shenzhen airport

  • L’aéroport d’Athènes pourrait être racheté par les Chinois de Shenzhen Airport

    aeroport-d-athenes.jpg

    Le ministre grec des Finances a confirmé que les Chinois étaient intéressés par une rentrée dans le capital de l’aéroport d’Athènes, le plus grand de Grèce.

    Les investisseurs chinois Shenzhen Airport et Friedmann Pacific Asset Management sont intéressés par la privatisation en 2014 de l’aéroport d’Athènes ainsi que de 37 aéroports régionaux, selon le ministre grec des Finances. La Grèce qui détient 55 % de l’aéroport international d’Athènes  est prêt à en vendre au moins un tiers, tandis que l’Allemand Hochtief qui détient 40 autres %, cherche également à s’en débarrasser. Selon le ministère, les deux investisseurs chinois souhaitent, dans le cas où la transaction aboutisse auprès de ces deux principaux actionnaires, transformer l’aéroport en hub global avec connexions vers l’Asie par exemple, à la manière de ce que réalise Turkish Airlines à Istanbul. L’activité cargo y serait également développée et l’accord de concession privée qui expire en 2026 devrait être prolongé.

    L’aéroport international d’Athènes – Eleftherios Venizelos est desservie aujourd’hui par entre autres compagnies Air France, KLM, Olympic Air, Aegean Airlines, British Airways, Lufthansa, Croatia Airlines, Cyprus Airways, Etihad, Emirates, Qatar Airways, Egyptair, Germanwings, Middle Eastern Airlines, Norwegian Air Shuttle et SAS Scandinavian, Pegasus Airlines et Turkish Airlines, Royal Jordanian, TAROM, ou encore easyJet, Air China, Air Malta, El Al…