siamois

  • Des chirurgiens chinois ont réussi à séparer des jumeaux siamois

    Des chirurgiens ont séparé avec succès deux soeurs siamoises mercredi dans la province centrale du Hunan au terme d'une opération périlleuse.

    Les soeurs siamoises, nées en novembre dernier, avaient un foie en commun et étaient reliées par le péricarde. Elles souffraient également d'une cardiopathie congénitale, selon les chirurgiens de l'Hôpital des Enfants de Changsha, la capitale de la province.

    L'opération chirurgicale s'est bien déroulée malgré les difficultés. Les deux soeurs sont actuellement sous étroite surveillance, alors qu'elles doivent survivre aux sept jours critiques suivant l'opération, a déclaré Zhu Yimin, le chef d'un groupe d'experts sur l'opération.

    Plus de 20 chirurgiens ont participé à l'opération des soeurs siamoises, a précisé M.Zhu.

    Les soeurs sont dans un état stable, mais les chirurgiens restent sur le qui-vive, toute infection survenant après l'opération pouvant être fatale.

    Les deux soeurs sont originaires de la ville de Yongzhou située à environ 320 kilomètres de Changsha.

    Le phénomène des jumeaux siamois est assez rare, avec une fréquence de 1 sur 50 000 à 1 sur 100 000 naissances. La plupart des jumeaux siamois meurent avant la naissance et seulement 1 paire jumelle sur 200 000 naît en vie.