shi sanba

  • CHIRURGIE ESTHETIQUE EN CHINE

    La "Michael Jackson" chinoise devance tout le monde en chirurgie esthétique

    Une femme chinoise, connue pour concurrencer Michael Jackson grâce à son amour pour la chirurgie esthétique estime qu'elle aurait subi 40 à 50 interventions depuis 1985 – il y en avait tellement qu'elle ne se souvient pas vraiment du chiffre exact.

    Shi Sanba, 55 ans, chirurgienne esthétique elle-même, a subi des interventions pour éliminer les rides, enlever les poches autour des yeux, changer la forme du nez et du menton, faire la poitrine plus ferme, aplatir le ventre, et beaucoup d'autres.

    "J'aimais être belle depuis l'enfance", a déclaré Shi à l'agence Reuters.

    Elle fait remarquer avec impatience les améliorations apportées à son apparence avant et après les opérations avec un album photo en peau d'alligator couleur rose, et a proposé de montrer des valises entières d'autres photos de chez elle.

    Mais Shi n'est pas passée sur le billard uniquement pour une amélioration de son physique. Cette grande fumeuse et ancienne interprète de l'opéra chinois a gagné une fortune, et la notoriété, grâce à sa propre clinique de chirurgie esthétique à Beijing, avec près de 80 médecins et infirmières.

    "Depuis que je suis dans ce métier, je dois continuer à essayer les différents nouveaux matériaux pour la chirurgie esthétique afin de pouvoir fournir à mes clients des informations de première main, comme par exemple, ce que je ressens lorsque ces matériaux son implantés à l'intérieur de mon corps", a dit Shi.

    Selon les médias chinois, près d'un million de personnes subissent des opérations de chirurgie esthétique chaque année en Chine, le plus souvent des modifications des yeux et du nez. Les chiffres officiels estiment la valeur de cette industrie à $ 2,4 milliards par an, et ce secteur est en pleine croissance.

    Des milliers de cliniques de chirurgie esthétique ont proliféré à travers le pays avec l'émergence d'une classe moyenne urbaine de clients suite à l'essor de la croissance économique, mais le profil et le charisme de Shi, l'a aidé à devancer tout le monde.

    En devançant la concurrence

    Shi Sanba a grandi dans la province du Henan dans les années 1950 et 1960, lorsque la chirurgie esthétique était un concept inimaginable.

    Mais "le niveau de vie a augmenté, et le critère de la réussite a changé également", a-t-elle dit, en ajoutant que la concurrence sur le marché de l'emploi a rendu le look important.

    Après son divorce en 1984, Shi a décidé de réparer les défauts de son visage qu'elle trouvait gênantes, et s'est lancée dans une nouvelle carrière.

    Elle est devenue elle-même chirurgienne esthétique pour plus de 10 ans avant d'ouvrir à Beijing sa propre clinique de chirurgie esthétique il y a une dizaine d'années.

    Le hall blanc propre de sa clinique respire le narcissisme. Il est décoré avec de longs miroirs, des schémas explicatifs, des portraits sans faille de personnes après les interventions chirurgicales et une sculpture en cire de Shi et de ses deux clients.

    Cette publicité prolifique attire les femmes de tous les âges, qui cherchent un coup de pouce pour accroître leur confiance, améliorer leur vie sentimentale ou élargir les perspectives d'emploi.

    "Il y a un dicton qui dit bien que la beauté c'est un pouvoir de concurrence", a dit Shi Jing, une patiente de 18 ans en attente à la clinique pour une opération du nez.

    Si l'on est jolie, ce sera plus facile pour se démarquer dans un pays de 1,3 milliards d'habitants, dit-elle. "Lors d'une interview, comment est-il possible pour eux de découvrir des choses sur vous en trois minutes seulement ?"

    Cette concurrence pour tout, et la conviction que la bonne apparence extérieure peut vous donner une longueur d'avance, a garanti à Shi une maison dans un quartier d'affaires chic de Beijing et l'a aidé à envoyer son fils étudier aux Etats-Unis.

    Shi a dit qu'elle ne regrette rien, même si la comparaison à Michael Jackson l'agace.

    "La principale différence entre moi et Michael Jackson, c'est qu'il a violé les lois de la nature, alors que moi, je les suis", dit-elle. "Comment pouvez-vous changer la couleur de votre peau du noir au blanc?"

     

    2008_11_17t014532_321x450_us_china_surgery[1]