projet

  • La Chine va vous faire voyager avec le train qui ne s'arrête jamais !!! Impossible? Voyez plutôt

    maglev-shanghai.jpg

    Maglev à Shanghai-Pudong

     

    Faire tous ses trajets de train sans devoir s'arrêter à chaque station ? Ce concept chinois de train "qui ne s'arrête jamais" ambitionne de rendre ce désir possible.

    Après vous avoir présenté ,en 2010, le bus géant qui roule littéralement au-dessus des voitures , je vous présente un autre nouveau projet un peu fou d'un ingénieur chinois . La Chine devient coutumière de l'élaboration de projets démentiels . Farfelus jusqu'au moment où on les réalise.

    Ce concept chinois de train ne s'arrêtant pas en gare, mais parvenant tout de même à faire monter ses passagers à son bord, a tout d'une de ces réalisations saugrenues sorties de la tête d'un quelconque excentrique.. Pourtant, le fonctionnement de ce "train qui ne fait pas d'arrêt en gare", tel qu'il est dénommé par son concepteur Chen Jianjun, a cela d'ingénieux qu'il est relativement simple à comprendre, comme le montre la vidéo de présentation relayée par Business Insider

    Les passagers attendent sur une plateforme en hauteur, placée au-dessus du train prêt à faire son entrée en gare. Ils pénètrent alors dans un compartiment placé contre le quai, et attendent que celui-ci s' "accroche" au train qui passe en dessous. Dans le même temps, un autre compartiment situé sur le train se décroche contre le quai, permettant aux passagers parvenus à destination de descendre. Il suffirait simplement à ceux-ci de monter du train au compartiment, avant de descendre sur le quai.

    Le but justifiant une telle innovation est double, selon les concepteurs du projet : faire gagner du temps de trajet à chaque passager et... économiser l'énergie consommée pour freiner et redémarrer le train à chaque arrêt.

    Si on prend l'exemple, comme le font les concepteurs du projet, le trajet entre Beijing et Guanzhou - le plus long du monde - comportant 35 stations pour 5 minutes d'arrêt à chaque arrêt. Le temps gagné approcherait alors tout de même 3 heures !

     

     

    TGV-chinois.jpg