propagande occidentale

  • Un journaliste allemand explique comment la CIA manipule les journalistes en vue de pousser l’Europe à la guerre

    C’est une vidéo exceptionnelle, non pas pour ce qu’elle nous apprend, on le savait déjà, mais c’est la première fois qu’un journaliste de cette envergure avoue publiquement ses crimes sur une chaine Nationale à grande audience.

     

    Je vous conseille de regarder cette vidéo jusqu'au bout car elle est édifiante. Elle apporte de l'eau à mon moulin quand je dis que les Occidentaux sont manipulés par leurs médias et ignorants comme les Coréens du Nord.

    Depuis toujours , en fait depuis que j'ai fait mes premiers pas en Chine j'ai été surpris de voir que la réalité chinoise était tout autre que la Chine des médias occidentaux. J'ai vite compris que les médias occidentaux avaient choisi la voie de la propagande au lieu d'informer correctement leurs lecteurs ou spectateurs.

    Quand j'ai attaqué et accusé à plusieurs reprises la CIA d'être derrière ces révolutions de" couleur", en Tunisie, en Libye, en Ukraine, au Kosovo et dans d'autres pays du Moyen -orient et d'Asie , on me disait : "tu vois la CIA" partout.

    Beaucoup, maintenant me donnent raison voir hésitent . Depuis les mensonges des armes de destructions massives, que l'on cherche toujours, les révélations de Snowden, Assange et WikiLeaks, les mensonges de Bush.

    De plus en plus les gens voient clair et se rangent derrière la Russie car n'étant plus dupes ils sont scandalisés de la manière dont on charge de tous les maux, ce pays et son Président , homme bien déterminé dans la défense de son pays et de son peuple.

    Le complot des régimes occidentaux contre la Russie se retrouve même dans le sport.

    La révolution des parapluies à Hong Kong, qui n'a pas fait long feu , c'est aussi la CIA. Vous pensez bien que ce n'est pas ce gosse boutonneux à l'air abruti qui aurait pu réunir tant de jeunes manipulés.

    Sur ce sujet, je rends une fois de plus hommage à la police de Hong Kong pour la manière dont elle a géré la crise. C'est en son honneur que depuis j'affiche fièrement sur Facebook ce ruban bleu qui marque notre ralliement à la police. Je conseillerais d'ailleurs aux américains d'y envoyer leur police afin de se former auprès de la police de HK.

    En Chine , aussi, la CIA a par l'entremise de Robert Menard de Reporter sans Frontière , remis d'importantes sommes d'argent au criminel Liu Xiaobo dont on s'entête , en Occident , à faire une victime. Tout ceci pour qu'il fomente des troubles en Chine , espérant déstabiliser les dirigeants chinois.

     

    snowden ,assange, wikileaks, CIA,propagande occidentale, propagande,revolution,

  • Non, les automobilistes chinois ne préfèrent pas tuer plutôt que de blesser , stupidités de la propagande

    L'information est reprise par de nombreux médias peu soucieux de la véracité de leur propos : les automobilistes chinois préféreraient tuer les piétons renversés plutôt que de payer les frais hospitaliers de ces derniers. Ainsi les près de 150 millions d'automobilistes Chinois seraient des tueurs sanguinaires et sans âme si on se fie aux différents titres lus dans les journaux internationaux.

    C'est le journaliste de Slate, Geoffrey Sant, qui est à l'origine de cet intérêt médiatique dont le quotidien "La Libre Belgique" autrefois excellent journal mais depuis 20 ans n'est plus qu'une feuille de choux propagandiste. Le malheur, c'est que ces informations débiles et injurieuses dont ces journalistes sont coutumiers, influent sur beaucoup de leurs lecteurs , peu cultivés ,manquant de sens critique car habitués à réagir à coups de slogans.

    Si le papier se base sur des événements tangibles, l'auteur se contente cependant de rappeler des faits sordides mais isolés, sans même se soucier de rapporter d'exemples récents ou de donner des chiffres. Cela est semble-t-il suffisant aux amateurs de scandales et aux antichinois pour jeter le blâme sur tous les automobilistes de Chine et plus largement, aux Chinois.

    Les automobilistes, cités comme références par le journaliste, ont préféré écraser à plusieurs reprises un piéton après un accident pour être certain de sa mort et éviter les frais d'hôpital extrêmement élevés dans le pays – pour qui ne possède pas de couverture sociale. Certes, cela pourrait presque paraître une « bonne excuse », cependant il est un fait important à ne pas omettre, c'est que ce genre de crime est punissable par de nombreuses années de prison voire de la peine de mort. De plus, quasiment toutes les routes de Chine sont couvertes par de nombreuses caméras filmant la moindre infraction.

    Geoffrey Sant cite d'ailleurs deux faits en 2008 et 2013 qui ont conduit respectivement leurs auteurs à la peine de mort et à 15 ans de prison ferme.

    Voilà qui devait être dit ,avec l'aide de Chine Nouvelle.

  • La Chine tend une main amicale mais la presse occidentale garde une plume persiflante animée par la propagande

    134450922_14379783257401n.jpg

    Selon le China Daily , en ce jour de célébration de la victoire chinoise contre le Japon et dans un contexte de tensions militaires en mers de Chine, peu d’observateurs occidentaux s’attendaient à ce que Xi Jinping déclare une réduction des effectifs de l’Armée populaire de Libération, à hauteur de 300 000 hommes. Pour l’expert militaire chinois Song Xiaojun, cette démarche « est en accord avec l’engagement fait par Xi Jinping de ne jamais rechercher l’hégémonie ».

     

    0019b91ed6e0175365ab0e.jpg

     

    Certains médias occidentaux, comme à leur habitude, ont une fois de plus émis des rapports déformés concernant le projet de la Chine de réduire ses effectifs militaires de 300.000 .

    Contrairement au fait que l'annonce du président Xi ait été immédiatement saluée par les personnes présentes, un rapport d'Associated Press indique que "(même après la réduction), elle (l'armée chinoise) sera toujours la plus grande force militaire du monde, et cette réduction survient à un moment où l'augmentation des capacités technologiques réduit le besoin d'un grand nombre de troupes".

    L'agence de presse française AFP a mentionné la montée des inquiétudes concernant la volonté croissante de la Chine de se mettre en avant dans ses disputes territoriales, peu après avoir cité le président Xi indiquant que la Chine ne cherche pas l'hégémonie.

    Dans un rapport similaire, la BBC a également diffusé plusieurs paragraphes élaborant sur "la confiance militaire croissante de la Chine".

    Les médias occidentaux ont toujours négligé, de manière intentionnelle ou non, le fait qu'une armée chinoise forte et moderne vise non seulement à défendre la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Chine, mais également à préserver la paix mondiale.les personnes lucides ayant un point de vue objectif sur l'Histoire découvriront que cela n'est rien de plus qu'une autre performance ratée du préjugé idéologique que tient depuis longtemps l'Occident contre la Chine.  

    0019b91ed6e01753672216.jpg

     Xinhua cité ajoute que la Chine n’a pas voulu montrer ses muscles à travers la parade militaire d’aujourd’hui, contrairement à ce qu’affirment les médias occidentaux. Elle a simplement voulu rappeler ses souffrances et son héroïque contribution à la victoire contre le Japon, qu’elle juge peu reconnue dans le monde. Le défilé de ses armes de pointe n’était là que pour montrer sa détermination à « protéger la paix dans le monde ».
     
     
     
  • Vidéo d'une Chine inconnue en Europe , loin de la propagande des médias occidentaux

    En Chine, la sieste est inscrite dans la constitution. Trente minutes de repos après le déjeuner, c'est la norme. Au cœur de la première puissance économique mondiale, une équipe de France 2 a rencontré un chef d'entreprise français à la tête d'une usine de 300 salariés à Fenghua, à quelque 600 Km. au sud de Shanghai.

    Je rends hommage à France2 qui a diffusé ce reportage qui éclaire ,un peu , les citoyens français sur la réalité chinoise.

    Habitués à la propagande antichinoise de la grande majorité des médias, eux-mêmes influencés par la très inobjective AFP (agence France presse), bien des gens se font une idée fausse de la réalité chinoise. Beaucoup s'imaginent les Chinois travaillant comme des bêtes , exploités par des gens avides d'argent gagné rapidement et facilement.

     

    Chine2_inside_full_content_pm_v8.jpg

    Ce reportage recadre un peu l'image tronquée que vous avez de la Chine . Ce reportage parle des usines, mais il faut préciser que dans l'administration, les banques , les assurances et encore bien d'autres domaines , les salariés travaillent 5 jours sur 7 , 7 heures par jour. La pension légale qui jusqu'il y a peu pouvait être prise à 50 ans pour les dames est aujourd'hui à 55 ans pour tout le monde.

    Il y a plus de 15 ans que les enfants ,soumis à l'obligation scolaire , ne travaillent plus et s'il arrive que quelques fois un ou uns jeune de moins de 16 ans travaille , c'est illégal et employeurs, parents et jeunes s'exposent à des sanctions.

    Malheureusement , victimes de médias propagandistes , médias aux mains de magnats de l'industrie ou de lobbys de la haute finance. les citoyens européens sont confinés , comme les Coréens du Nord, dans l'ignorance.

     

    96139955.jpg

  • Ce qui est arrivé en Chine s’est déjà produit en France, entre autre avec l’usine AZF, et se produira de nouveau en Europe

    134513817_14395077714881n.jpg

    Ce qui est arrivé en Chine s’est déjà produit en France, entre autre avec l’usine AZF, et se produira de nouveau, les zones classées SEVESO étant nombreuses, et les risques étant là.

    L’usine AZF, où quand Chirac (président) refusait d’entendre parler d’attentat.
    IL fut exaucé. Personne (sauf quelques chercheurs de vérité indépendants) ne parla de l’origine de cette explosion

    Parce qu’à côté de cette usine AZF se trouvait la SNPE, site sensible qui aurait pu être la cible privilégiée d’attaques (surtout au mois de septembre 2001)
    http://www.dreuz.info/2012/08/29/usine-azf-toulouse-attentat-ou-explosion/

    Honte aux médias occidentaux qui tels des charognards , profitent de cet accident pour se livrer à une partie de china-bashing sur les corps des victimes encore chauds. Quand cela se passe en France (AZF),Italie (Seveso), Royaumes-Unis ( Buncefield),Inde (Bhopal), ou même Ukraine (  Tchernobyl), et Japon, on n'accuse jamais les Régimes de ces pays . Les autorités ne sont pas impliquées .

    Mais si c'est en Chine, la propagande occidentale de tout poil , monte sur ses grands chevaux, ces valets des américains font des effets de manches et pointent un index accusateur et vengeur vers les responsables chinois.

    Les médias vous mentent , vous manipulent et sans vous en rendre compte , vous êtes aussi ignorants de la réalité que les habitants de Corée du Nord dont vous êtes si proches , pauvres moutons.

    azf.jpg

    Cette photo n'a pas été prise à Tianjin mais à Toulouse!!!

  • Le Tibet décrit par le Dalaï Lama est un tissu de mensonges, estime un enseignant luxembourgeois

    Le Tibet tel que dépeint par le Dalaï Lama au reste du monde est un tissu de mensonges, affirme l'enseignant luxembourgeois Albert Ettinger à l'issue de six années d'études intensives.

    Auteur de deux livres, "Le Tibet libre?" et "Combat pour le Tibet", respectivement publiés en allemand en 2014 et 2015 aux éditions francfortoises Zambon, M. Ettinger est parvenu à présenter le vrai Tibet, celui d'hier et d'aujourd'hui, et à révéler les mensonges délibérément commis par le Dalaï Lama et ses partisans.

    CE QUI A MOTIVE L'AUTEUR?

    "Je ne suis pas tibétologue, je suis enseignant dans le secondaire", a avoué M. Ettinger dans un récent entretien accordé à Xinhua à Luxembourg. "Ma première rencontre avec ce sujet date du moment où je me suis rendu compte que les passages sur le Dalaï Lama et le bouddhisme tibétain dans les manuels scolaires ne comportaient aucune critique, ce qui m'a indigné".

    M. Ettinger s'est également dit très frustré lorsque des militants pour l'"indépendance du Tibet" ont tenté d'entraver les Jeux olympiques de Beijing en 2008, ce qui l'a alors poussé à faire des recherches poussées sur cette région.

    "Les porteurs de la flamme olympique ont été attaqués aux Etats-Unis, en France et dans d'autres pays par des militants du 'Tibet libre'", a rappelé l'enseignant dans les préfaces de ses livres.

    Son étude ne s'est pas fondée sur ses expériences personnelles au Tibet, mais sur les ouvrages et les documents de scientifiques très au fait du Tibet.

    "Je préfère croire aux travaux de gens qui sont parfaitement au courant du sujet et qui ont séjourné sur place pendant de longues périodes, que par ceux qui ont voyagé au Tibet pendant deux semaines ou qui se sont contentés de parler à la population locale", a dit l'enseignant.

    SUR QUOI LE DALAI LAMA A-T-IL MENTI?

    Les livres d'Albert Ettinger ne contiennent pas que ses propres points de vue. Il cite et présente en effet une grande quantité de récits et d'œuvres sur le Tibet écrits à travers le monde, tels que "Trois ans au Tibet" du moine japonais Ekaï Kawaguchi, ainsi que plus d'une centaine de photos, dont beaucoup issues des Archives fédérales allemandes (Bundesarchiv), afin de présenter des faits objectifs sur le Tibet à ses lecteurs.

    Ce n'est pas trop difficile de déceler les mensonges du Dalaï Lama, a assuré M. Ettinger. C'est "toujours la même rengaine".

    "Par exemple, le Dalaï Lama a déclaré que l'ancien Tibet n'était pas parfait, qu'il y avait des problèmes mais qu'en général, la société était bonne", a rappelé M. Ettinger. "Ca me fait toujours rire".

    Une grande partie des faits reflète et confirme que le Tibet d'autrefois, une société de servage, était une société féodale pauvre et ignorante, accablée par de nombreux problèmes tels que la violence, les insultes, la discrimination sexuelle, a-t-il ajouté.

    En outre, "la répression de la langue et de la culture du Tibet", clamée par le Dalaï Lama, est également un mensonge, a assuré Albert Ettinger. "On peut voir aujourd'hui que si les élèves tibétains apprennent bien les caractères chinois à l'école, le tibétain est toujours grandement employé parmi eux".

    Le Dalaï Lama a constamment fait de la propagande en mêlant politique et religion, ceci dans une tentative évidente de réécrire l'histoire, a jugé le Luxembourgeois. "Le 'gouvernement tibétain en exil' n'a jamais réussi et n'a même jamais cherché à séparer la religion de la politique, parce que sinon il se serait lui-même dissous".

    POURQUOI LE PUBLIC OCCIDENTAL A-T-IL MOINS D'ACCES AU VRAI TIBET ?

    La plupart des ouvrages parus en Allemagne sur le Tibet sont en faveur du Dalaï Lama et beaucoup d'ONG allemandes voient en lui l'incarnation d'une "religion libre". En réalité, ils sont ignorants des faits élémentaires sur le Tibet, a déploré Ronald Koch, l'éditeur des livres de M. Ettinger.

    Le sinologue et ethnologue allemand Ingo Nentwig a fortement apprécié deux nouveaux livres sur le Tibet écrits par le Luxembourgeois Albert Ettinger, qui aident selon lui à explorer le "mythe du Tibet" très répandu en Occident.

    Les livres de M. Ettinger sont "d'excellents exemples de littérature pédagogique dans le meilleur sens du terme" et "peuvent être recommandés sans réserve à tous ceux qui s'intéressent au Tibet", a indiqué M. Nentwig dans une interview écrite accordée récemment à Xinhua.

    Selon lui, les deux livres de M. Ettinger "Libérer le Tibet?" et "La lutte pour le Tibet" figurent parmi les rares livres en allemand qui disent la vérité sur l'histoire et la politique du Tibet.

    La plupart des livres en allemand sur le Tibet parle de religion, d'alpinisme ou de tourisme, tandis que le reste aborde l'histoire ou la politique actuelle du Tibet presque exclusivement d'un point de vue plus ou moins proche de ce que l'on appelle "gouvernement tibétain en exil", a noté M. Nentwig.

    Dans ce contexte, M. Ettinger, enseignant et germaniste, "a fait quelque chose qui était vraiment attendu depuis longtemps, et que l'on aurait attendu d'un spécialiste du Tibet", a estimé M. Nentwig.

    Dans "Libérer le Tibet?", M. Ettinger évoque le Tibet ancien et traditionnel jusqu'à la rébellion manquée de l'aristocratie féodale et cléricale en 1959. Selon M. Nentwig, l'auteur cherche à dissiper le "mythe sur le Tibet" très répandu dans les pays germanophones, qui décrit le vieux Tibet comme une société pacifique, harmonieuse, heureuse et non violente, une sorte de paradis où règnent la religion et la félicité, sans stress ni agitation.

    Cette image de la société tibétaine traditionnelle, qui est bien éloignée de la réalité, est répandue "principalement à cause de la propagande des séparatistes tibétains et des journalistes crédules et ignorants qui acceptent de diffuser ces absurdités", a expliqué M. Nentwig.

    "Maintenant, M. Ettinger s'est donné la peine de revoir la littérature tibétaine des 200 dernières années [...]. Il a trouvé et démontré de manière convaincante que la vérité n'est pas du tout cachée dans ces livres", a relevé M. Nentwig.

    "De toute évidence, les représentants du 'mythe tibétain' lisent de manière sélective et dissimulent systématiquement les faits qu'ils ne peuvent nier même avec la meilleure volonté. Les nombreux partisans qui sont tombés dans le piège des propagandistes ne semblent pas lire les livres qu'ils ont sur l'étagère", a-t-il ajouté.

    La vérité est que l'ancien Tibet était "une société dominée par la pauvreté, la misère et la violence, gouvernée par un système dégénéré de tyrannie politique, une incarnation institutionnalisée de l'injustice et de l'inégalité systématiques, autrement dit, un 'enfer sur terre'", a affirmé M. Nentwig.

    Dans "La lutte pour le Tibet", l'auteur cherche à montrer au public germanophone, très fortement sympathique aux séparatistes tibétains en exil, une manière différente de voir le 'conflit tibétain'", a indiqué M. Nentwig.

    M. Ettinger traite d'abord l'histoire du Tibet en vue de répondre à la question de savoir s'il est possible d'en conclure l'existence d'un droit à l'indépendance nationale, puis examine les campagnes politiques des exilés tibétains de1959 jusqu'à nos jours pour répondre à la question de savoir s'il est bon de s'impliquer dans la "cause tibétaine", a précisé M. Nentwig.

    D'un point de vue historique et politique, M. Ettinger révèle "le gigantesque tissu de mensonges" de la propagande des séparatistes tibétains exilés et "la crédulité et la superficialité du public occidental, trop heureux de se laisser exploiter pour servir leurs objectifs", a conclu M. Nentwig.

     

     
       

     

    "Les Occidentaux connaissent le Tibet plutôt par le biais des médias. Cependant, les très grandes quantités de fictions sur le Tibet publiées dans ces pays-là n'ont rien à voir avec la réalité", a martelé M. Ettinger. Leurs auteurs "n'ont fait absolument aucune recherche factuelle".

    La question tibétaine a été utilisée par les pays occidentaux, dont les Etats-Unis et l'Allemagne, pour provoquer des troubles en Chine, afin qu'elle se désintègre de l'intérieur, pas de l'extérieur, selon M. Koch.

    "Il y a des gens dans le monde qui veulent affaiblir la Chine, non seulement économiquement, mais aussi politiquement", a approuvé Albert Ettinger.

    En outre, le Dalaï Lama utilise souvent de la culture pop occidentale comme outil de propagande. Par exemple, le scénario du film hollywoodien "Kundun" a été supervisé par Dalaï Lama personnellement, quelques pop stars le soutiennent et le Tibet d'antan, a déclaré M.Ettinger. "Mais ils ne connaissent en réalité rien sur le Tibet".

    Les livres de M. Ettinger ont déjà attiré des commentaires positifs auprès d'un grand nombre de lecteurs, dont certains leur accordent cinq étoiles sur Amazon.de.

    Des projets de traduction des deux ouvrages en anglais sont en cours afin de permettre à davantage de personnes de s'informer sur le vrai Tibet, ont indiqué MM. Ettinger et Koch.

     

    U211P5029DT20150626143657_1_1.jpg

     
  • Une campagne contre la consommation de viande de chien ne peut devenir un matraquage raciste antichinois

    FOREIGN201506191427000052882060922.jpg

    En Chine ,comme dans beaucoup d'autres pays asiatiques , il était d'une longue tradition de manger de la viande de chien. L'Asie n'était pas le seul continent où on s'adonnait à la cynophagie, en France, il y eu des boucheries canines jusqu'en 1930 , En Allemagne, la dernière boucherie canine a fermé dans les années 1940. La viande de chien fut consommée dans ce pays au moins jusqu'en 1943  car nous avons des preuves d'un contrôle sanitaire sur cette marchandise par les autorités du Troisième Reich cette même année. Vous voulez une preuve : citons  Guillaume Apollinaire, dans La maison des morts (dans Alcools) :

    « Quelques-uns nous quittèrent
    Devant une boucherie canine
    Pour y acheter leur repas du soir »

    De nombreux médias occidentaux présentent le festival de Yulin de manière tendancieuse 

    Bien que le commerce de viande de chien soit interdit en Chine, Yulin, ville de la la région autonome zhuang du Guangxi continue même si les autorités locales prétendent qu'elle est interdite. La fête annuelle, prévue pour le 21 juin à Yulin, célèbre une tradition locale de manger de la marmite de viande de chien .

    Li Weimin, un avocat du cabinet juridique Weibo, s'est rendu à deux reprises dans cette ville au cours des deux dernières semaines, et il dit avoir constaté que la plus grande partie de la viande de chien qui va être servie lors de cette fête provient du marché noir.

    « On m'a dit qu'il y a quatre importantes installations produisant de la viande de chien dans la ville. Je les ai visitées, et j'ai constaté qu'aucune d'entre elles n'avait de permis d'exploitation ou de certificats », a déclaré M. Li, ajoutant qu'il croyait que la viande fabriquée dans ces lieux était insalubre.

    La décision de manger de la viande de chien dépend de l'individu, mais le commerce lié à la viande de chien est illégal selon les lois chinoises actuelles, a confirmé M. Li.

    Selon An Xiang, avocat des droits des animaux à Beijing, il n'y a pas de fermes canines ou d'abattoirs légaux en Chine. Les chiens pour la fête sont élevés dans des ménages, enlevés dans les rues ou même empoisonnés, a déclaré M. An.

    Les médias occidentaux profitent de l'occasion pour critiquer la Chine. En rendant l'événement par le biais de la propagande antichinoise , ils présentent l'affaire de manière tronquée et mensongère.

    Voici un extrait d'un article d'un journal occidental , "Métro" :

    Une mobilisation internationale se développe, notamment via les réseaux sociaux, pour tenter de faire annuler le festival de Yulin qui se déroule tous les ans dans le sud de la Chine. Des milliers de chiens et chats destinés à être mangés sont mis à mort dans des conditions atroces.

    Ce journal publie également des réactions de lecteurs qui sont racistes et scandaleuses  Ce festival et article servent d'exutoire à bon nombre d'occidentaux afin de satisfaire leurs penchants de haine vis-à-vis des Chinois.

    Ces médias ne parlent pas que la vague de protestations part en fait de Chine et que les plus virulents à l'adresse des mangeurs de chiens sont les Chinois eux-mêmes . Qui sommes-nous ,occidentaux, à toujours vouloir donner des leçons de morale aux autres?

    FOREIGN201506191427000057215280552.jpg

    Voici un témoignage , parmi tant d'autres , d'une dame qui ne se contente pas de signer une pétition inutile .

    Cette femme courageuse , comme des milliers d'autres,tente de saboter ce festival macabre en sauvant autant de chiens qu'elle le peut. Yang Xiaoyun, 65 ans, vient racheter les chiens prêts pour l'abattage directement auprès des commerçants, pour ensuite les emmener dans un refuge.

    Mme Yang a économisé jusqu'à 50 000 yuans, et parcouru un millier de kilomètres de Tianjin sa ville natale à Yulin pour sauver les animaux condamnés, selon le Quotidien du Peuple en ligne.

    La sexagénaire a dépensé l'an dernier 150 000 Yuans pour sauver 360 chiens et des dizaines de chats en provenance du festival.  Diplômée universitaire, elle a commencé en 1995 à faire campagne pour sauver ces toutous, après la mort soudaine de son mari.

    c03fd54abadb150747b605.jpg

    Une fois de plus, la fête a rassemblé les militants chinois des droits des animaux

     

    Respect des animaux oui, racisme non

     

     

  • Les gadgets occidentaux, Human Rights Watch et Amnesty International , c'est juste de la propagande américaine qui défend gangsters et terroristes

    001143088d8111ca50e001.jpg

     

    Place Tian'anmen dans toute sa splendeur

     

    Ces ONG occidentales à la solde des Américains ne manquent jamais de fustiger la Chine dans le but ,heureusement en vain, d'influencer la population chinoise . Hormis une poignée de gens influencés par l'odeur du dollar, personne n'est dupe en Chine et la population chinoise , très heureuse de son sort, ne demande que la paix et le statu quo .

    Pour le Chinois moyen ,aucune époque dans l'histoire de la Chine ne lui a apporté tant de bonheur. Jamais tant de gens ne sont sortis de la pauvreté et maintenant , tout le monde mange à sa faim.

    Bien sûr Rome ne fut pas bâtie en un jour , et il reste tant à faire. Tout d'abord , je pense au statut des Mingons.

    Les Mingons, ce sont ces travailleurs immigrés dans leur propre pays , et qui sont écartés des effets bénéfiques de la croissance.

    A eux, il faut apporter notre soutient et souligner auprès de nos amis chinois, l'ostracisme dont  ces travailleurs des campagnes sont victimes.

    Je pense qu'en tant qu'amis de la Chine , nous devons en être les premiers critiques . C'est à ça aussi que sert l'amitié.

    001143088d8111ca511f08.jpg

     

  • Samsung dément faire travailler des mineurs en Chine

    001ec94a2715156cc69703.jpg

    Un fournisseur chinois de Samsung Electronics et de Lenovo a nié hier avoir embauché des travailleurs mineurs, après les accusations d'un groupe américain.

    Samsung Electronics a assuré ne pas avoir trouvé de mineurs dans l'usine de HEG Technology à Huizhou, dans la province du Guangdong, à côté de Shenzhen.

    Un porte-parole de Lenovo a affirmé qu'une enquête serait menée suite aux allégations de China Labor Watch.

    Ce groupe de surveillance siégeant à New York a déclaré avoir trouvé plus de 10 mineurs travaillant à l'usine HEG au cours d'une enquête récente. Il a aussi affirmé avoir constaté que plus de 100 étudiants n'étaient pas payés pour les heures supplémentaires ou le travail de nuit qu'ils effectuaient.

    Le groupe a indiqué qu'il avait montré ses preuves à Samsung la semaine dernière et que l'entreprise avait demandé à son fournisseur de payer les salaires de certains étudiants.

    Cette ONG américaine est coutumière des accusations infondées et sans preuve . Leurs actions ont eu pour but de nuire à Apple ainsi qu'à la Chine.

    Mme Zeng, employée du département des ressources humaines chez HEG Technology, a déclaré que la société n'avait jamais embauché de mineurs, et qu'elle était équipée de systèmes de reconnaissance faciale pour s'assurer que les travailleurs n'étaient pas mineurs.

    Pour fabriquer les produits Samsung, HEG emploie des ouvriers âgés de 18 ans et plus, alors que l'âge minimum pour les ouvriers de Lenovo est de 16 ans, a-t-elle expliqué. La société fait appel à une société externe pour embaucher des étudiants.

    Samsung a déclaré avoir proposé à China Labor Watch de mener une enquête conjointe sur place « pour vérifier plus précisément » les allégations.

    Samsung a également déclaré avoir informé le groupe de surveillance des résultats de sa propre enquête, en ajoutant : « Nous trouvons regrettable que CLW ait rendu publiques ses allégations aujourd'hui sans aucune mention de notre déclaration ».

    Il s'agit de la deuxième fois en deux mois que China Labor Watch accuse les fournisseurs chinois de Samsung d'employer des mineurs.

    001ec94a2715156cc68a02.jpg

  • L'interventionnisme occidental est l'un des facteurs qui a fait sombrer le Moyen-Orient dans le chaos

    images 10.jpgVoici un commentaire fort intéressant et judicieux, traduit de la presse chinoise . Il est bon de connaître , sur un fait majeur mondial du début de ce siècle, un point de vue de la deuxième puissance économique du monde qui plus est , cette analyse est façonnée sous l'angle de la neutralité. La presse chinoise , qui peut s'appuyer sur une des meilleures et plus grandes agence de presse au monde, l'Agence Xinhua ou Chine Nouvelle, ne subit pas ,comme la presse et les médias serviles occidentaux, l'influence de lobbies qui dictent la folie guerrière des puissances occidentales. A noter aussi que  la presse chinoise ne commet pas l'erreur d'englober le problème palestinien , sachant que ce problème a une toute autre origine . La Chine réussit le tour de force d'être une des rares nations a avoir des relations d'amitié avec Israël et des Etats comme l'Iran et le Pakistan.

     

    sans-titre10.png

     

    La situation au Moyen-Orient est dramatique ces derniers temps. Les actes de violence et de destruction font des ravages et ont réduit à néant toute perspective de paix et de calme.

    La Libye sombre rapidement dans une éventuelle guerre civile à mesure que les affrontements entre les milices s'intensifient ; l'Irak menace d'être divisée à l'heure où les militants de l'Etat islamique contrôlent une large partie du territoire national et où les Kurdes se rapprochent de l'indépendance ; enfin, plus d'un million de Syriens ont fui leur pays à cause de la guerre terrible qui fait rage dans leur pays depuis plusieurs années et dont on ne voit poindre la fin.

    Il est grand temps pour la communauté internationale de demander bien fort et clairement à l'Occident de cesser ses opérations militaires interventionnistes qui sont responsables de ces tragédies.

    L'histoire moderne compte de nombreux exemples de gouvernements renversés brutalement par les puissances occidentales soit à l'aide d'opérations de sabotage secrètes, soit au moyen d'incursions militaires directes.

    En décrétant que les gouvernements renversés étaient autocratiques et anti-occidentaux, l'Occident est parvenu à maquiller ses actions audacieuses en une cause défendant de nobles valeurs telles que la démocratie, la liberté et les droits de l'homme.

    Ainsi, la souveraineté nationale et d'autres normes internationales essentielles à la paix et à la stabilité mondiale ont été bafouées après la Seconde guerre mondiale.

    Certaines nations occidentales mentent pour déclarer des guerres. Pour destituer un gouvernement qui leur est défavorable, elles n'hésitent pas à financer les rebelles, car leur motivation ultime est de protéger leurs propres intérêts.

    Le manque flagrant de sens des responsabilités des pays occidentaux, qui n'aident pas les nations dans lesquelles ils sont intervenus à se reconstruire, est encore plus nocif et dévastateur que le chaos provoqué par l'intervention occidentale dans la région.

    Prenons l'exemple de l'Irak. Après l'invasion, les Etats-Unis ne sont pas parvenus à maintenir un gouvernement irakien suffisamment respectueux des diverses confessions du pays pour réussir à toutes les réconcilier à l'échelle nationale.

    Cette mauvaise gestion n'a non seulement pas permis de résoudre les problèmes les plus profonds du pays, mais elle a également provoqué des activités terroristes et des violences interconfessionnelles qui ont coûté la vie à des dizaines de milliers d'innocents.

    Lorsque le président américain, Barack Obama, a retiré toutes les troupes américaines d'Irak pour honorer sa promesse de campagne, il a laissé derrière lui le chaos. Or, ce sont ces conditions défavorables qui ont fourni le terreau favorable à l'émergence de l'Etat islamique en Irak et au Levant.

    Il est également intéressant de constater que les militants de ce groupe créé sur les ruines de l'invasion américaine tirent la majorité de leur expérience de combat d'une autre guerre dans laquelle l'Occident était impliqué, la guerre en Syrie, qui vise à renverser le président Bachar al-Assad.

    L'exemple de la Libye est tout aussi déplorable et alarmant. Les milices qui ont combattu aux côtés de l'OTAN contre Mouammar Kadhafi se sont à présent retournées les unes contre les autres, ce qui fait que la reconstruction nationale n'est plus qu'un rêve lointain.

    Il est vrai que certains des pays de la région ont été confrontés à des problèmes tels que la corruption, la stagnation de l'économie, de forts taux de chômage et de vastes écarts de revenus. Néanmoins, ces pays ont besoin d'une aide de la part de la communauté internationale, et non d'interventions sources de bouleversements.

    L'Occident devrait à présent réfléchir et les puissances qui interviennent à l'étranger devraient prendre des mesures complètes et efficaces pour contribuer à réparer les dommages qu'elles ont causés et soigner les plaies des nations traumatisées par leurs interventions.

    images 10.jpg