superstition

  • Une grande vague de mariages a balayé toute la Chine le 4 janvier

    001aa0bab90b1252239a0e.jpg

     

    Une grande vague de mariages a balayé toute la Chine en ce début 2013. Des milliers des jeunes couples ont fait la queue devant les mairies des villes chinoises à partir de 4h du matin pour se marier le 4 janvier 2013, une date dont les chiffres signifient en chinois “ s'aimer toute la vie”… un très beau jour pour dérouler le tapis rouge.

    001aa0bab90b1252239a0f.jpg

    爱你一生一世 - Je t'aime pour la vie."

    001aa0bab90b1252239a1b.jpg

    中国要阅读的文章:

    Reading the article in English :http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6734/en/archive/2013/01/05/une-grande-vague-de-mariages-a-balaye-toute-la-chine-le-4-ja.html

     

    001aa0bab90b1252239a10.jpg

    001aa0bab90b1252239a14.jpg

    001aa0bab90b1252239a16.jpg

    001aa0bab90b1252239b1e.jpg

     

  • CHINE,TRADITION ET CULTURE POPULAIRE.

    Un jour où se couper les cheveux porte chance
    F200902271421462893798136[1]

    C'était une bonne journée pour se couper les cheveux le 26 février, surtout favorable aux frères de la mère selon la tradition chinoise. Mais ce n'était pas le meilleur jour pour attendre dans les salons de coiffure, qui étaient remplis de monde.

    Il y avait de longues files d'attente dans les salons de coiffure hier avec des millions de personnes qui ont décidé d'avoir leur première coupe de cheveux de la nouvelle année lunaire ce jour là.

    Se couper les cheveux le deuxième jour du deuxième mois du calendrier lunaire (Er yue er) (二月二)est considéré comme portant chance, et se couper les cheveux au cours du premier mois du calendrier lunaire est censé porter malheur aux oncles maternels.

    Alors qu'un nombre croissant de jeunes chinois ont tendance à ignorer cette tradition considérée comme "superstitieuse" dernièrement, cette année ils sont tous allés se couper les cheveux, beaucoup d'entre eux dans l'espoir de chasser les effets de la récession économique.

    L'employé de banque Wang Jian attendait dans une file d'attente au salon de coiffure Silian pendant plus d'une heure hier matin sur la rue Wangfujing à Bejing.

    "Mon numéro est le 146 et il y a encore plus de 50 personnes devant moi", a dit M.Wang, en jouant à un jeu sur son téléphone portable pour tuer le temps.

    "Mes cheveux ne sont pas longs, mais les gens disent que se couper les cheveux aujourd'hui portera chance, alors pourquoi ne pas essayer?"

    Un autre jeune homme qui s'appelle He Ye voulait s'assurer que la chance sera de son côté. Diplômé de l'Université agricole du Jilin cette année, il s'attend à une rude concurrence pour trouver du travail.

    "Je pense que me faire couper les cheveux portera chance", a dit le jeune homme de 23 ans. "Cela me sera très utile pour affronter les difficultés à venir".

    Zhu Xingyu, gérant du salon de coiffure Silian, qui a ouvert ses portes il y a 53 ans a déclaré: "Je ne m'attendais pas à une telle foule. Nous aurons près de 600 clients aujourd'hui, ce qui est presque 5 fois le nombre habituel."

    M.Zhu a ajouté que le salon a ouvert ses portes une heure plus tôt que d'habitude, à 8 heures, et les clients arrivaient sans cesse depuis lors.

    Il a ajouté que ses 30 employés étaient en service et ils étaient tellement occupés qu'ils n'avaient même pas le temps pour prendre une pause déjeuner.

    Er yue er, également connu sous le nom du Festival de Longtai Tou (龙抬头)( "le jour où le dragon soulève sa tête") a été célébré lorsque cette créature légendaire a pour la première fois apporté la pluie pour arroser les récoltes.

    Selon Zhang Wangchun, expert en folklore à l'Université du Nord-Ouest à Xi'an, la tradition de se couper les cheveux provient d'une histoire où un élève coupait régulièrement les cheveux de son oncle. Après la mort du vieil homme, le garçon regardait ses instruments de coiffure et son oncle lui manquait.

    L'histoire a été mal interprétée par la suite, car les mots "manquer" (思)et "mort" (死)(qui sont des homonymes en chinois) ont été mélangés, a ajouté M.Zhang.F200902271421396762254743[1]