prevention

  • ACTIONS CONTRE LE SIDA EN CHINE

    F200812020850461776196271[1]
    Lancement des activités de sensibilisation pour la « Journée mondiale de lutte contre le Sida » à travers la ChineF200812020850533229918102[1]
    Le 30 novembre, à la veille de la Journée mondiale de lutte contre le Sida, la Croix rouge de Chine et le Programme des Nations Unies sur le VIH/Sida (ONUSIDA) ont organisé conjointement une activité « Un rêve - un monde sans discrimination », ayant pour objectif de sensibiliser la population sur les risques du Sida, de réduire la discrimination, ainsi que d'accorder davantage d'attention et de soutien aux séropositifs et à leur familles.

    Le 1er décembre 2008 marquera le 20ème anniversaire de la Journée mondiale de lutte contre le sida. Le thème de cette année est « Mener, responsabiliser, s'activer ». Diverses activités ont été organisées à travers la Chine.

    F200812020850492428916652[1]

    Le 30 novembre à Beijing, des bénévoles participant à l'activité de sensiblisation à la Journée mondiale de lutte contre le Sida.

     A la veille de la Journée mondiale de lutte contre le Sida, la Croix rouge de Chine et le Programme des Nations Unies sur le VIH/Sida (ONUSIDA) ont organisé conjointement une activité « Un rêve - un monde sans discrimination », ayant pour objectif de sensibiliser la population sur les risques du Sida, de réduire la discrimination, ainsi que d'accorder davantage d'attention et de soutien aux séropositifs et à leur famillesF200812020850442663932265[1]
    Des étudiants bénévoles, issus de huit universités de Tianjin, dont l'Université de Nankai, l'Ecole Normale de Tianjin ou bien encore l'Université de la Médecine de Tianjin, ont participé à une activité de « ruban rouge de la jeunesse » sur le thème « lutter contre le Sida et faire honneur aux engagements ». Ils ont distribué, à cette occasion
    F200812020850432193711369[1]

    Des dizaines de bénévoles, à vélo, lancent une activité de sensibilisation de lutte contre le Sida autour du lac de l'ouest. Le même jour, une grande activité de sensibilisation à la Journée mondiale de lutte contre le Sida a eu lieu sur la place de Wulin à Hangzhou, capitale de la province du Zhejiang (estF200812020850398999171225[1] Des étudiants de l'Institut technique professionnel de Huaibei dans la province de l'Anhui en train de sensibiliser les villageois de Dongzhuang à la lutte contre le Sida.
    F200812020850331296022431[1]La municipalité de Dalian a organisé diverses activités de sensibilisation de lutte contre le Sida dans les principaux endroits de la ville et quartiers commerciaux, attirant de nombreux bénévoles et visiteurs

  • SEXE ET SIDA EN CHINE

    Une représentante de l'Unicef en Chine fait l'éloge des efforts  chinois de prévention du sida
      

     

        La représentante du Fonds des  Nations unies pour l'enfance (Unicef) Dr. Yin Yin Nwe a salué les  efforts déployés par le gouvernement chinois dans la prévention du sida, appelant aussi à mobiliser davantage le public dans la lutte contre cette maladie. 

         Mme Nwe a noté que le gouvernement chinois avait pris des  engagements sérieux face aux problèmes du sida. "Le premier jour  quand j'ai commencé mon travail en décembre dernier, j'ai  rencontré le Premier ministre chinois Wen Jiabao, qui m'a souligné que son gouvernement était résolu à réaliser des progrès dans la  lutte contre cette épidémie", a-t-elle rappelé. 

         Elle a fait ces remarques en assistant à un événement tenu  vendredi à Beijing, lors duquel Cartier a donné trois millions de  yuans (388 000 dollars) à l'Unicef pour la prévention et le  traitement du sida en Chine. 

         Elle a indiqué que l'Unicef avait développé un partenariat  étroit avec le gouvernement chinois, à travers des rencontres  fréquentes avec des ministres chinois, avec le Comité national  chinois pour la Défense de l'Enfant et avec les gouvernements  locaux. 

         Mme Nwe a fait remarquer que le sida, qui n'était pas un gros  problème en Chine avant, avait connu cependant un développement  rapide au cours des dernières années. La Chine comptait  officiellement 183 733 cas du VIH/sida en 2006, mais des experts  du ministère de la Santé publique ont estimé que ce nombre  pourrait se rapprocher de 650 000. 

         "A travers les toxicomanes et les travailleurs du sexe, le sida commence à se propager parmi la population. A moins que le peuple  n'en prenne conscience, rien ne pourra stopper l'épidémie", a-t- elle averti. 

         "La Chine est un grand pays avec un nombre important de jeunes  gens, qui sont souvent attirés par la drogue et le sexe. Il ne  suffit pas de leur dire de ne pas toucher à la drogue, mais de  leur expliquer pourquoi", a-t-elle ajouté. 

         "C'est seulement quand le public sera bien informé et conscient de la situation que nous pourrons éliminer la discrimination  envers les porteurs du VIH et mieux prévenir la propagation du  sida", a conclu la représentante de l'UNICEF.