programme spacial

  • 35 milliards de yuans pour le programme de vol habité chinois, moins que l'investissement annuel des Etats-Unis

     

    Le programme spatial habité de Chine a coûté vingt milliards de yuans dans la première phase allant du démarrage du programme en 1992 au lancement du vaisseau spatial Shenzhou-VI en 2005, et quinze milliards de yuans dans la deuxième phase de 2005 à aujourd'hui, selon les données du Bureau du programme spatial habité de Chine.

    L'ingénieur en chef du programme de vol habité chinois Zhou Jianping a annoncé le 30 octobre à Jiuquan, un centre chinois de lancement spatial situé dans l'ouest, que le programme de vol habité chinois était modéré et n'excédait pas les besoins du développement économique et social du pays, mais suivait la loi scientifique.

    Selon lui, le programme de vol habité chinois, qui a été officiellement fondé en 1992, a dépensé pendant environ 20 ans 35 milliards de yuans (4 milliards d'euros, soit 5,5 milliards de dollars). Ce chiffre est même inférieur à la dépense annuelle que les Etats-Unis investissent dans leur programme spatial.

    Ces dernières années, le budget de la NASA s'est maintenu entre 17 milliards de dollars et 18 milliards de dollars par an, tandis que la Russie ne cesse d'augmenter ses investissements. L'Europe et le Japon assurent aussi une tentance de développement régulier.

    Le lancement spacial est une technologie de haute risque. Selon des statistiques, le taux de réussite mondiale est de 93,7% depuis 1990.

    Selon Wu Ping, porte parole du programme de vol habité chinois, le taux de réussite pour les permiers 130 lancements spatiaux chinois reste à environ 94,4%. Le dernier échec s'est produit le 18 août 2011, où la fusée porteuse Longue marche II-F qui chargeait de porter le satellite expérimental SJ-11-04 n'est pas entré en orbite, en raison d'un dysfonctionnement de la fusée.

     

    Les équipements et systèmes fonctionnent sans accroc depuis la jonction du vaisseau spatial inhabité Shenzhou-8 au module de laboratoire spatial Tiangong-1 jeudi à 1h36, a annoncé Mme Wu Ping, la porte-parole du programme chinois de vols spatiaux habités.

    L'engin accouplé a orbité autour de la Terre environ six fois depuis la réussite de l'amarrage, a indiqué la porte-parole lors d'une conférence de presse.