sculture

  • Huang Ming artiste majeur de la sculture sur sceaux et de calligraphie

    Les sceaux chinois

    En Chine, les sceaux sont  largement utilisés : administratifs ou artistiques, privés ou représentant une institution, ils font partie intégrante de la vie des chinois. Apposés au bas d'un texte officiel ou artistique ,d'un contrat ou d'une oeuvre d'art, ils sont l'authentification de l'auteur.Mais bien plus qu’une simple signature, les sceaux sont une forme d’art à part entière.

     
    L’artisanat du sceau chinois est très ancien , il est plusieurs fois millénaire. Mais on peut faire remonter les origines de cette technique à la gravure et les débuts de l'écriture sur les carapaces de tortues. Au fil des siècles l’usage s’est répandu . Les sceaux servaient alors aux dignitaires pour certifier un bien ou un titre.
     
     
    Les sceaux peuvent être gravés selon deux manières :
     
    - Yin : On creuse les symboles (estampage). Ils apparaissent alors en blanc sur fond rouge une fois le sceau apposé. Le sceau Yin donne une impression plus massive et sombre.
     
    - Yang : On creuse autour des symboles (xylographie). Ils apparaissent alors en rouge sur fond blanc une fois le sceau apposé. Le sceau Yang donne une impression plus légère et aérée.
     
    Les sceaux chinois sont gravés dans une écriture spécifique appelée écriture sigillaire. Cette écriture est basée sur les caractères archaïques chinois, sculptés dans le bronze ou la pierre. Les premiers étaient utilisés pour valider des documents d’officiels de haut rang, ils se nommaient Xi. Puis apparurent les sceaux privés appelés Yin.
     chine,sceaux chinois,calligraphie,sculture
     
     
    Le graveur reproduit le motif sur la pierre puis il creuse autour à l’aide d’un stylet. Différents styles de caractères et de calligraphies existent : signes carrés ou plus arrondis, caractères anciens ou primitifs, animaux fantastiques ou signes magiques, géométriques ou irrégulier... cela peut prendre plusieurs années d’apprentissage avant de posséder la maîtrise artistique d’un expert. La surface de sculpture est en effet réduite et demande un grand travail de précision.
    En Chine, la gravure pour sceaux est un art à part entière qui a ses artistes et ses grands Maîtres .Et parmi ces grands Maîtres ,voici celui qui est sans contester le numéro un du XXIeme siècle.                                                            
     
     
                                                                        Huang Ming
     
    Huang Ming est né à Zhenjiang dans la provice de Jiangsu en mai 1957. Il est membre de l'Association chinoise calligraphes, vice-président de la multi-habitat Association internationale des artistes, directeur de recherche de peinture de la Société de Beijing Forbidden City (Cité Interdite) et vice-président de la recherche sur les sceaux de la province du Heilongjiang . Ses autres titres incluent directeur de l'  Association des Artistes de Heilongjiang, propriétaire de la Chine Gulong presse.
     
     Ses œuvres ont pris part à plus de 80 expositions de peinture provinciales, nationales et internationales et a obtenu Or, Argent et Bronze. Il a été au Japon, en Corée du Sud, Thaïlande, Hong Kong, Singapour, États-Unis et dans d'autres pays et régions où il a  exposé ses travaux et  participé à de nombreux échanges culturels. De nombreux travaux ont été précieusement  peésentés par le Musée d'Art de Chine, China Art Research Institute, le Musée d'histoire chinoise, les institutions de Zhongnanhai, autant en Chine qu' à l'étranger.