suzhou

  • Shenzhen, la ville la plus innovante de Chine , voyons les villes les plus innovantes de Chine

    .0019b91ed62e1601f86713.jpg

    1. Shenzhen

    Shenzhen, dans la province du Guangdong, est la ville emblématique de l'ouverture et de la réforme de la Chine.

    Elle organise une foire commerciale des hautes technologies chaque année depuis 1999, qui réunit les entreprises proposant de nouveaux produits et les investisseurs. C'est ici que sont nés les géants de l'internet Tencent et Netease, ainsi que les sociétés de télécommunications Huawei et ZTE.

    Première zone économique spéciale du pays, nombreux sont ceux qui espèrent que cette ville innovante va aussi ouvrir la voie à une réforme politique qui connaisse les mêmes succès que ses réussites économiques, selon un reportage du Global Times.

    Pour les experts, Shenzhen est sur le point de devenir, pour le reste du pays, un exemple à suivre, l’économie étant étroitement liée à la politique.

    Shenzhen, a aussi été choisie par l'UNESCO comme ville mondiale de design.

     

    0019b91ed62e1601f8671c.jpg

    2. Suzhou

    La ville de Suzhou, dans la province du Jiangsu, a rejoint le 1er décembre le Réseau des villes créatives de l'UNESCO en tant que ville d'artisanat et d'arts populaires.

    Elle se classe également quatrième en termes de capacité à attirer les talents, selon un sondage publié par le magazine CBN Weekly cette année.

    Si je ne vivais pas à Shenzhen quand je suis en Chine, Suzhou serait ma deuxième ville de prédilection.

    0019b91ed62e1601f8671b.jpg

    3. Beijing

    Centre culturel et politique de la Chine, Beijing possède le plus grand nombre d'établissements d'enseignement supérieur dans le pays. Le parc scientifique de Zhongguancun abrite de nombreuses entreprises d'informatique et est surnommé la Silicon Valley chinoise, mais la capitale n'arrive pas en tête de la liste de l'innovation et se classe seulement septième sur la liste des plus grandes villes commerciales de Forbes China.

     

    0019b91ed62e1601f8671a.jpg

    4. Hangzhou

    Capitale provinciale du Zhejiang, Hangzhou est le foyer de grandes entreprises privées comme le géant de l'e-commerce Alibaba et la marque alimentaire Wahaha.

    Alibaba a réussi la plus grande entrée en bourse du monde à Wall Street cette année en levant un capital 25 milliards de dollars.

    0019b91ed62e1601f86719.jpg

    5. Shanghai

    Shanghai est au troisième rang mondial après Tokyo et la Silicon Valley en termes de pôles de recherche et développement (R&D), a indiqué l'administration commerciale de la ville.

    0019b91ed62e1601f86718.jpg

    6. Wuxi

    La sensibilité commerciale, les perspectives du marché et un naturel sens des affaires chez les locaux ont fait de la poursuite de l'innovation un élément central de l'histoire de Wuxi, a déclaré Shan Kangqi, vice-président de la Fédération de l'industrie et du commerce de la ville.

    aa 5787.JPG

    7. Nanjing

    Malgré sa position privilégiée, le PIB de Nanjing est toujours derrière celui de villes voisines telles que Suzhou, Wuxi et Hangzhou, qui arrivent mieux à attirer les investissements étrangers et l'innovation locale.

    0019b91ed62e1601f86716.jpg

    8. Ningbo

    Ville portuaire de la province orientale du Zhejiang, Ningbo se trouve à 220 kilomètres au sud de Shanghai. C'est une grande exportatrice de produits électriques, de textiles, d'aliments et d'outils industriels. Le secteur privé est particulièrement développé : il a contribué à 80 % du chiffre d'affaires de la ville l'année dernière.

     

    0019b91ed62e1601f86715.jpg

    Guangzhou, le principal centre manufacturier du delta de la rivière des Perles, organise tous les deux ans la Foire d'importation et d'exportation de Chine, qui remonte à 1957 et est connue sous le nom de Foire de Canton. La ville est classée au sommet des 25 meilleures villes commerciales de forbeschina.com dans la partie continentale du pays, mais elle est dépassée par sa voisine Shenzhen

    .

  • Les villes les plus riches de Chine d'après leurs recettes fiscales

    Le China Investment Network, un magazine de Beijing, a publié une liste des villes les plus riches de la Chine d'après leurs recettes fiscales locales en 2013.

    Le classement est basé sur plusieurs facteurs, notamment la taille de la ville, la population et la structure industrielle.

    Les recettes fiscales locales sont principalement utilisées pour améliorer la vie des gens et maintenir la sécurité publique.

    ville1.jpg

    Le Bund de Shanghai et ses nombreux bâtiments forment l'un des sites les plus importants de la ville ; photo prise en 2012.
    No1 Shanghai

    Recettes fiscales locales en 2013 : 410,95 milliards de yuans (67,81 milliards $)

    P1030742.JPG

    Photo de la place Tian'anmen de Beijing prise en 2013.


    No 2 Beijing

    Recettes fiscales locales en 2013 : 366,11 milliards de yuans

     

    ville2.jpg

    Le portique commémoratif « Jin Gu Li Men » est situé dans l'ancienne rue de la Culture. On y vend des produits traditionnels, Tianjin.

    Photo prise en 2013

    No 3 Tianjin

    Recettes fiscales locales en 2013 : 207,8 milliards de yuans

    shenzhen.jpg

    ville3.jpg

    Un centre sportif dans la baie de Shenzhen, Shenzhen,2012.


    No 4 Shenzhen

    Recettes fiscales locales en 2013 : 173,1 milliards de yuans

    ville4.jpg

    Vue d'un centre commercial qui est décoré à l'occasion du Nouvel An, à Chongqing.


    No5 Chongqing

    Recettes fiscales locales en 2013 : 169,29 milliards de yuans

    ville6.jpg

    Des touristes profitent d'un jardin classique de Suzhou. Un artiste chinois joue d'un instrument de musique traditionnelle sur un bateau à Suzhou, province du Jiangsu, le 1er octobre 2012.


    No 6 Suzhou

    Recettes fiscales locales en 2013 : 133,103 milliards de yuans

     

  • A Shanghai et Suzhou, un nouveau fournisseur d'Apple critiqué pour ses conditions de travail

    apple.jpg

     

    Selon l'association China Labor Watch, les employés d'un fournisseur d'Apple seraient forcés d'effectuer des heures supplémentaires non-payées dans des conditions de travail et de vie déplorables au sein d'usines à Shanghai et à Suzhou, en Chine.

    Pegatron, la société taïwanaise qui assemble des iPhone et des iPad pour Apple, « violerait un grand nombre de lois et de normes du travail internationales et chinoises, de même que le code de conduite de la société Apple elle-même », pouvait-on lire dans le rapport de l'ONG chinoise.

    Les ouvriers des usines Pegatron dépassent régulièrement la limite des 60 heures de travail hebdomadaires imposée par Apple, souligne le rapport, qui précise encore que l'environnement de travail des employés est médiocre et leurs logements inappropriés.

    Selon des professionnels du secteur, l'usine du district de Pudong à Shanghai assemblerait un tiers de tous les iPhone et iPad produits dans le monde.

    China Labor Watch explique avoir envoyé des enquêteurs sous couverture dans trois usines Pegatron et interviewé près de 200 ouvriers à proximité de leur lieu de travail de mars à juillet.

    Pegatron a accru sa production de produits Apple lorsque ce dernier a décidé de recourir aux services de nouveaux sous-traitants plutôt que dépendre uniquement du taïwanais Foxconn.

    Celui-ci avait lui-même défrayé la chronique lorsque 10 employés de ses usines avaient mis fin à leurs jours. A la suite de ces incidents en série, Apple et Foxconn avaient décidé d'augmenter les salaires des ouvriers et d'améliorer leurs conditions de travail.

    Dans les filiales de Pegatron à Shanghai et à Suzhou, ville voisine de la première, des fluides de coupe auraient été directement déversés dans les égouts, mentionne encore le rapport de l'ONG.

    La direction de Pegatron a annoncé dans un communiqué qu'une enquête serait menée au sujet de ces allégations et qu'elle interviendra immédiatement pour remédier aux éventuelles infractions.

    Apple a pour sa part affirmé avoir réalisé 15 audits approfondis auprès de 130 000 ouvriers dans les usines Pegatron depuis 2007.

    Une enquête de la société californienne menée en juin de cette année avait également révélé que les employés de Pegatron qui fabriquent les produits d'Apple travaillent en moyenne 46 heures par semaine.

    « Notre groupe s'engage à garantir des conditions de travail sûres et raisonnables au travers de notre chaîne d'approvisionnement. Nous supervisons le secteur au moyen d'audits spécialisés et de grande portée, c'est le programme informatif et éducatif le plus transparent qui soit pour enrichir les conditions de vie de nos ouvriers », avait déclaré le porte-parole d'Apple en Chine.

    L'usine Pegatron de Shanghai, qui fabrique notamment les boîtes des produits à la pomme croquée, encourt la « plus lourde peine » pour avoir déversé des déchets polluants dans une rivière.

    Les habitants du district de Songjiang à Chedun ont longtemps été dérangés par la « rivière de lait » qui traverse le parc industriel du district et longe les habitations. La rivière Tielu a en effet reçu ce surnom l'an dernier lorsqu'elle est subitement devenue aussi blanche que le lait et a commencé à dégager une odeur nauséabonde.

    Les riverains avaient indiqué à ce sujet qu'ils étaient inquiets pour la sécurité alimentaire des produits régionaux dès lors que de nombreux agriculteurs font pousser leurs légumes sur les rives du cours d'eau et utilisent son eau pour irriguer leurs terres.

  • Première manifestation de Noël en Chine cette année - photo du jour

    PB180171.JPG

    En ce 18 novembre, voici le premier signe de Noël 2012 que je rencontre, à Shuzhou, ville remarquable près de Shanghai où il fait bon vivre

  • Traverser la Chine en prenant le train CRH Beijing-Shanghai

    La ligne ferroviaire à grande vitesse Beijing-Shanghai réduira à 5 heures la durée du trajet entre ces deux villes. Dès sa mise en service à la fin juin, les voyageurs pourront traverser la Chine du Nord au Sud en profitant de la ligne. À cette occasion, les agences de voyages ont lancé des itinéraires touristiques le long de cette voie. Ils permettront aux touristes de visiter en trois jours les trois grandes villes chinoises Beijing, Tianjin et Shanghai, ainsi que les bourgs d'eau antique du Sud.

    1. La Gare du sud de Beijing

    Sites touristiques :

    De l'antiquité aux temps modernes, la ville de Beijing reste une ville charmante, riche de nombreuses destinations incontournables et de patrimoines historiques, telles que le palais impérial, la Grande Muraille, le palais d'été ou bien encore la place de la porte Tian'anmen.

    Point de départ de la ligne

     

    2. La Gare du sud de Tianjin

     

    Sites touristiques :

     

    La montagne de Panshan, le tronçon de Huangyaguan de la Grande Muraille, le mont Jiushanding, le temple Dulesi… Il s'agit des sites touristiques incontournables aux alentours de Tianjin.

     

    Durée du trajet en train: 30 minutes

     

     

     

    3. La gare de l'ouest de Jinan (dans la province du Shandong)

     

    Sites touristiques :

     

    Jinan, chef-lieu de la province du Shandong, est connue pour ses paysages naturels, notamment ses montagnes et ses lacs. La source de Baotu, la montagne Huashan et la montagne Qianfo sont les sites symboliques de la ville.

     

    Durée du trajet en train : 1 h 20 min

    4. La Gare de l'ouest du mont Taishan (dans la province du Shandong)

     

    Il est impensable de visiter la ville de Tai'an sans grimper le mont Taishan, qui est considéré comme l'un des cinq monts les plus importants de la Chine. Le mont Taishan se situe au nord de la ville de Tai'an, dans le centre du Shandong. En 1987, le site a été inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO.

     

    Durée du trajet en train : 1 h 50 min

     

    5. La gare de l'est de Qufu (dans la province du Shandong)

     

    Sites touristiques :

     

    Qufu est une ville riche d'une longue histoire et de nombreux patrimoines culturels. Elle fut en outre le pays natal de grands penseurs de l'Antiquité, tels que Confucius et Mencius. C'est pourquoi les touristes ne doivent pas manquer de visiter les trois sites de Confucius : sa résidence, son temple et le mausolée dédié à sa famille.

     

    Durée du trajet en train : 2 h 16 min

     

     

    6. La gare du sud de Nanjing (dans la province du Jiangsu)

     

    Nanjing, chef-lieu de la province du Jiangsu, fut capitale de plusieurs dynasties dans l'histoire de la Chine. Elle conserve à ce jour un style ancien. Le fleuve Qinhuai, le temple de Confucius et le mausolée de Sun Yat-sen sont les sites incontournables de la ville.

     

    Durée du trajet en train : 3 h 30 min

     

     

    . La gare du nord de Changzhou (dans la province du Jiangsu)

    Site touristique : le parc des dinosaures de Chine

     

    Durée du trajet en train : 3 h 40 min

     

     

     

    8. La gare de l'est de Wuxi (dans la province du Jiangsu)

     

    Sites touristiques : la plupart des lieux touristiques de la ville de Wuxi se trouvent près du lac Taihu. Voici les sites à ne pas manquer : le lac Lihu, le lac Taihu, la presqu'île de Yuantouzhu et le grand bouddha du mont Lingshan.

     

    Durée du trajet en train : 3 h 55 min

     

    9. La gare du nord de Suzhou (dans la province du Jiangsu)

     

    Sites touristiques : le jardin Zhuozhengyuan, le jardin Shiyuan (lion), les bourgs d'eau Zhouzhuang, Tongli, Mudu, etc.

     

    Durée du trajet en train : 4 h 05 min

    PB030001.JPG

    10. Terminal : gare Hongqiao de Shanghai

     

    Durée du trajet en train : 4 h 48 min

  • LES CHINOIS PREPARENT NOEL

    Décorations de Noël à Suzhou (Jiangsu) xin_ea803c2503494c03a3fd03eedb4ff3e0[1]xin_e9fa346905784234a5ccd4937b9926b3[1]
    SUZHOU, JIANGSU,  -- Une fillette près d'une décoration de Noël dans un magasin de cadeaux, à Suzhou de la province orientale du Jiangsu, le 17 novembre 2008. A un mois de la fête de Noël, des articles de décoration et des cadeaux sont exposés dans les vitrines.      Un bébé dans les bras de sa mère regarde les décorations de Noël dans un magasin de cadeaux, à Suzhou de la province orientale du JIangsu>

  • UN CANARD NOURRIT LES POISSONS

    F200810211611172959658021[1]
    Un canard nourrit les poissons dans le jardin Zhuozhengyuan de Suzhou
    F200810211611205621194041[1]

    Le 19 octobre dans l'après-midi, un canard donnait à manger aux poissons dans le jardin Zhuozhengyuan de Suzhou (province du Jiangsu). Cette scène intéressante a étonné beaucoup de visiteurs. Vu que la nourriture des canards tombe souvent dans l'eau, des poissons élevés dans l'étang ont pris l'habitude d'aller se nourrir autour d'eux. Et le plus étonnant, c'est que de jour en jour, ce canard s'est montré de plus en plus affectueux avec ces poissons.