pieton

  • A Shenzhen,sud de la Chine, les "mauvais piétons" sont condamnés à faire la circulation

    4499_1163169041693_1301865093_446705_4071089_n.jpg

    Dans la ville chinoise de Shenzhen, tous ceux qui seront vus traversant la route au feu rouge seront obligés de payer une amende ou d'aider la police à gérer le trafic en portant une casquette et un gilet verts, rapporte Rambler Novosti.

     

    Dans la culture chinoise, l'expression "porter un chapeau vert" signifie "homme cocu", et plusieurs observateurs ont jugé que ce moyen de punition était humiliant. Cependant, selon la police, les casquettes sont appelées à protéger du soleil et correspondent simplement à la couleur de l'uniforme.

     

    Malgré les "chapeaux de la honte", plus de la moitié des piétons contrevenants ont choisi de rester et d'aider la police à maintenir l'ordre sur les routes, plutôt que de payer une amende de 20 yuans (3 €).

    L'expérience sera menée 2 à 3 fois par semaine durant tout le mois d'août. Seulement lundi dernier, la police locale a enregistré 286 cas de violation des règles concernant la traversée de passages piétons. Pour une grande partie, ce sont des jeunes gens de 18 à 30 ans qui traversent la route en courant pendant les heures de pointe. Seules 92 personnes ont choisi de payer l'amende.

    shenzhen-600x337.jpg