puissance

  • Cette fois, c'est officiel, la Chine est la première puissance économique mondiale

    CHINE-N°1-ETATS-UNIS-SUR-LE-DECLIN-prophétie-de-Charles-de-Gaulle.png

    Pour les Etats-Unis, c’est sans doute une nouvelle qui ne sera pas facile à admettre : ils ne sont plus les n° 1, mais les n° 2. Oui, c’est aujourd’hui officiel, l'économie chinoise a dépassé celle des États-Unis pour devenir la plus grande du monde. Pour la première fois depuis la présidence d’Ulysses S. Grant, c’est-à-dire depuis près de 150 ans, l'Amérique n’est plus la première puissance économique de la planète. C’est un évènement capital, et pourtant il est passé quasiment inaperçu.

     

    Le Fonds Monétaire International a en effet récemment publié les derniers chiffres de l'économie mondiale. Et quand on mesure la production économique nationale en termes « réels » de biens et services, le PIB de la Chine se monte cette année à 17 632 milliards de Dollars US contre 17 416 milliards de Dollars US pour les Etats-Unis. Pour mesurer l’incroyable chemin parcouru par la Chine, il suffit de rappeler qu’en l’an 2000, les Etats-Unis produisaient encore trois fois plus qu’elle!!!

     

    Si on regarde les chiffres différemment, la Chine représente désormais 16,5% de l'économie mondiale, mesurée en termes de pouvoir d'achat réels, par rapport à 16,3% pour les États-Unis. Ce nouveau séisme économique suit celui de l'année dernière lorsque la Chine a dépassé les Etats-Unis pour la première fois en termes de volume de commerce mondial.

    Un économiste précis remarquera en outre que le contenu du PIB (donnée statistique qui additionne « des choux et des carottes ») n’est pas du tout identique entre la Chine et les États-Unis. Le PIB chinois comporte une grosse proportion de production industrielle, donc de biens réels et tangibles, alors que le PIB des États-Unis comporte une part écrasante de services immatériels ou de services de consommation et de distribution.

    Tout un chacun peut comprendre que la position chinoise est donc d’ores et déjà beaucoup plus puissante et solide que la position américaine. Parce que produire des biens tangibles est une source active, solide et pérenne de production de richesses, alors que ne faire que les financer, les vendre ou les consommer est une source passive, fragile et éminemment provisoire de production de richesses.

    Ces calculs ont été faits en parité de pouvoir d'achat, afin de trouver une valeur commune pour comparer des richesses de différents pays, puisque les niveaux de vie, notamment entre la Chine et les Etats-Unis sont très différents. De fait, en termes de PIB nominal, c'est-à-dire strictement de richesses créées, les Etats-Unis restent loin devant la Chine avec environ 17. 500 milliards de Dollars US en 2014, contre 10 000 milliards de Dollars US pour celle-ci, qui reste aussi très loin en termes de PIB par habitant, ne pointant qu'à la 89e place. Il n’empêche, les chiffres sont là.

     L’humanité a vécu dans un monde dominé par les Etats-Unis depuis au moins 1945 et peut-être même, si on y regarde bien, depuis la fin du 19ème siècle. De même qu’elle vécu pendant 200 ans -depuis la bataille de Waterloo en 1815, qui mit un point final à la suprématie de la France sur l’Occident, et donc plus ou moins directement sur le monde- dans une humanité dominée par deux pays, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis. Aujourd’hui, la Grande-Bretagne n’a plus, comme la France qui se partagea une bonne partie du monde avec elle, sa puissance d’antan, mais les Etats-Unis restent encore au sommet. Ils ne sont plus seuls désormais!