taipei

  • A Taipei(Taiwan), le bébé panda a créé un chiffre d'affaires estimé à 12,6 millions d'€

     

    pa.jpg

    Recevoir des pandas en location de la part de la Chine,  est un honneur . Un honneur qui coûte cher diront certains. L'association à laquelle l'État chinois a confié la protection des pandas géants demande entre 500 000 et un million d'euros par an pour un couple. Si un bébé vient à naître, il faut débourser 380 000 euros de plus. Cet argent aide à financer un programme chinois de reproduction de l'espèce menacée. Par ailleurs, il faut ajouter les frais en soins et en expertises. Un panda, cela peut représenter plusieurs centaines de milliers d'euros par an, soit le coût de vingt éléphants, l'animal le plus cher du zoo.

    Nous allons voir que les bénéfices escomptés compenseraient largement ces investissements.

    panda2.jpg

    Le premier panda géant né à Taiwan va faire sa première apparition publique dans la ville de Taipei. Son nom est Yuanzai.

    Les médias et le public ont tous été touchés par le petit animal, qui devrait générer une valeur de plus de 12 millions d'€ pour la ville cette année.

     

    Le bébé panda de six mois a gagné les cœurs de la ville, et de nombreuses personnes ont acheté un vaste assortiment de marchandises le concernant.

    Beijing2013 029.JPG

     

     

    La municipalité de Taipei a dévoilé plus de 30 sortes de produits sur le panda pour marquer sa première apparition publique très attendue.

     

    Pour commencer, des masques de panda de style colombien ont été offerts gratuitement aux enfants de tous âges.

     

    " Les enfants les adorent vraiment! Pas de doute ! "

     

    " Pourrais-je avoir plus d'un ? Puis-je amener toute ma famille pour avoir ces visières panda? "

     

    Même les hommes solides d'une trentaine d'années ne peuvent pas résister au tendre appel de Yuanzai .

     

    " N'avez-vous pas d'accord qu'il sera vraiment confortable et chaleureux à s'endormir tenant la peluche de panda ! "

     

    Il y a également une grande demande pour les grands ours en peluche en forme de panda qui ont été lancés sur le marché.

     

    Ils mesurent 1,5 m de haut. On a vu un homme avec deux d'entre eux dans son chariot, tout en portant un troisième sur ses épaules.

     

    Beijing2013 031.JPG

    Le moule à riz en forme de panda pourrait constituer un défi pour hello kitty, et devenir le moule à bento le plus recherché

     

    «J'ai acheté un des moules panda. Et j'ai acheté un hello kitty. "dit une maman,

     

    " Il est si mignon. Et il semble très facile de faire des boules de riz avec! "

     

    Depuis la naissance de Yuanzai le 6 juillet, la demande de moules en forme de panda a bondi de 30%.

     

    Les boutiques près du zoo de Taipei ont épuisé leurs stocks de délicates et charmantes porcelaines représentant un panda noir et blanc , en dépit de leur prix de 45€.

     

    Les responsables du zoo disent que l'exposition sur le panda peut normalement accueillir 19 000 visiteurs par jour pour voir Yuanzai, mais ils attendent encore plus de fréquentation au cours de la prochaine Fête du Printemps.

     

    Le quota quotidien de l'exposition sera porté à 24 000 au cours de la nouvelle année lunaire, à partir du 31 janvier.

     

    Yuanzai est si populaire qu'elle est mise en vedette avec la même importance que le cheval, animal du zodiaque de l'année à venir.

     

    Huanglü Jinru est le chef du département des Affaires civiles du gouvernement de la ville de Taipei.

     

    "Des scènes majeures ont été créées avec Yuanzai et sa famille, son père tuantuan et sa mère yuanyuan comme personnages principaux, jouant avec des libellules en bambou et fouettant haut. C'est de la nostalgie réconfortante. "

     

    Tuan Tuan et Yuan Yuan, dont les noms combinés signifient "réunion" en chinois, sont arrivés à Taiwan à la fin de l'année 2008.

  • Présentation du petit panda Yuanzai âgé de 3 mois

    F201310121629173070621642.jpg

    Yuanzai, un bébé panda géant, qui vit au zoo de Taipei, à Taiwan, s'exerce à la marche, le 10 octobre 2013. Yuanzai, qui est né le 6 juillet, est le premier petit de Yuanyuan et de son compagnon Tuantuan, qui ont été offerts à Taiwan par la Chine continentale en 2008.

    F201310121629494113315032.jpg

    Yuanzai s'arrête devant une citrouille lors d'un exercice de marche, à Taipei, le 12 octobre 2013.

    F201310121629116075175001.jpg

    F201310121629071330910223.jpg

    Yuanzai dans les bras de sa mère

    F201310121628121237094949.jpg

     

  • Teresa Teng , une des plus grandes chanteuses chinoises de tous les temps, commémorée dans une nouvelle exposition

    f04da2349912127569d10b.jpg

     La chanteuse chinoise de Taiwan, Teresa Teng, a été la première vedette de la musique chinoise. Décédée en 1995 à l'âge de 42 ans, elle aurait eu 60 ans cette année. Une nouvelle exposition a été inaugurée à Taipei sous le thème du 60ème anniversaire de la chanteuse très appréciée dans le monde. La collection comprend des articles personnels de la défunte, jamais exposés au public.

    Une légende éternelle, une voix ressuscitée du passé.

    中国要阅读的文章:http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6911/zh/archive/2013/02/01/teresa-teng-la-plus-grande-chanteuse-chinoise-commemoree-dan.html

    Reading the article in English:http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6911/en/archive/2013/02/01/teresa-teng-la-plus-grande-chanteuse-chinoise-commemoree-dan.html

    L'exposition est divisée en plusieurs parties, chacune d'elles soulignant une période importante de la vie de Teng, depuis son enfance à la montée de sa popularité, jusqu'à sa célébrité sur la scène internationale. Certains articles n'avaient jamais été exposés auparavant.

    Les organisateurs ont même recréé son appartement à Hong Kong, ainsi que les coulisses d'une boîte de nuit oùelle avait chanté. .

     

    Cette exposition est la plus importante qu'on ait jamais vue sur Teresa Teng. Nous avons aussi essayé de lui donner un air nouveau. Nous avons utilisé une nouvelle technique pour présenter sa vie et la rapprocher davantage des visiteurs."

    Teng est née et a grandi dans un petit quartier des environs de la ville de Taipei. Son talent musical est découvert à un très jeune âge, à l'âge où elle quitte le collège pour poursuivre une carrière de chanteuse à plein temps.

    Sa voix merveilleuse et son joli minois lui valent vite la popularité à Taiwan. Dans les années 1970 et 80, elle lance plusieurs tubes qui renforcent son prestige et font d'elle la première vedette de la musique en Chine. Son nom dépasse alors les frontières de Taïwan, vers la partie continentale de Chine, jusqu'en Asie du Sud-est et même le Japon.

    Je pense que cela est dû à ses chansons liées au quotidien de beaucoup de gens. Tout le monde liait ses chansons aux histoires de la vie de chacun et à chaque fois qu'on l'entendait chanter, on se rappelait des moments de notre propre vie, des temps précieux. Certains pensent qu'ils ne font qu'écouter des chansons de Teresa Teng, mais en fait, ils écoutent leur jeunesse. Je crois que c'est pour ça qu'on l'aime."

     

    Les fans de Teng ont pris d'assaut l'exposition dès son ouverture samedi.

    "Nous aimons beaucoup la musique de Teresa Teng et elle nous manque beaucoup."

    "Sa musique est belle et quand vous la regardez, elle ne ressemble pas simplement à une chanteuse. Elle a du charisme."

    Teng est morte en 1995, en Thaïlande, des suite d'une crise d'asthme.

    L'exposition "Legende -Teresa Teng" se déroule jusqu'au 21 avril, dans la salle mémoriale du CKS, à Taipei.

     

  • PANDAS CHOUCHOUS DES TAIWANAIS.

    F200901041608568874341962[1]
    F200901041608591442327235[1]

    Taipei : la folie des pandas géants continue de faire des ravages

    F200901041608532437235461[1]
    Carte postale lancée par la municipalité de Taipei sur laquelle on peut voir les deux pandas sont en train d'admirer le paysage de Taiwan (photo prise le 3 janvier).

    Avec l'arrivée à Taipei en décembre 2008 de deux pandas géants offerts par la partie continentale de la Chine, un vent de pandas géants souffle sur l'île.

     

  • RECONSILIATION CHINE-TAIWAN

    Le président de l'ARATS arrive à Taiwan pour une visite historique xin_76dace70d4864fdd9d5c70a5ca114b88[1]
    TAIPEI, 3 novembre - Le président de l'Association pour les relations entre les deux rives du Détroit de Taiwan (ARATS),  de la partie continentale de Chine, Chen Yunlin est arrivé à  Taipei lundi midi, pour une visite de cinq jours dans l'île de  Taiwan. 

         La visite de Chen Yunlin sera l'occasion de la toute première  rencontre dans l'île entre les dirigeants de l'ARATS et de la  Fondation des Echanges à travers le détroit (SEF) de Taiwan. 

    xin_2754bcd33c434fcfa805f8d9eabec222[1]

         "Le développement des relations entre les deux rives du Détroit de Taiwan est face à des opportunités historiques précieuses",  a-t-il déclaré à son arrivée à l'Aéroport international Taoyuan de Taipei dans un discours écrit. 

         Selon lui, de nouvelles négociations entre les deux côtés du  détroit pour accélérer les échanges de personnes et économiques  sont au centre de sa visite. 

    xin_18f31b53d2504ee58663ba74d2d5428c[1]

         La partie continentale de Chine et Taiwan sont toutes deux  confrontées à des défis économiques terribles nés de la crise  financière et du ralentissement de l'économie mondiale. 

         "Résoudre les différends par les consultations, remplacer  l'affrontement par la coopération, faire progresser l'interaction entre l'ARATS et la SEF et chercher les relations gagnant-gagnant  entre les deux parties obtiendront le soutien de la plupart des  compatriotes de Taiwan", a-t-il fait remarquer. 

     

         "Il est impératif de conjuguer les efforts des deux côtés du  détroit pour vaincre ces défis", a-t-il souligné. 

         Il a déclaré que la rencontre devrait marquer une importante  étape du développement des relations entre les deux rives du  détroit de Taiwan. "Cette étape n'est pas facile mais elle  croncrétise les efforts conjoints de nombreux compatriotes des  deux côtés du détroit", a-t-il ajouté. 

         "Les compatriotes des deux côtés du détroit sont une seule  famille et leur intérêt est un développement pacifique des  relations entre les deux rives", a indiqué Chen Yunlin. 

         L'ARATS continuera à conjuguer ses efforts avec la SEF en  adoptant une attitude positive et pragmatique dans la recherche  d'un terrain d'entente et des résultats satisfaisants par des  consultations sur un pied d'égalité, a-t-il souligné. 

         Lundi après-midi, Chen Yunlin doit visiter la veuve de Koo  Chen-fu, ancien président de la SEF qui a décédé en 2005. 

         Mardi matin, Chen Yunlin doit rencontrer le président de la SEF, Chiang Pin-kung, ce sera la deuxième entre les dirigeants des deux organisations en moins de six mois. 

         D'après le président de l'ARATS, ils auront des entretiens et  signeront des accords sur les relations maritimes et aériennes  directes, les services postaux, la sécurité alimentaire et le  tourisme. 

         Les deux organisations tiendront des séminaires d'experts sur  la coopération financière face à la crise financière  internationale, a-t-il ajouté. 

         Fondées respectivement en 1991 et 1990, l'ARATS et la SEF sont respectivement habilitées par la partie continentale de Chine et  Taiwan pour négocier les échanges civils à travers le détroit. Les dialogues entre les deux rives du détroit ont été suspendus  pendant presque dix ans avant que Chen Yunlin et Chiang Pin-kung  n'aient eu leur première rencontre à Beijing en juin..