rio

  • Mondial 2014:plus de 100 rames chinoises de la China CNR Corporation desservent le réseau du métro de Rio de Janeiro

    METRO_RIO_PRACA_ONZE_016.jpg

     

    Alors que les supporters de football des quatre coins du monde se rassemblent au Brésil pour la Coupe du monde de la FIFA 2014, il est fort probable qu'ils y emprunteront des rames de métro fabriquées en Chine.

    Plus de 100 rames construites par la China CNR Corporation desservent en effet le réseau du métro de Rio de Janeiro, dont une ligne mène à Maracana, le plus grand stade du Brésil qui accueillera la finale du Mondial le 13 juillet.

    « Les portes et fenêtres des rames de métro ont été spécialement conçues en tenant compte de l'enthousiasme des supporters de football », explique le constructeur chinois.

    Pour des raisons de sécurité, du polycarbonate a ainsi été utilisé à la place du verre sur les portes et les fenêtres des véhicules.

    « Les fenêtres ne peuvent être brisées, même si des fans un peu trop agités décident de lancer des pierres sur le métro », affirme Wang Yongzhi, ingénieur en chef chez CNR.

    En outre, la société a récemment envoyé une équipe de 60 spécialistes au Brésil pour garantir le bon fonctionnement des trains chinois durant la Coupe du monde.

    « Nos trains ont été chaleureusement accueillis par les passagers locaux lors de leur première introduction sur le réseau brésilien voilà deux ans », se félicité Wang. Et d'ajouter : « Nos rames sont propres et équipées de l'air conditionné, ce qui n'est pas le cas d'autres véhicules circulant sur le réseau. »

    001fd04cfc22150b8f8805.jpg

     

  • La Chine publie un rapport sur le développement durable à la veille de la conférence de l'ONU

    La Chine a publié vendredi un rapport sur le développement durable à la veille de la conférence des Nations Unies sur le développement durable qui se tiendra du 20 au 22 juin au Brésil.

    images.jpg

    Dans ce rapport, centré sur les efforts et les progrès que la Chine a réalisés depuis 2001 dans la mise en oeuvre de sa stratégie de développement durable, les lacunes existantes et les défis sont analysés, de futures initiatives stratégiques sont avancées et les positions chinoises sont clarifiées pour la prochaine conférence des Nations Unies.

    Au cours des deux dernières décennies la Chine a activement répondu aux changements complexes dans l'environnement national et international et à une série de défis majeurs, réalisant des progrès remarquables dans la restructuration de son économie, l'amélioration des conditions de vie du peuple, la conservation des ressources et la protection de l'environnement, indique le rapport.

    Entre 2000 et 2010, la population pauvre de la Chine a diminué de 94,22 millions à 26,88 millions, avec un taux de pauvreté ayant chuté de 10,2% à 2,8%.

    Alors que les progrès de la Chine dans la promotion du développement durable sont soulignés, une série de défis pour l'avenir sont également évoqués dans le rapport.

    La Chine se situe près du 100e rang mondial en termes de PIB par habitant et compte encore 122 millions de personnes vivant dans la précarité.

     

    Selon le rapport, la Chine a attaché une grande importance à la coopération internationale et a pris l'initiative de promouvoir la coopération bilatérale et multilatérale avec les parties concernées à travers divers canaux et échanges, et à plusieurs niveaux.

    La prochaine conférence de l'ONU sur le développement durable devrait renforcer la volonté politique et les pays concernés sont appelés dans le rapport à mettre entièrement en oeuvre les consensus atteints lors de la conférence de l'ONU sur l'environnement et le développement en 1992 à Rio de Janeiro au Brésil et du sommet mondial de 2002 sur le développement durable à Johannesburg en Afrique du Sud, afin d'adopter une attitude pragmatique et orientée vers l'action pour accélérer la réalisation des objectifs.