taux de croissance

  • A SHENZHEN TOUT VA BIEN.

    Shenzhen: croissance soutenue de la "vitrine de l'économie  chinoise"

      

     

         SHENZHEN, Guangdong, 20 novembre "Je ne peux pas  dire que la ville de Shenzhen n'est pas affectée par la crise  financière mondiale, mais elle pourrait malgré tout afficher une  croissance économique de 11,5% cette année", a déclaré récemment  Ying Yong, directeur adjoint du Bureau du Commerce et de  l'Industrie de la ville de Shenzhen, une ville située dans la  province du Guangdong, à proximité de Hong Kong. 

         "Le taux de croissance des exportations de la ville a atteint  17% au premier trimestre, avant de descendre à 8,8% en août, et de remonter à 9,2% en octobre. Pour toute l'année 2008, le volume des exportations pourrait progresser de 10%", a-t-il dit, lors d'une  interview accordée à l'agence de presse Xinhua (Chine Nouvelle). 

         Selon lui, les ventes de biens de consommation sur le marché  domestique devraient augmenter de 19% cette année, un niveau  relativement haut par rapport à ces dernières années. 

         "L'économie de Shenzhen continue de croître à un bon rythme,  bien qu'il ralentisse légèrement", a-t-il conclu, attribuant ce  bon résultat à l'application d'une politique favorable aux  entreprises de haute technologie et à celles à haute valeur  ajoutée. 

         Selon les statistiques publiées par le Bureau du Commerce et  de l'Industrie de la ville, la bonne performance de l'économie  locale s'explique tout particulièrement par le développement  rapide des entreprises de haute technologie et par l'augmentation  des ventes sur le marché intérieur. 

         "Cette année, la performance des entreprises de haute  technologie est très bonne. Elles représentent 58% du PIB  industriel de Shenzhen", précise Yang Hong, président de Shenzhen  Hangsheng electronics Co., ltd, une société fabriquant des GPS et  des auto-radios. 

         Le chiffre d'affaires de son groupe devrait atteindre 2  milliards de yuans en 2008, soit une hausse de 20% par rapport à  l'année dernière, a-t-il révélé. 

         La zone industrielle d'Anbao, la plus importante zone  industrielle de Shenzhen, représente le tiers du PIB de la  municipalité. Pendant les trois premiers trimestres de cette année, cette zone, qui abrite 20804 entreprises, a affiché une croissance économique de 11%, garantissant ainsi celle de Shenzhen. 

         "Soutenue par les entreprises de haute technologie et par  celles à haute valeur ajoutée, les exportations de la municipalité de Shenzhen n'ont pas reculé pendant les trois premiers  trimestres. De plus, les entreprises de Shenzhen sont souvent  soutenues financièrement par Hong Kong", explique Kang Nianfu,  économiste du Centre de recherche et de développement relevant du  gouvernement provincial du Guangdong. 

         Selon les statistiques publiées par le Bureau du commerce et  de l'industrie, 628 entreprises ont mis la clé sous la porte  depuis le début de l'année. Elles représentaient 0,1% du PIB de la municipalité. Dans le même temps, 4.000 entreprises ont été crées, qui ont absorbé une bonne partie des ouvriers qui avaient perdu  leur emploi. 

         La municipalité de Shenzhen, surnommée "la vitrine de  l'économie chinoise", a été déclarée Zone Economique Spéciale en  1980. Simple village de pêcheurs à son origine, la ville est  devenue aujourd'hui un immense centre d'affaires. Elle assure plus de 15% des exportations du pays avec une forte spécialisation dans les nouvelles technologies. 

         Selon Xie Pengfei, directeur du Centre de recherche et de  développement, la croissance économique de la province du  Guangdong pourrait atteindre 10,3% cette année, contre 8% prévus  par la ville au début de l'année.