sichuan

  • Ah l'amour , toujours l'amour! Nouvelle lumière sur la sexualité des pandas

    Inquiets de la faible libido des pandas géants dans les zoos, les scientifiques ont tenté d'y remédier en tentant plusieurs expériences pour les mettre dans l'ambiance, y compris le Viagra et le "porno panda".

    Devant un cuisant échec, ils se sont tournés vers l'insémination artificielle pour assurer la procréation des créatures noires et blanches en voie de disparition.

    Mardi, une étude a suggéré que la solution pouvait être beaucoup plus simple et peut-être plus évidente : Il faut laisser les pandas choisir leurs propres partenaires.

    "Il s'avère que les pandas géants jumelés avec des compagnons privilégiés ont une copulation et un taux de natalité significativement plus élevés," ont expliqué les chercheurs dans la revue Nature Communications.

    Généralement, les pandas en captivité sont présentés à un partenaire sélectionné par les scientifiques basés sur des profils génétiques des animaux. L'objectif est de minimiser la consanguinité et d'élargir le pool d'ADN.

    Mais le résultat est souvent frustrant, car les animaux devant être cajolés par une intervention humaine pour susciter l'intérêt sexuel et l'accouplement.

    Une équipe américaine et chinoise ont mené une série de tests au Centre chinois de conservation et de recherche du panda géant dans la province du Sichuan, pour voir si d'être autorisés à choisir leurs propres partenaires pourrait faire une différence.

    Mâles et femelles ont été logés dans des enclos avec des animaux du sexe opposé de chaque côté, étant incités à avoir une interaction physique limitée avec leurs voisins à travers les barreaux de la cage.

    Les spécialistes ont mesuré le comportement des pandas, comprenant différentes formes de jeu et deliaison, ainsi que l'excitation sexuelle.

    Les interactions négatives ont inclus des signes d'agressivité ou un simple manque d'intérêt.

    Nos compères ont ensuite été introduits l'un à l'autre pour un accouplement entre les deux-partenaires privilégiés et non privilégiés.

    La performance de reproduction la plus élevée a été observée lorsque les deux mâles et femelles ont montré une préférence mutuelle, ont fait observer les chercheurs.

    Ces résultats ne devraient pas une grande surprise. Depuis la publication de Charles Darwin en 1859 de sa théorie de la sélection sexuelle, les scientifiques ont compris que le choix du partenaire était la clé de la reproduction animale.

    Pour les auteurs de l'étude : "Une incompatibilité peut nuire aux programmes d'élevage en captivité en réduisant les taux de reproduction. Il est donc surprenant que les préférences sexuelles ne soient pas plus fortement représentées dans les programmes d'élevage en captivité".

    "L'avenir de l'élevage n'aura pas lieu dans un tube à essai", écrivent-ils.

    Le Groupe WWF estime qu'on compte seulement près de 1 600 pandas à l'état sauvage dans le centre-sud de la Chine.

    sans-titre.png

     

  • Tous les pandas géants ne sont pas noirs et blancs- Bonne fête de Qixi , fête chinoise des amoureux

    0019b91ec981173fbcef24.jpg

    Tous les pandas sont-ils noirs et blancs ? La réponse est non. Ils peuvent aussi être bruns et blancs, comme celui-ci, un panda nommé Qizai.

    Les scientifiques l'ont découvert dans la montagne Qinling quand il n'avait que deux mois et l'ont amené au centre de recherche pour la reproduction naturelle des animaux sauvages de la province du Shaanxi. Aujourd'hui, Qizai a déjà cinq ans.

    Cinq pandas similaires ont été découverts depuis 1985.

     

    panda geant,panda,sichuan,shaanxi

    Bonne fête de Qixi 七夕节 (fête chinoise des amoureux ou "Saint-Valentin chinoise") !

    La fête traditionnelle est célébrée le 7e jour du 7e mois lunaire, soit cette année le 20 août 2015.

    Heureux Chinois qui fêtent les amoureux deux fois par an , ce jour et comme nous , le 14 février.

  • Les 12 Européens amateurs de pandas partis de Bruxelles , arrivent au Sichuan en Chine

    0019b91ec9811727f3c81f.jpg

    Des touristes européens nourrissent des pandas géants au Centre de recherche sur les pandas géants de Chengdu, capitale de la province du Sichuan, Chine du Sud-Ouest, le 1er août 2015. Douze Européens, provenant de six pays et amateurs de pandas, vont voyager au Sichuan au cours du mois. En compagnie d'experts et de célébrités, ils ont commencé leur voyage à Paris et Bruxelles le 15 juin, et ils ont conduit plus de 40 jours avant d'arriver finalement dans le Sichuan, samedi

     

    0019b91ec9811727f3be1d.jpg

    0019b91ec9811727f3da22.jpg

    0019b91ec9811727f3d220.jpg

    0019b91ec9811727f3f023.jpg

  • Les seuls triplés pandas au monde fêtent leur premier anniversaire

    Les seuls pandas triplés vivants dégustent du bambou à l’occasion de leur premier anniversaire au Chimelong Safari Park de la ville de Guangzhou, capitale de la Province du Guangdong, dans le Sud de la Chine. Plus de 4 000 personnes se sont rassemblées dans le parc pour transmettre leurs vœux aux pandas, une femelle et deux mâles. La mère des triplés est Juxiao, qui leur a donné le jour au parc le 29 juillet 2014, un événement rare en raison du faible taux de reproduction des pandas géants.

    FOREIGN201507301518000248964576690.jpg

    Des employés du parc déposent les pandas triplés sur un podium lors de la célébration de leur premier anniversaire

    FOREIGN201507301518000242853511487.jpg

    Des visiteurs et la presse prennent des photos du premier anniversaire des pandas .

    FOREIGN201507301518000243809942818.jpg

    La reproduction des pandas géants est très difficile. Des jumeaux chez les pandas est rare et des triplés ,extrêmement rare . Mais de mémoire d'homme , quand ils sont nés triplés, jamais l'ensemble de la fratrie n'a survécu. C'est vraiment la première fois que des triplés pandas fêtent leur anniversaire .

     

    Je rappelle aux amateurs de pandas qu'ils peuvent voir et observer les pandas en Chine , dans le Sichuan, en life, 24 heures sur 24 sur le site " I PANDA".

    Pour voir ce site il suffit de cliquer sur le lien dans le bas de la colonne de droite ,sur cette page.

  • Vous aimez les pandas,la vraie nature,l'air et l'eau purs, la bonne cuisine! alors allez au Sichuan dans le sud-ouest de la Chine

     

    Ce mercredi, la caravane mise sur pied par l’Agence du Tourisme du Sichuan passait par Bruxelles pour présenter  les fans de pandas .  

     

     

    WeChatImage635701595056246566.jpg

     

    Les fans du panda géant sont au nombre de douze dont quatre proviennent de Belgique . Ils ont été choisis par le biais d'un concours sur le panda géant et les sites touristiques du Sichuan. Ils exécutent un périple de 75 jours qui les mènera depuis l’Espagne à la province chinoise du sud-est de la Chine, le Sichuan, en passant entre autre par la France, la Belgique, l’Allemagne, l’Autriche, la Grèce, la Turquie, l’Iran et le Pakistan et lInde. Cette expédition n’est pas sans rappeler la " Croisière jaune "  d’André Citroën qui mena une expédition similaire en 1932.

     

    WeChatImage635702214215517476.jpg



    Pour ces amateurs de pandas géants, il s’agit d’ouvrir une nouvelle route de la soie qui ajoute au rêve chinois ,cher ,au Président chinois Xi Jinping. Un des participants belge soulignait que le passage par tous ces pays serait une occasion de célébrer l’amitié entre les peuples , le panda étant le meilleur moyen de promouvoir la fraternisation des nations .

     

    Le panda géant est le trésor naturel vivant de la Chine. Et quand on sait que 80 % de la population de pandas vivant en liberté se trouvent dans la  province du Sichuan , on comprend que cet animal emblématique soit l’ambassadeur de la province.

     

    WeChatImage635702212631194344.jpg

     

    Comme j’ai eu l’honneur de présenter, au nom des amis belges de la Chine, les souhaits de bon voyage aux heureux élus qui s’élancent sur les routes d’Europe et d’Asie j’ai pu expliquer pourquoi j’aime la Chine en général et le Sichuan en particulier.

     

    Si déjà en arrivant à Beijing on peut constater qu’il y a loin du portrait que l’on se fait de la Chine, au Sichuan, vos clichés volent en éclats, la réalité est à 180degrés opposée à toutes vos idées préconçues sur la Chine.

     

    Comme on vous parle sans cesse, dans les médias occidentaux, de la pollution qui couvre Beijing, en Europe, on finit par tirer la conclusion que c’est toute la Chine qui est victime de la pollution, hors rien n’est moins vrai.

    Jiuzhaigou-National-Park.jpg

     

     

    Si le Sichuan échappe à ces problèmes de pollution, il existe même au Sichuan quelques endroits où l’air et l’eau sont si purs que l’on peut affirmer qu’il n’existe aucun endroit intact comme ceux-ci en Europe, aucun endroit ou l’air est si naturel et l’eau aussi cristalline.

     

    Jiuzhaigou (littéralement «Vallée des neufs villages»),Huanglong (Dragon jaune) et le parc naturel de Hailuogou sont autant de lieux qu’il faut visiter, et la liste de ces endroits idylliques n’est pas exhaustive.

     

    Leshan.jpg

     

     

     

     

    Aller au Sichuan , c’est aussi marcher sur les traces des premiers bouddhistes chinois et du bouddhisme tibétain.

     

    Leshan, une des principales villes touristiques du Sichuan est le  site de la statue du Bouddha géant qui mesurant 71 m de haut, est la plus grande statue sculptée sur pierre du monde. A une trentaine de kilomètres de Leshan, le mont Emei est  l’un des 4 monts de pèlerinage pour les bouddhistes en Chine. Le Conté d’Aba est le siège de nombreux temples tibétains.

     

    Mt_emei_1.jpg

     

     

    Allez au Sichuan , vous ne le regretterez pas et surtout , n’oubliez pas d’y goûter leur merveilleuse cuisine qui est l’une des quatre cuisines de Chine. Connue pour sa saveur pimentée renforcée (le fameux poivre du Sichuan) , son plat le plus réputé est la marmite du Sichuan (四川火锅 , Sìchuān huǒguō)

     

    Alors on se voit l’an prochain à Chengdu !!!

     

     

     

     

     

     

     

  • Départ officiel d'un convoi de fans européens pour le pays natal du panda géant depuis le Cinquentenaire à Bruxelles

    134328998_14344101671481n.jpg

    Un convoi, composé de fans européens, d'experts du panda géant et de jounalistes, a pris le départ officiel de son trajet reliant l'Europe à la province chinoise du Sichuan, lundi devant le Pavillon Dauphine à Paris.

    Ces fans du panda géant ont été choisis dans 6 pays européens, à savoir la France, la Grande-Bretagne, l'Allemagne, la Belgique, l'Autriche et l'Espagne, par le biais d'un concours sur le panda géant et les sites touristiques du Sichuan, lequel a débuté avant le Noël de l'année 2014.

    Le trajet du convoi durera 75 jours et traversera 15 pays d'Europe et d'Asie, dont la Belgique, l'Allemagne, l'Autriche, l'Italie, la Grèce, la Turquie, l'Iran, le Pakistan, l'Inde, le Bangladesh et le Myanmar.

    Par ailleurs, selon les organisateurs, six activités d'échanges culturels et 14 conférences de promotion sur les sources touristiques du Sichuan auront lieu sur le trajet du convoi, afin d'attirer davantage d'étrangers pour qu'ils se rendent en visite en Chine.

    043659_Press Invitation.docx

    Ce mercredi 17 juin , la caravane pour le Sichuan , fera halte à Bruxelles. L'entrée est gratuite .

    Vous êtes tous invités au Parc du Cinquantenaire de Bruxelles ,ce 17 juin à 10h00 le matin.

     

  • Un village chinois rebaptisé du nom de Dawei xincun », « Nouveau village David ». découvreur du panda géant

    FOREIGN201504200859000539534779862.jpg

     

    Si le panda géant, la mascotte nationale de la Chine, est connu du monde entier, c'est à un Français qu'il le doit, le père Armand David, missionnaire et zoologiste. Beaucoup de gens ont oublié de nos jours celui qui a révélé au monde cet animal adoré de tous –on lui doit aussi la découverte de la salamandre chinoise, la plus grande connue au monde, qui peut atteindre 1,80 m de longueur- mais la Chine, elle, se souvient fort bien de lui. Et elle s'en souvient tellement bien même, qu'un village a été rebaptisé de son nom. Situé dans la Province du Sichuan, dans le Sud-ouest du pays, le village où le père David avait séjourné vers 1870, s'appelle désormais « Dawei xincun », autrement dit « Nouveau village David ».

    Selon Luo Mei, le vice-maire en charge de la réserve de pandas voisine, Fengtongzhai, « Tout le monde était d'accord sur le nom du village, après tout, c'est au père David qu'on doit la renommée du village … Nous ne l'oublierons jamais. Il fait partie de cette terre ». Armand David, originaire d'Espelette, près de Bayonne, dans le Sud-ouest de la France, village aujourd'hui mondialement connu pour ses piments au parfum unique, a passé 12 années en Chine comme missionnaire lazariste, zoologiste et botaniste, tout en fournissant le Museum d'Histoire naturelle de Paris en centaines d'échantillons variés.

    C'est donc à lui qu'on doit la « découverte » du panda géant en 1869, dont il enverra d'ailleurs un spécimen adulte vivant à Paris, qui mourra hélas durant le voyage, mais qui est toujours exposé au Museum d'Histoire naturelle. Dawei xincun, niché en altitude dans le canton montagneux de Baoxing, fut durement touché par un séisme de magnitude 7 le 20 avril 2013. Il compte 168 habitants, dont les trois quarts, a précisé l'agence de presse Xinhua, qui a également ajouté que l'église en bois datant de 1839 est restée presque intacte, « sont catholiques et vont toujours à la messe régulièrement ». Le programme de rénovation du village doit faire de celui-ci « un site moderne caractérisé par la culture catholique et les pandas de la région », a encore ajouté Xinhua.

     

                            Nouvelles en Bref

     

    Les responsables de l'Ancien Palais d'Eté de Beijing – également connu sous le nom de Yuanmingyuan ont annoncé dimanche qu'ils pourraient poursuivre en justice la réplique controversée construite dans la province du Zhejiang,dans l'est de la Chine orientale,si celle-ci porte atteinte à ses droits de propriété intellectuelle.

     

    La Chine envisage de durcir l'encadrement de la fabrication du lait infantile afin de restaurer la confiance du public dans l'industrie laitière du pays.

    Les autorités de Beijing vont commencer l'inspection de la décharge des eaux usées de la ville après qu'une entreprise de construction ait été suspectée d'avoir évacué secrètement quelque 200 tonnes d'eaux usées dans des canalisations municipales tous les jours pendant des années.

     

     

  • Un couple belge accueilli en grandes pompes en Chine,grâce aux pandas. Comme eux vous pouvez gagner un voyage de 2 mois en Chine en lisant cet article . Posez vite votre candidature

    7fd804295ef7f6a2822bf4c61f9dc4a8-1419786389.jpg

    Céline et André Cornet posent en compagnie de Anna Pu, la directrice des relations publiques du comité organisateur du voyage vers le Sichuan, devant une partie de leur collection.(photo RTBF)

    La Chine, et plus particulièrement la province du Sichuan, le berceau des pandas, ont été épatées par la collection de pandas constituée par Céline et André Cornet depuis 1978. Au point d'inviter en grandes pompes les Cornet à Chengdu, la capitale du Sichuan, pour le lancement, en novembre dernier, de l'opération "Voyagez sur la Route de la soie du sud, visitez la patrie des pandas". Au point également de prévoir une exposition temporaire de la collection du couple à Chengdu et d'en faire les invités d'honneur du voyage organisé au printemps prochain sur cette Route de la soie du sud, un itinéraire reliant l'Europe occidentale au Sichuan.

    Des délégués chinois sont venus à Haccourt. Pour le Sichuan, l'opération "Voyagez sur la Route de la soie du sud, visitez la patrie des pandas", est une occasion de faire connaître l'étendue et la diversité de ses richesses touristiques en jouant sur un symbole fort: le panda. La collection de pandas de Céline et André Cornet a surpris et ravi Anna Pu, la directrice des relations publiques du comité organisateur.

    André Cornet, lui, n'en revient toujours pas d'avoir vu débarquer deux Chinoises à Haccourt l'automne dernier. Il a été tellement surpris qu'il a d'abord cru à une arnaque, alors qu'elles venaient l'inviter à participer avec son épouse au lancement de l'opération "Voyagez sur la Route de la soie du sud, visitez la patrie des pandas" à Chengdu. Là, André Cornet explique avoir reçu un "accueil de roi".

    001372a0e6ec148a1b7f0b.jpg

    Céline et André Cornet exhibent fièrement leur couvre-lit, une pièce de la collection de 2200 objets voués aux pandas qu'ils ont constitué dans leur maison de Haccourt en Belgique. Les Cornet ont commencé leur collection en 1978. André, alors chauffeur de poids lourd, avait offert à Céline une figurine de panda en guise de cadeau souvenir en rentrant d'un déplacement en Italie. Lorsque les deux collectionneurs viendront à disparaître, Céline explique qu'elle fera don de ses pandas aux enfants malades dans les hôpitaux.

    La campagne « Voyager le long de la route de la soie du sud . Visiter la patrie des pandas - Des fans européens de pandas voyagent vers le Sichuan » organisée par l'Administration du tourisme de la province du Sichuan a été lancée par le centre de recherche et de reproduction du panda géant de Chengdu, le 18 novembre 2014. C'est la première campagne marketing de tourisme transnational à grande échelle en son genre à combiner les deux éléments touristiques que sont le panda géant et la route de la soie du sud.

    Le recrutement de fans de panda en Europe débutera le 15 décembre 2014 et se terminera le 31 janvier 2015. Deux fans de pandas seront sélectionnés respectivement au Royaume-Uni, en France, en Espagne, en Belgique, en Allemagne et en Autriche où les pandas géants résident. Une équipe autonome de 40 personnes sera organisée, composée des fans de pandas sélectionnés, d'experts et de célébrités de la culture qui travaillent dans les domaines liés aux pandas et à la route de la soie du sud, ainsi que des professionnels des médias bien connus. L'équipe partira depuis l'Europe en avril 2015. Le voyage durera deux mois, parcourant près de 20 000 kilomètres à travers le Royaume-Uni, l'Espagne, la France, la Belgique, l'Allemagne, l'Autriche, l'Italie, la Grèce, la Turquie, l'Iran, le Pakistan, l'Inde, le Bangladesh et le Myanmar à destination du Sichuan, afin de découvrir son charme touristique. Cette campagne comprend également plusieurs événements promotionnels visant à provoquer un boom des visites de pandas en Europe et également dans le monde, à savoir, l'élection en masse des fans de pandas dans 6 pays européens, la cérémonie de départ de l'équipe autonome, l'émission de télé-réalité liée au panda tour, 13 événements pour la promotion du tourisme dans le Sichuan dans les pays le long du voyage et 6 activités d'échanges culturels dans les musées de pandas dans les pays européens.

    Les lecteurs intéressés par la campagne souhaitant obtenir davantage de détails et présenter leur candidature pour participer peuvent cliquer sur pandafans sur le site Web http://www.tsichuan.com, et peuvent également souscrire à tsichuan WeChat pour surveiller de près.

     

  • Zoo de Guangzhou : la famille de pandas, la seule au monde avec des triplés, présentée , enfin , au grand complet

    FOREIGN201412101719000133833673523.gif

    Le dernier des trois triplés de panda géant a rejoint sa mère, Juxiao, mardi, marquant la première réunion complète de la famille après la naissance de triplés le 29 juillet 2014.

     

    Les deux autres étant avec leur mère depuis le 21 novembre.

     

    C'était un jour de joie au Safari Park Chimelong de Guangzhou, la province du Guangdong, pour la maman occupée à étreindre en douceur et de toucher ses progénitures, censées être aujourd'hui les seuls triplés vivants de la planète.

     

    C'est la première fois que Juxiao, dont le nom signifie littéralement «sourire chrysanthème», a la chance d'interagir avec ses trois petits depuis leur naissance (deux jeunes mâles et l'aînée étant une femelle), selon Dong Guixin, de directeur général du parc.

     

    002564bb44f715f24feb0c.jpg

     

    «Les soins de la mère pourront les aider à se développer d'une manière plus saine», a déclaré Dong.

     

    Juxiao était incapable de s'occuper d'eux, ces derniers mois, car en mauvaise santé après leur naissance, a souligné Dong.

     

    Le personnel du zoo a d'abord nourri les nouveaux-nés à la fois avec du lait de leur mère et du lait infantile. Puis, ils ont ensuite laissé la mère allaiter chaque bébé en rotation.

     

    «Permettre à Juxiao de s'occuper des trois bébés comportait des risques. La mère pouvant les blesser sans s'en rendre compte. Par exemple, en appuyant sur eux», a expliqué le responsable.

     

    Le 21 novembre, Juxiao a pu retrouver deux de ses petits et semblait être heureuse d'être avec eux.

     

    002564bb44f715f24feb0d.jpg

     

    «C'était une tentative bien audacieuse de permettre à Juxiao de nourrir les triplés, n'ayant aucune expérience dans ce genre de situation», a confié Dong Guixin.

     

    Ajoutant que ce regroupement familial marque le passage d'un arrangement de stimulation artificielle à la véritable mère qui peut élever ses propres petits, et leur apprendre les techniques de survie.

     

    Chacun des trois bébés pèse aujourd'hui plus de 8 kg. Ils sont en bonne santé, d'après le parc.

     

    Des triplés pandas ont seulement une seulement une chance de 1% de survivre à la naissance, selon le Centre chinois de recherches et de conservation du panda géant (province du Sichuan).

     

    Il y a seulement quatre cas connus de pandas à avoir mis au monde des triplés. Le dernier, en 1999 à Chengdu, une femelle de 18 ans avait donné naissance à trois petits, mais un seul a survécu.

    source: Renmin Ri Bao - Quotidien du PCC

    FOREIGN201412101719000130089330516.gif

    002564bb44f715f24feb0b.jpg

    FOREIGN201412101719000132695393319.gif

    FOREIGN201412101719000132030148337.gif

     

  • Un panda retrouve le moral grâce à la télévision

     

     

    Sijia, un panda géant femelle dont les éleveurs craignaient qu'elle souffre de dépression légère, semble se sentir mieux après que des installations comme une télévision et une balançoire, aient été mises en place dans son enclos.

    Semblant avoir abandonné sa mauvaise humeur, qui avait commencé il y a 20 jours, le panda mangeait un morceau de bambou chez elle dans le parc animalier du Yunnan à Kunming, hier après-midi.

    Elle est même restée bien en vue suffisamment longtemps pour que les visiteurs puissent prendre des photos avec elle.

    L'humeur de Sijia avait semblé s'assombrir il y avait environ un mois après que son ami Meiqian ait été renvoyé chez lui à Ya'an, dans la province du Sichuan.

    "Dans les premiers jours après le départ de Meiqian, Sijia a commencé à se comporter de façon étrange, ignorant les éleveurs et montrant peu d'intérêt pour la nourriture, même celle qu'elle préférait - les petits pains", a indiqué Wang Guanqin, un employé du parc.

    Trois pandas, Sijia, Meiqian et Qianqian, avaient été amenés à la maison du panda du parc animalier de Kunming depuis leur habitat d'origine dans le Sichuan en mai 2008, suite au séisme de magnitude 8 qui avait touché la province, affectant l'habitat des pandas et menaçant leur sécurité.

    Qianqian a été renvoyée au Sichuan en 2012. Puis Meiqian l'a suivi en mars de cette année pour l'accouplement et la reproduction, laissant Sijia toute seule à Kunming.

    Pour lui redonner le moral et de l'appétit, les éleveurs ont recueilli des conseils auprès d'habitants et ont installé une balançoire, des barres parallèles et une télévision à son intention.

    Wang a confié que Sijia est progressivement redevenue elle-même après que les installations aient été mises en place. Parfois, elle s'est même arrêtée de manger pour regarder l'écran de télévision, qui montrait les trois pandas jouant ensemble.

    Li Yongshuang, l'éleveur de Sijia, a indiqué qu'il nourrit Sijia six fois par jour avec du bambou, des carottes, des pommes et des petits pains. Le panda aura 8 ans cette année et pèse environ 115 kg, grâce au solide appétit qu'elle avait avant sa dépression, qui a duré 20 jours.

    Wang Guanqing, du parc animalier, a déclaré que le zoo est en train de négocier avec les membres du personnel du lieu d'origine de Sijia, dans l'espoir de garder Sijia, le seul panda du Yunnan, et peut-être même lui trouver un compagnon dans l'avenir.