pompier

  • 112 morts et 95 disparus, dont 85 pompiers, suite aux explosions à Tianjin

    134520611_14396481449801n.jpg

    Un total de 112 corps ont été retrouvés et 95 personnes sont toujours portées disparues, dont 85 sapeurs-pompiers, après que de gigantesques explosions soient survenues mercredi soir à Tianjin, dans le nord de la Chine, ont indiqué dimanche matin des responsables lors d'une conférence de presse.

    134522342_14396953586471n.jpg

    Il n'y a aucune victime parmi les 722 personnes qui sont hospitalisées, dont 58 sont dans un état critique ou grave, a indiqué le poste de commandement des secours.

    Samedi, 46 personnes avaient été sauvées, a déclaré Zhou Tian, chef du service d'incendie de la ville.

    La dernière personne à l'avoir été est un homme dans la cinquantaine.

    Des soldats spécialisés dans la manipulation des produits chimiques l'ont sauvé samedi après-midi, à seulement 50 m d'un foyer d'explosion et deux jours et demi après que deux énormes explosions dans un entrepôt de produits chimiques dangereux se sont produites à environ 23 h 30, mercredi, à la suite d'un incendie.

    Lorsqu'il a été secouru, l'homme était conscient et pouvait parler. Il a été immédiatement transporté à l'hôpital.

    L'homme souffre de brûlures des voies respiratoires, mais il était dans un état stable après avoir reçu un traitement d'urgence, a déclaré Li Jingmei, un médecin de l'hôpital no 254 de Tianjin.

     

    0019b91eca57173a47f80d.jpg

    Samedi matin, soixante-dix soldats spécialisés dans la manipulation des produits chimiques et vêtus d'uniformes lourds sont entrés dans la zone centrale du site des explosions à la recherche de survivants. Quatre-vingt-dix autres se sont joints à eux pour travailler à tour de rôle.

    Parallèlement, 1 100 autres soldats ratissent, maison par maison, les quartiers résidentiels à proximité à la recherche d'éventuels survivants.

    Wen Wurui, directeur du bureau municipal de protection de l'environnement de Tianjin, a déclaré que des spécialistes de l'environnement prennent des mesures pour prévenir la pollution par des produits chimiques provenant des explosions.

    Les autorités ont fermé trois sorties d'égouts vers la mer et utilisé du ciment pour bloquer tous les caniveaux sur le site de l'explosion afin d'éviter de polluer les eaux à l'extérieur du site, a indiqué M. Wen.

     

    0019b91eca57173a47ed0a.jpg

    D'autres mesures comprennent la construction de batardeaux pour empêcher que des fuites de produits chimiques polluent plus loin quand il pleut, l'utilisation de peroxyde d'hydrogène pour réduire la quantité de cyanure, et la collecte des eaux usées sur le site de l'explosion pour qu'elles reçoivent un traitement spécial.

    Bien que très toxique, le cyanure de sodium n'est pas volatil dans des conditions normales et n'émet que du cyanure d'hydrogène dans l'air lorsqu'il est en contact avec de l'eau, a indiqué M. Wen; de plus, il a ajouté que des dizaines de stations surveillent la qualité de l'air et de l'eau.

    Samedi, le président chinois Xi Jinping a pressé les autorités de tirer des leçons « extrêmement profondes » qui ont été payées par le sang.

    Dans une instruction écrite, le président Xi a déclaré que les explosions de Tianjin et la récente série d'accidents graves ont exposé de graves problèmes dans le secteur de la sécurité au travail, et que les autorités doivent toujours avoir en tête une « croissance sécuritaire » et « l'intérêt du peuple d'abord » pour éviter de tels accidents.

     

    0019b91eca57173a4bc158.jpg

    Cette photo prise le 14 août 2015 montre un abri temporaire installé après l'explosion de l'entrepôt à Tianjin

     

    Le premier ministre Li Keqiang a exhorté les autorités à prendre des mesures énergiques et efficaces pour corriger ce maillon faible afin d'élaborer un mécanisme à long terme pour éviter la répétition d'accidents.

    Samedi, le Conseil des affaires d'État a effectué une téléconférence nationale pour mettre en œuvre le travail d'inspection de la sécurité à l'échelle nationale. Cette inspection ciblera les industries liées aux produits chimiques dangereux, aux explosifs, aux feux d'artifice, aux ascenseurs, aux mines autres que de charbon, aux transports publics et aux ports.

    0019b91eca57173a4bda5b.jpg

    Un bénévole trie le matériel de secours d'urgence à proximité de l'hôpital TEDA de Tianjin

    0019b91eca57173a4ba255.jpg

     Des gens chargent leur téléphone mobile dans un abri temporaire, après l'explosion de l'entrepôt à Tianjin

    0019b91eca57173a4b9654.jpg

    Des travailleurs du secteur de l'alimentation en électricité installent un éclairage d'urgence dans une école primaire servant d'abri temporaire

    0019b91eca57173a4bab56.jpg

    Cette photo prise le 14 août 2015 montre un point d'approvisionnement de nourriture et d'eau potable dans une école primaire servant d'abri temporaire depuis l'explosion de l'entrepôt à Tianjin. L'eau potable, la nourriture, les vêtements et les couvertures sont en quantité suffisante à l'abri.

     

  • Le bilan des morts s'alourdit à 85 ,dont 21 pompiers , suite aux explosions à Tianjin

    134519935_14396077609061n.jpg

    Le bilan des morts s'est alourdi à 85 victimes, dont 21 pompiers, suite aux gigantesques explosions survenues mercredi soir dans un entrepôt de Tianjin (nord), ont indiqué samedi les autorités locales.

    Cependant, 721 blessés étaient encore à l'hôpital, dont 58 dans un état critique.

    1116261961_14395701624721n.jpg

    Au moins 21 pompiers sont décédés dans l'exercice de leurs fonctions, vendredi après-midi, suite aux deux explosions massives survenues mercredi qui ont dévasté un entrepôt dans la ville portuaire de Tianjin (nord de la Chine).

    Il s'agit probablement du plus lourd bilan macabre pour les pompiers dans une mission de secours, depuis la fondation de la République populaire de Chine en 1949.

    1116261961_14395701628401n.jpg

    Les autorités locales ont expliqué la raison de ce bilan macabre.

    "Lorsque les explosions se sont produites, plusieurs pompiers s'efforçaient d'éteindre le feu, et les forces de soutien venaient tout juste d'arriver", a indiqué Zhou Tian, chef du service des incendies du bureau de la sécurité publique de Tianjin lors d'une conférence de presse tenue vendredi.

    "C'était le noir complet,  mes collègues ont été grièvement blessés", a indiqué un pompier qui avait réussi à s'échapper.

    Le pompier Zhou Ti, 19 ans, est devenu le premier et le seul soldat du feu extrait vivant du site de l'accident, vendredi matin. Les premiers mots qu'il a prononcés, après avoir repris conscience furent : "Les flammes sont-elles éteintes ?"

    Plus de 1.000 pompiers ont été envoyés pour contenir l'incendie qui faisait rage, dont plusieurs d'entre eux ne sont âgés que d'une vingtaine d'années.

    002564bb44f7173919a90a.jpg

    Les efforts d'intervention d'urgence ont été temporairement suspendus afin d'éviter un plus grand nombre de victimes, alors que des spécialistes militaires sont arrivés pour enquêter sur l'étendue de la contamination par les substances chimiques dangereuses, stockées dans l'entrepôt.

  • Cinq personnes sont détenues après l'incendie d'un gratte-ciel à Guangzhou

     

    feu.jpg

    Cinq personnes ont été placées en garde à vue après qu'un incendie eut ravagé un gratte-ciel au centre-ville de Guangzhou, capitale de la province du Guangdong, en Chine du Sud, a déclaré la police locale mardi.

    Les cinq personnes ont été arrêtées pour leurs rôles présumés dans l'incendie qui a éclaté dimanche soir au Jianye Mansion, un édifice de 25 étages, selon la police de l'arrondissement Yuexiu.

    L'incendie a fait rage pendant plus de onze heures avant d'être maîtrisé à 6 h lundi; le bâtiment était enveloppé de flammes aveuglantes et de nuages de fumée noire, ont déclaré les journalistes de Xinhua qui étaient sur les lieux.

    feu.jpg

     

    Aucun mort ni blessé n'a été signalé, mais le feu a de nouveau mis en évidence la capacité limitée de certaines villes à lutter contre les incendies dans les gratte-ciel. Les journalistes ont rapporté que l'eau des camions d'incendie ne pouvait atteindre que le dixième étage de l'immeuble.

    Un total de 58 camions d'incendie et de 350 pompiers avaient été mobilisés pour éteindre l'incendie.

     

    Cinq personnes sont détenues après l'incendie d'un gratte-ciel à Guangzhou

     

    Dans plusieurs villes chinoises, et notamment à Shenzhen (sud de la Chine) , lors de la conception du bâtiment, les pompiers sont consultés et ont un avis capital sur l'élaboration du projet. Le bâtiment doit  se trouver à une distance inférieure à 3km d'une caserne de pompiers. Les étages du bas de l'immeuble doivent rester accessibles de l'extérieur, et pour les étages se trouvant à plus de 50m du sol un système de colonnes d'eau doit être mise en place.