurs de pruniers couvertes de neige afin de les enterrer dans des jarres sellées pendant 5 ans, les transformant ainsi en un thé délicieux et très recherché.

     

    Une histoire qui donne des idées aux entrepreneurs chinois : Sichuan Emei-Shan Zhuyeqing Tea Co Ltd veut jouer sur cette image de raffinement historique. La compagnie, l’une des plus grandes du pays en termes de vente, propose à ses clients un coffret cadeau coûtant 23 800 yuans (2600 euros environ) et baptisé « Printemps et Automne de la Dynastie Han ». Contenant 500 grammes de thé aux feuilles parfaitement formées, la boîte laquée de rouge et de noir rappelle les objets de la dynastie dont elle se réclame (260 avant JC – 220 après JC).

    L’entreprise compte plus de 100 boutiques en Chine, dont 15 à Pékin. Beaucoup sont situées près de supermarchés de luxe pour mieux cibler la clientèle. Dans les magasins, les clients peuvent goûter les différentes variétés de thé et découvrir les coffrets. La série « Lun Dao » par exemple, dessinée par le designer hong-kongais Chen Youjian, se vend à 3000 yuans l’exemplaire, et les collectionneurs se les arrachent.

    Avec la hausse des prix en cours, quelques amateurs fortunés ont quant à eux décidé de mettre la main au porte-monnaie pour s’assurer leur propre récolte. Ainsi M. Li, artiste de Pékin, est propriétaire de 2 pieds de théier dans la ferme d’un de ses amis au sommet du Mont Huangshan, dans l’Anhui, seul endroit où pousse la variété Huangshan Maofeng. Le thé récolté chaque année sur ses arbustes, il l’offre en cadeau à ses nouveaux clients et partenaires.

    « Près de 10% de nos clients viennent ici avec leur propre thé, » confirme Zhu Jinwu, propriétaire du salon de thé Beijing Jiangchashuiji. « Certains ont reçu en cadeau du très bon thé de leurs amis ou de leurs relations d’affaires. Ils veulent donc le boire dans les meilleures conditions possibles, avec le rituel adapté et une eau particulièrement pure. Parfois ils nous demandent aussi une estimation de la valeur de leur thé, » précise-t-il.

     

      

  • Comment utiliser le thé vert pour une meilleure santé

    L’ancienne médecine chinoise a démontré que le thé vert était bon pour les maux de tête, les douleurs physiques, la bonne digestion, la lutte contre la dépression, l’amélioration du système immunitaire, la désintoxication, la vitalité, et la prolongation de la vie. La science moderne montre que le thé vert pourrait empêcher ou ralentir la croissance des cancers, aider à la perte de poids, à la réduction du taux de cholestérol élevé, à l’amélioration de la fonction immunitaire, travaille comme un antibactérien, aide contre les coups de soleil, l'urticaire, et la carie dentaire, ainsi que quelques autres choses. La raison en est que le thé vert contient des huiles volatiles, les acides aminés, des vitamines, des minéraux, de la caféine, les polyphénols et les antioxydants. Globalement, il n'ya pas de doute à ce sujet - le thé vert est bon pour vous. Vous pouvez l’utiliser pour une meilleure santé générale!

     

     

     

     Buvez  régulièrement du thé vert. Le thé vert a vraiment beaucoup davantage. Buvez trois à quatre tasses de thé vert tous les jours. Il est préférable de le consommer sans sucre ou d'autres additifs. 

    P1000088.JPG

      Buvez-le brassé léger. Si vous avez du mal à prendre une tasse de thé amère, alors ne le brassez pas noir. Il est vrai qu'il n'a pas autant de bonnes choses, mais c’est mieux que rien. 
      Si vous ne savez pas vous passer de le sucrer, utilisez du miel au lieu du sucre ou des édulcorants. Ceci a quelques avantages qui lui sont propres et l’on ne saurait nier la santé que procure le thé. Le sucre et les édulcorants sont néfastes pour la santé. 
     Si vous contrôlez votre poids, alors n'oubliez pas de contrôler tout ce que vous ajoutez à votre thé!

     

    108.JPG

       Buvez comme boisson froide. Parfois, vous ne désirez pas une boisson chaude. Vous pouvez le boire frais aussi bien que chaud. Achetez-en au magasin (sans sucre) ou fabriquez le vôtre en brassant une grande quantité de thé vert et placez-le dans le réfrigérateur (Buvez avant dix jours). 
      Mélangez-le avec d'autres choses. Mélangez des tisanes ou autres infusions pour changer le goût si vous n'aimez pas trop le goût du thé vert. Le thé à la menthe peut être fantastique consommé froid comme boisson très rafraîchissante. Les chèvrefeuilles sont bons ajoutés à votre thé vert pour des raisons de santé. Cependant, vous pouvez ajouter de la camomille pour atténuer la saveur de la menthe .  Le marché regorge beaucoup de suppléments de thé. La plupart se réclament être utiles pour notre santé mais nous ne voyons pas leurs effets sur nous. Le grand désavantage de ces suppléments est qu'ils comportent d'énormes quantités de caféine, qui sont souvent à l’origine de plusieurs effets néfastes. Une tasse de thé vert contient  peu dethéine , plus de la motié qu'une tasse de café contient de caféine.

    Ces   très faibles doses  font que trois à quatre tasses de thé par jour n’ont pas d'effet sur les gens. Toutefois, les thés verts sous forme concentrée (comme les capsules de thé vert) contiennent souvent beaucoup plus de théine que les thés verts et peuvent être dangereux pour certaines personnes.

     Utilisez le thé vert pour vos dents. Le thé vert peut vraiment aider à lutter contre les caries dentaires. Pour cette raison, il peut être utilisé de deux façons différentes pour un grand nombre d'avantages sur vos dents.


    Gargarisez-vous avec du thé vert une ou deux fois par jour avant le brossage. Il est plus facile à manipuler que votre rince-bouche normal et aide à l’élimination des bactéries (il a des propriétés antibactériennes), il lutte contre la carie dentaire, et contribue à l’élimination des débris de nourriture et d’autres débris de votre bouche avant le brossage.
    Passez-le dans votre bouche après un repas, lorsque vous ne vous brossez pas les dents après. Vous pouvez le passez dans votre bouche et tuer les bactéries, en fortifiant vos dents quand vous ne pouvez pas les brosser. Il est très facile aujourd’hui d’avoir de l’eau chaude – emportez juste un sachet de thé avec vous ou une bouteille de thé froid et vous serez garanti pour l'après midi! En plus beaucoup de personnes pensent que cela aide à garder une haleine fraîche!

     Utilisez le thé vert pour votre peau. Le Thé vert présente beaucoup d’avantages pour votre peau et de plus en plus les lotions, les lavages, et les crèmes antivieillissements "contiennent du thé vert." Vous n'avez pas à dépenser une fortune pour avoir une peau saine.

     


     Utilisez-le froid ou chauffé et refroidi, le thé vert comme un astringent ou un toner à la fin du lavage de figure. L'expérience montre qu’il est bon pour votre peau car il réduit les toxines, aide contre l'acné, et a des propriétés antivieillissement.
     Mélangez un peu dans votre lotion. Le mélange doit être utilisé le même jour (pour éviter les moisissures). Il peut renforcer la fermeté de votre peau, la protéger contre les boutons. En plus, c’est un produit antivieillissement. Utilisez-le partout pour vous hydrater normalement. Utilisez-le comme rinçage sous la douche. Il suffit simplement d’utiliser une bouteille de thé refroidi que vous-vous versez sur le corps à la fin du bain.


     Utilisez le thé vert pour avoir les ongles sains. Vous pouvez tremper vos ongles (et les ongles d’orteils) dans le thé vert pour leur garantir une bonne santé. Il élimine les bactéries, aide à l’hydratation et contribue à la croissance. Préparez une tasse de thé vert fort et ajoutez à votre bol ou assiette de trempage. Trempez vos ongles pendant quinze minutes. Séchez-les dès que terminé.
    Utilisez le thé vert pour soigner les plaies. Les petites blessures qui ne sont pas graves peuvent bénéficier d'un peu de thé vert. Vous pouvez les tremper ou juste verser sur elles un peu de thé vert préparé chaque jour pour la santé et pour une guérison plus rapide.

     
     
     
  • MORNING TEA A SHENZHEN

    Le "morning tea" dans la province de Guangdong , c'est une institution. Un peu comme le brunch , mais avec le raffinement oriental en plus. Il se prend de 6h00  à 12 h00 ,tous les jours mais le dimanche il a plus de succès. Il a lieu dans beaucoup d'endroits mais pour ce repas qui est en même temps une manière de vivre , je   préfère les endroits cossus comme les restaurants d'hôtels 5 étoiles d'autant plus qu'il n'en coûtera pas trop à votre bourse.C'est un moment où j'aime le plus rencontrer la classe moyenne chinoise. Lors de ce repas , le client dans ,ces décors feutrés , est dorloté , choyé , pendant une heure il peut se sentir le roi de Chine . Ils viennent avec des amis , mais le plus souvent c'est en famille et il n'est pas rare de voir 3 ou 4 générations à la même table.On vous sert des tas de choses en petites portions, ainsi parmi une centaine de petits plat proposés, nos avons choisi des doigts de poulet , des crevettes cuites dans du riz gluant, des petits pains fourrés de différentes viandes , des "xiajiao"sortes de raviolis de crevettes, des tartelettes chaudes etc...

     

     

    shenzhen 2010 297.jpg

    Ce dimanche , nous l'avons passé à faire du shopping dans cette ville de Shenzhen qui ne s'arrête jamais , 7 jours sur 7 de l'aube à la nuit tombée dans un tourbillon incessant où les gens courent dans tous sens au milieu d'une foule grouillante. J'aime cette atmosphère typique de Shenzhen. Les gens travaillent tous les jours au rythme de 5 jours par semaine ce qu'il fait qu'il y a toujours des gens en congé qui vont d'un magasin à un restaurant et d'un resto à un magasin . Nous avons été chez un opticien , chez le dentiste, acheté des tablettes android dans un supermarché de plus de deux milles petits échoppes qui ne vendent que de l'informatique. Si mon beau-fils , belge , était là , il deviendrait fou , on ne pourrait plus l'extraire de cet endroit unique au monde.

    A chaque étage, +/-300 échoppes qui ne vendent que du matériel informatique.

    Et c'est tous les jours comme ça! Le Mc Donanald sur la gauche est le premier Mc ouvert en Chine, en 1990.

    shenzhen 2010 290.jpg

    C'est à Shenzhen que le capitalisme a fait ses premiers pas en Chine, c'est à Shenzhen qu'eurent lieu les premières réformes économiques et c'est encore cette ville , unique au monde, qui servira de laboratoire pour les réformes politiques de Chine.

     Ceci n'est pas un piétonnier mais un simple trottoir , voyez les bus en haut à gauche, de l'autre côté il y a un trottoir de même largeur. Shenzhen est très aéré , c'est pourquoi je préfère cent fois Shenzhen à Hong Kong sa voisine et en plus les gens y sont bien plus gentils et sympathiques.

     

    shanghai 2010 399.jpg

    Loius Vuitton, Dior , Cartier , Gucci et j'en passe , on aime ou on n'aime pas , mais avec la nouvelle classe moyenne ,Shenzhen est aussi devenu un temple du luxe.

     


     voyer Enregistrer Supprimer