propagande

  • Viktor Orban :On ne peut pas exporter la démocratie, ni d’une manière pacifique, ni avec les armes

    Voici une interview de quelqu'un que j'admire beaucoup. Mr. Viktor Orban, Premier ministre de Hongrie ,se distingue de ses homologues européens car il est un des rare voir le seul dirigeant d'un pays européen a prendre en considération l'avis de la population de son pays et la situation ainsi que la défense de son propre peuple.

    Son analyse de la situation internationale est très judicieuse et la marque d'un dirigeant hors norme

    Dans bien des cas où il met en cause une certaine politique, certaines personnes comme cet imbuvable de Soros, des ONG véritables sous-marins d'officines proches de la CIA , le vois le spectre de la propagande antichinois et je vois que cette politique désastreuse pour les pays qui en sont victimes , cette oligarchie tente , heureusement en vain, de les appliquer à la Chine. Pour l'instant ils agissent sur un groupe de jeunes écervelés qu'ils ont corrompus et soudoyés afin de créer des troubles à Hong Kong.

    Voici l'interview pleine d'acuité de monsieur Orban à la radio Kossuth, au cours de l’émission « 180 minutes » du 3 juin 2016.

    Viktor Orban vient de rentrer d’une visite officielle en Egypte, où il a rencontré son homologue le président Sissi et l’imam suprême sunnite, qu’il a invité pour une visite en Hongrie.

    Viktor Orban explique sa vision de la relation que le monde chrétien devrait entretenir avec le monde musulman. Il souhaite une rencontre entre la civilisation musulmane et la civilisation chrétienne au lieu d’un choc des civilisations.

    Orban reconnait la civilisation musulmane, dit qu’il ne faut pas comparer le musulman délinquant avec les imams hautement éduqués. Il faut arriver à faire vivre les différentes civilisations en paix, non pas en se mélangeant mais côte à côte, en se respectant. Selon Orban, un vrai chrétien ne peut pas être contre les musulmans. Le premier ministre hongrois dit également que si les musulmans n’avaient pas leur religion, il n’y aurait pas de civilisation chez eux mais du chaos et de la barbarie.

    « À présent, ils vivent dans un monde qui obéit à leurs propres lois, à leur propre logique. Nous avons nos principes de vie, nous aussi. Nous respectons les leurs et nous attendons également d’eux qu’ils nous respectent à leur tour. »

    Viktor Orban explique :

    « C’est dans l’intérêt de l’Europe d’avoir une Egypte politiquement et militairement stable, et nous ferons tout notre possible pour que cela perdure.

    La Syrie avait une population de 30 millions habitants, elle s’est effondrée et à présent nous arrivons à peine à supporter, en Europe, les conséquences de ce désastre.

    L’Egypte a 90 millions d’habitants. Si elle devient instable et qu’ils partent vers l’Europe, nous n’arriverons plus du tout à faire face. »

    C’est dans l’intérêt de l’Europe que l’Egypte arrive à la stabilité, sinon, rien ne résistera à ce courant qui l’inondera

    Orban dit qu’il donne raison à l’imam qu’il a rencontré lors de son voyage. Il faut mettre de côté les préjugés habituels de l’UE, et se concentrer sur le gouvernement égyptien, … que le gouvernement, avec son Président et son armée, restent unis et qu’il subsiste une force en Egypte qui maintienne l’ordre public et l’unité du pays, et donner la possibilité à la population de vivre correctement.

    Si cela n’est pas possible, le courant qui va inonder l’Europe sera trois fois plus fort que ce que l’Europe a enduré jusqu’à présent. Rien n’y résistera. C’est dans l’intérêt de l’Europe que l’Egypte arrive à la stabilité.

    Orban fait un bref bilan de l’Egypte, qui a actuellement une armée unie, le président a été élu au suffrage universel, la constitution a été démocratiquement votée, … chaque pilier de la constitution a renforcé l’économie.

    Il rappelle que chaque année, 2,6 millions de personnes naissent en Egypte, et qu’avec une telle taille de population, nourrir un peuple, lui donner du travail, un niveau de vie acceptable, un avenir, est une tâche très ardue, bien plus que ce que l’UE a l’habitude d’affronter.

    Un nouveau contexte est apparu récemment concernant le flux migratoire : les « trafiquants-passeurs » ont mis le cap sur l’Egypte. L’Egypte sera-t-elle le prochain pays pour l’invasion de l’Europe ?

    Il y a également un nouveau point d’engorgement migratoire en Irak.

    Tout cela devrait amener l’UE à repenser sa politique extérieure.

    « Dans les trois pays où nous nous sommes mêlés de la vie des gens, il y a eu un effondrement global, explique Orban. Nous avons causé le chaos en Irak, en Libye et en Syrie, et aucun de ces pays n’a plus de gouvernement fonctionnel capable de garantir l’ordre public, la justice, et de défendre la population … et du même coup de défendre l’Europe contre une invasion de migrants. »

    La journaliste demande si l’Europe porte l’entière responsabilité d’avoir voulu les forcer à adopter nos valeurs, d’avoir voulu exporter notre démocratie.

    Viktor Orban  : « Il est impossible de dire qui est responsable de cette dégradation de la situation, chaque camp met la responsabilité sur l’autre », mais précisant que son opinion n’engage pas d’autres chefs d’Etats de l’UE il ajoute : « le fait que l’UE ait voulu exporter la démocratie et sa culture est un délire total. »

    Viktor Orban  : « Avoir voulu rendre les peuples d’une toute autre culture « heureux » avec les méthodes qui ont fait leurs preuves chez nous a totalement échoué et cela a engendré des conséquences très douloureuses pour l’Europe.

    On ne peut pas exporter la démocratie, ni d’une manière pacifique, ni avec les armes. Il faut laisser chaque peuple bâtir son système politique et économique, selon sa propre culture. Nous pouvons avoir des échanges commerciaux, et collaborer mutuellement. C’est une meilleure politique que le ‘nous savons tout mieux que les autres’, ‘nous savons ce qu’est la démocratie’, ‘nous savons ce que sont les vrais droits de l’homme’, …. [il est délirant de vouloir] imposer de bâtir leurs sociétés, selon nos normes, alors qu’ils pensent d’une manière très différente ! Néanmoins, si nous continuons, encore et encore, à ‘mettre notre toit en feu au-dessus de notre tête’ nous n’en sortirons pas.

    Actuellement, pour sortir de cette situation désastreuse, nous avons le choix entre 2 solutions… mais la vérité est que nous n’avons absolument plus le choix, nous sommes juste emportés par le flot des événements.

    Pour obtenir une solution interne, nous pourrions soutenir inconditionnellement le gouvernement libyen, sans vouloir imposer nos valeurs démocratiques, nos conditions.

    La journaliste demande : « L’UE fait déjà cela, non ? »

    Viktor Orban  : « Non, parce que l’UE continue avec ses critiques ‘droits de l’hommistes’, avec des exigences, en posant des conditions, … comme désarmer l’armée libyenne. Alors que sans un équipement adéquat, il sera impossible que l’armée libyenne puisse maintenir l’ordre. Que cela plaise ou non à l’UE peu importe, il n’y a pas de solution de rechange : il faut armer, fortifier l’armée libyenne pour qu’elle puisse rétablir l’ordre et il faut que nous collaborions à cela, sinon il y aura des conséquences très douloureuses pour nous vu que la Libye est à la frontière de l’Europe.

    La coalition occidentale pourrait également débarquer avec des forces militaires européennes et mettre de l’ordre, établir des camps de réfugiés, y refouler ceux qui débarquent en Europe et les maintenir sur place. Ainsi nous garantirions également notre sécurité.

    Nous devrions financer tout cela et tout ça a un coût … mais un coût bien inférieur et des dégâts bien moindres que d’accepter des millions de migrants qui viendront, sans contrôle, sur les terres européennes.

    Que ce soit la première ou la deuxième solution, l’UE en parle sans cesse, sans être capable d’arriver à une décision finale. »

    Le premier ministre parle également du fait qu’il a rencontré la communauté copte, qui a été victime d’exactions.

    « Ces gens étaient des employés agricoles, des ouvriers, des honnêtes gens qui ont subi un martyre. Chaque membre de cette communauté a perdu des membres de famille. La Hongrie fait beaucoup pour les chrétiens persécutés mais, contrairement aux habitudes occidentales, la Hongrie ne crie pas sur les toits ce qu’elle fait à ce sujet, elle aide discrètement les chrétiens persécutés, sans s’en vanter, … un peu partout où c’est nécessaire. »

    Orban dit qu’il a toujours été dégoûté par l’attitude vantarde des Occidentaux qui amènent leurs aides avec beaucoup de publicité. « Nous avons des obligations morales envers les chrétiens du Monde et nous remplissons cette obligation ».

     

    Puis la journaliste parle de la tension, quasi palpable, dans toute l’Europe, une sorte de « calme avant la tempête » !

    Viktor Orban  : « Effectivement, il y a une tension qui augmente. Il y a une explication tactique à cela ; c’est le BREXIT. Nous ne devons pas nous mêler de cette décision qui appartient totalement aux anglais.

    […]

    Il y a également un problème stratégique qui amène cette tension en Europe. Ceci provient de la structure de l’organisation de l’UE. Les dirigeants de l’UE se sont opposés à leurs populations. Nous pouvons tourner cette réalité dans n’importe quel sens, ruser, faire des variations sur la réalité, les explications sont inutiles, … c’est une réalité.

    Les états occidentaux, avec leur politique migratoire, se sont opposés à leurs peuples respectifs et l’opposition à cette politique migratoire est de plus en plus grandissante. »

    Orban dit qu’il est conscient du ras-le-bol des populations hongroises qui vivent près des camps pour migrants, et promet leur fermeture dès que cela deviendra possible, dans un avenir proche, car les lois sont durcies, le refoulement deviendra systématique. Ceci ne se passera pas sans l’agissement d’autres forces antagonistes.

    Viktor Orban  : « George Soros est l’ennemi déclaré du gouvernement actuel de la Hongrie. Il soutient toute opposition qui cherche à renverser son gouvernement. Il est opposé à notre politique migratoire. Il finance des journalistes, des partis politiques, des bourses individuelles, des ONG … Il exige le démantèlement des barrières, la suppression des lois sur l’asile qu’il juge trop sévères, et veut faire reculer notre gouvernement. C’est typiquement la pensée socialiste. Soros pense que s’il met le paquet il arrivera à acheter les gens.

     © P. Kandel pour Dreuz.info

     

  • Un journaliste allemand explique comment la CIA manipule les journalistes en vue de pousser l’Europe à la guerre

    C’est une vidéo exceptionnelle, non pas pour ce qu’elle nous apprend, on le savait déjà, mais c’est la première fois qu’un journaliste de cette envergure avoue publiquement ses crimes sur une chaine Nationale à grande audience.

     

    Je vous conseille de regarder cette vidéo jusqu'au bout car elle est édifiante. Elle apporte de l'eau à mon moulin quand je dis que les Occidentaux sont manipulés par leurs médias et ignorants comme les Coréens du Nord.

    Depuis toujours , en fait depuis que j'ai fait mes premiers pas en Chine j'ai été surpris de voir que la réalité chinoise était tout autre que la Chine des médias occidentaux. J'ai vite compris que les médias occidentaux avaient choisi la voie de la propagande au lieu d'informer correctement leurs lecteurs ou spectateurs.

    Quand j'ai attaqué et accusé à plusieurs reprises la CIA d'être derrière ces révolutions de" couleur", en Tunisie, en Libye, en Ukraine, au Kosovo et dans d'autres pays du Moyen -orient et d'Asie , on me disait : "tu vois la CIA" partout.

    Beaucoup, maintenant me donnent raison voir hésitent . Depuis les mensonges des armes de destructions massives, que l'on cherche toujours, les révélations de Snowden, Assange et WikiLeaks, les mensonges de Bush.

    De plus en plus les gens voient clair et se rangent derrière la Russie car n'étant plus dupes ils sont scandalisés de la manière dont on charge de tous les maux, ce pays et son Président , homme bien déterminé dans la défense de son pays et de son peuple.

    Le complot des régimes occidentaux contre la Russie se retrouve même dans le sport.

    La révolution des parapluies à Hong Kong, qui n'a pas fait long feu , c'est aussi la CIA. Vous pensez bien que ce n'est pas ce gosse boutonneux à l'air abruti qui aurait pu réunir tant de jeunes manipulés.

    Sur ce sujet, je rends une fois de plus hommage à la police de Hong Kong pour la manière dont elle a géré la crise. C'est en son honneur que depuis j'affiche fièrement sur Facebook ce ruban bleu qui marque notre ralliement à la police. Je conseillerais d'ailleurs aux américains d'y envoyer leur police afin de se former auprès de la police de HK.

    En Chine , aussi, la CIA a par l'entremise de Robert Menard de Reporter sans Frontière , remis d'importantes sommes d'argent au criminel Liu Xiaobo dont on s'entête , en Occident , à faire une victime. Tout ceci pour qu'il fomente des troubles en Chine , espérant déstabiliser les dirigeants chinois.

     

    snowden ,assange, wikileaks, CIA,propagande occidentale, propagande,revolution,

  • Non, les automobilistes chinois ne préfèrent pas tuer plutôt que de blesser , stupidités de la propagande

    L'information est reprise par de nombreux médias peu soucieux de la véracité de leur propos : les automobilistes chinois préféreraient tuer les piétons renversés plutôt que de payer les frais hospitaliers de ces derniers. Ainsi les près de 150 millions d'automobilistes Chinois seraient des tueurs sanguinaires et sans âme si on se fie aux différents titres lus dans les journaux internationaux.

    C'est le journaliste de Slate, Geoffrey Sant, qui est à l'origine de cet intérêt médiatique dont le quotidien "La Libre Belgique" autrefois excellent journal mais depuis 20 ans n'est plus qu'une feuille de choux propagandiste. Le malheur, c'est que ces informations débiles et injurieuses dont ces journalistes sont coutumiers, influent sur beaucoup de leurs lecteurs , peu cultivés ,manquant de sens critique car habitués à réagir à coups de slogans.

    Si le papier se base sur des événements tangibles, l'auteur se contente cependant de rappeler des faits sordides mais isolés, sans même se soucier de rapporter d'exemples récents ou de donner des chiffres. Cela est semble-t-il suffisant aux amateurs de scandales et aux antichinois pour jeter le blâme sur tous les automobilistes de Chine et plus largement, aux Chinois.

    Les automobilistes, cités comme références par le journaliste, ont préféré écraser à plusieurs reprises un piéton après un accident pour être certain de sa mort et éviter les frais d'hôpital extrêmement élevés dans le pays – pour qui ne possède pas de couverture sociale. Certes, cela pourrait presque paraître une « bonne excuse », cependant il est un fait important à ne pas omettre, c'est que ce genre de crime est punissable par de nombreuses années de prison voire de la peine de mort. De plus, quasiment toutes les routes de Chine sont couvertes par de nombreuses caméras filmant la moindre infraction.

    Geoffrey Sant cite d'ailleurs deux faits en 2008 et 2013 qui ont conduit respectivement leurs auteurs à la peine de mort et à 15 ans de prison ferme.

    Voilà qui devait être dit ,avec l'aide de Chine Nouvelle.

  • La Chine tend une main amicale mais la presse occidentale garde une plume persiflante animée par la propagande

    134450922_14379783257401n.jpg

    Selon le China Daily , en ce jour de célébration de la victoire chinoise contre le Japon et dans un contexte de tensions militaires en mers de Chine, peu d’observateurs occidentaux s’attendaient à ce que Xi Jinping déclare une réduction des effectifs de l’Armée populaire de Libération, à hauteur de 300 000 hommes. Pour l’expert militaire chinois Song Xiaojun, cette démarche « est en accord avec l’engagement fait par Xi Jinping de ne jamais rechercher l’hégémonie ».

     

    0019b91ed6e0175365ab0e.jpg

     

    Certains médias occidentaux, comme à leur habitude, ont une fois de plus émis des rapports déformés concernant le projet de la Chine de réduire ses effectifs militaires de 300.000 .

    Contrairement au fait que l'annonce du président Xi ait été immédiatement saluée par les personnes présentes, un rapport d'Associated Press indique que "(même après la réduction), elle (l'armée chinoise) sera toujours la plus grande force militaire du monde, et cette réduction survient à un moment où l'augmentation des capacités technologiques réduit le besoin d'un grand nombre de troupes".

    L'agence de presse française AFP a mentionné la montée des inquiétudes concernant la volonté croissante de la Chine de se mettre en avant dans ses disputes territoriales, peu après avoir cité le président Xi indiquant que la Chine ne cherche pas l'hégémonie.

    Dans un rapport similaire, la BBC a également diffusé plusieurs paragraphes élaborant sur "la confiance militaire croissante de la Chine".

    Les médias occidentaux ont toujours négligé, de manière intentionnelle ou non, le fait qu'une armée chinoise forte et moderne vise non seulement à défendre la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Chine, mais également à préserver la paix mondiale.les personnes lucides ayant un point de vue objectif sur l'Histoire découvriront que cela n'est rien de plus qu'une autre performance ratée du préjugé idéologique que tient depuis longtemps l'Occident contre la Chine.  

    0019b91ed6e01753672216.jpg

     Xinhua cité ajoute que la Chine n’a pas voulu montrer ses muscles à travers la parade militaire d’aujourd’hui, contrairement à ce qu’affirment les médias occidentaux. Elle a simplement voulu rappeler ses souffrances et son héroïque contribution à la victoire contre le Japon, qu’elle juge peu reconnue dans le monde. Le défilé de ses armes de pointe n’était là que pour montrer sa détermination à « protéger la paix dans le monde ».
     
     
     
  • Des Américains de moins en moins crédibles, des exécutions de l’EI mises en scène dans des studios américains

    Des hackers du groupe CyberBerkut ont publié une vidéo de l'exécution de prisonniers de l'organisation terroriste Etat islamique (EI), qui, d'après les images, a été filmée dans un studio d’enregistrement.

     

    Les hackers ont expliqué avoir trouvé la vidéo sur un support électronique appartenant à un collaborateur du sénateur américain John McCain.



    "Nous, le groupe CyberBerkut, avons eu à notre disposition un fichier dont il est difficile de sous-estimer l'importance! Cher sénateur McCain, nous vous recommandons de ne plus prendre avec vous des documents secrets dans des voyages à l'étranger, surtout en Ukraine".

    D'après les images de la vidéo, un "prisonnier" est "exécuté" devant plusieurs caméras, sous un éclairage bien choisi. Un acteur, habillé en bourreau du groupe Etat islamique, met un couteau près de la gorge du "séquestré", qui fait mine d'en souffrir.

    Rappelons que depuis août 2014, les terroristes de l’EI ont publié plusieurs vidéos d’exécutions. Leurs victimes étaient pourtant miraculeusement calmes, prononçaient leurs derniers mots et mourraient dans les bras des terroristes. De nombreux internautes ont considéré ces vidéos comme fictives, notamment à cause des réactions des victimes et de la qualité des vidéos.

    Les Américains ont été plusieurs fois blâmés pour avoir fabriqué des vidéos du groupement l'Etat islamique. Ainsi, une étudiante de l'Université de Nevada Ivy Zidrich a affirmé à Jeb Bush que son frère, l'ex président US Georges Bush, avait créé l'organisation de l'EI.



    Ceci n'est pas un plaidoyer en faveur de l'EI que nous condamnons absolument . Il est avéré que l'EI a perpétré des massacres mais ceci est une démonstration que les Américains usent de tous les moyens et ne reculent devant rien pour salir qui ils veulent et quand ils veulent. La propagande est bien l'arme de prédilection des Américains.

    Il en va de même avec la Chine , la Russie et même à l'égard de leurs alliés, les Américains sont d'énormes manipulateurs.

     

    ouïghours.jpg

    Encore récemment, ils ont répandus la rumeur que les minorités musulmanes en Chine, n'étaient en mesure de pratiquer leurs obligations religieuses pendant le Ramadan. En conséquence les Turques maintenant s'en prennent aux Chinois et parfois de manière violente.

    Voici quelques témoignages qui prouvent le contraire.

    Plus de 100 membres du clergé musulman et croyants ont discuté samedi de leurs expériences concernant le Ramadan, à l'Institut islamique du Xinjiang, à Urumqi, capitale de la région autonome ouïgoure du Xinjiang (nord-ouest).

    Wupur Wlayin, membre du clergé d'une importante mosquée d'Urumqi, a indiqué que les croyants priaient cinq fois par jour, comme il est d'usage durant le Ramadan.

    "Le gouvernement nous respecte et nous protège pleinement. Il n'intervient pas dans nos prières ou nos repas en communauté. Il est faux de dire que le Ramadan au Xinjiang fait l'objet de restrictions", a expliqué M. Wlayin.

    Abuduhar Mesut, professeur à l'Institut islamique du Xinjiang, a pour sa part déclaré que son école continuait à se développer avec l'aide des autorités locales.

    "Dix hectares de terrains ont été gratuitement octroyés à l'école afin de construire un nouveau campus. Nous pouvons enseigner à un nombre suffisant d'élèves pour répondre aux besoins des mosquées et associations islamiques du Xinjiang", a indiqué M. Mesut.

    M. Mesut a réfuté l'allégation selon laquelle les habitants du Xinjiang vivaient comme des réfugiés, précisant que cela était faux et que les membres de l'ensemble des groupes ethniques bénéficiaient de politiques préférentielles en termes d'emploi, d'éducation et de soins médicaux.

    "Peu importe qu'il soit agriculteur, ouvrier ou fonctionnaire, chacun peut jouir d'une vie heureuse s'il travaille avec assiduité", a noté M. Mesut.

    Kamerden, habitant d'Urumqi, a fait un pèlerinage à la Mecque il y a quelques années.

    "Les pèlerins ont profité d'une bonne assistance. Etant donné que certains pèlerins étaient assez âgés, le gouvernement avait prévu des médecins, des infirmières et des cuisiniers pour prendre soin de nous", a noté Kamerden.

     

    DR.jpg

     

     

     

     

     

  • Le Tibet décrit par le Dalaï Lama est un tissu de mensonges, estime un enseignant luxembourgeois

    Le Tibet tel que dépeint par le Dalaï Lama au reste du monde est un tissu de mensonges, affirme l'enseignant luxembourgeois Albert Ettinger à l'issue de six années d'études intensives.

    Auteur de deux livres, "Le Tibet libre?" et "Combat pour le Tibet", respectivement publiés en allemand en 2014 et 2015 aux éditions francfortoises Zambon, M. Ettinger est parvenu à présenter le vrai Tibet, celui d'hier et d'aujourd'hui, et à révéler les mensonges délibérément commis par le Dalaï Lama et ses partisans.

    CE QUI A MOTIVE L'AUTEUR?

    "Je ne suis pas tibétologue, je suis enseignant dans le secondaire", a avoué M. Ettinger dans un récent entretien accordé à Xinhua à Luxembourg. "Ma première rencontre avec ce sujet date du moment où je me suis rendu compte que les passages sur le Dalaï Lama et le bouddhisme tibétain dans les manuels scolaires ne comportaient aucune critique, ce qui m'a indigné".

    M. Ettinger s'est également dit très frustré lorsque des militants pour l'"indépendance du Tibet" ont tenté d'entraver les Jeux olympiques de Beijing en 2008, ce qui l'a alors poussé à faire des recherches poussées sur cette région.

    "Les porteurs de la flamme olympique ont été attaqués aux Etats-Unis, en France et dans d'autres pays par des militants du 'Tibet libre'", a rappelé l'enseignant dans les préfaces de ses livres.

    Son étude ne s'est pas fondée sur ses expériences personnelles au Tibet, mais sur les ouvrages et les documents de scientifiques très au fait du Tibet.

    "Je préfère croire aux travaux de gens qui sont parfaitement au courant du sujet et qui ont séjourné sur place pendant de longues périodes, que par ceux qui ont voyagé au Tibet pendant deux semaines ou qui se sont contentés de parler à la population locale", a dit l'enseignant.

    SUR QUOI LE DALAI LAMA A-T-IL MENTI?

    Les livres d'Albert Ettinger ne contiennent pas que ses propres points de vue. Il cite et présente en effet une grande quantité de récits et d'œuvres sur le Tibet écrits à travers le monde, tels que "Trois ans au Tibet" du moine japonais Ekaï Kawaguchi, ainsi que plus d'une centaine de photos, dont beaucoup issues des Archives fédérales allemandes (Bundesarchiv), afin de présenter des faits objectifs sur le Tibet à ses lecteurs.

    Ce n'est pas trop difficile de déceler les mensonges du Dalaï Lama, a assuré M. Ettinger. C'est "toujours la même rengaine".

    "Par exemple, le Dalaï Lama a déclaré que l'ancien Tibet n'était pas parfait, qu'il y avait des problèmes mais qu'en général, la société était bonne", a rappelé M. Ettinger. "Ca me fait toujours rire".

    Une grande partie des faits reflète et confirme que le Tibet d'autrefois, une société de servage, était une société féodale pauvre et ignorante, accablée par de nombreux problèmes tels que la violence, les insultes, la discrimination sexuelle, a-t-il ajouté.

    En outre, "la répression de la langue et de la culture du Tibet", clamée par le Dalaï Lama, est également un mensonge, a assuré Albert Ettinger. "On peut voir aujourd'hui que si les élèves tibétains apprennent bien les caractères chinois à l'école, le tibétain est toujours grandement employé parmi eux".

    Le Dalaï Lama a constamment fait de la propagande en mêlant politique et religion, ceci dans une tentative évidente de réécrire l'histoire, a jugé le Luxembourgeois. "Le 'gouvernement tibétain en exil' n'a jamais réussi et n'a même jamais cherché à séparer la religion de la politique, parce que sinon il se serait lui-même dissous".

    POURQUOI LE PUBLIC OCCIDENTAL A-T-IL MOINS D'ACCES AU VRAI TIBET ?

    La plupart des ouvrages parus en Allemagne sur le Tibet sont en faveur du Dalaï Lama et beaucoup d'ONG allemandes voient en lui l'incarnation d'une "religion libre". En réalité, ils sont ignorants des faits élémentaires sur le Tibet, a déploré Ronald Koch, l'éditeur des livres de M. Ettinger.

    Le sinologue et ethnologue allemand Ingo Nentwig a fortement apprécié deux nouveaux livres sur le Tibet écrits par le Luxembourgeois Albert Ettinger, qui aident selon lui à explorer le "mythe du Tibet" très répandu en Occident.

    Les livres de M. Ettinger sont "d'excellents exemples de littérature pédagogique dans le meilleur sens du terme" et "peuvent être recommandés sans réserve à tous ceux qui s'intéressent au Tibet", a indiqué M. Nentwig dans une interview écrite accordée récemment à Xinhua.

    Selon lui, les deux livres de M. Ettinger "Libérer le Tibet?" et "La lutte pour le Tibet" figurent parmi les rares livres en allemand qui disent la vérité sur l'histoire et la politique du Tibet.

    La plupart des livres en allemand sur le Tibet parle de religion, d'alpinisme ou de tourisme, tandis que le reste aborde l'histoire ou la politique actuelle du Tibet presque exclusivement d'un point de vue plus ou moins proche de ce que l'on appelle "gouvernement tibétain en exil", a noté M. Nentwig.

    Dans ce contexte, M. Ettinger, enseignant et germaniste, "a fait quelque chose qui était vraiment attendu depuis longtemps, et que l'on aurait attendu d'un spécialiste du Tibet", a estimé M. Nentwig.

    Dans "Libérer le Tibet?", M. Ettinger évoque le Tibet ancien et traditionnel jusqu'à la rébellion manquée de l'aristocratie féodale et cléricale en 1959. Selon M. Nentwig, l'auteur cherche à dissiper le "mythe sur le Tibet" très répandu dans les pays germanophones, qui décrit le vieux Tibet comme une société pacifique, harmonieuse, heureuse et non violente, une sorte de paradis où règnent la religion et la félicité, sans stress ni agitation.

    Cette image de la société tibétaine traditionnelle, qui est bien éloignée de la réalité, est répandue "principalement à cause de la propagande des séparatistes tibétains et des journalistes crédules et ignorants qui acceptent de diffuser ces absurdités", a expliqué M. Nentwig.

    "Maintenant, M. Ettinger s'est donné la peine de revoir la littérature tibétaine des 200 dernières années [...]. Il a trouvé et démontré de manière convaincante que la vérité n'est pas du tout cachée dans ces livres", a relevé M. Nentwig.

    "De toute évidence, les représentants du 'mythe tibétain' lisent de manière sélective et dissimulent systématiquement les faits qu'ils ne peuvent nier même avec la meilleure volonté. Les nombreux partisans qui sont tombés dans le piège des propagandistes ne semblent pas lire les livres qu'ils ont sur l'étagère", a-t-il ajouté.

    La vérité est que l'ancien Tibet était "une société dominée par la pauvreté, la misère et la violence, gouvernée par un système dégénéré de tyrannie politique, une incarnation institutionnalisée de l'injustice et de l'inégalité systématiques, autrement dit, un 'enfer sur terre'", a affirmé M. Nentwig.

    Dans "La lutte pour le Tibet", l'auteur cherche à montrer au public germanophone, très fortement sympathique aux séparatistes tibétains en exil, une manière différente de voir le 'conflit tibétain'", a indiqué M. Nentwig.

    M. Ettinger traite d'abord l'histoire du Tibet en vue de répondre à la question de savoir s'il est possible d'en conclure l'existence d'un droit à l'indépendance nationale, puis examine les campagnes politiques des exilés tibétains de1959 jusqu'à nos jours pour répondre à la question de savoir s'il est bon de s'impliquer dans la "cause tibétaine", a précisé M. Nentwig.

    D'un point de vue historique et politique, M. Ettinger révèle "le gigantesque tissu de mensonges" de la propagande des séparatistes tibétains exilés et "la crédulité et la superficialité du public occidental, trop heureux de se laisser exploiter pour servir leurs objectifs", a conclu M. Nentwig.

     

     
       

     

    "Les Occidentaux connaissent le Tibet plutôt par le biais des médias. Cependant, les très grandes quantités de fictions sur le Tibet publiées dans ces pays-là n'ont rien à voir avec la réalité", a martelé M. Ettinger. Leurs auteurs "n'ont fait absolument aucune recherche factuelle".

    La question tibétaine a été utilisée par les pays occidentaux, dont les Etats-Unis et l'Allemagne, pour provoquer des troubles en Chine, afin qu'elle se désintègre de l'intérieur, pas de l'extérieur, selon M. Koch.

    "Il y a des gens dans le monde qui veulent affaiblir la Chine, non seulement économiquement, mais aussi politiquement", a approuvé Albert Ettinger.

    En outre, le Dalaï Lama utilise souvent de la culture pop occidentale comme outil de propagande. Par exemple, le scénario du film hollywoodien "Kundun" a été supervisé par Dalaï Lama personnellement, quelques pop stars le soutiennent et le Tibet d'antan, a déclaré M.Ettinger. "Mais ils ne connaissent en réalité rien sur le Tibet".

    Les livres de M. Ettinger ont déjà attiré des commentaires positifs auprès d'un grand nombre de lecteurs, dont certains leur accordent cinq étoiles sur Amazon.de.

    Des projets de traduction des deux ouvrages en anglais sont en cours afin de permettre à davantage de personnes de s'informer sur le vrai Tibet, ont indiqué MM. Ettinger et Koch.

     

    U211P5029DT20150626143657_1_1.jpg

     
  • Une campagne contre la consommation de viande de chien ne peut devenir un matraquage raciste antichinois

    FOREIGN201506191427000052882060922.jpg

    En Chine ,comme dans beaucoup d'autres pays asiatiques , il était d'une longue tradition de manger de la viande de chien. L'Asie n'était pas le seul continent où on s'adonnait à la cynophagie, en France, il y eu des boucheries canines jusqu'en 1930 , En Allemagne, la dernière boucherie canine a fermé dans les années 1940. La viande de chien fut consommée dans ce pays au moins jusqu'en 1943  car nous avons des preuves d'un contrôle sanitaire sur cette marchandise par les autorités du Troisième Reich cette même année. Vous voulez une preuve : citons  Guillaume Apollinaire, dans La maison des morts (dans Alcools) :

    « Quelques-uns nous quittèrent
    Devant une boucherie canine
    Pour y acheter leur repas du soir »

    De nombreux médias occidentaux présentent le festival de Yulin de manière tendancieuse 

    Bien que le commerce de viande de chien soit interdit en Chine, Yulin, ville de la la région autonome zhuang du Guangxi continue même si les autorités locales prétendent qu'elle est interdite. La fête annuelle, prévue pour le 21 juin à Yulin, célèbre une tradition locale de manger de la marmite de viande de chien .

    Li Weimin, un avocat du cabinet juridique Weibo, s'est rendu à deux reprises dans cette ville au cours des deux dernières semaines, et il dit avoir constaté que la plus grande partie de la viande de chien qui va être servie lors de cette fête provient du marché noir.

    « On m'a dit qu'il y a quatre importantes installations produisant de la viande de chien dans la ville. Je les ai visitées, et j'ai constaté qu'aucune d'entre elles n'avait de permis d'exploitation ou de certificats », a déclaré M. Li, ajoutant qu'il croyait que la viande fabriquée dans ces lieux était insalubre.

    La décision de manger de la viande de chien dépend de l'individu, mais le commerce lié à la viande de chien est illégal selon les lois chinoises actuelles, a confirmé M. Li.

    Selon An Xiang, avocat des droits des animaux à Beijing, il n'y a pas de fermes canines ou d'abattoirs légaux en Chine. Les chiens pour la fête sont élevés dans des ménages, enlevés dans les rues ou même empoisonnés, a déclaré M. An.

    Les médias occidentaux profitent de l'occasion pour critiquer la Chine. En rendant l'événement par le biais de la propagande antichinoise , ils présentent l'affaire de manière tronquée et mensongère.

    Voici un extrait d'un article d'un journal occidental , "Métro" :

    Une mobilisation internationale se développe, notamment via les réseaux sociaux, pour tenter de faire annuler le festival de Yulin qui se déroule tous les ans dans le sud de la Chine. Des milliers de chiens et chats destinés à être mangés sont mis à mort dans des conditions atroces.

    Ce journal publie également des réactions de lecteurs qui sont racistes et scandaleuses  Ce festival et article servent d'exutoire à bon nombre d'occidentaux afin de satisfaire leurs penchants de haine vis-à-vis des Chinois.

    Ces médias ne parlent pas que la vague de protestations part en fait de Chine et que les plus virulents à l'adresse des mangeurs de chiens sont les Chinois eux-mêmes . Qui sommes-nous ,occidentaux, à toujours vouloir donner des leçons de morale aux autres?

    FOREIGN201506191427000057215280552.jpg

    Voici un témoignage , parmi tant d'autres , d'une dame qui ne se contente pas de signer une pétition inutile .

    Cette femme courageuse , comme des milliers d'autres,tente de saboter ce festival macabre en sauvant autant de chiens qu'elle le peut. Yang Xiaoyun, 65 ans, vient racheter les chiens prêts pour l'abattage directement auprès des commerçants, pour ensuite les emmener dans un refuge.

    Mme Yang a économisé jusqu'à 50 000 yuans, et parcouru un millier de kilomètres de Tianjin sa ville natale à Yulin pour sauver les animaux condamnés, selon le Quotidien du Peuple en ligne.

    La sexagénaire a dépensé l'an dernier 150 000 Yuans pour sauver 360 chiens et des dizaines de chats en provenance du festival.  Diplômée universitaire, elle a commencé en 1995 à faire campagne pour sauver ces toutous, après la mort soudaine de son mari.

    c03fd54abadb150747b605.jpg

    Une fois de plus, la fête a rassemblé les militants chinois des droits des animaux

     

    Respect des animaux oui, racisme non

     

     

  • Annoncé "définitivement perdu" par le journal "La Libre Belgique, le rover lunaire chinois s'est réveillé

    F201402131407011172329539.jpg

    Le rover lunaire chinois Yutu s'est réveillé après sa dormance difficile, mais les experts s'efforcent toujours de trouver la cause de sa défaillance, a déclaré jeudi un porte-parole du programme des sondes lunaires de la Chine.

    "Yutu est revenu à la vie", a indiqué le porte-parole Pei Zhaoyu.

    M. Pei a indiqué que le fonctionnement de la réception des signaux du rover lunaire, nommé d'après l'animal de compagnie de la déesse de la lune dans la légende chinoise, avait été ramené à la normale. Cependant, les experts s'efforcent encore de trouver la cause de la défaillance du contrôle mécanique.

    Le rover a présenté une défaillance avant d'entrer dans sa deuxième phase de veille sur la lune le 25 janvier alors que la nuit tombait sur l'astre.

    "Yutu s'est mis en sommeil alors qu'il présentait une défaillance", a indiqué M. Pei, ajoutant que les experts étaient alors inquiets de savoir s'il serait capable de survivre aux températures extrêmement basse de la nuit lunaire.

    "Le rover a une chance d'être sauvé car il fonctionne toujours", a-t-il indiqué.

    Sur Sina Weibo, l'équivalent de Twitter en Chine, l'internaute sous le pseudonyme de "Yutu Lunar Rover", qui a suivi les développement de la mission du rover dans un récit à la première personne, a publié une mise à jour des informations depuis la défaillance.

    "Bonjour, il y a quelqu'un?", a-t-il interrogé dans un message, qui a immédiatement attiré des dizaines de milliers de commentaires.

    Plusieurs internautes chinois ont indiqué qu'ils étaient émus de savoir que leur "mignon petit lapin" avait "ressuscité", et certains ont signalé que le rover était un "gourmet", qui s'était réveillé pour les boulettes de riz glutineux farcies que l'on mange traditionnellement pour la fête des lanternes qui tombe vendredi.

  • RTL devrait rebaptiser son émission "Reporter" par "Propagande" et cesser ses attaques contre Apple

    web_foxconn--469x239.JPG

    La chaîne de TV RTL a une émission bien mal nommée : Reporter . Je crois que les responsables

    s'ils veulent être honnêtes avec eux-mêmes devraient rebaptiser cette émission "Propagande".

    En effet ces gens viennent de présenter un film sur ce qu'ils appellent la fabrication de l'I phone

    avec un titre sans équivoque "Made in enfer".

    Je me pose la question , quel lobby a fait pression voir aurait financé ce mauvais film. Est-ce le lobby

    anti-Apple, on sait combien les partisans du système OSX  d'Apple sont opposés aux partisans des autres systèmes de PC comme Windows et la lutte entre les systèmes iOS et Androïde.

    Pendant toute l'émission, le présentateur et les voix of ont pilonné  contre Foxconn, le sous-traitant d'Apple sans jamais mentionner que Foxconn n'avait pas que Apple comme client. Depuis 2008 , j' ai publié plusieurs articles sur Foxconn dont j'ai eu l'honneur de visiter les infrastructures à Shenzhen . Je vous présente à nouveau la liste des clients de Foxconn, liste que j'avais publiée en janvier 2012 sur ce blog.

     Supposons que l'on ait quelque chose à reprocher à Foxconn, la responsabilité morale doit être partagée par ces firmes , faire porter le chapeau par le seul Apple est un manque de déontologie journalistique de la part des auteurs de ce film orienté et des responsables de RTL.

    rep.jpg

    De plus à aucun moment l'animateur de l'émission ne dit que ce qu'il tente de faire passer pour de l'actualité

    n'est en fait que la rediffusion de séquences filmées en caméra cachée début 2012 par deux ouvriers chinois . Ce film fut diffusé par FR 2 le 13/12/1012 dans l'émission "Envoyé spécial".

    Quant au fond, les images n'offrent rien de choquant ou répréhensible . Seul les commentaires orientés de l'animateur et de la voix of sont sans appel et dénigrent fortement la gestion de Foxconn et d'Apple, puisque tout au long du reportage vous avez droit à une confusion totale entre ces deux firmes dont je rappelle , l'une est cliente de l'autre.

    Que voit-on? Une usine , ville dans la ville , normal, près de 500.000 personnes travaillent

    dans cette usine. L'accueil y est disons un peu militarisé . Pensez-vous qu'en Europe, dans les usines avec une population de 5000 personnes et plus, ce ne soit pas la même chose? Payer 14€ le mois pour un lit , est-ce trop cher?

    En fait, l'ouvrier ou le col blanc ,a le choix, soit de séjourner hors de l'usine , il aura un loyer à supporter et d'autres frais, soit un appartement ou une chambre individuelle dans les bâtiments de la firme pour 85 à 150 € . La plus part de jeunes préfèrent la solution la moins onéreuse qui leur permet d' envoyer de l'argent aux parents restés au village et aussi de se constituer une réserve.

     

    Aux frais de logement  s'ajoutent 50€pour la nourriture , donc avec un salaire minimum de 220€ plus les heures supplémentaires + les primes de nuit , sans être extraordinaire , cela permet de mettre de l'argent de côté pour des gens qui n'ont aucune instruction ou qualification. La question qu'il fallait poser, c'était de savoir ce que deviennent ces jeunes après avoit travailler 3 ou 4 ans chez Foxconn. Je l'ai posée lors de ma visite .

    Beaucoup retournent dans leur province, avec un petit capital qui leur permet de se lancer dans le commerce ou l'artisanat , certains restent et montent dans la hiérarchie de l'entreprise et enfin les autres trouvent de bons jobs car avoir travailler 3 à 4 ans chez Foxconn ouvre largement les portes des autres entreprises , même dans d'autres domaines.

    Carnaval organisé à l'intérieur de l'usine Foxconn où 20000 travailleurs défilent les rues de l'usine à Shenzhen

    On a parlé également des 14 cas de suicides en 2010 dont le stress et les cadences infernales auraient été la cause.

    Le gouvernement chinois, Apple et Samsung ont mené une enquête à l'époque , il en a résulté un ralentissement de la pression sur les ouvriers et des cadences de production . Foxconn s'est aussi engagé à respecter la loi chinoise sur les heures sup.

    A la même époque , voici ce que titrait France Soir:

    L’Observatoire du stress s’inquiète des conditions de travail à France Télécom où l’on recense 17 suicides ou tentatives depuis quinze mois. daté du 12/03/10 - 13h06

    Donc pour une population 10 fois moins importante, France Télécom a engrangé un nombre plus élevé de suicides que Foxconn. Chez France Télécom , on a étouffé l'affaire, quelques années plus tard on n'en parle plus.

    Voici un extrait de L'express du 14/09/09 18h06 :

    Chaque année en France, 21 personnes sur 100 000 se donnent la mort. Chez France Télécom, qui emploie 102 000 personnes dans l'Hexagone, 23 personnes se sont donné la mort en un an et demi. Le groupe n'afficherait donc pas une surmortalité liée au suicide, par rapport à la moyenne française.
    En savoir plus sur http://lexpansion.lexpress.fr/entreprise/ce-que-revelent-les-suicides-chez-france-telecom_199836.html#sDgFVCKxSxUSBpAu.99
    Chaque année en France, 21 personnes sur 100 000 se donnent la mort. Chez France Télécom, qui emploie 102 000 personnes dans l'Hexagone, 23 personnes se sont donné la mort en un an et demi. Le groupe n'afficherait donc pas une surmortalité liée au suicide, par rapport à la moyenne française
    En savoir plus sur
    http://lexpansion.lexpress.fr/entreprise/ce-que-revelent-les-suicides-chez-france-telecom_199836.html#sDgFVCKxSxUSBpAu.99

    Chaque année en France, 21 personnes sur 100 000 se donnent la mort. Chez France Télécom, qui emploie 102 000 personnes dans l'Hexagone, 23 personnes se sont donné la mort en un an et demi. Le groupe n'afficherait donc pas une surmortalité liée au suicide, par rapport à la moyenne française.
     Donc la moyenne de suicides chez Foxconn est largement inférieure à la moyenne française.

    Chaque année en France, 21 personnes sur 100 000 se donnent la mort. Chez France Télécom, qui emploie 102 000 personnes dans l'Hexagone, 23 personnes se sont donné la mort en un an et demi. Le groupe n'afficherait donc pas une surmortalité liée au suicide, par rapport à la moyenne française
    En savoir plus sur http://lexpansion.lexpress.fr/entreprise/ce-que-revelent-les-suicides-chez-france-telecom_199836.html#sDgFVCKxSxUSBpAu.99
    Chaque année en France, 21 personnes sur 100 000 se donnent la mort. Chez France Télécom, qui emploie 102 000 personnes dans l'Hexagone, 23 personnes se sont donné la mort en un an et demi. Le groupe n'afficherait donc pas une surmortalité liée au suicide, par rapport à la moyenne française.
    En savoir plus sur http://lexpansion.lexpress.fr/entreprise/ce-que-revelent-les-suicides-chez-france-telecom_199836.html#sDgFVCKxSxUSBpAu.99

     

    Chaque année en France, 21 personnes sur 100 000 se donnent la mort. Chez France Télécom, qui emploie 102 000 personnes dans l'Hexagone, 23 personnes se sont donné la mort en un an et demi. Le groupe n'afficherait donc pas une surmortalité liée au suicide, par rapport à la moyenne française
    En savoir plus sur
    http://lexpansion.lexpress.fr/entreprise/ce-que-revelent-les-suicides-chez-france-telecom_199836.html#sDgFVCKxSxUSBpAu.99

    Usine Foxconn de Shenzhen

     

     

    Dans le cas de Foxconn, on le ressort et ressort depuis des années , dans un but non humanitaire mais de basse propagande anti-Apple et/ou anti-chinoise.

    C'est bien triste de constater qu'en Belgique, en France et dans d'autres pays occidentaux les médias soient si médiocres et corrompus . Qu'ils oublient leur tâche première qui est d'informer en toute objectivité . Mais cela fait longtemps qu'en occident la presse et les médias ne sont plus libres et ont été muselés.

     

     

     

    Sur ce blog il y a plusieurs articles consacrés à Apple et Foxconn, mais voyez celui du

    26/01/2012

    Pourquoi Apple construit-elle ses iPhone en Chine ?

    Avec quelques précisions données par Steve Jobs.

     

     

     

     

  • Les organisations qui préconisent "l'indépendance du Tibet"et dalai lama en flagrant délit de mensonge, une fois de plus

    894825-1102878.jpg

    La police de la province du Qinghai (nord-ouest) a déclaré avoir résolu le cas d'une immolation par le feu, mise en scène par un berger qui voulait en fait se suicider après une querelle avec sa petite amie.

    Cerzha, 25 ans et moine tibétain dans le district de Qumarleb de la préfecture autonome tibétaine de Yushu, a été arrêté par la police et accusé d'avoir incité à la sécession de l'Etat, a indiqué le bureau de la sécurité publique de Yushu.

    Cerzha a avoué avoir été poussé par des forces d'outre-mer à prendre des photos de Tendru Shilha, le berger qui s'est immolé par feu le 27 mai après s'être querellé avec sa petite amie, et à les diffuser.

    Au lendemain de la mort de Tendru Shilha, Cerzha a reçu un appel téléphonique du frère du défunt, qui lui a demandé de lui prêter une lampe du monastère pour les funérailles.

    Cerzha a apporté la lampe chez le père du défunt le 28 mai dans l'après-midi, tout en restant en contact avec un moine -- Tsultrim Yeshe -- qui se trouve en Inde et dont il avait fait la connaissance dans un monastère du district de Chindu à Yushu.

    Après avoir été informé de la mort du berger par Cerzha, Tsultrim Yeshe lui a demandé de prendre des photos du défunt et de chercher une photo de lui avant sa mort.

    Le 28 mai au soir, Cerzha a pris la photo du cadavre de Tendru Shilha avec son portable et s'est procuré une photo prise avant son suicide. Il les a ensuite envoyées à Tsultrim Yeshe.

    Les organisations d'outre-mer qui préconisent "l'indépendance du Tibet" ont toute de suite monté l'incident en épingle et attaqué les politiques ethniques et religieuses du gouvernement chinois.

    Des médias étrangers ont rapporté cette affaire, clamant que Tendru Shilha était la première victime d'immolation par le feu du district de Qumarleb.

    He Zhanlu, chef du bureau de la sécurité publique de Yushu, a fait savoir que des forces domestiques et d'outre-mer avaient travaillé ensemble pour déformer le suicide du berger en auto-immolation par le feu en faveur de "l'indépendance du Tibet".

    pb-120326-tibet-immolation-ps1_photoblog900.jpg

    Les auto-immolations sont bien préparées sous l'oeil de caméras et photographes. Si vous voulez que ces manifestations cyniques cessent ,réclamez la condamnation de dalai lama ,l'instigateur néfaste de ces actes barbares.