pont

  • Le 1er pont extradossé du Tibet ouvert à la circulation, il devrait alléger la pression du trafic au centre-ville de Lhasa et stimuler le tourisme local

    F201311280849247787665485.jpg

    Le premier pont extradossé de la Région autonome du Tibet, dans le Sud-ouest de la Chine, a été ouvert à la circulation mercredi, suscitant l'espoir qu'il stimulera le tourisme local.

    Le pont Ngaqen de 1,28 km de long, qui passe au-dessus de la rivière Lhassa dans la banlieue Est de la capitale régionale Lhassa, possède six voies et un tablier de 33 mètres de large, et il a été conçu pour accueillir les véhicules à une vitesse de 60 km/h.

    La construction du pont a commencé en mars 2011. Il a coûté environ 370 millions de Yuans (60,3 millions de Dollars).

    Soinam Lhamo, un résident du Canton de Ngaqen, a déclaré qu'il lui fallait jusque là environ une heure et demie pour arriver au Comté de Dagze dans l'Est de Lhassa depuis Ngaqen, le voyage nécessitant de faire un détour par le pont Newu, dans la banlieue Ouest de la ville.

    Avec la mise en service du nouveau pont, il ne lui faudra plus que 10 minutes pour se rendre à Dagze, a déclaré ce Tibétain, qui a également dit apprécier la conception de style tibétain du pont.

    Selon des responsables locaux, le pont qui est relié à une route nationale, devrait alléger la pression du trafic au centre-ville de Lhasa et stimuler le tourisme local et le transport de fret.

    Un pont extradossé utilise une conception qui est un hybride entre un pont à poutres et un pont à haubans.

  • Effondrement d'un pont dans le centre de la Chine près de Changsa, le nombre des victimes inconnu

    131584775_title0h.jpg

    Un pont reliant deux communes du district de Pingjiang dans la province centrale du Hunan s'est effondré dimanche matin à 8h30, ont annoncé les autorités locales et les pompiers.

     

    Le nombre des blessés et des victimes reste encore inconnu, tandis que des témoins ont indiqué que des personnes étaient tombés dans l'eau depuis le pont, a affirmé Su Tao, responsable du service du district de la lutte contre l'incendie.

     

    Jusqu'à présent aucune personne n'a été sauvée par les pompiers, alors que certaines personnes ont réussi à monter sur le rivage, a indiqué M. Su.

     

    Le district a été frappé samedi par des pluies torrentielles, qui pourraient être à l'origine de cet effondrement, selon les responsables.

     

    Les pluies torrentielles de samedi ont détruit 3 500 maisons et forcé plus de 28 880 habitants à évacuer le district.

    pebbles-mc-yang.JPG

    La canonnière du Yang-Tsé de Robert Wise retrace la vie de "garnison", à Changsa en 1926

  • LA CHINE DE NOS REVES EXISTE TOUJOURS

    Shaoxing, la Venise de l'Orient
     

    Située dans le centre-nord de la province du Zhejiang (est de la Chine), la ville de Shaoxing est une des premières villes culturelles chinoises ainsi qu'une ville touristique connue pour ses paysages magnifiques. Ville d'eau réputée pour ses ponts, son alcool chinois et sa calligraphie, Shaoxing est aussi la ville natale de nombreuses personnalités historiques chinoises, telles que le grand calligraphe de la dynastie de Dongjin, Wang Xizhi (303 - 361) ; le poète de la dynastie de Nansong, Lu You (1125 - 1210) ; l'écrivain Lu Xun (1881 - 1936) ; ou encore l'ancien premier ministre Zhou Enlai (1898 - 1976).



    En tant que bourg d'eau connu du sud du fleuve Yangsté, Shaoxing est surnommée la Venise de l'Orient. La ville est lauréate du prix d'honneur de l'habitat, et figure depuis 2008 sur la liste des villes de Chine où il fait bon vivre. Shaoxing a su conserver des paysages pittoresques depuis des siècles. Elle fut notamment l'une des premières villes historiques culturelles de niveau national, et possède le titre de ville touristique de premier rang de Chine.

     

  • NOCES TRADITIONNELLES EN CHINE.

    Noces traditionnelles dans un village aquatiqueF200811211002261260529892[1]

    Douze couples ont participé à une cérémonie de mariage traditionnel chinois dans le village aquatique de Shajiabang, dans la province du Jiangsu, au Sud-est de la Chine, le 16 novembre 2008.


    F200811211002246204200141[1]Les douze couples commencent une croisière romantique sur le  fleuveF200811211002231675251191[1]

    Selon les traditions, les douze couples passent par trois ponts qui leur apporteront la chance, le bonheur et la prospérité.F200811211002204746185637[1]
    Le jeune couple plante un « arbre de bonheur » qui symbolise leur amour éternel.