pressede propagande

  • Tian'anmen , vous avez dit Tian'anmen comme c'est minable

    176750437_chine_nouveau_bilan_de_5_morts_et_38_blesses_p.jpg

     

    Il y a des jours où je sens monter en moi la colère!!! Un accident fait 5 morts Av. Chang'an . D'après la presse locale, il s'agit d'un banal mais grave accident de la route voir un attentat ouighour.

    Et revoilà les hyènes de la presse de propagande qui repasse les plats . Le mot " Tian'anmen" réveillent en eux

    les fantasmes de leurs délires grand-guignolesques. Les "Mariannes" " Libération" Le Point" "Le Monde" etc... vous me faites gerber.

    Vous pouvez continuer votre presse de propagande , votre presse servile, mensongère . Vous pouvez continuer à conditionner les esprits simples de vos lecteurs qui ne demandent que de croire qu'ils vivent dans le meilleur des mondes tandis qu'à l'autre bout de la planète , passé les mers , passé les montagnes vit un peuple malheureux .

    Affamés, exploités , misérables, tels sont les Chinois, selon vous. Vous avez faut sur toute la ligne!!!

     

    Beijing2013 874.JPG

     

    Chaque étranger qui met un pied en Chine, peut en témoigner, ici, il fait bon vivre.Les affamés, c'est de l'histoire ancienne. Les exploités , ce n'est pas encore terminé mais la situation s'est largement améliorée, au point que quelques unes de vos sociétés sont allées voir aillieurs pour exploiter d'autres malheureux. Misérables, pas plus qu'en Europe et au point où l'on va , il y aura ,d'ici quelques temps,  plus de misère en Europe qu'en Chine.

    Les jeunes Français qui fuient leur pays viennent ici terminer leurs études et aiment rester en Chine après car ils y trouvent un travail valorisant selon J.P.Raffarin , ancien Premier ministre français.

    Donc messieurs les journaleux, revoyez votre copie. Pas 1% des Chinois ne serait prêt à renverser un pouvoir qui offre bien des satisfactions et dont le bilan est largement positif. Cessez de prendre vos rêves pour des réalités.

    Tian'anmen , c'est de l'histoire ancienne qui fut tragique pour les malheureux qui ont eu le tord de suivre des agents agitateurs payés et téléguidés de l'étranger. Heureuement , même si la blessure fut longue à cicatriser , les puissances étrangères ne sont pas parvenues à disloquer la Chine.

    Nous sommes en 2013 , et en 2013 il y a une immense classe moyenne chinoise qui vit aussi bien que la classe moyenne occidentale et parfois mieux. En plus, ici, on est heureux, confiant dans l'avenir et prêts à affronter les défis de tous les jours.

    J'étais la semaine dernière à l'autre bout de la place Tian'anmen, à Qianmen , véritable Disneyland au milieu de Beijing, là vous auriez vu le véritable visage d'une classe moyenne et une jeunesse chinoises qui s'éclatent. Venez à Shenzhen, vous y verrez la classe populaire s'adonner aux joies du shopping et de la bonne bouffe.

    Donc il s'agit d'un attentat ouighour islamiste. Alors si vous voulez être cohérents , puisque vous condamnez les attentats islamistes quand ils ont lieux chez vous, j'attends que vous condamniez celui-ci comme la presse chinoise n'a jamais manqué de condamner les attentats terroristes islamistes qui ont eu lieu dans les pays occidentaux.

     

     

    Cinq suspects arrêtés pour l'attaque terroriste à Tian'anmen

     

    La police chinoise a confirmé que la collision meurtrière survenue lundi entre un véhicule et des touristes devant la porte de Tian'anmen était une violente attaque terroriste et qu'elle avait interpellé cinq suspects.

    L'attaque a été "soigneusement planifiée, organisée et préméditée", a annoncé la police.

     

    En coopération avec la police de la région autonome ouïgoure du Xinjiang, la police de Beijing a appréhendé cinq suspects, a déclaré mercredi un porte-parole du Bureau municipal de la Sécurité publique de Beijing.

     

    Usmen Hasan a foncé dans la foule au volant d'un véhicule immatriculé au Xinjiang, à bord duquel se trouvaient également sa mère et son épouse, tuant deux personnes et blessant quarante autres, a précisé le porte-parole.

     

    Une jeep a percuté la balustrade du pont Jinshui sur les douves de la Cité interdite. Les trois personnes à bord du véhicule sont décédées après avoir mis le feu à de l'essence, a indiqué le porte-parole.

     

    La police a découvert de l'essence, deux couteaux, des barres en acier ainsi qu'un drapeau au contenu religieux extrémiste dans la jeep.

     

    La police a également retrouvé des couteaux et au moins un drapeau du jihad dans la résidence temporaire des cinq suspects.

     

    Les suspects arrêtés sont Husanjan Wuxur, Gulnar Tuhtiniyaz, Yusup Umarniyaz, Bujanat Abdukadir et Yusup Ahmat.

     

    Les suspects ont admis qu'ils connaissaient Usmen Hasan et qu'ils avaient planifié l'attaque, a indiqué le porte-parole. Ils ont déclaré ne pas s'être attendu à être appréhendés par la police seulement 10 heures après l'attaque.

     

    Une enquête approfondie est en cours.

     

    Selon la police, les deux personnes tuées dans l'attaque sont une touriste philippine et un touriste de la province chinoise du Guangdong (sud).

     

    Trois touristes philippins et un touriste japonais comptent parmi les blessés.

     

    Le gouvernement a appelé à n'épargner aucun effort pour sauver la vie des blessés et à prendre des mesures énergiques pour garantir la sécurité et la stabilité dans la capitale.

     

    Les blessés reçoivent des soins dans des hôpitaux à proximité.

     

    La circulation est revenue à la normale lundi vers 13h00.