tgv. train grande vitesse

  • Et un nouveau reccord du monde de vitesse pour le rail chinois

    486,1 km/h ! Le train chinois établit un nouveau record du monde de vitesse lors d'essais
     

    486,1 km/h ! C'est la vitesse d'un avion à réacteur en croisière à basse vitesse. 486,1 km/h ! C'est la vitesse à laquelle le train à grande vitesse chinois de la nouvelle génération a roulé. 486,1 km/h ! La Chine a encore une fois établi un nouveau record du monde de vitesse des trains sur rails durant une mise en service à titre d'essai. Le 3 décembre à 11h 06, « harmonie CRH380A », le train « made in China » utilisé à titre d'essai sur la ligne à grande vitesse Beijing-Shanghai, a officiellement débuté sa phase de régularisation conjointe et d'essai synthétique entre la gare de Zao Zhuang et celle de Bengbu (province de l'Anhui).

    Selon M. Zhang Shuguang, vice-ingénieur général du ministère des chemins de fer, le train chinois « Harmonie » de la nouvelle génération est le train le plus rapide du monde durant une mise en service à titre d'essai, et qui possède la technologie la plus moderne au monde. Sa vitesse maximale durant la mise en service à titre d'essai est de 380 km/h, alors que la vitesse moyenne est de 350 km/h. Les innovations ont été apportées dans divers aspects, ce qui représente le niveau le plus avancé au monde.

    Avec une longueur totale de 1 318 km, le chemin de fer à grande vitesse Beijing-Shanghai traverse 7 provinces et villes chinoises, dont Beijing, Tianjin, le Hebei, le Shandong, l'Anhui, le Jiangsu et Shanghai, en reliant la zone économique située autour de la mer de Bohai et la zone économique du delta du Yangtsé. Après son inauguration avant la fin 2011, il ne faudra plus que 4 heures pour aller à Shanghai de Beijing.

    Actuellement, la longueur des voies à grande vitesse mises en service en Chine a totalise 7 531 km, soit la plus longue du monde. La Chine est déjà devenue le pays qui possède les technologies concernées les plus complètes, la longueur mise en service la plus longue, la vitesse la plus élevée durant la mise en service à titre d'essai et l'envergure de construction la plus grande.


  • Le TGV Beijing-Shanghai dépassera les 500 km/h

    Beijing-Shanghai en quatre heures grâce au nouveau TGV
    Des ouvriers posent le dernier rail de la ligne à grande vitesse à Bengbu, dans la province de l'Anhui.

    La pose des rails de la ligne à grande vitesse Beijing-Shanghai très attendue s'est terminée lundi lorsque le ministre des Chemins de fer Liu Zhijun a serré le dernier boulon.

    « Le projet est entré dans sa dernière étape », a annoncé son adjoint Lu Chunfang lors de la cérémonie organisée à Bengbu, au point médian de la ligne.

    Depuis la mise en œuvre du chantier le 18 avril 2008, 135 000 ouvriers ont travaillé sans relâche pour poser les 1 318 km de rails de haute qualité. Le projet représente un coût total de 220,4 milliards de yuans (24,4 milliards d'euros).La pose de rails sur une distance égale à Bruxelles - Lisbone aura duré un peu plus de deux ans, la SNCB compagnie de chemin de fer du pays qui a construit la première ligne régulière de passagers en Chine , devrait en prendre de la graine, elle qui met vingt ans pour réaliser le RER autour de Bruxelles.

    « Le facteur le plus révélateur du niveau de technologie ferroviaire est la vitesse », affirme Guo Zhiyong, ingénieur en chef adjoint de China Railway Siyuan Survey et Design Group Co Ltd, en charge de la conception de la ligne.

    « Lors des prochaines opérations d'essai, nos devrions battre le record de 416,6 km/h réalisé par la ligne Shanghai-Hangzhou le 28 septembre. Durant son opération, le train devrait également dépasser le record actuel de 350 km/h », ajoute-t-il.

    Le ministère souhaite réduire sensiblement la durée de voyage entre les deux plus grandes villes du pays, à quatre heures contre dix à l'heure actuelle.

    La ligne traverse sept provinces et municipalités de la côte est, où réside un quart de la population nationale, générant 40 % du PIB.

    Il y aura vingt-quatre arrêts, dont cinq grandes gares : Beijing South, Tianjin West, Jinan West, Nanjing South et Shanghai Hongqiao.

    Avec ce projet, le ministère estime pouvoir transporter 80 millions de passagers annuellement dans chaque direction. Cela renforcera considérablement la capacité de transport entre les deux villes, d'autant que la ligne existante sera dédiée au fret.

    La Chine possède désormais le plus grand réseau ferroviaire à grande vitesse du monde, avec 7 431 km en opération.

    Le pays prévoit d'étendre son réseau à 13 000 km d'ici 2012. Les voyageurs pourront alors rejoindre la plupart des capitales provinciales depuis Beijing en moins de huit heures.