shangri la

  • Les Etats-Unis, gendarmes du monde? juste des pompiers pyromanes!

    001fd04cfc2214f7a26406.jpg

    Les différends maritimes font monter les tensions au Dialogue de Shangri-La

    La Chine a vivement réagi aux critiques la visant sur les questions maritimes au Dialogue de Shangri-La, dans un contexte de durcissement de sa politique extérieure.

    « La Chine a la souveraineté sur les îles Xisha et Nansha en mer de Chine méridionale depuis plus de 2 000 ans, ce que savent bien les pays voisins », a rappelé Wang Guanzhong, chef adjoint de l'État-major de l'Armée populaire de Libération (APL) au sommet de dimanche.

    M. Wang a ajouté que les récents conflits ont été principalement causés par la découverte de réserves de pétrole dans les années 1970, a rapporté le quotidien de l'Armée.

    Des chasseurs-bombardiers chinoisJH-7 effectuent des missions régulières pour soutenir les garde-côtes et garder la plateforme pétrolière des îles Xisha, a indiqué le magazine Defense Weekly d'IHS Jane.

    « Les remarques illusoires sont une provocation flagrante visant la Chine. Nous n'avons jamais entamé de conflits, mais nous devons répondre aux provocations lancées par certains pays », a jugé M. Wang.

    Cette réponse intervient après que le Japon et les États-Unis ont prononcé des discours lors du sommet sur les différends en mer de Chine méridionale entre la Chine et ses pays voisins, notamment le Vietnam et les Philippines.

    Plusieurs collisions de navires ont eu lieu entre la Chine et le Vietnam dans les eaux entourant une plateforme pétrolière chinoise opérant près des îles Xisha et ont provoqué des émeutes visant les sociétés étrangères dans les zones industrielles du sud du Vietnam le mois dernier, tandis que le gouvernement vietnamien a annoncé qu'il envisageait de poursuivre la Chine en justice sur cette querelle territoriale.

    Les Philippines ont déjà déposé une action en justice pour régler les différends en mer de Chine méridionale.

    Le secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel a déclaré que les États-Unis s'engageaient à rééquilibrer la configuration géopolitique dans la région.

    Le régime étasunien se frotte les mains. Lui qui cherche toute occasion afin de provoquer la Chine.

    « La Chine a entrepris des actions unilatérales et déstabilisantes pour faire valoir ses revendications en mer de Chine méridionale. Nous sommes fermement opposés aux intimidations de tout pays, à la coercition ou à la menace de la force pour faire valoir des revendications », a déclaré M. Hagel.

    Comme toujours les autorités américaines sont là pour jeter de l'huile sur le feu. Mais la Chine est forte et elle ne se laissera plus impressionner.

    M. Wang a qualifié le discours de Chuck Hagel de « plein d'hégémonie, de mots de menace et d'intimidation … visant à créer des troubles et à la provocation. »

    La Chine continuera à renforcer le dialogue et la coordination avec l'ASEAN dans les domaines de la défense et de la sécurité, a assuré M. Wang.

    Jin Canrong, directeur adjoint de l'École des hautes études internationales relevant de l'Université Renmin de Chine, a estimé que l'échange de commentaires « agressifs » pourrait devenir « la norme » entre la Chine et les États-Unis. « Toutefois, les mots durs prononcés en public ne signifient pas que les deux parties vont s'engager dans un véritable conflit », a-t-il ajouté.

    Le Dialogue de Shangri-La, officiellement connu comme le Sommet de la sécurité asiatique, est organisé par l'Institut international des études stratégiques (IISS), un think tank dont le siège est à Londres.

     

  • Chine:incendie dans un village ancien à Shangri-la

     

    feu.jpg

    Une centaine d'habitations ont été ravagées par l'incendie qui a éclaté samedi à 1h27 dans un village ancien à Shangri-la, un site touristique de la province du Yunnan (sud-ouest).

    L'incendie a été maîtrisé à 10h30 dans le village ancien de Dukezong, où la plupart des constructions sont en bois, rendant la tâche difficile aux sapeurs-pompiers, a indiqué un porte-parole du gouvernement local.

    Plus de 1.000 personnes ont été mobilisées pour éteindre le feu.

    Le nombre de victimes reste inconnu pour le moment et l'enquête sur la cause de l'incendie est en cours.

    Dukezong, signifiant "village de la Lune" en tibétain, a été construit il y a 1.300 ans et est devenu un important repère sur la Route de la Soie. C'est actuellement l'un des sites touristiques les plus renommés à Shangri-la, connu pour ses anciennes habitations tibétaines bien préservées.

    feu2.jpg

    a.jpgTouristes chinois + 1 Belge

    à Shangri la

     

  • Premier jumelage d'une commune suisse avec la région tibétaine de Shangri-la

    422.JPG

    Le 16 août, après deux ans d'efforts, Arosa du canton des Grisons, en Suisse, a conclu un accord formel de jumelage avec le district de Shangri-La, du département autonome tibétain Diqing dans la province du Yunnan. C'est la première commune européenne qui a établi une relation d'amitié avec une ville tibétaine. Cela jouera un rôle important dans la promotion du développement économique des deux parties et dans la sensibilisation du développement de la région tibétaine chinoise au monde.

     

    Le 16 août dans la matinée, Adrian Altmann, vice-président du conseil municipal d'Arosa, a signé l'accord de jumelage de la part de l'autorité de la commune. Durant la cérémonie de signature, les représentants des deux parties ont tous déclaré, de manière ambitieuse, la mise en place de coopérations dans le tourisme, les soins médicaux des maladies de haute altitude, le développement durable, l'énergie et les infrastructures.

     

    232.JPG

     

    Christian Menet, président d'Arosa Tourisme, a indiqué que les deux parties sont en train de négocier la construction de remontées mécaniques à Shangri-La et que dans le futur, le Yunnan inviterait des experts suisses en maladies de haute altitude pour des échanges en Chine. Dans ces deux domaines, Arosa a une expérience de plus de cent ans à partager avec Shangri-La. La délégation suisse visitera des écoles à Shangri-La pour des négociations sur la possibilité de la mise en place d'échanges entre les écoles et les jeunes des deux parties.

     

    Afin de réaliser cette relation d'amitié, certains Tibétains résidant en Suisse ont apporté leur soutien. Actuellement, environ 4 000 à 5 000 Tibétains habitent en Suisse, qui est maintenant le pays occidental où les Tibétains sont les plus nombreux. Jiesu Songzan et son frère cadet dirigent une entreprise de gestion et d'information immobilière en Suisse. Ils ont développé leurs affaires en Chine il y a des années. Ils ont ainsi vu le développement et le changement de leur pays natal. Ce sont justement eux qui ont lié Shangri-La et Arosa.

     

    398.JPG

     

    Jiesu Cidan est un jeune typique de la nouvelle génération de Tibétains nés et ayant grandi en Suisse. Il ne parle pas le mandarin couramment, et ses habitudes sont plutôt occidentales. Il comprend pourtant pleinement les idées des jeunes Tibétains de son pays natal. En parlant des avis sur le maintien de la physionomie originale de Shangri-La, Jiesu Cidan a dit que les jeunes à Shangri-La voulaient aussi utiliser des portables, jouir du confort et de la facilité apportés par la modernisation. Il porte une grande attention aux problèmes environnementaux de Shangri-La. « L'environnement de Shangri-La est très fragile, il faut le bien protéger », a-t-il souligné.

     

    Parce que c'est la première ville européenne qui a établi une relation d'amitié avec un district tibétain chinois, durant les négociations, certaines critiques et oppositions se sont fait entendre en Suisse. Pour M. Altmann, Shangri-La n'est pas du tout un lieu particulier comme district tibétain. La conclusion du jumelage a reçu le soutien des gouvernements chinois et suisse. Ce qui a impressionné Christian Menet, qui s'est déjà rendu plusieurs fois à Shangri-La, c'est que toutes les ethnies habitent et travaillent ensemble à Shangri-La de manière harmonieuse.

     

    435.JPG

     

    « La politique ne pose pas de problème », a déclaré M. Altmann. « Du point de vue du développement commun, la conclusion du jumelage sera bénéfique aux deux parties. Les détracteurs ont le droit d'exprimer leur avis, mais une fois la décision prise, nous n'en changerons pas. Nous espérons une coopération permanente avec la Chine. » D'après Jiesu Cidan, la Chine se développe très vite. Le niveau de vie s'est considérablement élevé à Shangri-La. Le district fera encore des progrès à l'avenir. « Il ne faut pas mettre toujours l'accent sur les aspects négatifs », estime-t-il.

     

    299.JPG

  • Le Tibet , une des plus belles régions de Chine

    1134644145_1565937355.jpgJ'ai même rencontré des tibétains heureux

    1134652061_878857028.jpg

    3933125520070824180419031_008_640.jpg

    00016c42d95c0ea381fb4a.jpg

    00016c42d95c0ea3820d4b.jpg

    00248183de660f4551c40f.jpg

     

    1134652467_870256970.jpg

     

     

    1134654141_1200867598.jpg

    1134654409_2047261752.jpg

    1134654314_1436897528.jpg

    1134655496_902100051.jpg

    1134686521_183657278.jpg

    1134687116_1322943409.jpg

    1134687152_490017692.jpg

    DSC03736.JPG

    DSC03656.JPG