refuge pour bébé

  • Guangzhou débordée , ferme ses refuges pilotes pour bébés abandonnés , ayant reçu 262 bébés en moins de 2 mois

    F201403181642211237771473.jpg

    Selon le Bureau municipal des affaires civiles de Guangzhou, du fait que les capacités de réception des bébés abandonnés ont atteint leur limite, la ville de Guangzhou a suspendu le fonctionnement des « refuges pour bébé » expérimentaux, qui ne reprendra qu'à nouvel ordre. C'est le premier des plus de 30 « refuges pour bébé » ouverts à titre d'essai dont le fonctionnement est suspendu.

    Selon Xu Jiu, Directeur du foyer social de Guangzhou, la ville de Guangzhou a ouvert les « refuges pour bébé » pilotes à titre expérimental depuis le 28 janvier de cette année, et à la date du 16 mars matin ils avaient reçu un total de 262 bébés abandonnés. Après examen préliminaire, il s'est avéré que les enfants abandonnés qui ont été accueillis souffraient tous de maladies à divers degrés, dont les trois premières par ordre d'importance sont la paralysie cérébrale (110 cas), la trisomie 21 (39 cas), et les maladies cardiaques congénitales (32 cas). Actuellement, le taux de survie des bébés abandonnés est de 91%, permettant aux « refuges pour bébés » d'atteindre leurs objectifs originaux, à savoir « la protection du droit à la vie des enfants abandonnés » et « la vie des enfants d'abord ».

    Depuis l'ouverture expérimentale de ces « refuges pour bébés », le nombre d'enfants abandonnés accueillis par le foyer social de Guangzhou a fortement augmenté, ce qui a fait que son seuil de tolérance a été rapidement atteint, et que les installations de quarantaine existantes n'ont plus été en mesure de répondre aux besoins. Le Bureau des affaires civiles de Guangzhou n'a donc pas eu d'autre choix que de déclarer une suspension ; la prochaine étape consistera à ce que les divers services opérationnels s'efforcent de mettre en œuvre des mesures axées sur l'aide aux enfants ayant des difficultés d'enregistrement.