sherry wang

  • LES RECETTES DE SHERRY WANG,


    LES NOUILLES PAR DESSUS LE PONT. 过桥米线- GUO QIAO MINXIAN.
    L'histoire des nouilles de riz "qui traversent le pont"
    F200805230905412128730292[1]

    Les nouilles de riz "qui traversent le pont", appelé en chinois "Guoqiaomixian" sont un plat très célèbre du Yunnan vieilles de plus de cent ans. Selon la légende, il a été créé sous la dynastie des Qing. Un lettré qui étudiait toujours dans une île au centre d'un lac à l'extérieur de la ville Mengzi dans le sud du Yunnan. Son épouse lui apportait souvent son plat favori - les nouilles de riz pour son déjeuner. A cause du long chemin, les nouilles étaient toujours froides quand l'épouse arrivait dans l'île. Un jour, l'épouse trouva le potage au poulet encore chaud quand elle le donna à son mari grâce à huile du poulet au-dessus du potage. Elle connaissait alors le moyen pour garder le plat chaud. Dès lors, elle prépara du bouillon clair en le couvrant d'huile de poulet, avec des nouilles de riz cuites et des émincés de viande dans un autre bol, et les apporta dans l'île. Quand son mari voulait manger, elle jetait les nouilles de riz cuites et les émincés de viande dans le bouillon clair et les nouilles étaient toujours ainsi chaudes et délicieuses. Cette recette de cuisine se répandit très rapidement. Pour commémorer cette épouse vertueuse et sage, les générations antérieures baptisèrent ce repas les nouilles de riz "qui traversent le pont".

     

    La recette.

    Ce plat ancien est un des plus délicieuses que nous ayons degustés, il est la grande spécialité du Yunnan et plus particulièrement de sa capitale Kun ming.

    Nous l'avons goûté à deux reprises, lors de notre arrivée lors d'un dîner spectacle et lors de notre retour au petit-déjeuner. En Chine , il est coutumier de prendre un petit-déjeuner copieux, avec viande, poisson etc... en fait , dans la réalité on est bien loin du chinois mangeur de bols de riz. C'est à se demander comment ils font pour rester si sveltes et minces , alors qu'ils ingurgitent 3 repas complets par jour.

    INGREDIENTS.

    Une poule à bouillir.

    Os de porc.

    gingembre, sel, poivre

    nouilles de riz, 100 gr. par personne.

    2 oeufs de caille ou pigeon par personne.

    tranches très minces de jambon du Yunnan;ou bayonne.

    tranches de filet d'Anvers.

    tranches très fines de poisson.

    ciboulette.

    jets de soja.

    champignons en tranches

    Vous préparez une soupe , 3/4 de litre à 1 litre par personne.

    mettre dans l'eau la poule et les os de porc, gingembre émincé ,sel et poivre.

    Cuisson 3heures.

    Préparez les viandes,poissons , légumes , champignons à verser dans la soupe.

    cuire légerement les nouilles.En fait, verser les nouilles dans l'eau bouillante, hors du feu, et les laisser 10 à 15 minutes dans l'eau.

    La soupe devra être servie dans de grands bols, de 3/4 de litre à 1 litre par personne ( un saladier en bois est l'idéal).Le plus chaud possible ,voir bouillant.

    Sur un grand plat ,ou sur une assiette individuelle , vous disposez les tranches de viande, de poisson, les légumes ainsi que les oeufs de caille en son centre.

    dans un bol individuel vous disposez les nouilles de riz.

    Le convive verse dans son bol de soupe les oeufs, puis la viande, le poisson, les légumes et pour ter,iner les nouilles.

    N'oubliez pas de mettre à la disposition de vos convives qui aiment ce plat  très épicé de la sauce piquante.

    Bon Appétit.

                                              SHERRY WANG, P1000403P1000397

  • LES RECETTES DE SHERRY WANG.

    WW1[1]
    Poulet sauté aux germes de haricot mungo

    WW2[1]

    Ingrédients

    Un morceau de poitrine de poulet

    250 g de germes de haricot mungo

    6 tiges de colza

     

    Assaisonnements

    (A) sel, vin jaune de cuisine, amidon

    (B) sel et glutamate

     

    Préparation

    1) Couper le poulet en filaments, ajouter les assaisonnements A et laisser mariner pendant 20 minutes.

    2) Enlever la tête et la racine des germes de haricot mungo, couper les tiges de colza en deux.

    3) Mettre 3 cuillères d’huile et les filaments de poulet dans la casserole, les faire sauter, y ajouter les germes de haricot mungo et les assaisonnements B; mélanger et verser le tout dans une assiette.

    4) ébouillanter les tiges de colza, puis les disposer dans l’assiette autour des germes et des filaments de poulet.

    En fait, les germes de haricot mungo sont ce que nous appelons "germes de soja".

    J'insiste sur le fait qu'il fasse ,à la main, ôter à chaque germe les extrémités.Sinon, vos germes auront un goût désagréable même parfois mauvais: