tennis

  • Li Na remporte l'Open d'Australie et bouscule les clichés occidentaux sur les Chinois

    li na.jpg

    Li Na a remporté l'Open D'Australie après avoir échoué deux fois en finale. Elle était déjà la première Chinoise à avoir remporté un tournoi du Grand Chelem , elle devient maintenant la première Chinoise à remporter l'Open d'Australie.

    li na 3.jpg

    Mais ce qui me vient à l'esprit , une fois dissipée la grande joie que m'a apporté la victoire de cette sympathique joueuse , ce sont les clichés que la sportive préférée des Chinois a bousculés dans la tête de la plus part des Occidentaux.

    Li Na est devenue une véritable ambassadrice de la Chine , une illustration du Soft power chinois si cher au Président chinois et à son prédécesseur.

    li la 4.jpg

    Sous les spots de l'actualité, cette jeune Chinoise moderne a gommé au moins 3 clichés que les Occidentaux

    véhiculent sur les Chinois et Chinoises par manque de connaissance et comme bien souvent la méconnaissance de l'autre est le premier pas vers le racisme , je vais m'empresser de les souligner.

    li na 5.jpg

    Li Na célèbre sa victoire  sur une plage à Melbourne, le 26 janvier 2014.

     

    Comme il est de coutume , après la victoire  la joueuse s'adresse au publique et souvent fait quelques déclarations souvent banales. Une fois de plus Li Na s'est mise à lâcher quelques traits d'humour qui ont fait rire les nombreux spectateurs et les commentateurs de TV , tout étonnés qu'une Chinoise puisse avoir tant d'humour.

    Contrairement à ce qu'on pense, les Asiatiques et spécialement les Chinois ont beaucoup d'humour . J'en veux pour preuve les nombreux repas où règne la franche rigolade en Chine . A la TV , les humoristes chinois ont autant de succès que les chanteurs ou chanteuses populaires. Les "Xiang sheng "sont une forme d'humour qui a un succès phénoménal en Chine. Il se joue le plus souvent à deux voir à trois. Ce genre d'humour vient de la ville de Tianjin , près de Beijing et s'est répandu dans l'ensemble de la Chine depuis une centaine d'années.

     

    Li Na  a déclaré que son entraineur belge Carlos Rodriguez lui faisait subir une préparation et un entrainement bien plus dures que ce qu'elle connaissait en Chine, et là aussi elle a fait tomber un tabou du Chinois ultra travailleur et bourreau de l'entrainement. En fait les Chinois , si ils sont souvent mieux organisés que nous, ne sont pas plus travailleurs que nous et aiment les congés , les vacances dont ils usent et abusent , simplement ils ont une autre conception de la flexibilité dans le travail.

     

    li la.jpg

    Enfin, en voyant LI Na aux côtés de son adversaire, des arbitres et de Chris Evert qui remettait le chalenge

    et de remarquer que Li Na était la plus grande, une autre idée préconçue , de la petite Chinoise tombe. Si les petites Chinoises sont nombreuses dans l'extrême sud de la Chine, il n'en va pas du tout de même dans le Nord.

     

    li na 4.jpg

    Li Na enfant

     

  • Photos personnelles de Li Na, no 1 du tennis chinois

    Différente de son image vigoureuse lors des matches, Li Na possède une autre facette aimable et tendre. Elle pose ici pour son album photo, vêtue de jolies robes d'été.

    En remportant le tournoi de Roland-Garros, Li Na a fait vibrer les Chinois du monde entier. Elle est ces derniers jours l'un des sujets de conversation récurrents parmi les Chinois, qu'ils soient amateurs ou non de tennis. La championne est devenue une nouvelle héroïne pour sa patrie, au même titre que Yao Ming ou Liu Xiang. Son nom est l'un des termes les plus recherchés par les internautes. Il semble que le public désire en savoir plus sur elle.

     

     

    Photo personnelle.

    Li Na et son époux Jiang Shan.

    Li Na et son époux Jiang Shan.

    Dans sa jeunesse, durant un entraînement.

    Dans sa jeunesse, durant un entraînement.

    Une photo de Li Na, bébé.

    Une photo de Li Na, bébé.

    Li Na et son époux Jiang Shan.

  • Les Anglais suivent de près le potentiel commercial de Li Na, la première chinoise à gagner Roland Garros

    Li Na brandissant sa coupe devant la Tour Eiffel

    Le tournoi de tennis de Wimbledon à Londres commence dans deux semaines. Les Anglais s'intéressent de près à la condition physique de Li Na, nouvelle championne de Roland Garros, mais aussi à son colossal potentiel commercial.

     

    Le Times a publié des photos de Li Na brandissant sa coupe devant la Tour Eiffel et rappelle que lorsque Li Na se tournera vers Wimbledon, les 95 millions de spectateurs chinois qui ont regardé Roland Garros lui diront : « Nous t'aimons ».

     

    Pour toute entreprise, 95 millions sont un trésor en termes de marché. Le tennis n'est pas très populaire en Chine, mais si 8 % ou 9 % de la population se tournent vers ce sport, cela représente un marché de 100 millions de personnes.

     

    Li Na aurait déjà signé des contrats de partenariat avec Nike et Haagen-Dazs.

     

     

    Le monde du tennis ne manque pas de joueurs dotés d'un sens commercial aigu. Les Anglais suggèrent à la nouvelle star chinoise de s'instruire auprès de la Russe Maria Sharapova pour devenir une grande fortune du tennis.

     

  • Li Na, première Asiatique remportant Roland-Garros

    Une cérémonie de célébration pour la victoire de Li Na (centre) est organisée dans l'ambassade de Chine en France.

     

    La joueuse de tennis chinoise Li Na a remporté le tournoi de Roland-Garros en battant l'Italienne Francesca Schiavone (6-4, 7-6) samedi à Paris, devenue ainsi la première Asiatique ayant gagné cette compétition, l'une des plus importantes au monde.

    La joueuse chinoise de 29 ans, classée au 38ème rang au monde, a ainsi avancé dans le classement WTA, passant de 7ème à 4ème.

    "Aujourd'hui, mon rêve est devenu la réalité", a-t-elle déclaré après sa victoire sur Francesca Schiavone, victorieuse de Roland-Garros 2010.

    "Quand j'étais jeune, je rêvais de devenir une grande championne un jour", a-t-elle affirmé.

    Elle a révélé avoir tenté de conserver son sang-froid lorsqu'elle menait le match avec 6-0 lors du tie breack.

    "Je me disais: OK, ne fais pas de bêtises, tu as besoin d'un seul point, et puis tu peux l'obtenir", a déclaré Li Na.

    Auparavant, Li Na avait déjà créé l'histoire puisqu'elle était la première joueuse chinoise à atteindre les quarts de finale à Roland-Garros, les demi-finales et la finale.

    Roland-Garros: Li Na, première Chinoise victorieuse en Grand Chelem_3

     

    Lors l'Open d'Australie en janvier dernier, Li Na a étonné le monde en devenant la première Chinoise à se qualifier pour la finale, bien qu'elle fût battue par la Belge Kim Clijsters.

    Les joueurs chinois avaient remporté trois titres en double dames et mixte dans des tournois du Grand Chelem, mais aucun en simple. Avant Li Na, aucune Chinoise n'avait atteint les quarts de finale à Roland-Garros.

    Roland-Garros: Li Na, première Chinoise victorieuse en Grand Chelem_5

     

    "C'est un rêve qui devient réalité. En Chine on n'avait encore jamais connu ça. Pourtant il y a beaucoup de joueurs et joueuses qui travaillent très dur. J'ai eu beaucoup de messages d'amis qui m'ont dit qu'ils avaient pleuré. En Chine, tout le monde est très excité par cette victoire, c'est fantastique", a-t-elle déclaré après le match.

    Il s'agit du cinquième de sa carrière, mais le premier sur terre battue, une surface qu'elle a longtemps dit détester.

    Sun Jinfang, directrice du Bureau national des sports de Chine, a aussi salué la victoire de Li Na, qui, selon elle, signifie que le tennis chinois est entré dans une nouvelle ère.

     

    Une cérémonie de célébration pour la victoire de Li Na (3e à gauche au premier rang) est organisée dans l'ambassade de Chine en France.

     

     

    Roland-Garros: Li Na, première Chinoise victorieuse en Grand Chelem_9

    Roland-Garros: Li Na, première Chinoise victorieuse en Grand Chelem_4

  • Li Na, première Asiatique remportant Roland-Garros

     

    La joueuse de tennis chinoise Li Na a remporté le tournoi de Roland-Garros en battant l'Italienne Francesca Schiavone (6-4, 7-6) samedi à Paris,elle est devenue ainsi la première Asiatique ayant gagné cette compétition, l'une des plus importantes au monde.

    La joueuse chinoise de 29 ans, classée au 38ème rang au monde, a ainsi avancé dans le classement WTA, passant de 7ème à 4ème.

    "Aujourd'hui, mon rêve est devenu réalité", a-t-elle déclaré apèrs sa victoire sur Francesca Schiavone, victorieuse de Roland- Garros 2010.

    "Quand j'étais jeune, je rêvais de devenir une grande championne un jour", a-t-elle affirmé.

    Elle a révélé avoir tenté de conserver son sang-froid lorsqu'elle menait le match avec 6-0 lors du tie breack.

    "Je me disais: OK, ne fais pas de bêtises, tu as besoin d'un seul point, et puis tu peux l'obtenir", a déclaré Li Na.

    Auparavant, Li Na avait déjà créé l'histoire puisqu'elle était la première joueuse chinoise à atteindre les quarts de finale à Roland-Garros, les demi-finales et la finale.

    Lors de l'Open d'Australie en janvier dernier, Li Na a étonné le monde en devenant la première Chinoise à se qualifier à la finale, bien qu'elle fut battue par la Belge Kim Clijsters.

    Les joueurs chinois avaient remporté trois titres en double dames et mixte dans des tournois du Grand Chelem, mais aucun en simple. Avant Li Na, aucune Chinoise n'avait atteint les quarts de finale à Roland-Garros.

    "C'est un rêve qui devient réalité. En Chine on n'avait encore jamais connu ça. Pourtant il y a beaucoup de joueurs et joueuses qui travaillent très dur. J'ai eu beaucoup de messages d'amis qui m'ont dit qu'ils avaient pleuré. En Chine, tout le monde est très excité par cette victoire, c'est fantastique", a-t-elle déclaré après le match.

    Il s'agit du cinquième titre de sa carrière, mais le premier sur terre battue, une surface qu'elle a longtemps dit détester.

    Sun Jinfang, directrice du Bureau national des sports de Chine, a aussi salué la victoire de Li Na, qui, selon elle, signifie que le tennis chinois est entré dans une nouvelle ère.

     

    Une cérémonie de célébration pour la victoire de Li Na (centre) est organisée dans l'ambassade de Chine en France.

     

     

    Une cérémonie de célébration pour la victoire de Li Na (3e à gauche au premier rang) est organisée dans l'ambassade de Chine en France.

     

     

     

  • Roland-Garros: Li Na, première Chinoise victorieuse en Grand Chelem

    Roland-Garros: Li Na, première Chinoise victorieuse en Grand Chelem_4

    Le 5 juin, Li Na est devenue la première Chinoise sacrée à Roland-Garros et la première Asiatique victorieuse en Grand Chelem, après avoir dominé en deux sets 6-4, 7-6 (0) la tenante du titre, l'Italienne Francesca Schiavone, en finale des Internationaux de France de tennis. Li Na a battu jeudi à Paris la Russe Maria Sharapova 6-4, 7-5 pour se qualifier en finale de Roland-Garros. Elle deviendra la 4è joueuse mondiale au nouveau classement WTA qui sera pRoland-Garros: Li Na, première Chinoise victorieuse en Grand Chelem_5ublié lundi, soit la première Chinoise à intégrer le Top 5.

    Roland-Garros: Li Na, première Chinoise victorieuse en Grand Chelem_7

    Roland-Garros: Li Na, première Chinoise victorieuse en Grand Chelem_9

    Roland-Garros: Li Na, première Chinoise victorieuse en Grand Chelem_2

    Roland-Garros: Li Na, première Chinoise victorieuse en Grand Chelem_3Roland-Garros: Li Na, première Chinoise victorieuse en Grand Chelem_11

  • EXCLUSIVITE : interview de Justine Henin en Chine , par un journaliste chinois

    Ancien n ° 1 mondial et sept fois gagnante du Grand Chelem : Justine Henin a encore des rêves d'un autre titre majeur, Yu Yilei  a  rencontré la championne  belge à l'Hôtel Renaissance de Beijing Capital.

    Henin's fire still burns

    Le septuple vainqueur du Grand Chelem la Belge Justine Henin répond aux questions lors de son interview à China Daily à l'Hôtel Renaissance Beijing Capital mardi. [Photo par Xin Guan / China Daily]

     

     

    Ancien n ° 1 mondiale Justine Henin a admis qu'elle avait eu du mal à faire face aux exigences de la WTA après son retour plus tôt cette année après une retraite de 19 mois. Dans une interview exclusive avec China Daily à l'Hôtel Renaissance Beijing Capital cette semaine, Henin a admis qu'elle n'était pas entièrement prête pour la tournée exigeante physiquement après seulement une brève introduction lors de son retour en Janvier.

    Bien que Henin, sept fois gagnante du Grand Chelem, ait connu un bon départ lors de son retour en atteignant la finale des deux premiers tournois, auxquels elle a participé, y compris l'Open d'Australie, en concurrence régulièrement avec le niveau de l'élite de ce sport , il s'est avéré être trop courte physiquemen.

    Au cours de sa rencontre du quatrième tour avec sa compatriote Belge Kim Clijsters à Wimbledon en Juillet, Henin s'est blessée au coude droit quand elle a glissé sur le cour. Elle a  perdu en trois sets. D'autres examens ont révélé une déchirure partielle du ligament dans son coude, l'obligeant  à mettre fin à sa saison prématurément.

    «Il est intéressant de noter que j'ai eu un très bon départ,ce que je n'avais pas réussi à faire auparavant. Mais après la pratique du tennis depuis 14 ans il était physiquement très dur pour moi de revenir. Je travaille dans le but de revenir lentement vers le haut»,  a dit Henin avec un sourire.

    "Je n'ai jamais été à 100 pour cent cette année. Je n'étais pas encore prête à jouer à ce niveau. Et avec la blessure au coude que j'ai reçu à Wimbledon, c' est devenu encore plus difficile."

    La blessure était plus grave que prévu et Henin a dû reporter son retour jusqu'à la semaine dernière quand elle a joué un match d'exhibition avec Clijsters dans son pays d'origine.

    «C'était un été difficile. Je me suis blessée coude, déchiré mon ligament et j'ai pensé que c'était peut-être fini pour moi.

     

     Justine Henin à Beijing , décembre 2010

    "Maintenant, le ligament est de mieux en mieux, mais je dois faire beaucoup de travail sur mon coude et mes muscles. Je dois faire confiance à mon coude à nouveau. Il a vécu beaucoup de choses et il doit être fort. Il faudra plusieurs mois pour être 100 pour cent. "

    Malgré ces difficultés, Henin estime qu'elle est sur la bonne voie et a une bonne chance de retrouver sa place d'antan dans le jeu.

    «Étape par étape, je me dirige dans la bonne direction, pour me donner  confiance, dit-elle. «J'ai travaillé très dur. Si mon coude continue de s'améliorer dans les prochaines semaines ou quelques mois, je crois avoir de bonnes perspectives pour l'avenir."

    "Il est trop tôt après une blessure à parler de mes ambitions. Si je suis physiquement très bien, j'espère que je peux gagner un autre tournoi du Grand Chelem."

    Lorsqu'on leur a demandé si elle préférerait gagner la couronne de Wimbledon, le seul titre du Grand Chelem,qu elle n'a pas gagné, la deux fois finaliste  et demi-finaliste à trois reprises a été évasive.

    "Wimbledon ou à un autre tournoi du Grand Chelem. Mais Wimbledon serait fantastique."

    Henin a dit que la qualité du jeu sur le circuit n'avait pas beaucoup changé au cours de sa retraite. C'est effectivement ce qui lui a permis de trouver ses marques en un court laps de temps. Elle a gravi les échelons au  n ° 12 en six mois et se affichait un remarquable 32-8 fic victoires-défaites cette saison. Avant Wimbledon, elle avait remporté deux titres - le Porsche Tennis Grand Prix à Stuttgart et à l'Open de l'UNICEF aux Pays-Bas.

    "Je ne pense pas que beaucoup de choses ont changé, dit-elle. "Personne n'est vraiment dominant  dans la tournée. ."

    Pourtant, Henin a reconnu la puissance de la nouvelle génération, comme  Caroline Wozniacki du Danemark, nouveau n ° 1 au monde .

    "Elle est très talentueuse. Elle trouble beaucoup de joueurs. Je suis sûr que de nouveaux acteurs apparaîtront dans les prochaines années."

    Henin a aussi dit qu'elle serait sans doute capable de jouer encore quatre ans au plus.

    "Je ne suis pas une machine.  dit-elle. «Je suis près de la fin de ma carrière Pour avoir du plaisir -.. Que c'est la chose la plus importante en restant compétitif à ce niveau"

    Henin a également les yeux sur un les Jeux Olympiques, à Londres en 2012. Elle a remporté la médaille d'or en simple aux Jeux d'Athènes en 2004.

    "Mon but est de jouer à Londres, dit-elle. "Gagner la médaille d'or à Athènes a été l'un des meilleurs moments de ma carrière.

    «Au Jeux Olympiques , vous jouez pour votre pays et vous ne vous sentez pas seul sur le court."

    Henin a quitté Beijing mercredi pour l'île tropicale de Hainan pour la formation de deux semaines avant la Coupe Hopman, à Perth, en Australie, qui débute le jour de l'An.

    En Février, Henin et son entraîneur de longue date Carlos Rodriguez a ouvert une succursale de sa "6ème Sens Académie de tennis à Pékin de Potter's Wheel Centre International de Tennis. Henin a visité  la capitale cette semaine pour voir sa nouvelle académie en Chine et termine sa préparation sur chinoise de Hainan où il fait plus de 25 degrés tous les jours.