philippine

  • La Chine soutient les Philippines dans la lutte contre la drogue et le terrorisme

    Le président chinois Xi Jinping a déclaré jeudi que la Chine soutenait les efforts du nouveau gouvernement philippin dans la lutte contre la drogue, le terrorisme et les crimes, et entendait mener une coopération avec les Philippines dans ces domaines.

    M. Xi s'est ainsi exprimé lors d'un entretien avec le président philippin Rodrigo Duterte à Beijing.

    135769167_1476954501535_title0h.jpg

  • La France recrute 50 000 étudiants chinois

    faguoshixijianli88JOBS.jpg

     

    Interviewé récemment par China International Business, M. Fabrice Rousseau, conseiller adjoint culturel de l'ambassade de France en Chine, a annoncé le projet français de recruter 50 000 étudiants chinois en France.

    M. Rousseau a annoncé le projet à l'occasion d'une conférence sur la deuxième sélection pour le prix de l'Entreprenariat des anciens étudiants chinois en France. Il a indiqué que plus de 35 000 étudiants chinois poursuivent leurs études en France et que leur nombre augmente d'année en année. La France est l'un des pays européens qui accueillent le plus d'étudiants chinois.

    Il a rappelé que les partenariats dans l'enseignement font partie de la coopération et des échanges culturels et éducatifs sino-français. Depuis 2014, année du lancement du mécanisme d'échanges socioculturels sino-français de haut niveau, les écoles créées dans le cadre de la coopération visent l'enseignement technique et scientifique de haut niveau en mettant l'accent sur la transformation et la créativité, et coopèrent étroitement avec les entreprises. A présent, 3500 étudiants suivent des cours dans cinq établissements ouverts par la Chine et la France, et pourront obtenir, à la fin de leurs études, des diplômes reconnus par les deux pays.

    L'enseignement supérieur est relativement accessible en France, avec des dépenses moyennes de 50 000 yuans par an et par étudiant pour les frais de scolarité et de la vie courante. Les nombreuses bourses d'études et les opportunités de travail temporaire légal offrent un autre appui matériel aux étudiants en France. Pour séduire un plus grand nombre d'étudiants chinois, le gouvernement français a simplifié sa procédure de demande de visa, créé des bourses de master et le programme de bourse Tour Eiffel, qui vise à aider les meilleurs étudiants chinois à obtenir leur master et leur doctorat en France. Les étudiants chinois bénéficient aussi, au même titre que les étudiants français, de l'allocation pour le logement, de l'assurance sociale, ainsi que d'allocations pour la nourriture et le transport, et de tarifs réduits pour les activités culturelles.

     

                                        Nouvelles en Bref

     

    En 2014,le régulateur chinois a mené une enquêté sur Siemens AG, pour tenter de déterminer si l'unité de soins de santé du groupe allemand et ses concessionnaires avaient soudoyé des hôpitaux pour acheter des produits jetables coûteux utilisés dans certains de ses dispositifs médicaux, ont expliqué à l'Agence Reuters trois sources proches du dossier.

     

    Un centre de fabrication dans la province chinoise de Guangdong (sud du pays) a commencé la construction de la première usine «zéro ouvrier» de la ville, un signal fort des autorités locales pour promouvoir la stratégie «robot assemblage de ligne». La société privée, Dongguan Everwin Precision Technology, va lancer 1000 robots lors de la première phase du projet, a rapporté la China National Radio.

     

    La Chine a exhorté lundi les Philippines à cesser "leur mensonge malveillant et leur provocation" concernant les différends territoriaux en mer de Chine méridionale.

     

  • Chine , l'armée met en garde les Philippines au sujet de l'île Huangyan:" N'essayez pas de prendre ne serait-ce qu'un centimètre du territoire chinois".

    67026087.jpgLe Quotidien de l'APL, journal officiel de l'Armée populaire de Libération (APL) de Chine, a mis en garde jeudi les Philippines au sujet de l'incident de l'île Huangyan, déclarant que les forces armées chinoises ne permettront jamais à quiconque d'ôter à la Chine sa souveraineté sur l'île Huangyan.

     

    Sur cette banderole: Navires philippins HORS DES ILES HUANGYAN

    Des pêcheurs philippins naviguent dans la zone du récif de Scarborough.



    "Nous souhaitons indiquer qu'aucune tentative d'ôter à la Chine sa souveraineté sur l'île Huangyan ne sera tolérée par le gouvernement, le peuple ou les forces armées de la Chine", a indiqué le quotidien dans un article signé intitulé "N'essayez pas de prendre ne serait-ce qu'un centimètre du territoire chinois".

    Au contraire, il serait sage de renoncer à ce genre de tentative et de respecter les règles internationales afin d'obtenir le pardon du peuple chinois et de la communauté internationale.



    La Chine a fait preuve de retenue au sujet de l'incident de l'île Huangyan. "Si certains confondent la bonté de la Chine avec de la faiblesse et considèrent le pays comme un 'dragon en papier', ils se trompent lourdement", ajoute l'article.

    La Chine a trop été humiliée, sa souveraineté violée et son territoire découpé, lorsque le pays était pauvre et faible.

    La Chine mène actuellement une politique étrangère indépendante et pacifique. Elle n'usera pas de sa force pour intimider les plus faibles, ni ne tolérera aveuglement les tours joués par autrui, tout particulièrement en ce qui concerne son intégrité territoriale, sa dignité nationale et sa stabilité sociale.

     



    Il est évident que la partie philippine n'a pas réalisé qu'elle commettait de graves erreurs, bien qu'un mois se soit écoulé depuis le début de l'incident, indique l'article.

    A l'inverse, les Philippines renforcent leurs efforts pour intensifier les tensions. Le pays a en effet continué d'envoyer des vaisseaux du gouvernement dans la lagune de l'île Huangyan et a fait à plusieurs reprises des remarques erronées ayant induit en erreur le public philippin et la communauté internationale et provoqué la colère du public, nuisant ainsi aux relations bilatérales.



    La situation est peu encourageante, indique l'article.

    La souveraineté de la Chine sur l'île est basée sur des fondements à la fois historiques et juridiques. Peu importe les tours que les Philippines chercheront à jouer, le fait que l'île Huangyan appartienne à la Chine ne changera jamais, rappelle l'article.

     

    La Chine est prête à l'escalade des tensions sur l'île de Huangyan

    La vice-ministre chinoise des Affaires étrangères Fu Ying a confié que la Chine n'est pas optimiste quant à la situation concernant l'île de Huangyan, et que le pays est pleinement disposé à répondre à toute action que feront Philippines pour désamorcer la situation.

     

    Mme Fu a fait ces remarques lors de sa rencontre avec Alex Chua, chargé d'affaires de l'Ambassade des Philippines en Chine, hier, selon un communiqué de presse du ministère chinois des Affaires étrangères publié aujourd'hui.

    Mme Fu a souligné lors de la réunion que l'île Huangyan appartient à la Chine.

    « La partie chinoise a également fait tous les préparatifs en vue de répondre à toute escalade de la situation initiée par le côté philippin », a prévenu Mme Fu.

     

    Mme Fu a déclaré que la partie chinoise maintient sa position de recherche de solutions diplomatiques à la situation actuelle, et que la Chine demande à nouveau instamment à la partie philippine de répondre sérieusement aux préoccupations de la Chine et de traiter correctement la question.