recette

  • Recette des zongzi que les Chinois mangent à la fête des Bateaux-Dragons

    0019b91ed62e16ec9b5e16.jpg

    Le 5 du 5e mois lunaire (environ en juin), les Chinois célèbrent la fête des Bateaux-Dragons, une des fêtes traditionnelles chinoises, qui possède une histoire deux fois millénaires.

    Cette année la fête tombe le 20 juin.

    Chaque année, lors de la fête des Bateaux-Dragon, dans toutes les régions on organise des courses de bateaux-dragon.Une fois le signal donné, les rameurs canotent de concert au son des tambours et les bateaux en forme de dragon avancent à toute allure vers la ligne d'arrivée. La légende dit que ce jeu date du moment où l'on cherchait en bateau Qu Yuan, mais selon les recherches scientifiques, c'était une activité à la fois religieuse et divertissante à l'époque des Royaumes Combattants (475-211 av. J.-C.). Depuis des millénaires, ce jeu s'est popularisé non seulement dans les diverses régions de Chine y compris Taiwan et Hong kong, mais s'est introduit également au Japon, au Vietnam et dans d'autres pays voisins voire en Grande-Bretagne. A présent, il est devenu un sport nautique traduisant à la fois la tradition populaire et la modernité. En 1980, la course de bateaux-dragon a figuré sur la liste des épreuves de compétition sportive nationale de la Chine. La Coupe Qu Yang de course de bateaux-dragon est organisée chaque année.

    Lors de la fête, on n'oublie pas encore de manger des gâteaux triangulaires de riz ou de millet glutineux, enveloppés de feuilles de roseau ou d'autres plantes. Selon des documents historiques, cet aliment est apparu pendant la période des Royaumes Combattants. Avec le temps, ses variétés se sont multipliées, par exemple le gâteau de jujubes, de purée d'haricots rouges, de jaune d'œuf, de jambon ou farci de porc.

    Recette de Zongzi

     

    Ingrédients:

     

                   12 feuilles de bambou séchées

                   12 ficelles d'une dizaine de cm.

                    200 gr. de riz gluant

                    1 boîte de pâte d'haricots rouges

                    12 jujubes séchées ou dates

     

    WP_20150619_001.jpg

    La veille, mettez tremper le ris gluant ou collant( 糯米 -nùomǐ) . A noter que cette variété de riz convient aux personnes allergiques

    au gluten car il ne contient aucun des éléments allergènes du gluten.

     

    WP_20150619_011.jpg

    Si vous utilisez des jujubes , faites les aussi tremper dans l'eau quelques heures

     

    WP_20150619_002.jpg

    Prenez une feuille de bambou que vous aurez lavée

     

    WP_20150619_003.jpg

    Enroulez la feuille de bambou en forme de cône

    WP_20150619_005.jpg

    Vous remplissez le cône avec le riz , jusqu'à mi-hauteur , puis d'une demi-cuillère à soupe de pâte d'haricots rouges

    puis une date ou  une jujube

     

    WP_20150619_006.jpg

    vous complétez le remplissage du cône avec du riz

     

    WP_20150619_007.jpg

    Vous refermez votre cône pour obtenir un beau berlingot que vous ficelez

     

    WP_20150619_009.jpg

    Vous mettrez cuire vos zongzi dans une casserole remplie d'eau , pendant 45 minutes

     

    Vous pouvez déguster vos zongzi immédiatement ,chauds ou plus tard à température.

    Certaines personnes qui veulent les déguster très froids voir même glacés , les placent au préalable dans le frigo.

    J'ai vu des gens les placer dans l'eau froide pour obtenir un zongzi bien froid. 

     

    Ceci n'est qu'une variante de zongzi, ma préférée . Mais vous n'êtes pas obligés de combiner dates et haricots rouges , souvent , surtout dans les villages , ils choisissent soit l'un, soit l'autre.

    Il existe une très grande variété de zongzi salés , il suffit de remplacer les fruits et légumes par de la viande , souvent pour ce faire, les Chinois utilisent du porc fort gras.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Comment passer une bonne fête de la lune et comment se faire de délicieux gâteaux de lune pas trop caloriques

    photo 2.JPG

    Photo prise de mon jardin, cette nuit à 3h.30

    D'abord, prendre une pose en laissant vagabonder son esprit en contemplant la lune. Activité que l'on partage en famille. A Xi'an j'ai vu des gens qui faisaient la queue et payaient 10 rmb pour observer la lune au travers d'un grand télescope.

    IMG_5241.JPG

    Photos prises sans artifice avec un Ipad . Cette nuit, le ciel était bien dégagé.

     

    Ce soir, la lune rêve avec plus de paresse;

    Ainsi qu'une beauté, sur de nombreux coussins,

    Qui d'une main distraite et légère caresse

    Avant de s'endormir le contour de ses seins,

     

    Sur le dos satiné des molles avalanches,

    Mourante, elle se livre aux longues pâmoisons,

    Et promène ses yeux sur les visions blanches

    Qui montent dans l'azur comme des floraisons.

     

    Quand parfois sur ce globe, en sa langueur oisive,

    Elle laisse filer une larme furtive,

    Un poète pieux, ennemi du sommeil,

     

     

     

     

    Dans le creux de sa main prend cette larme pâle,

    Aux reflets irisés comme un fragment d'opale,

    Et la met dans son cœur loin des yeux du soleil.

     

     

     

     

     Tristesses de la lune

                

     

     

     

     

     

                     Charles Baudelaire

     

     

     

     

     

     

     

                                                          

    photo 3.JPG

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ce soir , réunion en famille , nous mangeons de délicieux gâteaux de lune. Pour ceux qui

    ne peuvent en trouver, ou simplement qui préfèrent mettre la main à la pâte, et goûter tout en partageant leur propre production,  de  gâteaux ,voici une recette, parmi tant d'autres , car les variétés de gâteaux de lune sont multiples.

    Temps de préparation : 240 minutes
    Temps de cuisson : 70 minutes

    Ingrédients (pour 10 personnes) : Pour la pâte :
    - 300 g de farine
    - 750 g de pâte de graine de lotus
    - 10 jaunes d'oeufs de cane salés
    - 7 petite cuillère d'huile d'arachide
    - 1 petite cuillère de thé Pu’er
    - 1/2 petite cuillère de levure de boulanger
    - 100 g de sucre , brun de préférence

    Pour la décoration :
    - 2 jaunes d'oeufs
    - 1 petite cuillère de sucre
    - 2 petites cuillères d’eau

    Préparation de la recette :


    Enveloppez les jaunes d’oeufs salés dans un papier d’aluminium huilé. Faites les cuire au four pendant 20 min, thermostat 3, 90°.

    Coupez la pâte de graine de lotus en 10, faites un creux au centre de chaque bloc et, placez-y un jaune d’oeuf salé. Roulez-les pour en faire une boule.

    Tamisez la farine et mélangez avec le sucre, le thé, la levure et l’huile. Laissez reposer la pâte sous une serviette mouillée pendant 4 heures.

    Coupez en 10. Enveloppez chaque boule de pâte de graines de lotus avec la pâte de farine et mettez-la dans un moule à gâteau de lune.

    Aplatissez bien, puis retirez du moule et, placez les gâteaux sur un plateau huilé.

    Faites cuire au four à 200ºC, thermostat 6, pendant 15 min. Puis, enlevez les gâteaux et arrosez les d’eau.

    Faites cuire encore à 180ºC, thermostat 6, pendant 5 min.

    Sortez et dorez les gâteaux avec l’oeuf battu, le sucre et l’eau.

    Faites cuire encore 10 min jusqu’à ce que les gâteaux prennent une belle couleur dorée.

     

     

  • LES RECETTES DE SHERRY WANG,


    LES NOUILLES PAR DESSUS LE PONT. 过桥米线- GUO QIAO MINXIAN.
    L'histoire des nouilles de riz "qui traversent le pont"
    F200805230905412128730292[1]

    Les nouilles de riz "qui traversent le pont", appelé en chinois "Guoqiaomixian" sont un plat très célèbre du Yunnan vieilles de plus de cent ans. Selon la légende, il a été créé sous la dynastie des Qing. Un lettré qui étudiait toujours dans une île au centre d'un lac à l'extérieur de la ville Mengzi dans le sud du Yunnan. Son épouse lui apportait souvent son plat favori - les nouilles de riz pour son déjeuner. A cause du long chemin, les nouilles étaient toujours froides quand l'épouse arrivait dans l'île. Un jour, l'épouse trouva le potage au poulet encore chaud quand elle le donna à son mari grâce à huile du poulet au-dessus du potage. Elle connaissait alors le moyen pour garder le plat chaud. Dès lors, elle prépara du bouillon clair en le couvrant d'huile de poulet, avec des nouilles de riz cuites et des émincés de viande dans un autre bol, et les apporta dans l'île. Quand son mari voulait manger, elle jetait les nouilles de riz cuites et les émincés de viande dans le bouillon clair et les nouilles étaient toujours ainsi chaudes et délicieuses. Cette recette de cuisine se répandit très rapidement. Pour commémorer cette épouse vertueuse et sage, les générations antérieures baptisèrent ce repas les nouilles de riz "qui traversent le pont".

     

    La recette.

    Ce plat ancien est un des plus délicieuses que nous ayons degustés, il est la grande spécialité du Yunnan et plus particulièrement de sa capitale Kun ming.

    Nous l'avons goûté à deux reprises, lors de notre arrivée lors d'un dîner spectacle et lors de notre retour au petit-déjeuner. En Chine , il est coutumier de prendre un petit-déjeuner copieux, avec viande, poisson etc... en fait , dans la réalité on est bien loin du chinois mangeur de bols de riz. C'est à se demander comment ils font pour rester si sveltes et minces , alors qu'ils ingurgitent 3 repas complets par jour.

    INGREDIENTS.

    Une poule à bouillir.

    Os de porc.

    gingembre, sel, poivre

    nouilles de riz, 100 gr. par personne.

    2 oeufs de caille ou pigeon par personne.

    tranches très minces de jambon du Yunnan;ou bayonne.

    tranches de filet d'Anvers.

    tranches très fines de poisson.

    ciboulette.

    jets de soja.

    champignons en tranches

    Vous préparez une soupe , 3/4 de litre à 1 litre par personne.

    mettre dans l'eau la poule et les os de porc, gingembre émincé ,sel et poivre.

    Cuisson 3heures.

    Préparez les viandes,poissons , légumes , champignons à verser dans la soupe.

    cuire légerement les nouilles.En fait, verser les nouilles dans l'eau bouillante, hors du feu, et les laisser 10 à 15 minutes dans l'eau.

    La soupe devra être servie dans de grands bols, de 3/4 de litre à 1 litre par personne ( un saladier en bois est l'idéal).Le plus chaud possible ,voir bouillant.

    Sur un grand plat ,ou sur une assiette individuelle , vous disposez les tranches de viande, de poisson, les légumes ainsi que les oeufs de caille en son centre.

    dans un bol individuel vous disposez les nouilles de riz.

    Le convive verse dans son bol de soupe les oeufs, puis la viande, le poisson, les légumes et pour ter,iner les nouilles.

    N'oubliez pas de mettre à la disposition de vos convives qui aiment ce plat  très épicé de la sauce piquante.

    Bon Appétit.

                                              SHERRY WANG, P1000403P1000397

  • LES RECETTES DE SHERRY WANG.

    WW1[1]
    Poulet sauté aux germes de haricot mungo

    WW2[1]

    Ingrédients

    Un morceau de poitrine de poulet

    250 g de germes de haricot mungo

    6 tiges de colza

     

    Assaisonnements

    (A) sel, vin jaune de cuisine, amidon

    (B) sel et glutamate

     

    Préparation

    1) Couper le poulet en filaments, ajouter les assaisonnements A et laisser mariner pendant 20 minutes.

    2) Enlever la tête et la racine des germes de haricot mungo, couper les tiges de colza en deux.

    3) Mettre 3 cuillères d’huile et les filaments de poulet dans la casserole, les faire sauter, y ajouter les germes de haricot mungo et les assaisonnements B; mélanger et verser le tout dans une assiette.

    4) ébouillanter les tiges de colza, puis les disposer dans l’assiette autour des germes et des filaments de poulet.

    En fait, les germes de haricot mungo sont ce que nous appelons "germes de soja".

    J'insiste sur le fait qu'il fasse ,à la main, ôter à chaque germe les extrémités.Sinon, vos germes auront un goût désagréable même parfois mauvais:

  • RECETTE DES RAVIOLIS CHINOIS

    Recette  des fameux raviolis chinois  ou JIAOZI 
    r
    OuHyaweb_200607191250[1]
     
     
      

    Ingrédients

    Pour la pate:
    - 180 g de farine de blé
    - 12 à 15cl d'eau glacée
    - Une bonne pincée de sel

    Pour la farce:
    - 1 steack de viande hachée de boeuf ou de porc
    - 1 cuillère à soupe de sauce soja
    - 1 cuillère à café de sel
    - 1 cuillère à soupe de vin de riz chinois
    - 1 bonne pincée de poivre blanc
    - 3 cuillères à soupe d'huile de sésame
    - 1/2 oignon frais finement émincé
    - 1 poignée de feuilles de chou chinois finement hachées
    - Quelques pousses de bambou hachées
    - 2 cm de racine de gingembre fra?che et finement émincée
    - 1 clou de girofle en poudre




    Préparation

    Préparez la pate des ravioli
    Mélangez le sel et la farine. Ajoutez peu à peu l'eau glacée tout en mélangeant autant que nécessaire pour former une pate homogène. N'ajoutez pas plus d'eau que nécessaire. La quantité d'eau variera de 12 à une petite vingtaine de cl selon la qualité de la farine et de l'eau.
    Roulez la pate en boule, laissez-la reposer au moins 30mn dans un bol recouvert d'un ligne sec.


    Préparez la farce
    Dans une jatte, mélangez la sauce soja, le sel, le vin de riz, le poivre blanc et la viande. Une fois le mélange bien homogène, ajoutez les autres ingrédients et mélangez bien.


    Garnissez les ravioli
    Travaillez la pate et roulez-la en boule. Partagez-la en 60 petites boules. Etalez chaque petite boule en cercle de 5-6 cm de diamètre.
    Déposez une cuillère à soupe rase de farce au centre de chaque cercle de pate. Mouillez les contours de chaque cercle de pate avec de l'eau. Repliez chaque cercle en deux ,en forme de demi cercle. Serrez et pincez les bord pour fermer efficacement chaque ravioli.


    Fa?tes cuire les ravioli
    Portez un grand volume d'eau à ébullition. Versez délicatement une partie des ravioli, décollez-les les uns des autres si besoin. Laissez reprendre l'ébullition puis ajoutez 50cl d'eau froide (ou l'équivalent d'un verre à moutarde). Laissez reprendre l'ébullition et versez à nouveau la même quantité d'eau froide. Laissez à nouveau reprendre l'ébullition puis renouvellez une fois encore la même opération. Au terme de la troisième reprise d'ébullition, les ravioli sont prêts. Otez-les de l'eau avec une écumoire.
    Vous pouvez les réserver puis les réchauffer à la vapeur au moment de les déguster. Vous pouvez également choisir de les frire.
    Servez-les accompagnés d'une sauce rouge au piment.

    Variante pour la farce: Vous pouvez melanger du hachis de porc avec des crevettes hachees. C'est un regal .


    Bon appetit        
     
     Si des recettes de cuisine chinoise vous interessent faites le moi savoir ,j'en ai d'autres ,enfin mon epouse en a d'autres ,ainsi que de delicieuses recettes de cuisine japonaise. 
      



     
     
     
     
     
    Présentation|Publicité|Partenariat|Mentions Légales|Contact