singapour

  • Comment célèbre-t-on la fête de la lune ou de la Mi-Automne dans le monde?

    13524893_11n.jpg

    Célébrée le soir du 15ème jour du huitième mois lunaire par de nombreuses populations ethniques chinoises, la Fête de la mi-automne est une fête traditionnelle chinoise également appelée la Fête de l’automne. Elle a lieu au milieu de l’automne. On dit que cette nuit-là la pleine lune est la plus grosse et la plus ronde de l’année. Pour cette célébration vieille de plusieurs millénaires, dans la nuit de la mi-automne, les Chinois ont coutume de boire et de manger tout en admirant la lune et les moeurs exigent que les épouses, qui sont allées voir leurs parents ce jour-là, rentrent chez leurs époux le jour même, une signification du complet et de la béatitude. A Hong Kong, après le 15, encore imprégné de l’atmosphère festive, on prolonge les carnavals jusqu’à la nuit du 16, appelée ainsi « la Fête à la poursuite de la lune ». 

    La fête de la Mi-automne, qui tombe cette année le 8 septembre, est l'une des plus importantes fêtes traditionnelles chinoises. C'est une occasion de réunions de famille avant les congés de sept jours de la fête nationale qui commenceront le 1er octobre.

    0019b91ec9811573a19905.jpg

    En Corée du Sud, connue sous le nom de Chuseok, la fête de la Mi-Automne est une fête importante de la moisson et un congé de trois jours dans le pays. Elle est célébrée le 15e jour du 8e mois du calendrier lunaire. Pendant cette célébration des bonnes récoltes, les Coréens visitent la ville natale de leurs ancêtres, partagent un festin de mets traditionnels, tels que songpyeon et vin de riz, dansent ou admirent la lune. Cette photo prise le 10 septembre 2013 montre des femmes en costume traditionnel qui préparent des songpyeon pendant la fête à Séoul.

    0019b91ec9811573a1b308.jpg

    Singapour attache une grande importance à la fête de la Mi-Automne. Des galas sont organisés par les établissements commerciaux dans de nombreuses collectivités. En plus des activités de célébration comme manger des gâteaux de lune, allumer des lanternes, il y a des visites de jardins et des danses du dragon. La photo montre des lanternes en soie dépeignant des personnages mythologiques et illuminant le ciel nocturne de Singapour lors de la fête de la Mi-Automne, le 28 août 2011.

    0019b91ec9811573a1b809.jpg

    La Malaisie, un pays qui est le foyer de plusieurs races, est un autre endroit ayant une forte concentration de Chinois, soit environ 25 % de la population totale. À la fête de la Mi-Automne, les Chinois locaux organisent toutes sortes de célébrations, y compris admirer la lune, manger des gâteaux de lune et transporter une lanterne. La photo montre un couple tenant des lanternes lors des célébrations de la fête de la Mi-Automne, dans un temple à Kuala Lumpur, en Malaisie, le 25 septembre 2007.

    0019b91ec9811573a1c50a.jpg

    La fête de la Mi-Automne, ou Chuseok, est l'une des fêtes traditionnelles les plus importantes en Corée du Nord. Ce jour-là, presque chaque famille cuisine des songpyeons et en partage. Certaines familles vont également au cimetière pour honorer les parents décédés. La photo, prise le 19 septembre 2013, montre des Nord-Coréens, debout, qui posent ensemble à côté de la tombe d'un membre de la famille dans un cimetière, alors qu'ils observent Chuseok, à Pyongyang.

    0019b91ec9811573a1d10b.jpg

    Des enfants présentent un spectacle au cours de la fête de la Mi-Automne, aussi connue comme la fête de la Lune, au Palais des enfants à Hanoi, au Vietnam, le 2 octobre 2009, la veille de la fête de la Mi-Automne. La fête est un grand jour pour les enfants du pays, car ils peuvent profiter de toutes sortes de gâteaux de lune, admirer de belles lanternes et recevoir une variété de jouets.

    0019b91ec9811573a1d60c.jpg

    Au Japon, la fête de la Mi-Automne est appelée Tsukimi ou Otsukimi (signifie littéralement regarder la lune). La coutume Tsukimi provient de la fête chinoise de la Mi-Automne, car la tradition de cette fête chinoise a été introduite au Japon il y a 1 000 ans. Contrairement aux Chinois qui mangent des gâteaux de lune pour célébrer la fête, les Japonais mangent habituellement des boulettes de riz appelées Tsukimi dango. En plus, les gens revêtent des costumes traditionnels et vont dans les temples pour brûler de l'encens.

  • Hong Kong premier du classement mondial des pays et territoires à l'internet le plus rapide, voici les 10 premiers:

     

    web.jpg

    1. Hong-Kong

    Speedtest.net, un site Web qui teste et compare les vitesses de téléchargement dont profite les consommateurs dans le monde, a mis à jour son classement de la vitesse d'Internet dans 186 pays et régions du monde.

    Des millions de récents résultats de tests montrent que, du 28 mai 2011 au 26 novembre 2013, Hong Kong a l'accès le plus rapide à Internet, avec une moyenne de 71,03 Mb/s, suivi par Singapour et la Roumanie.

    Le symbole Mb/s (mégabits par seconde) est une unité de transfert de données.

    Les États-Unis, le pays qui a inventé Internet, n'ont pas réussi à figurer sur la liste des dix. Trente pays et régions ont un Internet plus rapide que les É.-U., dont certains qui ne sont pas connus comme des puissances technologiques, telles que la Moldavie et l'Uruguay.

    Taiwan a été plus performant que l'écrasante majorité et figure sur la liste des dix. La partie continentale de Chine s'est classée 43e.

    Le calcul de la vitesse d'Internet des dix pays et régions était fondé sur au moins 100 000 adresses IP uniques pour un pays/région donné.

    Speedtest est alimenté par Ookla, une société qui fabrique des applications de test pour la large bande et de diagnostic de réseau basé sur le Web. Son test de la vitesse d'Internet est prétendu être le test le plus populaire au monde, et ses solutions ont été adoptées par à peu près tous les fournisseurs de services Internet à l'échelle mondiale.

    web0.jpg

    2. Singapour

    web.0.jpg

    3. Roumanie

    4. Corée du Sud

    5. Suède

    6. Lituanie

    7. Japon

    8. Macao

    9. Pays-Bas

    Le top 10 des pays et régions pour la rapidité d'Internet

     

    10. Taiwan

    A noter les très bonnes places des pays asiatiques et spécialement des territoires chinois et de pays où l'influence chinoise est prépondérante alors que la Chine se classe mal et cela n'étonnera pas les gens qui comme moi ont du pester sur la lenteur de l'internet chinois.

  • Shanghai arrive 5ème dans le classement des centres financiers internationaux

    Shanghai est le centre financier le plus compétitif du pays et, à égalité avec Tokyo et en cinquième place dans le classement des centres financiers mondiaux, selon un rapport récemment publié.

    Shanghai

     

    Pékin et Shenzhen sont les deux autres villes du continent chinois à être classées dans le top 20 mondial, selon le rapport publié le 17 novembre par l'Institut des Finances et des Banques de l'Académie des sciences sociales de Chine.

    Le Rapport sur le développement du centre financier chinois (2010-2011) s'appuie sur la compétitivité des centres financiers mondiaux du dernier Index des centres financiers mondiaux publié par Londres fin septembre dans le cadre de son étude.

    Shanghai était classée 35ème en 2009 tandis que Pékin et Shenzhen arrivent 15ème et 17ème au classement.

    Beijing

     

     

    Si Shanghai, Pékin et Shenzhen sont de centres financiers nationaux, Guangzhou, Hangzhou et Dalian sont des centres financiers régionaux, précise le rapport qui, pour son étude, a pris en compte trois domaines – le développement des marchés financiers, la compétence économique et les infrastructures.

    Le secteur des services financiers en Chine reste en retard sur celui des économies développées.

     

     

    300px-Shenzhen.jpg

    Shenzhen

    Les services financiers représentaient moins de 7 % du produit intérieur brut en 2009, alors qu'il était de plus de 22 % pour Hong Kong et 26 % pour Singapour, indique le rapport.

    Au niveau mondial, Londres et New York restent les deux principales villes financières, avec Hong Kong en 3ème position et Singapour en 4ème , comme quoi les "petits dragons chinois" se portent bien.

    800px-Hong_Kong_Night_Skyline.jpg

    Hong kong

     

     

    En 2009, la Chine a tracé les lignes directrices qui permettront à Shanghai de devenir un centre financier mondial et une plateforme maritime internationale d'ici 2020.

     

    800px-Singapore_Skyline_Panorama.jpg

    Singapour

     

     

     

  • Trois aéroports chinois classés parmi les cinq meilleurs du monde

    Les aéroports de la région Asie-Pacifique ont pris les cinq premières places d'une enquête sur les cinq meilleurs aéroports du monde en matière de haute qualité de service aux passagers.

    Beijing Capital , terminal 3
    La Chine se taille la part du lion dans ce classement, avec l'Aéroport International de Hong Kong, l'Aéroport International de Beijing Capitale et l'Aéroport International de Shanghai Pudong se classant respectivement aux troisième, quatrième et cinquième place.

    Les résultats sont basés sur une enquête conduite par le Conseil International des Aéroports (CIA) une association mondiale pour les aéroports. Les lauréats ont été annoncés par le CIA lors de la cérémonie de récompense de la Qualité de Service des Aéroports qui a eu lieu cette semaine à Montréal, au Canada.

    Shanghai Putong airport pour moi le numéro 1 , mais comme cela fait 5 ans que je ne suis plus allé à Beijing , je ne connais que l"ancien aéroport de Beijing Capital où j'ai rencontré celle qui devait devenir mon épouse.



    « Nous applaudissons la réussite continue des aéroports de la Région Pacifique, qui donnent le La en matière d'excellence de service », a dit Angela Gittens, Directrice générale du CIA, lors de l'annonce des récompenses.

    C'est l'Aéroport d'Incheon, à Séoul, qui se classe à la première place pour la sixième année consécutive, suivi par l'Aéroport Changi de Singapour.

    L'Aéroport d'Incheon, à Séoul

    La Chine a également remporté une autre récompense, avec l'Aéroport de Hongqiao à Shanghai, qui a reçu la récompense des Meilleures Améliorations pour la Région Asie-Pacifique, en partie grâce au rôle qu'il a joué dans l'accueil des visiteurs lors de l'exposition Universelle de 2010.

    Le CIA a interrogé plus de 300 000 passagers dans 153 aéroports du monde entier, sur lesquels 140 présentent les conditions requises pour participer à la remise des récompenses.

    l'Aéroport Changi de Singapour

     


    « Les aéroports les plus performants sont ceux qui offrent à la base une ambiance générale de qualité, de la propreté, l'efficacité à l'enregistrement, la courtoisie du personnel, une signalisation claire, la disponibilité des installations et le confort des zones d'attente », a dit dans un communiqué le Directeur du programme du CIA, Craig Bradbrook.

    Quand les voyageurs sont satisfaits par ces critères, ils ont plus tendance à profiter des zones de shopping hors taxes, des spas ou à consommer dans les restaurants et les bars, a dit M. Bradbrook.

    D'une manière globale, les aéroports ayant fait l'objet de l'enquête s'améliorent, le CIA disant que le taux de satisfaction des voyageurs en matière de service a augmenté de 7,5% dans une période de cinq ans.

     

    Hong Kong Airport

    P1000036.JPG

    'Aéroport de Hongqiao à Shanghai